donde vamos

26 avril 2015

BREVE: La justice anglaise refuse de poursuivre un député pédophile encore vivant

Screenshot_76Revenons en Angleterre. Même si on n'entend plus parler de la grande enquête sur les affaires de réseaux VIP étouffées, la police continue à travailler. Ces derniers temps, la presse a évoqué le cas Greville Janner, un politicien du Labour fortement soupçonné d'avoir fait partie du réseau de Dolphin square, mais qui va échapper à la justice parce qu'il serait devenu sénile. 

 

Cela fait plusieurs fois que Lord Janner échappe à la justice. Il faut dire que le personnage a des relations. Il fait partie du petit groupe des conseillers de la reine depuis 1971, et est impliqué dans divers groupes et lobbys juifs, comme le Board of Deputies of British Jews ou le Holocaust Educational Trust qu'il a présidés, ou encore le congrès juif mondial dont il a été vice-président jusqu'en 2009 [1]. Il a aussi été membre du Magic Circle [2], une association pour développer la magie, paraît-il, et a dirigé une association de boy scouts.

 

Le passif du baron Janner

On a commencé à parler de lui publiquement dès 1991, quand le directeur de trois foyers pour garçons a dit à la police que Janner avait mis la main sur un de ses pensionnaires, avec lequel il avait des relations sexuelles. Le directeur, Frank Beck, s'est retrouvé accusé lui-même de pédophilie, mais lui a été condamné, et même lourdement: cinq peines de prison à vie (il est mort en prison en 1994, d'une attaque cardiaque, en jouant au badminton).

Il faut dire que ce sont pas moins de 200 victimes qui ont déclaré avoir été violées par Beck.

Quant à Janner, l'enquête à son sujet a vite été close. Il y a quelques mois, on a appris par la presse qu'un ancien enquêteur a expliqué avoir été forcé de stopper une enquête sur des accusations de pédophilie impliquant Janner, et cela dès 1989, quand l'enquête sur Beck a commencé. Là non plus, le dossier n'a même pas été transmis à la justice.

Janner avait même été entendu par la police durant l'instruction du dossier Beck, il n'a répondu à aucune question et il n'a pas été poursuivi faute de preuves. Et en fait, ce serait après avoir dénoncé Janner que Beck a été poursuivi pour les viols de mineurs.

PAY-Greville-JannerLors du procès de Beck, un jeune homme est venu dire qu'il a été l'une des victimes de Janner, qui, manifestement, venait se fournir dans ce foyer. Le jeune a pu décrire la maison de Janner et a montré une lettre qu'il lui aurait écrite, Beck confirmait son témoignage, mais on n'a rien fait.Janner n'a pas été appelé à la barre pour expliquer ce qu'il pouvait savoir à propos des foyers de Beck.

Au Parlement, Janner a dit que tout cela n'était que des mensonges, qu'en fait il avait seulement cherché à aider,en vain, ce gamin perdu, la presse a suivi et tout le monde a oublié l'affaire. A tel point que Janner a même été anobli par Tony Blair en 1997. Janner avait été bien défendu par ses amis dont le député Keith Vaz, qui a fait passer une loi interdisant à la presse de donner les noms des témoins ou personnes citées dans des procès.

En 1995, des parents du secteur de Jenner et Beck ont dénoncé l'existence d'un réseau de pédophiles, mentionnant Janner, qui bénéficiait de protections.

La justice auait ensuite classé deux dossiers à son sujet, en 2002 et en 2007. Une enquête de police sur lui aurait aussi été menée de 2002 à 2006, mais elle n'aurait jamais été transmise à la justice.

En 2013 et 2014, la police a mené des perquisitions au bureau et au domicile de Janner, à Hampstead, la ville où deux enfants dénoncent des abus sexuels commis par une sorte de réseau satanique. Apparemment, l'enquête sur les abus des années 80 avait été plus ou moins rouverte par la police. Mais le 16 avril, on apprend que la justice ne le poursuivra pas car il est devenu sénile [3]. Il n'y aura donc même pas de procès, rien.

Des associations de victimes et des victimes se sont alors fait entendre, et finalement, on va faire une enquête pour étudier la situation. Si on est mauvaise langue, on va dire que cette enquête va encore être une usine à gaz qui ne débouchera sur rien et permettra de mettre de côté cette question pendant quelques mois voir quelques années.

Janner a aussi été suspendu du Labour. Rappelons que l'Angleterre est en ce moment en pleine campagne électorale, avec un changement de gouvernement à la clé. Les élections sont prévues en mai.

 

Screenshot_12Protections

Pour une fois qu'on en avait un encore vivant. Mais l'affaire risquait d'être problématique, car en effet une vingtaine d'hommes sont venus expliquer à la police que Janner les avait violés quand ils étaient mineurs. La justice n'en a retenu que 9, pour des faits allant de 1969 à 1988, avant de renoncer aux poursuites.

On a aussi appris que le dossier concernant Janner fait partie des 114 dossiers de réseaux pédophiles VIP qui ont mystérieusement disparu du bureau du ministre de l'Intérieur Leon Brittan [4], lui-même cité comme un des visiteurs du bordel pédophile Elm Guest House ou du Dolphin Square, où il aurait été présent lors du meurtre d'un adolescent au cours d'une partouze. Le dossier concernant Brittan était épais, mais hélas il est mort en janvier.

Récemment, le témoignage de 10 pages fait par une victime devant la police a été diffusé. Il y évoque les abus subis quand il était dans un homes de Leicester Cette victime explique que Janner l'a amené dans des soirées au siège du parti, dans ses bureaux et même au Parlement, et que Janner l'a violé quand il avait 14 ans, en 1974, à Hampstead. La "relation" aurait ensuite duré deux ans et les viols ont eu lieu notamment chez Janner (qui était marié et père de famille) et dans des hôtels.

Mais on a encore étouffé cette histoire, et toutes les mentions de Janner ont même été effacées du dossier de cette victime chez les services sociaux. Apparemment, la justice n'a pas été informée de toute cette enquête.

A l'époque, cette victime était dans un foyer de Leceister, et Mrs Fitt qui le dirigeait était parfaitement au courant de cette "relation" car ,il le lui avait dit. Même la directrice des services sociaux du secteur a reçu un dossier sur cette histoire, mais rien n'a bougé.

On notera aussi que selon cette victime qui le connaissait bien, Beck était innocent. Et les enquêteurs ont tenté de lui faire dire le contraire pendant plus de deux heures. Pour une autre victime de Janner, Beck avait servi de rabatteur.

1412365436850_wps_5_P12_13_Janner_Ragout_jpgIl y a quelques jours, Exaro a révélé que quatre des médecins qui ont expertisé Janner ne reconnaissaient pas leurs propos dans l'avis publié par la justice au sujet de l'absence de poursuites contre Janner. En effet, on 'na demandé qu'à un d'entre eux si Janner pouvait faire face à un tribunal.

On a encore appris, le 18 avril par Exaro et le Mirror, que la police a enquêté durant six mois sur l'appartenance de Janner au réseau pédophile de Westminster, celui des politiciens de Dolphin Square, dans lequel on retrouvait notamment Leon Brittan et Peter Hayman, l'ex patron du MI6.

C'est un témoin appelé "Nick", qui a parlé de meurtres commis dans le cadre de ce réseau, au Dolphin Square, qui a aussi décrit des viols commis par Janner à Londres.

 

--------------------

Si Janner fait partie de réseau de Westminster, il serait intéressant de l'interroger même sans le condamner au vu de son Alzheimer. Mais il est l'un des seuls à pouvopir encore éclaircir notre lanterne sur l'organisation de ce groupe, dans lequel on retrouvait aussi bien des politiciens du labour que des conservateurs. Les victimes, elles, attendent en tout cas des explications qu'à mon avis elles ne sont pas près d'avoir. On peut aussi se demander pourquoi il a fallu attendre les perquisitons chez Janner et un an d'enquête qui finit par déboucher sur l'affaire du réseau de Dolphin Square, pour se dire que Janner est trop sénile pour subir une procédure.

 


 

[1] Janner est aussi le fils de Barnett Janner, émigré lithuanien, lui-même député du Labour (Greville lui a succédé dans son fief), président de la Fédération Sioniste de Grande-Bretagne et du Board of Deputies of British Jews. La British Zionist Federation, fondée en 1899, avait pour but de créer un Etat Juif en Palestine, sur une idée de la clique Rothschild. On sait aussi que Janner est un grand ami de Uri Geller, un animateur télé israélien un peu magicien et très porté sur le paranomral, qui été ami de pas mal de stars.. Il a notamment fait rencontre Mickael Jacjkson et Greville Janner. Le trio s'est ensuite rendu à une soirée de Paul Botaeng, politicien du Labour cité comme étant un membre d'un groupe satanique, et dont la femme dirigeait les services sociaux de Lambeth, où un réseau pédophile fournissait, lui aussi, les partouzes de Dolphin Square (et d'autres).

[2] Il s'agit d'un groupe plus ou moins secret dans lequel on retrouvait aussi des magistrats, comme Nicolas Fairbairn, accusé d'être un pédophile par sa fille. Un scandale pédophile au sein de ce groupe a éclaté en Ecosse dans les années 80 - 90. Un groupe officiel du même nom cherche à promouvoir la magie.

[3] On lui aurait diagnostiqué un Alzheimer en 2009. Pourtant, il a organisé au moins quatre banquets privés au parlement depuis 2009, et il a mené des actions de lobbing pour la communauté juive jusqu'en avril 2012. Depuis 2009, il a aussi participé à plus de 200 votes à la chambre des Lords.

[4] La "grande enquête" sur la disparition de ces dossiers devrait en principe enfin démarrer, après un an d'attermoiements.

19 avril 2015

Outreau: pourquoi le nouveau procès Legrand n'est pas sans intérêt

Screenshot_6Nous sommes à peine un mois avant la tenue du procès de Daniel Legrand pour des faits qu'il aurait commis alors qu'il était encore mineur. Dans divers médias, on voit les avocats des acquittés répéter leur laïus, qu'on commence à connaître par coeur: les enfants sont des menteurs, Outreau était un "fiasco" et les acquittés ont été innocentés. Aujourd'hui, on va voir pourquoi ce procès doit avoir lieu.

 

Daniel Legrand est l'un des acquittés d'Outreau. Vous vous rappelez, ces gens qui pleuraient devant les caméras, comme l'huissier Alain Marécaux, qui a même fait un livre et un film de con calvaire. La loi nous interdit de revenir sur ces acquittements, même si elle autorise les acquittés à critiquer les victimes et à les traiter de menteurs.

Passons donc dans le vif du sujet: le cas Daniel Legrand. Le "story telling" (quand la com' prend le dessus sur la réalité, un classique) nous explique que Legrand n'est qu'une pauvre victime, l'un de ces martyrs de la justice envoyé injustement en prison. Pas de bol pour lui, une partie des faits qui lui sont reprochés auraient eu lieu alors qu'il était encore mineur. Et cela oblige la justice à séparer ces faits-là du procès général où seuls des majeurs ont défilé à la barre.

Mais, d'après Eric Dupond-Moretti, qui fut l'avocat de celle qu'on a appelée "la boulangère", ce procès n'aurait jamais du se tenir. Pourquoi? Mais tout simplement parce qu'un magistrat du parquet lui avait "assuré" qu'on allait l'enterrer et que Legrand pouvait dormir sur ses deux oreilles. Vous ne rêvez, cela se passe bien en france-le-pays-des-droits-de-l'homme. Mais pas des victimes, même quand ce sont des enfants, on dirait.

Cela, ledit Moretti l'a rappelé à moult reprises dans la presse, toujours prompte à l'écouter et à lui laisser une tribune, surtout quand il s'agit de Stéphane Durand-Soufflant, à l'époque leader des chroniqueurs judiciaires qui officie toujours au Figaro, et a co-écrit la biographie de Moretti [1].  

Pour l'avocat Lillois Moretti, ce procès de Legrand est un "scandale", une "monstruosité", ouh la la quelle horreur. On reconnait bien là son sens de la mesure.

Bref, pourquoi ce procès n'est-il pas aussi incongru que certains défenseurs d'une demi vérité judiciaire voudraient nous le faire croire?

On est obligé de reconnaitre que 10 ans après le procès en appel, il y a un certain décalage entre le moment où le scandale a éclaté et le moment où va se tenir ce procès. Mais cela, ce n'est pas la faute des victimes. C'est la faute d'un système, d'une histoire qu'on nous a racontée, bien ficelée, et qui a fait que ce procès est tombé dans les oubliettes de la justice.

Screenshot_29Si Daniel Legrand s'est retrouvé à Saint-Omer puis à Paris, ce n'est pas parce qu'un juge s'est fait des films à partir de mensonges d'une bande d'enfants dérangés et mythomanes.

 

Un dossier pas si vide que ça

Legrand a été cité par plusieurs enfants et par plusieurs adultes comme étant l'un des abuseurs.

Il a dit lui-même à un expert psychologue, au juge Burgaud, ainsi que dans une lettre écrite à France 3, qu'il a "violé des enfants et été témoin du meurtre d'une fillette", écrit cet expert.

Il a précisé avoir participé aux faits "de 15 à 19 ans", et avoir arrêté "vers l’an 2000". Puis dans une autre audition en janvier 2002, il ajoute: "j’y allais jusqu’en 2001, jusqu’en janvier 2001. J’étais trop dedans". Daniel Legrand a également bien expliqué au juge qu'il agissait de sa propre intiative et sans contrainte en dévoilant ce meurtre, dont il a été le premier à parler.

On peut aussi s'interroger sur quelques-uns de ses mensonges, par exemple:

> Pourquoi dit-il qu'il n'est jamais allé à Outreau, alors que même un autre acquitté dit l'y avoir pris en taxi à la tour du Renard, le quartier où la plupart des abus se sont déroulés (côte D815)? Ce témoin est même plus précis: il explique l'avoir pris "deux ou trois fois", et même en compagnie de F. (également entendue dans le dossier) ou Badaoui, et peut-être avec des enfants.

> Pourquoi, en décembre 2001, dit-il au juge qu'il veut "parler pour ne pas prendre pour les autres"? Il ajoute même: "je voudrais m’excuser envers les victimes et envers la justice parce que je les ai niés au début et je veux reconnaitre qu’est-ce que j’ai fait". Quelques semaines plus tard, il dira qu'il avait tout inventé, bien que trois autres témoins de la scène aient raconté exactement le même scénario.

dessin m - Copie> Pourquoi a-t-il reconnu plus de 10 enfants victimes et certains adultes sur les photos présentées par les enquêteurs? Alors qu'il est censé n'avoir jamais mis les pieds à Outreau.

> Pourquoi trois adultes le reconnaissent-ils formellement comme l'un des abuseurs?

> Pourquoi a -t-il répété qu'il avait reçu des menaces, avant son incarcération et après, de la part des Delay, alors qu'il dit ensuite le contraire? Quand est-ce qu'il ment? Quand il dit en février 2002 que "Ce n’est pas vrai Myriam et Thierry ne m’ont pas dit de dénoncer des gens. Au contraire ils m’ont dit qu’il ne fallait rien dire", ou quand il dit qu'on l'a poussé à mentir?

> Pourquoi, lors de son audition du 19 février 2002 chez le juge, Daniel Legrand a-t-il plusieurs fois changé de version sur différents points, comme le fait qu'il connaisait ou non deux autres acquittés ?

> Pourquoi a-t-il arrêté d'utiliser son portable un mois avant son arrestation?

>Pourquoi balance-t-il d'autres protagonistes, qui sont également accusés par des enfants?

> Pourquoi est-il le premier à avouer qu'il y a eu le meurtre d'une petite fille, auquel il a dit avoir assisté? Ils 'est rétracté mais bizarrement, Myriam badaoui (la "mythomane") et deux enfants confirment et décrivent la même scène, sans compter la fille d'un autre accusé qui a explique que son père lui avait parlé du meurtre d'une "gamine" alors qu'il descendait de l'immeuble des Delay. Soit ces gens sont télépathes, soit il y a au moins un fond de vérité dans cette histoire. On n'a toutefois jamais retrouvé le corps de cette enfant, ni le type qui l'a amanée chez les Delay selon les divers témoignages qui en donnent la même description, et finalement l'affaire a été classée sans suite. En outre, ces faits auraient eu lieu quand Legrand était majeur, on n'en reparlera donc probablement pas. En tout cas, legrand s'est rétracté à ce sujet. Il a dit avoir tout inventé pour démontrer que Badaoui était une menteuse. 

 

Propagande

103605776_oSi jamais Daniel legrand était reconnu coupable, il était mineur au moment où ces faits sont survenus. Et il avait dit aussi qu'on le payait entre 300 et 600 F. Ce qui ferait de lui un mineur prostitué.

Ce n'est là qu'une petite partie des éléments qui ont amené la justice à le faire comparaitre devant un tribunal. On aimerait, quelque part, que Daniel Legrand soit innocent. Parce que toute cette affaire est sordide et que les accusations sont très graves. Qu'il n'ait pas touché 250.000 euros (avec certitude) et probablement 500.000 pour rien [2].

Il est dommage de devoir poser de telles questions, mais la propagande de certains avocats, journalistes et politiques est tellement assourdissante qu'il faut aujourd'hui dire pourquoi ce procès est loin d'être une ineptie. Nous aurions préféré pouvoir nous taire et laisser ce procès se dérouler sereinement, mais il semble que le camp des acquittés en ait décidé autrement.

En effet, depuis quelques semaines, le fan club des acquittés se remet en selle et recommence à nous chanter sa berceuse habituelle sur l'affaire d'Outreau. On a ainsi eu Me Hubert Delarue, l'avocat de l'huissier Marécaux, qui le 28 décembre sur France Info, nous a reparlé du "fiasco" d'Outreau et nous a doctemment expliqué que " tout un tas de gens, d'associations, de justiciers entre guillemets et qui n'ont assisté jusqu'à présent à rien, qui n'étaient ni au procès de St Omer, ni au procès de Paris, qui n'ont donc qu'une version papier, aurait dit l'avocat général du procès de St Omer, qui n'ont pas vécu ces 2 procédures. Je rappelle quand même que la première a duré près d'un mois 1/2, la deuxième a duré presque un mois, et évidemment lors de ces 2 audiences, il s'est dit énormément de choses, il s'est passé énormément d'évenements qui n'existaient pas dans ce qu'on a appelé vulgairement, le dossier papier. Et ces gens sont dans une reconstruction de l'affaire d'Outreau, considèrent qu'en réalité les 13 acquittés étaient sans doute, même s'ils n'osent pas le dire parce qu'il craignent d'être judiciairement poursuivis, étaient en réalité tous coupables, que le fiasco d'Outreau est le fait d'avoir innocenté tous les coupables". Alors là: c'est lui qui le dit, pas nous!

CaptureDonc pour Me Delarue, ce qui fait foi dans ce dossier, ce sont les attaques lourdingues des avocats de la défense contre les enfants, le "haka" des 17 ou 19 avocats de la défense contre les 2 avocats des 17 enfants, les attaques médiatiques, mais surtout pas les auditions des protagonistes. Est-ce ce que les avocats de la défense veulent nous refaire au procès de Rennes? Noyer les faits dans un flot de paroles et d'attaques de la part de la défense?

L'avocat continue: "La vérité judiciaire, on l'a, on l'a obtenu d'abord à St Omer et pour le reste à Paris et nous sommes nous convaincus qu'au-delà de la vértité judiciaire". Mais tout à fait! Et la vérité judiciaire, que dit-elle à Saint Omer? Que Daniel Legrand était coupable ansi que 9 autres adultes, et que 16 enfants ont été reconnus victimes. Et en appel à paris que dit la "vérité judiciaire"? Que quatre adultes ont été reconnus coupables et que 12 enfants ont été reconnus victimes et indemnisés à ce titre?

Quant à l'ami de Moretti, le chroniqueur judiciaire du Figaro Durand-Soufflant, il nous gratifie dans le quotidien de Marcel Dassault d'un titre "Acquitté d'Outreau, il sera jugé une troisième fois". Mais quelle blague! Ce journaliste ne sait-il pas qu'en France, on ne peut pas être jugé deux fois pour les mêmes faits? Il y a eu la première instance, l'appel, pour les faits qu'on lui reproche d'avoir commis une fois majeur, et maintenent il s'agit d'un tout premier procès pour les faits qu'il aurait commis lorsqu'il était mineur. On ne parle donc pas des "mêmes faits".

Pour vous informer correctement, voici un vrai documentaire, pas une fiction comme le roman de Marécaux, sur l'affaire d'Outreau. je tiens aussi à préciser que, contrairement à la fiction de Maércaux qui a été diffusée sans aucun contradictoire sur France 2, ce documentaire n'est toujours pas près de passer dans votre télé.

Et pour tester vos connaissances (ou voir quel impact a eu la propagande sur votre vision de l'affaire), voici un petit quizz qui en étonnera plus d'un, c'est ici.

L'ambiance a un peu changé aujourd'hui, et un important travail de réinformation a été réalisé par certaines personnes attachées à ce que le public connaîsse enfin l'autre partie de la vérité judiciaire de cette affaire d'Outreau: le fait que 12 enfants ont été reconnus en tant que victimes à l'issue du procès en appel de 2005.

7279233-11188999Il n'est donc pas impossible que le jugement soit cette fois différent. On a tellement traité les enfants d'Outreau de menteurs, et depuis eux des centaines d'autres à travers la france, on a tellement attaqué ceux qui cherchent à ce que ces enfanrs soient enfin entendus, les traitant de "jusqu'auboutistes" (dixit Durand-Soufflant), on a tellement qu'une partie de la vérité judiciaire, que le travail à mener est énorme.

On doit à des gens comme Marie-Christine Gryson, cette psychologue qui a vu les enfants, et qui a voulu qu'ils soient entendus, comme Jacques Thomet, ce journaliste qui a publié malgré les restrictions importantes à la liberté d'expression son livre que je vous recommande "Retour à Outreau. Contre enquête sur une manipulation criminelle", à des associations comme Innocence en Danger qui a permis au documentaire "Outreau L'autre vérité" d'exister, à des journalistes un peu soucieux de la vérité, de pouvoir aujourd'hui critiquer ce conte pour enfants larmoyant qui nous est raconté à l'envi par une bande de révisionnistes du dossier Outreau.

Lesdits révisionnistes font d'ailleurs bloc puisque la plupart des ténors du barreau qui ont défendu les acquittés d'Outreau se sont portés candidats pour défendre Daniel Legrand à ce procès de Rennes, d'après ce qu'en disait Dupont-Moretti il y a quelques mois, et qui a été confirmé par Hubert Delarue. Moretti avait annoncé à un moment une dizaine d'avocats pour défendre Legrand au procès de Rennes.

 

---------------------------

Le problème, c'est que les jurés qui devront rendre un verdict n'auront pas le dossier. Ils n'y ont même pas accès. Ils n'auront que ce qu'ils ont vu et entendu durant l'audience pour se faire une conviction. Si on a encore 10 avocats pour défendre Legrand et un ou deux avocats pour défendre les victimes, voir seulement la parquet, les jurés vont se retrouver avec 90% du temps de parole occupé par la défense, comme ce fut le cas lors des autres procès.

 

 


[1] L'insipide bouqin intitulé "Bête Noire" a été publié en 2012. On y apprend quand-même que Moretti revendique le droit à mentir pour défendre ses clients. Révisez l'affaire Outreau avec ce prisme, vous comprendrez d'autant mieux à quel point le public a été manipulé.

[2] Les 250.000 euros qu'il avait touchés après le procès en appel avaient été dilapidés en février 2007 puisqu'à cette date il s'est fait coincer au retour de Hollande avec 130 grammes d'héroïne, et qu'il en était à son quatrième voyage. "La drogue était placée, selon le parquet, "in corpore", dans des sachets que le jeune homme aurait ingéré. Ce dernier aurait admis être toxicomane depuis plusieurs mois et consommerait environ un gramme d’héroïne chaque jour", nous disait alors l'Express. Il avait commencé ces voyages en octobre 2006, un an à peine après son acquittement. Ses avocats lui auraient-il coûté aussi cher que cela? A l'époque dans le Nord, un gramme se revendait en moyenne à 40 euros, et au maximum à 80. Evidemment, on nous a dit que c'est à cause de l'horrible procès outreau que legrand a été traumatisé et qu'il s'est réfugié dans le drogue, sauf qu'il dit lui-même qu'il a commencé à fumer du shit à 15 ans. En tout cas, alors qu'il risquait 10 ans de prison il n'a eu que 3 mois fermes.

Posté par Ceri à 23:38 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 avril 2015

Angleterre: zoom sur un réseau pédophile niché dans des orphelinats

Screenshot_23En Angleterre, des élections importantes auront lieu en mai. Les affaires de réseaux pédophiles impliquant des politiciens font donc vraiment tâche, et personne n’a envie que le scandale n’éclate. Il ne se passe donc rien depuis des mois au sujet de la grande enquête sur l’étouffement des affaires de réseaux VIP. Pendant ce temps, la police continue, elle, d’enquêter sur plusieurs de ces dossiers, qui n’arriveront probablement jamais sur le bureau d’un juge.

 

La grande enquête a sérieusement pris l’eau depuis que la ministre de l’Intérieur Theresa May en a ait éjecté les victimes et les citoyens. Mais de toute manière, elle n’a jamais tenu compte de leurs remarques.

Quant à la nouvelle juge nommée pour s’occuper de ça, elle vient de Nouvelle Zélande et strictement personne ne pense qu’elle mènera le dossier à son terme. Tout le monde a bien compris que là n’est pas le but de la première femme conseillère de la Reine en Nouvelle Zélande…

Par contre, les choses remuent encore du côté de la police.

Six semaines après sa mort, deux des résidences de l’ex ministre de l’Intérieur Leon Brittan ont été perquisitionnées, en même temps que les demeures de trois autres types cités dans de vieux dossiers de réseaux VIP.

Leon Brittan est grandement soupçonné d’avoir fait disparaître des dizaines de dossiers de réseaux VIP pendant qu’il était au Home Office.

Il est aussi cité comme l’un des visiteurs d’Elm Guest House, ce bordel fréquenté par des pédophiles conservateurs, par des stars du show biz et des agents des renseignements, notamment.

Brittan est également cité par une victime comme étant l’un des témoins du meurtre d’un mineur lors d’une partouze. Il avait deux appartements à Pimlico, un complexe de 1.215 appartements de standing où un tas de pédophiles vivaient et où des partouzes avaient lieu régulièrement, selon plusieurs anciennes victimes. Ces domiciles ont été perquisitionnés récemment ainsi que d’autres. Juste après la police a parlé d’une espèce de donjon retrouvé à Pimlico. Ils se demandent si une des cellules de l’appartement en question ne servait pas à enfermer les enfants avant les partouzes.

Les domiciles de lord Bramall, un vétéran du débarquement en 1945 et ancien plus haut officier de l’armée anglaise, et de Harvey Proctor, un autre client d'Elm Guest House ont aussi été perquisitionnés en même temps.

 

Le réseau de Lambeth

977f2567bd46bfb6971158508ca089cfEn 1997, la presse de ce grand arrondissement du sud de Londres, situé pas très loin de Pimlico, a relaté la découverte d’un donjon de tortures au sein même du commissariat. Ledit donjon était tout équipé, avec menottes, chaînes, lumière rouge et instruments divers. Ce sont des employés civils de la police qui avaient raconté l’histoire avant de tous se faire virer.

Scotland Yard est quand-même passée voir de quoi il retournait. On a donc regardé les nombreux contenus pédopornographiques qui étaient conservés dans le commissariat, ce qui a permis de voir que des enfants des orphelinats des alentours étaient amenés dans ce commissariat pour y subir diverses agressions. Apparemment, plusieurs officiers prostituaient carrément ces enfants dans le commissariat1.

Le policier Clive Driscoll a alors été nommé sur cette affaire, mais quand son enquête l’a mené sur la piste de politiciens, il a été muté hors de Lambeth.

Mais, il avait eu le temps de comprendre que les 25 orphelinats de Lambeth étaient tenus depuis une vingtaine d’années par un gros réseau pédophile2. Quand il a cité certains politiciens au cours d’une réunion confidentielle, Driscoll a reçu une sanction disciplinaire.

Screenshot_24Au moins 50 enfants ont disparu de ces orphelinats et leur famille n’en a plus jamais entendu parler. On sait aussi que 124 enfants de Lambeth ont été envoyés dans les tristement célèbres orphelinats du Pays de Galles, où des viols ont eu lieu à une échelle industrielle.

Sporadiquement, quelques éducateurs des foyers de Lambeth ont été condamnés pour pédophilie, toujours comme des cas isolés, et des contenus pédopornos ont été saisis en quantité. Dans les années 80, un groupe d'anciens pensionnaires du home de Lambeth a expliqué à la police qu'ils y étaient violés, dans un appartement, par un groupe de pédophiles. Mais là aussi, l'enquête a vite été close.

En 1993, un certain Bulic Forsythe, un responsable des services sociaux de Lambeth, a été assassiné. Un meurtre qui reste irrésolu mais sur lequel la police a décidé d’enquêter à nouveau, soupçonnant qu’il soit lié au réseau pédophile local et à Carroll. En effet, juste avant d’être assassiné, Forsythe a dit à des proches qu’il voulait faire éclater le scandale du réseau pédophile en question.

Une enquête menée à ce sujet par des journalistes a permis d’apprendre que quelques heures avant la mort de Forsyth, battu à mort dans son appartement ensuite incendié, des types ont été vus par un voisin alors qu’ils emmenaient des dossiers depuis l’appartement du travailleur social. Deux autres types ont été vus dans une voiture en bas de l’immeuble.

Une autre enquête, menée durant cinq ans à partir de 1998 par la Metropolitan Police à ce sujet, a mené à l’identification de 200 victimes des années 60 aux années 803, mais étrangement aucun des 19 suspects n‘a été identifié. Les enquêteurs, en tout cas, avaient compris que plusieurs travailleurs sociaux et responsables des services sociaux pédophiles étaient en lien entre 1974 et 1994.

Screenshot_25En 1999, c’est un certain Michael John Carroll, ex employé des services sociaux de Lambeth qui dirigeait des orphelinats (malgré une condamnation antérieure pour des faits de pédophilie4), qui a enfin été inquiété pour quelques agressions sexuelles5 pour lesquelles il a pris 10 ans de prison – et il est sorti en 2004. Mais quand il a été arrêté, un député travailliste a tenté de faire pression sur la police pour que l’enquête soit abandonnée.

Le Angel Roads Children Home est l’un des orphelinats qui étaient sous la responsabilité de Carroll. Plusieurs personnes ont témoigné que des visiteurs du soir, parmi lesquels des politiciens, s’y rendaient régulièrement. Une partie des viols avaient lieu dans un appartement privé situé dans l’orphelinat.

 

Des protections évidentes

Des travailleurs sociaux qui ont tenté de dénoncer Carroll aux flics ont été royalement ignorés. Leurs témoignages sont restés lettre morte et aucune enquête n’a été ordonnée.

Carroll était aussi ami avec John Allen, qui dirigeait plusieurs orphelinats au Pays de Galles6, dans lesquels de nombreux abus ont eu lieu, et qui eux aussi étaient visités par divers VIP dont très certainement un des bras droits de Thatcher, Peter Morrison qui est aussi l’un des amis du pédophile US Jeffrey Epstein7.

John Allen aussi a manifestement été protégé pendant de longues années, avant d’être condamné en 2014 seulement pour quelques uns de ses actes, et en tant que prédateur isolé. Ces liens, les flics qui ont enquêté sur Carroll les connaissaient dès 19988. Mais on a soigneusement évité de parler de cette amitié, qui remontait au moins jusqu’aux années 80, lors du procès de Carroll.

sunday-people-headlineA l’époque, certains travailleurs sociaux qui avaient enquêté sur Carroll savaient bien que l’affaire des orphelinats de Lambeth ne se limitait pas à Lambeth, et avait des ramifications au Pays de Galles et d’autres orphelinats du pays. Les enfants étaient envoyés d’une région à l’autre, entre des orphelinats aujourd’hui connus pour avoir été des lieux d’abus à grande échelle. Mais, pour protéger les politiciens impliqués, toute l'affaire a été étouffée.

En janvier 2011, un flic de Lambeth a été condamné pour production et diffusion de pédopornographie. On ignore combien de films ont été tournés à Lambeth ou même dans le commissariat, et le type, Jordan Janssen, a refusé de donner les noms des autres flics impliqués.

A Lambeth, une femme a expliqué récemment avoir été victime d’abus sexuels très violents dans les sous-sols du conseil local. Elle a dit que des enfants étaient présents et violés aussi, ainsi que des animaux.

La responsable des services sociaux de Lambeth dans les années 80 était Janet Boateng, la femme d’un député travailliste qui est cité comme membre d’un réseau pédophile et satanique par plusieurs témoins. Paul Boateng est entré au ministère de la santé, où il avait en charge les services sociaux et la santé mentale, puis il a été chargé des "questions de l’enfance" au ministère de l’Economie. Il dirige aujourd’hui une compagnie militaire privée, Aegis Defense Services.

Boateng a été anobli et manifestement lui et sa famille sont bien protégés : son fils, accusé d’avoir violé une femme de 23 ans, n’a été condamné qu’à une faible peine. En 2006, il avait déjà échappé une condamnation pour le viol d’une adolescente en Afrique du sud.

Plusieurs politiciens de Lambeth ont quand-même été condamnés pour des faits de pédophilie, comme Susan Smith, qui a pris 18 mois pour avoir agressé une mineure, en 1992. Smith, politicienne du labour, avait été chargée du comité des services sociaux. Mais elle n’hésitait pas à rater des séances pour ses "parties de sexe" avec la mineure. En 2010, c'est un autre conseiller du Labour, Toren Smith, qui a été arrêté pour production et détention de pédopornographie mais a échappé à une peine de prison ferme.

Et on a aussi vu Cyril Smith, le député aux 144 plaintes pour viols et abus sexuels restées lettre morte, ami de Savile et client d'Elm Guest House, trainer du côté de Lambeth, pas loin du Parlement. Un appartement de ce secteur a fait partie des cibles d'une enquête menée sur un réseau pédophile VIP auquel appartenait Smith, dont les victimes étaient des gamins des orpheliants ou de jeunes prostitués, ce qui n'était pas si rare à Londres à l'époque, notamment du côté de Picadilly circus.

--------------------------

Il est clair qu’on n’a levé qu’un coin du voile sur le réseau de Lambeth et ses connexions avec d’autres réseaux, dont celui des VIP. Aujourd’hui, on peut réellement douter, malgré le travail de la police, que les coupables toujours en vie et toujours en activité seront punis.

 

 


 

[1] Mais finalement les autorités ont conclu qu’il n’y avait aucune preuve que des flics étaient impliqués, ni que des abus ont pu être commis dans ce donjon.

[2] Ne pas confondre Lambeth et Islington, un autre arrondissement, au nord de Londres, où tous les orphelinats publics abritaient des réseaux pédophiles pendant que Margaret Hodge dirigeait le conseil local et a couvert les agissements des pédophiles. Apparemment, des enfants circulaient entre Lambeth et Islington. D’ailleurs, un certain Abraham Jacobs, condamné en 1986 pour kidnapper et exploiter de jeunes fugueurs, avait travaillé dans les orphelinats des deux arrondissements. Il envoyait ensuite les gamins chez des pédophiles VIP.

[3] Sur à peu près 7.000 enfants passés par les orphelinats de Lambeth à cette période.

[4] En 1966, à 18 ans, il a été condamné pour l’agression d’un gamin de 12 ans. Carroll a quand même été viré en 1991 pour sa mauvaise gestion des orphelinats. Mais il a pu s’acheter deux demeures à plus de 500.000£ chacune.

[5] Il était poursuivi pour 76 agressions sexuelles qu’il a niées, commises entre 1966 et 1986.

[6] On ne l’a appris que très récemment : quand Allen a été arrêté et condamné à 11 ans de prison.

[7] Peter Morrison, grand ami du clan Rothschild et de Tony Blair, est cité, comme Paul Boateng dont on va parler plus bas, dans une liste de membres d’une sorte de culte satanique, et pédophile. Il y a une dizaine de mentions de Mandelson dans le carnet d’adresses d’Epstein, qui fréquentait aussi Bill Clinton, le prince Andrew et un tas de gens du gotha, et prostituait des mineures dans ses partouzes.

[8] Par exemple, Carroll, lui-même passé par les orphelinats dans son enfance, emmenait des garçons de l’orphelinat en camping au Pays de Galles. Carroll tenait un bar à Wrexham au nord du Pays de Galles, où des enfants ont été violés. Il y avait aussi une résidence, et avait acheté un hôtel dans une ville proche.

13 avril 2015

Revue de presse du mois de mars 2015

Screenshot_21Voici la revue de presse de ce mois de mars. On a pas mal parlé de pédophilie dans l'Education Nationale, mais ce n'est que le début. On a aussi parlé d'un père violent qui a tué un éducateur, de nazis pédophile, d'inceste, de procès pour viols correctionnalisés, mais aussi du réseau pédophile anglais et de la police qui a été forcée d'étouffer tous les dossiers, des meurtres de la gare de Perpignan, de satanisme, de peines dérisoires et d'impunité.

Mais surtout, il commence à devenir évident que notre pays des droits de l'homme sous-estime gravement l'ampleur des crimes sexuels commis contre les enfants. Et qu'on commence à entendre le tic tac de la bombe à retardement...


> 2 mars: 

  • Screenshot_4France: Politicien, maître chanteur et pédophile. L’ancien candidat à la mairie de Toul Alain Oger comparaitra à la fin de la semaine pour des accusations de viols et agression sexuelles sur mineur, un garçon de 13 ans, entre 1995 et 1997. Alain Oger, ex-candidat à la mairie de Toul qui avait essayé de faire chanter Nadine Morano, comparaît à nouveau, à la fin de la semaine. Cette fois, il est accusé de viols et agression sexuelles sur mineur.

  • Rennes: Encore deux winners: néo nazis et pédophiles. Pas très étonnant quand on sait que nombre de pédophiles sont aussi de gros fascistes. "L'affaire remonte à 2004. Les deux frères, proches du milieu néo-nazi et arborant des tatouages de croix gammées, se rendent à un meeting d'extrême droite en Basse-Normandie. Sur le chemin du retour, ils enlèvent une fillette de 12 ans à la sortie du collège. Le plus âgé reconnait l'avoir violée, expliquant qu'il espérait que l'on accuse des étrangers, rapporte le quotidien. Les deux hommes seront jugés mardi en correctionnel pour la tentative de braquage. Avant d'être convoqués devant les assises du Calvados pour répondre du viol."
  • Justice: Facebook USA repère un pédophile à Lanester. Le type a été balancé par Facebook depuis les USA pour avoir demandé des mineures en contact. Il leur demandait ensuite de se mettre nues devant la webcam. "Le signalement du service de sécurité de Facebook aux Etats-Unis a permis d’interpeller un voyeur à Lanester. Qui a été condamné aujourd’hui. Le jeune homme de 25 ans avait deux profils sur Facebook. L'un d'eux, sur lequel il disait avoir 13 ans, lui servait à aborder des adolescentes. C’est le service de sécurité de Facebook aux États-Unis qui a repéré son stratagème. Il a alerté l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication".
  • b0432023f59e34caFrance: Les violences sexuelles touchent d'abord les enfants. Sur ce rapport de l'INSEE qui montre que les violences sexuelles contre les enfants sont complètement occultées. En réalité, on est face à un problème de santé publique... "L’un des principaux enseignements : plus de 80 % des répondants ont subi leurs premières violences sexuelles dans l’enfance. Quelque 30 % des victimes l’ont été à la fois dans l’enfance et à l’âge adulte. "Avoir été victime enfant augmente les risques de l’être à nouveau ensuite, explique Mme Salmona. Ces personnes sont repérées par les agresseurs". Seules 20 % sont victimes uniquement à l’âge adulte".

  • Inceste: Condamné pour avoir violé sa fille handicapée. Un père de famille, accusé du viol de sa fille, a été condamné aux assises à 10 ans de détention et 10 ans de suivi sociojudiciaire, ainsi que 30 000 € de dommages et intérêts pour sa fille et 8 000 € de préjudice moral pour sa femme. "C'est la mère de la victime, une enfant handicapée âgée de 12 ans, qui a dénoncé les faits, après avoir recueilli des aveux de son époux quelques jours plus tôt et alors qu'il était en pleine dépression. La jeune victime, retardée intellectuellement avait depuis quelques semaines des crises se manifestant par des blocages. Elle se tapait la tête contre les murs et disait vouloir mourir sans que la mère ne comprenne ce qui se passait. Un père de famille, accusé du viol de sa fille, a été condamné mercredi à Montpellier devant la cour d'assises, à 10 ans de détention et 10 ans de suivi sociojudiciaire. Il devra aussi régler 30 000 € de dommages et intérêts pour sa fille et 8 000 € de préjudice moral pour sa femme"
  • France: Les conséquences dramatiques du déni des violences sexuelles subies par les enfants. En France, 240.000 viols ou tentatives de viol ont lieu chaque année. Et ces chiffres ne sont que la partie émergée de l'iceberg, puisque nombre d'agressions ne sont pas comptabilisées, faute d'avoir été rapportées. Sur les 1.214 personnes interrogées pour l'enquête, seules 38 ont porté plainte, soit moins d'un tiers. Une femme sur cinq et un homme sur quatorze déclarent avoir déjà subi des violences sexuelles. Les enfants sont les principales victimes de ces agressions, survenues dans 81% des cas avant l'âge de 18 ans.

 

> 6 mars:

  • Screenshot_5France: Tiens c'est étonnant: des viols de mineure jugés aux assises. Le type, beau-père de la victime, a même pris 14 ans. Il faut dire malgré qu'il ait nié les viols, et ait filmé les abus pour diffuser le tout sur Internet, il a dit que la victime (11 ans) était consentante... "Le sexagénaire avait rencontré la mère de la victime en 2007, lors d’une cure de désintoxication, avant de s’installer à son domicile dans l’agglomération rouennaise. Il aurait abusé de sa belle-fille entre 2008 et 2012 ; il a commencé par des agressions sexuelles, avant de la violer, tout en filmant et en prenant des photos des scènes. Il l’aurait violée entre une à deux fois par semaine à leur domicile".

  • France: 22 ans après les faits, un père incestueux est condamné. Plein de monde savait ce qu'il se passait à l'époque, mais personne n'a rien dit. "Âgée aujourd’hui de 29 ans, la jeune femme accuse ce dernier de l’avoir agressée sexuellement à plusieurs reprises entre 1992 et 1993, à Villeneuve d'Aveyron. Des gestes qui l’ont conduit à déposer plainte en 2009, année de la naissance de son premier enfant. Un événement «qui a fait ressortir ce (qu’elle) occultait», explique-t-elle au président Jean-Marc Anselmi. " Le pédophile nie les faits, envers et contre tout, et pourtant: "Cette affaire aurait même été abordée lors d’une réunion familiale, présidée par la grand-mère. Réunion au cours de laquelle le prévenu, en pleurs, aurait présenté ses excuses à la plaignante, à peine âgée de 7 ans, partie vivre ensuite chez sa mamie jusqu’à l’âge de 14 ans.
  • USA: Excellente idée: le gouvernement de l'Utah vient d'abolir la prescription concernant les plaintes pour abus sexuels contre les enfants. "En moyenne, il faut à une victime jusqu'à ses 40 ans pour dénoncer des abus sexuels subis dans l'enfance"
  • Screenshot_6République Démocratique du Congo: Agacement du côté des antis pédophiles, à cause d'un pédophile belge en séjour illégal qui vient de se faire coincer: "SCANDALE. En sejour Irrégulier en RDC, Francis Jacques Delise 73 ans a violé deux filles de 11 et 13 ans et a diffuser les images sur reseaux sociaux. Risque t-il la prision ou va t-il corrompre comme à la coutume?" Il a expliqué que les mineures qu'il est accusé d'avoir violées étaient ses servantes. Il les faisait danser nues, les violait, filmait et diffusait le tout sur le net. Delise avait déjà été expulsé deux fois du Congo pour séjour irrégulier mais il est resté à chaque fois dans la clandestinité.

  • Belgique: Pédoland... Il est acquitté pour les viols de sa fille: malgré des interrogatoires très longs et détaillés, une adolescente qui accuse son père de l'avoir violée "tous les samedis" pendant plusieurs années, a fini par le voir acquitté en CORRECTIONNELLE (une fois de plus). Elle avait déjà supporté l'éloignement de sa famille quand elle avait dénoncé les faits. Comme c'est trop souvent le cas, le tribunal a estimé que c'était parole contre parole et qu'il n'y avait aucune preuve. "Le "dévoilement des faits" est intervenu dans un contexte suspect puisque la demoiselle a dénoncé son père pour les viols alors qu’elle venait d’être frappée par lui et qu’elle avait donc toutes les raisons de lui en vouloir. "

 

> 7 mars:

  • mamma-fortunaItalie: A Caivano, il y'a la série "Gomorra", mais aussi un réseau pédocriminel... Une petite fille de 6 ans, Fortuna Loffredo, est trouvée défenestrée. On conclut d'abord à un accident, son autopsie révèlera des 'abus sexuels chroniques'. Des découvertes vont être faites concernant un quartier, "parco verde", où un réseau pédocriminel opère, au su de tous, mais dans un silence total. La mère de la petite est impliquée dans 'une organisation criminelle' qui fait entre autres dans la fausse monnaie. Un procureur vient de mourir dans un accident de la route que certains n'hésitent pas à appeler suspect; chute de 30 mètres ... Le procureur Federico Bisceglia était apparemment le seul à avoir eût l'audace de fouiller dans cette affaire, parmi les autres, tout aussi controversées, qu'il avait sous le coude.

  • Belgique/ Thaïlande: Elle est attaquée pour diffamation par le pédophile qui a agressé son fils...  "Mahé et Alvaro, un couple de Belges originaires de Bruxelles et Rhode-Saint-Genèse, attendent avec crainte un procès prévu le 23 mars, à Bangkok. Mahé doit y être jugée pour diffamation. Elle est soupçonnée d’avoir attenté à l’honneur d’un homme… qui a pourtant reconnu, devant une caméra cachée, avoir bel et bien réalisé des attouchements sexuels sur son fils âgé de 7 ans à l’époque !"
  • France: Omerta sur les parents criminels: 700 enfants tués chaque année. "Sept cents enfants meurent chaque année en France, tués par leurs parents." Et cela, alors que des enfants sont privés de leurs parents protecteurs et continuent à être envoyés chez les pédophiles/violents/pervers quand ce n'est pas dans des foyers où on les traite souvent comme du bétail...

     

> 8 mars:

  • 1425735713994Philippines/Australie: Le pédophile amateur d'enfants exotiques avait tout un réseau de clients. On a déjà parlé de Peter Gerard Scully, pédophile australien qui a enterré le corps d'une de ses victimes dans son jardin et en a séquestré deux autres qui ont pu s'échapper après avoir du creuser une (leur?) tombe dans ledit jardin. Scully produisait et diffusait aussi les films des viols et tortures de ses victimes. L'une de ces dernières victimes a expliqué que Scully avait prévu de la faire tourner un film pédoporno avec un autre australien, mais que les plans ont changé et finalement il a pensé la vendre à un Allemand pour un peu moins de 3.000$. Scully était déjà fiché comme pédo en Australie quand il est arrivé aux Philippines en 2011.

  • Angleterre: Thatcher savait tout. Margaret Thatcher, qui n'a cessé de ressasser ses valeurs morales et familiales, tout en tapant sur tout ce qui était mouvement social, était parfaitement au courant qu'elle était entourée de pédophiles. La police lui avait notamment dit qu'elle investiguait au sujet de viols d'enfants commis par Cyril Smith. Pourtant elle ne s'est pas opposée à son anoblissement. Tout le monde a donc protégé ce pédophile (et d'autres), jusqu'à aujourd'hui puisqu'il a fallu un an à un journal pour obtenir ces documents.

  • Angleterre: 6 semaines après la mort de l'ex ministre de l'Intérieur Leon Brittan (qui a fait disparaitre des dizaines de dossiers de réseaux pédophile, fréquentait Elm Guest House et aurait assisté au meurtre d'au moins un mineur dans une partouze), les flics ont mené une perquisition dans l'une de ses résidences. Trois autres perquisitions ont eu lieu, notamment chez un ancien politique pédophile, Harvey Proctor. Cela, dans le cadre d'une enquête sur un réseau de prostitution de mineurs.
  • Belgique: un bourgmestre a préféré régler "en interne" l'affaire d'un pédophile dans l'administration communale. Boh, il a juste fait comme l'Eglise, pourquoi l'embêter avec ça?

 

> 11 mars:

  • Screenshot_8Angleterre: "On ne peut pas prouver que la sexualité fait du mal aux enfants", a déclaré Patricia Hewitt, politicienne du labour, ex membre de ce groupe du parti conservateur proche du lobby pédophile qui militait pour la majorité sexuelle à 4 ans.

  • Angleterre: Triste constat: les députés pédophiles anglais se moquent de la loi. En effet, des politiciens aujourd'hui en vue ont aidé le lobby pédophile (Paedophile Information Exchange), d'autres, carbonisés en tant que pédophiles, ont ensuite mené une belle carrière. Et aujourd'hui ils ne font rien pour que les affaires étouffées de réseaux pédophiles soient enfin réglées.
  • Belgique: Sept ans de prison pour les viols répétés de sa fille. Il passe en correctionnelle pour des "viols répétés" durant 5 ans sur sa fille et ne ramasse que 7 ans de prison. "Les faits auraient débuté alors que la jeune fille n'était âgée que de 12 ans mais n'ont été révélés que près de dix ans plus tard, lorsque cette dernière a eu le courage de quitter le cocon familial. Sans ressources, la victime a préféré dormir sur un matelas pneumatique dans un grenier plutôt que de rester auprès de son père abusif. Elle a finalement raconté son calvaire à la police après une rencontre musclée avec celui-ci, sur le parking du Lidl de Gilly (Charleroi). Ce jour-là, il l'avait menacée de mort et avait porté des coups à son petit ami."
  • France: Comme c'est original: le pédophile crie au complot et se fait passer pour la victime! Interrogé sur les faits qui lui sont reprochés, Luka Lakatus est radical : il n'a pas violé sa fille. "Ma fille est manipulée par sa mère. C'est un coup monté pour me faire quitter la France". L'une des particularités de ce procès est l'absence à la barre de la mère et sa fille, rentrées en Serbie en 2011 pour échapper aux menaces de mort de la famille de l'accusé ; depuis, elles vivraient dans de conditions précaires. La petite victime, en fauteuil, raconte les faits en français. "
  • Screenshot_9France: un candidat FN amateur de pédopornographie... "Candidat aux élections départementales à Cusset (Allier), Arnaud Couture, 23 ans, a été mis en examen début mars 2015 pour "enregistrement, détention et diffusion d’images à caractère pédopornographique", a confirmé mardi 10 mars le parquet". Du coup, il retire sa candidature, quand-même.

  • Angleterre: Sur Thatcher et sa couverture de ses amis pédos, dont on parle enfin en France. Même le Figaro finit par reprendre l'info. "L'affaire est comme une bombe à retardement à l'approche des élections législatives de mai prochain en Grande-Bretagne. Le Daily Mail vient de confirmer ce que la presse soupçonnait depuis longtemps: la chef du gouvernement Margaret Thatcher (1979-1990) avait été personnellement informée du fait que la police enquêtait sur des accusations de pédophilie impliquant des députés et des hauts responsables politiques dans les années 1970-1990."
  • Pédophile excité: Un pédophile s'est excité contre les flics au lieu de la mère de l'enfant, et a balancé une grenade en plein commissariat... "Vers 9 heures, le sexagénaire devait être auditionné pour des faits de violences sexuelles sur plusieurs mineurs. Alors qu'il se trouvait dans les locaux, et prenant les fonctionnaires par surprise, il s'est emparé de l'engin explosif caché sur lui avant de le projeter en direction des agents. Par chance, la grenade, datant des années 1960, n'a pas fonctionné, et les démineurs appelés sur les lieux ont pu la neutraliser définitivement." Peut-être qu'ils mesureront mieux le danger que représente de ce genre de pervers.
  • Screenshot_11Meurtres de la gare Perpignan: Aurait-on le coupable du meurtre de Mokhtaria Chaib en 1997? Un dénommé Jacques Rançon aurait mis son ADN sur une de ses chaussures et avoué le meurtre. A l'époque on nous avait dit " Le médecin légiste qui examina la dépouille de la victime estima : "L'assassin est un professionnel, soit médecin, soit boucher. Il a passé au moins trois heures à découper la malheureuse. Cela a été fait selon un certain rituel et avec beaucoup de sang-froid."" Rançon n'est ni boucher ni médecin. Son profil ne correspond pas du tout. Il 'na pas expliqué non plus la découpe chirurgicale des parties génitales de la victime. Où a-t-il mis ses organes? (Car Mokhtaria "a été poignardée en plein coeur et mutilée avec une précision « chirurgicale ». Ses organes sexuels et ses seins ont été prélevés. Ils ne seront jamais retrouvés.")

  • Angleterre: Un travailleur social tué par un réseau pédophile? On en avait déjà parlé, mais la nouvelle c'est que la police enquête sur le meurtre en 1993 de Bulic Forsythe, un dirigeant des services sociaux de Lamberth à Londres dans les années 80 et début 90. Il avait dénoncé à sa hiérarchie des abus sexuels commis contre les enfants par diverses personnalités politiques locales. Certains abus auraient eu lieu dans les sous-sols du conseil municipal local. Une femme employée du conseil a expliqué avoir été violée dans ces sous-sols, en même temps que des enfants et des animaux, par des leaders du conseil. A cette époque au moins, la corruption et les menaces étaient la règle à Lamberth.

 

> 15 mars:

  • 26576DF800000578-0-image-a-2_1425704999721Philippines: Pédophile et meurtrier d'enfants? Le pédophile australien Peter Gerard Scully s'est fait attraper après que deux fillettes qu'il avait kidnappées et violées et torturées, en filmant le tout, se soient échappées, serait en fait dans un réseau pédophile. Il avait forcé les deux gamines à creuser leur prore tombe dans son jardin, où on a retrouvé le corps d'une autre enfant de 10 ans, disparue quelques années plus tôt. Accusé des viols de 11 enfants dont des bébés et du meurtre d'une autre fillette, il dit qu'il n'est pas inquiet d'une éventuelle condamnation. Il se dit "plus fort que Ben Hur"... Aurait-il des cartes en main que l'on ignore? Et qui lui auraient permis de rester impuni durant plusieurs années? Aux Philippines depuis 2011, il avait déjà été condamné en Australie pour des faits de pédophilie. Il avait au moins 4 complices étrangers et six philippins pour son site internet où on pouvait commander des viols d'enfants en direct.

  • Belgique: Une victime du plus gros réseau pédophile du monde, l'Eglise catholique, demande des comptes au chef du réseau belge, Mgr Leonard. Le curé pédophile qui l'a violé a été protégé par sa hiérarchie, qui a demandé à la victime de se taire. Quand la victime a dénoncé les faits, ils étaient prescrits. "Joël Devillet était enfant de cœur. En 1987, alors qu’il était âgé de 14 ans, il a commencé à être victime de faits de mœurs de la part de l’abbé Hubermont qui officiait à Aubange dans le Luxembourg. Les faits ont continué jusqu’en 1991. D’après Joël Devillet, la hiérarchie de l’église, au courant des faits, ne lui a jamais conseillé de déposer plainte et lui aurait fait des promesses pour qu’il garde le silence. "

  •  Dolan-638x365USA: L'Eglise s'enfonce... Un évêque de Milwaukee a déclaré que c'était la liberté religieuse de ne pas dédommager les victimes de curés pédophiles, et un tribunal lui a donné raison. Avant que cette décision ne soit infirmée. En fait, l'évêché a planqué les fonds destinés à ces dédommagements, et a dit que le fonds avait fait faillite...

  • France: Coincé par Interpol, sa victime n'avait rien dit. Pendant 2 ans il viole sa fille de 9 ans aujourd'hui, et diffuse les vidéos sur Internet. Finalement, il se fait choper par Interpol. La fillette n'avait jamais parlé de ces viols. "Lors de leur enquête, ces derniers sont parvenus à établir que les photos avaient été prises par un appareil numérique, appartenant à un photographe professionnel de Sarlat, en Dordogne. Celui-ci leur a expliqué qu'il avait revendu le matériel."

 

> 17 mars:

  • 61291_catherine-bonnet_440x260France: Quand une pédopsychiatre soucieuse des enfants est bannie par son ordre. "La pédopsychiatre Catherine Bonnet est une femme d’exception, engagée depuis des années pour briser la loi du silence qui règne dans le domaine des violences sexuelles faites aux enfants. Elle a été contrainte à l’exil professionnel suite à des plaintes, parce qu’elle avait signalé des violences sexuelles sur des enfants. Les plaignants prétendaient que ces signalements étaient la conséquence de manipulation par les mères en raison de divorces conflictuels. Depuis février 1997, il y eut au total 8 plaintes : 6 plaintes disciplinaires et 2 plaintes pénales. La justice donnera raison aux plaignants. Pour avoir voulu porter secours à des enfants, Catherine Bonnet sera sévèrement sanctionnée : trois fois trois ans d’interdiction d’exercer. Elle n’aura d’autre choix que de fermer son cabinet, puis de s’exiler en Angleterre. (...) Le 22 mars 2014, Catherine Bonnet est nommée par le Vatican avec 7 autres experts pour créer la toute nouvelle commission d’experts pour la protection des enfants dans les institutions de l’église catholique (...) La tâche de Catherine Bonnet au Vatican semble plutôt complexe. Néanmoins, nous lui souhaitons de réussir dans sa mission de protection des enfants contre les pédocriminels qui sévissent dans les rangs de cette église."

  • Angleterre: Cyril Smith, le député pédophile aux dizaines de plaintes restées lettr morte, s'est même fait arrêter à une partouze avec des adolescents. C'était lors d'une enquête qui tournait autour de plusieurs grandes propriétés londoniennes. Il a été relâché au bout de quelques heures et la hiérarchie a demandé de récupérer toutes les preuves. Les flics qui ont arrêté Smith ont été menacés de poursuites par leurs chefs s'ils n'oubliaient pas complètement cette histoire.
  • Screenshot_12Angleterre: la police est en train d'enquêter sur l'étouffement en interne de nombreuses affaires de réseaux pédophiles, notamment:

    > Des accusations contre un policier qui aurait étouffé une enquête dans le sud de Londres
    > L'arrêt d'une opération à Dolphin Square parce que des officiers étaient trop proches de personnes puissantes
    > Un document retrouvé chez un pédophile, une liste de député et hauts officiers de police pédophiles. Ce document 'na jamais été exploité.
    > Des modifications apportées au témoignage d'un garçon victime pour enlever le nom d'un politicien
    > L'accusation selon laquelle un politicien serait venu voir un chef de la police pour lui demander de ne pas enquêter sur un réseau lié à Westminster.
    > Le fait que les renseignements aient pris certains dossiers de réseaux VIP à la police.
    > Le fait qu'une opération de surveillance de personnalités pédophiles a été stoppée.
    > La protection d'un politicien pédophile connu
    > Les ordres donnés pour stopper des enquêtes sur ces réseaux VIP
    > Le fait qu'un ancien chef du MET (police de Londres) et des juges étaient impliqués.
    > L'accusation qu'un officier de police a violé des garçons.
    > Les accusations de corruption financière au sein du met

 

> 19 mars:

  • 1426714771312USA: 43 personnes arrêtées dans un coup de filet contre des pédophiles. 22 ont été arrêtés alors qu'ils se rendaient à un endroit pour violer des enfants. Dans l' "Operation PredaTour", des flics se sont fait passer pour des mineurs sur Internet en attendant d'avoir des propositions.

  • Angleterre: Le policier qui est tombé sur le député pédophile Cyril Smith (144 plaintes contre lui tombées dans l'oubli) au milieu d'une partouze avec des mineurs a été forcé par ses supérieurs à tout oublier et à ne pas faire de vagues. Alors jeune policier, il a même reçu des appels anonyme lui disant de se taire, et a été menacé de représailles au nom du Officiel Secret Act. Intervenu suite à un appel pour un type qui se masturbait à sa fenetre devant un livreur de journaux, en 1988, ce flic est allé à l'adresse indiquée, chez Cyril Smith. Il y avait aussi un policier en civil, un pédophile dangereux et notoire et deux adolescents dont un qui avait fugué d'un foyer.
  • Angleterre: Suite sur l'affaire des abus rituels à Hampstead.La presse officielle commence à parler du cas de ces deux enfants qui dénoncent leur père et plusieurs adultes et décrivent un réseau qui sacrifie des bébés et commet des viols en réunion. Mais évidemment, c'est pour relater la décision de justice qui explique que toute cette affaire n'est qu'une "fantaisie" et que la mère manipule ses enfants. La justice dénonce la "campagne internet" qui dénonce un groupe satanique. Les deux enfants ont été placés en foyer juste après avoir déposé à la police. Il y a beaucoup de similitudes avec l'affaire du Var, ces trois enfants qui ont décrit un groupe de tueurs d'enfants et de pédophiles mais n'ont jamais été entendus par la justice, pas plus que les médecins qui les ont examinés, leurs proches à qui ils ont parlé, ou leur mère.
  • Screenshot_13Outreau: Les avocats de la défense ne reculent devant rien: "Au dernier jour du procès dit du Carlton, Me Hubert Delarue a tiré à boulets rouges sur le dossier de l'instruction contre son client, René Kojfer, ancien chargé des relations publiques de l'hôtel lillois, en allant jusqu'à comparer cette affaire de proxénétisme au fiasco judiciaire d'Outreau." Sur Outreau, il faut encore une fois rappeler que le dossier est loin d'être vide aussi puisque 12 enfants ont été reconnus victimes.

  • Indonésie: A Bali, un seul pédophile a réussi à détruire toute une génération de garçons dans un village. Cet allemand aurait agressé une cinquantaine de garçons en l'espace de 6 ans. Il les appâtait avec des cadeaux. Un jour il a ramené une prostituée et a demandé aux jeunes des actes sexuels comme dans un film porno avec elle. Il a été arrêté seulement parce qu'un autre touriste l'a dénoncé.Il a été libéré au bout de 6 mois.

 

> 21 mars:

  • Angleterre: Le député Cyril Smith n'est pas le seul à s'être fait griller à une partouze où des mineurs étaient présents. Deux flics très gradés et un dirigeant des services secrets ont aussi été identifiés grâce à une caméra cachée. Un policier qui a travaillé sur cette affaire à la fin des années 70 explique que tout a été étouffé, sur ordre de la hiérarchie qui obéissait au parquet général. On a ordonné à son équipe de se taire sous peine de poursuites au nom du Official Secret Act. Le ministre de l'Intérieur Leon Brittan, qui vient de mourir, a aussi été pris dans une partouze et protégé. Une victime d'Elm Guest House a raconté à la police les viols commis par Brittan.

 

> 22 mars:

  • Screenshot_14France: Le père violent devient meurtrier, son CV est inquiétant. Incroyable: le dingue violent et beurré qui a tué un éducateur jeudi lors de la toute première visite médiatisée avec sa fille de 4 ans avait déjà été la cause de plusieurs plaintes de son ex pour des violences. En 2012 il a déjà été CONDAMNE pour des violences sur la mère de sa fille. Il a fait le coup CLASSIQUE: menace de se suicider. (Ces types ne se suicident pas sans tuer leurs ex et/ou leurs enfants)."Son ancienne compagne et lui ont fini par se séparer, en fin d'année 2014, après une histoire d'amour compliquée. Les gendarmes ont souvent été appelés. Plusieurs plaintes ont été déposées contre lui. Le 2 décembre dernier, il avait menacé de s'immoler devant chez elle. Il avait alors été hospitalisé d'office."MALGRE cela un juge a estimé qu'il pouvait voir sa fille. Jusqu'au drame qu'on connait.QUAND la justice va-t-elle ENFIN comprendre ce qu'est un pervers narcissique? Après avoir planté l'éducateur et sa compagne, qu'a dit le taré? " "Elle a volé ma fille".Traduisez: c'est lui la victime. "Cet homme avait 1,4 gramme d'alcool dans le sang au moment des faits. Dans sa sacoche, cinq couteaux ont été retrouvés. Il les avait achetés le jour-même. Quelques jours avant les faits, les policiers ont également retrouvé la trace d'une nouvelle plainte déposée contre lui pour "menaces". Ce qui fait dire aux enquêteurs qu'il avait prémédité son geste."

  • Services sociaux: Une maman, dépressive mais qui allait mieux, s'est vu refuser la garde de ses enfants (alors que le père était d'accord). "Nous étions séparés depuis sept ans, insiste Christian, restaurateur à Agde. Mais pour nos deux filles, avec Fernande, nous étions prêts à beaucoup de concessions. Quand elle a traversé une énorme déprime, je l'ai aidée. Elle est venue vivre à la maison et je l'ai embauchée pour qu'elle puisse être tranquille. Mais la justice et les services sociaux de l'aide à l'enfance s'en sont mêlés. Ils lui ont mis une pression terrible. Elle s'est tuée." La justice a confié les enfants au père, mais il laissait la mère voir ses filles toute la semaine. "Les services sociaux ont compris ce que nous allions faire. Ils ont prévenu mon ex-femme qui si elle ne respectait pas la décision du juge, cela tournerait mal. Un éducateur a même fait du zèle, il l'a surveillée. Quand ce n'était pas son jour, elle ne pouvait même pas les prendre à la maison pour manger le midi.", explique le père.
  • 4621259_11-1-962689019_545x460_autocropFrance: Le Parti Communiste a retiré l'investiture à un candidat condamné pour pédophilie. Jean-Pierre Sauvage a été condamné à 2 ans de prison et a l’interdiction de travailler avec des mineurs. Il a reconnu des attouchements sur des garçons âgés de 11 à 15 ans.

  • Belgique, pédoland: 4 ans requis pour le viol et des agressions sur une mineure de 12 ans, par un pervers pédophile et récidiviste."L'homme a été décrit comme un pédophile, pervers et narcissique. Ce prévenu avait déjà été condamné quelques années auparavant pour des faits de détention d'images pédopornographiques. Malgré l'avertissement de la justice sur ce premier dérapage, il avait franchi une étape supplémentaire en passant à l'acte sur sa jeune voisine âgée de 12 ans." Le type (comme c'est pas original) rejette la faute sur sa victime.
  • Angleterre : On se rapproche de Buckingham... Un policier dit qu'un membre de la famille royale a été impliqué dans une des enquêtes sur les réseaux pédophiles VIP. Mais devinez quoi? L'enquête a été close pour ne pas mettre Buckingham dans l'embarras. C'est le parquet général qui a clos l'enquête. Mais le responsable de l'époque dit qu'il ne souvient d'aucune enquête sur un réseau pédophile...

 

> 24 mars:

  • Screenshot_15France: Un directeur d'école, pédophile... déjà condamné pour détention de pédoporno."Ce père de famille de 45 ans avait déjà fait l'objet d'une condamnation pénale en 2008 pour recel d'images à caractère pédopornographiques, à six mois de prison avec sursis, avec obligation de soins et mise à l'épreuve. Aucune interdiction d'exercer un travail avec les enfants n'avait cependant été prononcée au moment de cette condamnation." Il est bon de savoir qu'un amateur de viols d'enfants condamné peut travailler avec les enfants, et cela avec l'accord de la """justice"""

  • France: Psychomotricien pédophile. Un psychomotricien, implanté dans le 15e arrondissement à Paris, a été mis en examen à la fin du mois de février, pour des faits d’"agressions sexuelles sur mineur de 15 ans" et "détention d’images pornographiques mettant en scène des mineurs", rapporte Le Parisien ce mardi. Il a été placé en détention provisoire, à l’issue de sa présentation devant un juge des libertés et de la détention (JLD). Va-t-on l'empêcher de travailler à nouveau avec des enfants?
  • USA: Banalisation de la pédocriminalité... Dans le New York Times, une prof de droit explique que la pédophilie est un trouble et pas un crime. Faut qu'elle révise ses bouquins de droit: violer des enfants et même des adultes est bien un crime. Parce que ça fait du mal aux enfants et qu'une société qui se veut à peu près évoluée est censée protéger les plus faibles et pas les laisser se faire piétiner ou détruire. Pour cette femme, éloigner les pédophiles des enfants les pousse à récidiver et il faudrait avec eux des "thérapies affectives"...

 

> 25 mars:

  • Screenshot_16Belgique: Le pédophile porte plainte contre les parents de sa victime... Le pédo (condamné à 2 ans et demi de prison pour viols et attouchements sur une dizaine de fillettes âgées de 6 à 12 ans), a porté plainte pour calomnie et diffamation à l’encontre d’un parent d’une des victimes qui avait diffusé une mise en garde sur Facebook à l’encontre de "J.F.C., un sale pédophile verviétois qui se cache sous des faux profils parmi mes amis". "Un procès a eu lieu devant le tribunal correctionnel de Verviers pour calomnie et diffamation. Mais d’emblée, le ministère public précisait qu’il ne pouvait avoir lieu à dénonciation calomnieuse ou diffamation parce qu’il fallait pour cela la dénonciation d’un fait précis. Ici, il s’agit d’une généralité, qui est plutôt du registre de l’injure, pour laquelle il réclame un mois de prison."

  • Canada: Un vieil article sur le témoignage d'une victime de secte satanique. "À chaque pleine lune, explique Manon, des dizaines de personnes s'entassent dans des sous-sols, à la campagne, et assistent à des rituels dirigés par des prêtres sataniques vêtus de capes de satin noir, la tête couverte par de grands capuchons. Selon elle, les adeptes sont nombreux. Les messes habituelles, au Québec, réunissaient généralement une centaine de personnes", dit-elle. Souvent les messes avaient lieu ailleurs que dans sa région. Son clan se déplaçait beaucoup pour les cérémonies et elle se rappelle d'une célébration de 500 personnes, au Québec." La traduction est ici: http://ns4005993.ip-192-99-13.net/satan1.htm
  • Belgique: Encore un pédophile en correctionnelle pour des viols. Il est poursuivi pour "viols, attentats à la pudeur et incitation à la débauche sur sa fille, pour outrage public aux mœurs sur son fils et pour détention de documents pédo-pornographiques". "Les faits ont débuté lorsque la jeune fille avait huit ans. Devant le tribunal, l'homme a reconnu les préventions. "Ma fille et moi étions dans une situation conflictuelle avec ma femme, ça nous a rapprochés de manière inappropriée. J'avais plus qu'un amour paternel envers elle." En plus, il filmait et photographiait sa fille en petite tenue, dans des positions érotiques. A une reprise, le frère de la fillette était présent. Et comme d'habitude, le pédophile accuse sa victime de lui avoir fait des avances...
  • Screenshot_17Centrafrique: Ministre amateur de mineures... "Le ministre centrafricain du Tourisme, Romaric Vomitiadé Rechercher Romaric Vomitiadé accusé de viol sur une jeune fille de 16 ans a été arrêté et placé sous mandat de dépôt, a t-on appris. Le viol aurait été commis lors d'une visite à Yaloké du 21 au 26 janvier où le ministre du Tourisme était en mission officielle dans le cadre des consultations populaires. Au micro de la radio Ndéké Luka, la victime a témoigné avoir été violée par le ministre."

  • Belgique: Une gamine de 13 ans est enlevée, droguée, violée, et relâchée au bout de 3 jours devant son école."" Vendredi, elle devait aller au snack et puis rentrer chez elle. Mais elle n’est jamais arrivée à la maison. Ses parents ont prévenu la police. Pour ma part, j’ai partagé l’information sur les réseaux sociaux car c’est souvent un bon moyen pour communiquer rapidement et tenter d’obtenir des informations", raconte la tante de Sofia (prénom d’emprunt) "Elle a été retrouvée lundi matin devant son école. Quelqu’un l’aurait déposé là. Elle était mal habillée. Elle sentait l’alcool et elle avait été droguée et violée""
  • France: Il viole sa fille parce qu'il est "amoureux". Il dit que c'est parce qu'il était amoureux de sa fille "préférée". Au bout de 4 ans, c'est la mère qui a dénoncé les faits... "Entre 1998 et 2002, le quinquagénaire avait violé sa fille âgée de 14 à 18 ans, à de nombreuses reprises, dans le sous-sol de la maison familiale, dans une commune voisine de Lons-le-Saunier. Il lui ordonnait aussi de porter des mini-jupes sans culottes ou de bronzer les seins nus". Il a pris 12 ans fermes.


> 27 mars:

  • 3420570671Afrique du Sud: La police est en train de chercher dans les ordinateurs et téléphones de quatre personnes, dont un pasteur accusé d'avoir violé un garçon de 9 ans au cours d'un rituel satanique. Les grands-parents et l'oncle du gamin sont aussi sous le coup de cette enquête.Un rituel se serait déroulé à la Full Gospel Church of God en 2013. Il y avait des gens en cercle dans des robes rouges et avec des masques, qui auraient violé l'enfant. Le garçon aurait été menacé de mort par son grand-père s'il parlait. La grand-mère a été relâchée sous caution peu après son arrestation en février, et le grand-père, l'oncle et le pasteur un peu plus tard, contre l'avis de la police. Un examen médical de 2013 n'aurait trouvé aucune trace d'abus.

  • Angleterre: Un ancien flic et prostitué bissexuel à 400£ la nuit, mais aussi pédophile, projetait d'avoir un enfant avec sa copine pour le violer ensuite. Elle était parfaitement d'accord et a pris la même peine que lui. Alexander McCracken et Sharon Campbell ont pris... 4 ans et demi de prison!
  • France: Un pédophile resté impuni qui a "agressé" sa fille et sa petite fille."Un Tréportais de 58 ans a été condamné à 8 ans de prison ferme et maintien en détention pour des agressions sexuelles sur sa fille, âgée de 11 ans à l’époque des faits, puis sur sa petite-fille de 6 ans (...) Le prévenu devait répondre d’attouchements sexuels avec violences, menaces ou effet de surprise sur sa fille entre le 1er janvier 1994 et le 21 juillet 1997 au Tréport et sur sa petite-fille entre le 1er janvier 2011 et le 10 février 2013 au Tréport".
  • Mariel & Woody (Milkshake)USA: Woody Allen, un vieux pervers? Après avoir essuyé des accusations pour avoir violé sa belle fille, Woody Allen, qui est marié avec sa fille adoptive, une actrice explique qu'il était un peu trop collant quand elle avait 16 ans. "Mariel Hemingway, qui affirme avoir été abordée par Woody Allen alors que celui-ci était âgé de 44 ans, et elle de 16. La jeune actrice venait être engagée par le cinéaste pour jouer dans son mythique film Manhattan. "Notre relation était platonique, mais j'ai commencé à sentir qu'il avait un coup de cœur pour moi [...] C'était le genre de chose qui semblait arriver tout le temps autour de moi, des hommes d'un certain âge qui tournent autour de jeunes femmes" confie-t-elle dans son ouvrage Out Came The Sun".

  • France: Oh encore un prof pédophile: "Un instituteur d'Orgeval (Yvelines), âgé de 63 ans, a été mis en examen jeudi à Versailles et écroué, soupçonné de viols et d'agressions sexuelles commis hors du cadre scolaire sur une fillette de son entourage, dans le Rhône, a-t-on appris vendredi de sources concordantes." Va t on chercher à savoir s'il a fait la même chose à des élèves?
  • Belgique: Encore un winner, que la justice a mis 3 ans à arrêter alors qu'il est instit en maternelle! "En 2010 et 2011, un professeur de maternelle âgé de 28 ans a abusé sexuellement de plusieurs élèves scolarisés dans une école de la Région de Bruxelles-Capitale. Depuis 2011, la justice bruxelloise enquêtait en toute discrétion sur cet homme sans l'avoir pour autant placé sous mandat d'arrêt. Le suspect a finalement été incarcéré quand il est apparu qu'il abusait depuis des années de ses nièces. Il comparaîtra à la mi-avril devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. "
  • Screenshot_18Angleterre: Affaire du réseau satanique de Hampstead. Deux enfants ont dénoncé leur père et d'autres adultes comme étant des violeurs et même tueurs d'enfants. Ils ont été immédiatement placés, puis se sont rétractés. La "justice" a dit que la mère manipulait ses enfants. On apprend aujourd'hui qu'elle est carrément poursuivie par les flics qui veulent encore l'interroger, mais elle aurait tenté de fuir le pays (elle est Russe). Les flics veulent l'arrêter au plus vite. Plus de 4 millions de personnes ont vu les témoignages vidéos des enfants, immédiatement censurés du net. La mère est poursuivie pour avoir diffusé des infos sur cette affaire qui pour la justice n'est qu'une invention. Pourtant, les enfants ont été vus par des médecins qui ont confirmé les abus sexuels répétés. Mais l'enquête n'a jamais démarré réellement.

  • Angleterre: La police est en train d'enquêter sur pas moins de 42 flics de Roterham, cette ville où 1.400 mineures ont été exploitées sexuellement entre 1997 et 2013, quand le scandale a éclaté. Certains de ces flics ont été dénoncés comme étant proches du réseau d'abuseurs. Plus d'une centaine de témoignages ont été recueillis contre ces flics véreux. Au mieux, ils n'ont pas voulu prendre les plaintes des victimes, mais certains ont aussi planté les rares enquêtes lancées sur ce réseau de pakistanais et d'afghans. On n'a jamais recherché les clients, ni les complicités de ce réseau.

 

> 29 mars:

  • 27147DC100000578-0-image-a-1_1427585123518Angleterre: Où l'on reparle de satanisme...Un évêque a balancé à Scotland Yard un politicien conservateur (décédé), un certain Enoch Powell, comme étant pédophile et membre d'un groupe satanique. Apparemment ceci était connu depuis bien longtemps par les autorités ecclésiastiques locales. Enoch a été mis au placard en 1968 par Edward Heath, 1er ministre pédophile qui se faisait fournir des enfants de Jersey par Jimmy Savile. Accusé également d'être un très haut sataniste, adepte du meurtre d'enfants, soi dit en passant.

  • Bretagne: 13 ans de prison pour avoir enlevé et violé un enfant de 9 ans. Le type embarque un gosse, le viole dans un bois et le ramène tranquillement... 13 ans de taule, libérable à la moitié de sa peine. "Après avoir aperçu le garçonnet, qui faisait de la trottinette près de chez lui, le 30 avril en début de soirée, il l'a attiré dans sa voiture. Il l'a ensuite violé à plusieurs reprises dans des bois, puis dans une chambre d'hôtel de la région de Tours, avant de le ramener à Vitré le lendemain matin."
  • Outreau: L'histoire sans fin. Hubert Delarue, avocat de l'huissier Alain Marécaux et futur avocat de Daniel Legrand, explique que ceux qui rappellent que 12 enfants ont été reconnus victimes en appel sont des ignares qui n'y connaissent rien à l'affaire Outreau. Une interview datée de fin déceùbre 2014, complaisante et succulente de mauvaise foi...

 

> 31 mars:

  • Screenshot_19France: 20 mois de prison pour 9 "agressions sexuelles" dont 3 sur des mineures, commises par un récidiviste. No comment..."Un homme de 30 ans vient d'être condamné, en comparution immédiate, à 20 mois de prison pour six agressions sexuelles commises à Nantes le mois dernier. Cet homme, qui a déjà passé neuf ans en prison, a agressé six jeunes femmes, dont trois étaient mineures. Ses assauts, en plein jour, à Nantes, ont été décrits comme particulièrement brutaux. Une jeune femme a raconté qu'elle avait été frappée, plaquée au sol et menacée de mort. Une victime en sang a même été transportée au centre hospitalier. "

  • France: Peine dérisoire pour un type dangereux: Un an ferme pour l'agression d'une mineure à la sortie de l'école. Autant dire qu'il aura un aménagement de peine. "Cet homme a suivi sa victime alors qu’elle rentrait du collège. Un homme qui l’a fermement attrapée par le bras et la taille avant de l’embrasser et de la caresser. Sans l’arrivée du père et du frère de la jeune fille, personne ne sait jusqu’où l’individu serait allé. La présidente relate également les déclarations du suspect lors de son audition. "Il a prétendu qu’il croyait qu’elle était majeure et qu’il voulait l’épouser comme au “bled” (N.D.L.R. son pays d’origine) et de façon traditionnelle"."
  • Screenshot_20Belgique: La justice met 3 ans à arrêter un instit pédophile repéré, et cela malgré une plainte de parents... Une sombre affaire de pédophilie à Watermael-Boisfort où la justice semble avoir tardé à réagir. Un instituteur maternel est suspecté d'attouchements sur des élèves en 2010-2011. "Mais ce n'est que 3 ans plus tard que l'homme a été arrêté, après avoir abusé de ses nièces. Très vite la direction de l’école le démet de ses fonctions, mais pendant plusieurs années, ses agissements passeront inaperçus aux yeux de la justice, malgré la plainte des parents déposée fin 2011 et malgré les rapports d’expertise alarmants. "Nous avons interpellé à de multiples reprises le juge d’instruction sans que cela n’apporte finalement rien. On a écrit des courriers au procureur du roi et au juge qui était un juge qui malheureusement allait bientôt prendre sa retraite et qui manifestement ne suivait pas le dossier de près", ajoute Me Kennes".

  • Belgique: Procès d'un routier belge qui a enlevé et violé une ado de 15 ans, avant de la relâcher devant chez elle. Et avant de partir, il demande le numéro de téléphone de sa victime..."Il l’avait ensuite reconduite près de chez elle en lui demandant son… numéro de téléphone ! L’ado lui donna celui de son père. Les gendarmes trouvèrent vite l’identité du camion grâce à la vidéo d’une entreprise située dans les parages. Il appartenait à une société belge mais les gendarmes ne durent même pas alerter leurs confrères belges. Une semaine plus tard, le routier avait appelé au numéro laissé par la pauvre fille. C’est sa mère qui répondit et qui lui donna rendez-vous !"

 

06 avril 2015

Directeur d'école pédophile: la brindille qui cache une jungle

Screenshot_1On parle beaucoup de "pédophilie à l'école" en ce moment. Comme un paquet de fiente qui nous éclaterait à la figure. Ben oui: à force de minimiser, de nier, d'ignorer la réalité des abus sexuels commis contre les enfants, on n'est pas à l'abri d'un scandale. Alors que le gouvernement tente encore une fois de minimiser l'ampleur du désastre, moi je dis que ce n'est que la triste banalité dans un pays où les pédophiles sont bien mieux protégés que leurs victimes. 

 

Ce directeur d'école pédophile particulièrement retors  a fini par donner des sueurs froides à nos gouvernants. Déjà condamné à une peine absolument dérisoire (6 mois de sursis) pour avoir téléchargé et visionné des vidéos de viols d'enfants, le type, père de famille, a pu continuer à violer des gamins dont il avait la responsabilité, et cela pendant des années.

On nous dit qu'on ne savait pas, que la condamnation n'a pas été transmise, qu'il y eu un bug en quelque sorte.

De choses l'une: soit on ignorait tout et il y a vraiment lieu de se poser des questions sur l'importance qu'on donne à la protection des mineurs dans ce pays, soit on savait et finalement on reste dans le schéma qu'on a connu depuis des années, c'est-à-dire la protection des pédophiles y compris dans l'éducation nationale. Très honnêtement, je penche pour la deuxième solution. On a connu des dizaines d'affaires, y compris très graves, dans lesquelles l'Etat a protégé des profs, des éducateurs et autres, au détriment des enfants.

On nous dira que c'est pour "ne pas faire de vagues", comme en Angleterre, mais je pense qu'il y a aussi beaucoup d'intérêts personnels qui se cachent derrière tout cela.

 

Mépris des victimes

Si certains parlent d' "omerta sur les abus sexuels contre les enfants", de "problème sociétal" qui font qu'on prend automatiquement les enfants pour des menteurs et qu'on ne les écoute pas, et cela depuis les flics jusqu'aux "experts" qui sortent l'arme fatale du Syndrome d'Aliénation parentale pour faire taire les victimes et les parents protecteurs, ce n'est certes pas pour rien...

Pourquoi ce type n'a-t-il pas été fiché alors qu'il travaille quotidiennement avec des mineurs? Et qu'il a carrément dit à un flic, lors de sa première audition en 2008 pour avoir téléchargé de la pédopornographie, qu'il "craignait" de passer à l'acte... Mais de qui se moque-t-on [1]?

Screenshot_68Pourquoi ne risque-t-on QUE 2 ans de prison quand on télécharge les viols et tortures d'enfants? Pourquoi le fichage n'est-il pas obligatoire dans ce cas précis? Pourquoi n'a t-il pas eu l'interdiction de travailler auprès des mineurs? Pourquoi n 'a-t-il a pas eu d'inscription à son casier judiciaire? Pourquoi sa hiérarchie n'a-t-elle pas été prévenue [2]? 

Faut-il rappeler que derrière chacune de ces images, il y a un enfant victime et des proxénètes d'enfants? Que cela banalise ces horreurs, et qu'on a trop souvent entendu des pédos dire au tribunal que regarder ces images leur a donné des idées...

Et comment se fait-il que la justice se soit satisfaite d'un rapport d'expert psychiatre qui a estimé en 2008 que ledit directeur d'école, Romain Farina, n'était "pas dangereux"? D'ailleurs, l'enquête sur ses téléchargements avait démarré en 2006, et il a fallu un an et demi avant que la police ne l'entende. Il est même relâché car il a nié et qu'on ne trouve pas de traces de visionnage de pédoporno dans les ordinateurs de l'école!

Mais pas de bol, deux mois plus tard Farina est la cible d'un nouveau signalement d'Interpol et il est arrêté. Là, il admet regarder des vidéos pédopornos mais précise qu'il n'est pas attiré par ses jeunes élèves: "Non. J'ai encore ce frein moral, heureusement". Quelle blague! A l'époque, il avait déjà commencé à agresser des enfants de sa classe, d'après certaines plaintes. En tout cas, il se serait mis en arrêt maladie de 2008 à 2011.

Screenshot_2"Un cas d'abus sexuel aurait notamment été enregistré sur un garçon aujourd'hui âgé de 10 ans dans un école de St Clair de la Tour où l'homme était en poste en 2011/2012. Un autre témoignage, accablant, émanerait d'une jeune femme, âgée aujourd'hui de 20 ans, et qui aurait été victime du pédophile. Il permettrait d'établir que les agissements de l'enseignant ont débuté très très tôt, à l'époque où il exerçait déjà dans le quartier des Minguettes à Vénissieux", nous dit France 3.

Finalement, ledit Farina a pu continuer son "atelier de goût" [3] tranquillement, demandant à être muté quand la situation commençait à se gâter. Les parents évoquent un homme "au double visage", capable de menacer les enfants d'aller en prison si jamais ils racontaient ce qu'il se passait en classe. Il aurait même réussi à cacher sa condamnation à sa femme! ... "Selon son avocat de l'époque, les juges savaient qu'il était directeur d'école, mais à aucun moment la question de son travail avec les enfants ne s'est posé", nous dit TF1....

Et le JDD nous apprenait le 29 mars que "En 2001 déjà, la justice s'était penchée sur la personnalité trouble de Romain Farina, mais l'affaire avait été classée sans suite".

Car oui je vais donner un scoop aux juges et experts chargé de s'occuper du cas des pédophiles: les pédophiles, ça ment! Ca ment même beaucoup et c'est très malin pour se sortir d'affaire et passer pour une victime. Il est absolument aberrant de tenir davantage compte de la parole de ces accusés que de celle des victimes potentielles.

J'ai calculé qu'en France un enfant victime a à peine une chance sur 16 de voir son agresseur condamné après qu'il ait porté plainte. C'est encore pire que pour les adultes, et on sait à quel point il est déjà difficile pour les femmes adultes de se faire entendre à ce niveau-là.

Au lieu de faire des auditions d'enfants victimes sur le modèle préparé par des pédophiles comme Ralph Underwager ou Richard Gardner, peut-être qu'il serait bon de remettre les choses à plat, de comprendre comment il faut entendre les enfants, comment les faire parler même si ce qu'ils disent est "impensable", comment évaluer autrement les "preuves" pour éviter de passer quasiment à chaque fois à côté d'un agresseur d'enfants.

 

Routine

article paru dans Ouest France le 20 novembre 2004 - 63En 2013, l'affaire Marcel Lechien avait déjà défrayé les chroniques: un instit avait été envoyé en correctionnelle et condamné à 5 ans de prison pour de multiples "agressions sexuelles" de mineurs âgés de 6 à 8 ans, entre 1986 et 1995. Il avait déjà été condamné en 2004 aux assises à quinze ans de prison pour 3 viols et 36 agressions sexuelles sur des enfants. Cela fait beaucoup.

Aucun enfant n'aurait parlé? Ou alors ne les a-t-on pas écoutés? Il manque certainement beaucoup de victimes puisqu'on n'a pas pris la peine de tenter un recensement. Car, Lechien choisissait les enfants les plus vulnérables, évidemment.

Ce déni n'est donc pas une nouveauté. Personne ne veut voir, même pas les parents. Le père d'une des probables victimes de Farina explique pourquoi il culpabilise de toute cette affaire: "Parce que je comprends désormais pourquoi, parfois, ma fille ne voulait pas aller à l'école. Elle disait qu'elle avait la boule au ventre. Elle faisait aussi un blocage sur certains aliments. D'autres enfants de la classe s'étaient remis à faire pipi au lit. Mais personne n'a su détecter ces signaux".

Il faut dire que manifestement, Farina était impliqué dans la vie locale: on le retrouve candidat aux municipales en 2008 sur la liste socialiste  à Les Avenières, en Isère, et en 2014 il était sur la liste divers gauche de Saint-Georges. Qui aurait pensé qu'il pouvait faire du mal à des gamins? 

On notera aussi qu'aucun média commercial n'a donné cette info, qui n'est pourtant pas bien difficile à vérifier. Et peu d'entre eux ont donné son nom alors qu'il a avoué.

Et pourquoi Najat Vallaud-Balkacem, qui dit vouloir prendre les choses en main, ne donne-t-elle pas toutes les affectations de ce "directeur pédophile", et son nom, pour que les parents puissent savoir si leur enfant s'est trouvé en sa présence?

Quelques jours après l'affaire Farina, un autre prof qui a téléchargé et regardé des vidéos de viols de fillettes a ramassé 18 mois de sursis. S'il avait été jugé deux semaines plus tôt, il aurait sûrement pris moins cher.

393123_361379207296675_1759826206_nToutefois, on a aussi entendu un autre prof pédophile dire qu'il avait, lui, "arrêté" de regarder de la pédopornographie depuis q'uil a été condamné pour cette raison (sans avoir l'interdiction de travailler avec des mineurs), et qu'il flippe d'être victime d' "une chasse aux sorcières" (car oui: dès qu'il s'agit de tenir un tout petit peu compte de la parole des victimes, on nous sort l'accusation de "chasse aux sorcières" ce qui n'a bien évidemment rien à voir mais est tellement pratique pour se victimiser).

Et de conclure, avec un chantage affectif si propre aux pervers: "Si je me fais virer, il est certain que je me suiciderai". Mais ne rêvez pas: il ne le fera jamais.

Latifa Benari, présidente d'une association d'aide aux pédophiles, l'Ange Bleu, poursuit avec cette victimisation des pervers: "En une semaine, j’ai reçu quatre témoignages d’enseignants et d’éducateurs dans le même cas de figure et qui sont aujourd’hui en état suicidaire". Quant au journaliste, il parle de "début de psychose". Comme d'habitude, on nage dans un océan de complaisance visqueuse avec les pédophiles.

Après tout, on a bien eu un ministre qui a écrit "La Mauvaise Vie", bouquin dans lequel il décrit des actes sexuels avec des gamins de pays pauvres, on a bien eu Jack Lang pour qui la "sexualité puérile" est un "continent interdit" à explorer, on a Matzneff, Polac, Cohn-Bendit... C'est tellement banal, tellement pas grave.

 

------------------------

Sauf qu'un jour il faudra bien payer la note pour toutes ces victimes aux enfances, et parfois aux vies bousillées.Si on fait le ménage dans l'Education nationale, les services sociaux, l'Eglise, on va vite se rendre compte que la pédocriminalité est devenue un véritable problème de santé publique. Autant parce que plus de 90% des pédophiles ne sont jamais inquiétés, autant parce que les victimes, extrêmement nombreuses, subissent durant longtemps les conséquences des viols et/ou agressions subis.

 

 


[1] Il aurait dit: "Je n'ai jamais eu de relations avec des mineurs. Je ne peux pas le concevoir mais je peux le craindre"...  Ah mais rien de grave! Pourquoi aller l'embêter avec une chose aussi dérisoire que la protection des mineurs?

[2] D'autant que depuis 2001, une dépêche de la chancellerie oblige les procureurs à prévenir la hiérarchie des fonctionnaires des poursuites et condamnations dont ils font l'objet.

[3] Lors de ces "ateliers", les enfants avaient les yeux bandés et devaient goûter différentes choses. Farina en profitait pour leur mettre son sexe dans la bouche. "Cet homme est un manipulateur. Il a aussi violé des enfants dans son bureau et à la bibliothèque, où il emmenait ses victimes préférées, pendant que l'auxiliaire de vie scolaire surveillait la classe. Je m'interdis de raconter ce qu'il se produisait alors, tant ces actes dépassent l'entendement. A plusieurs reprises, certains enfants ont refusé de participer aux ateliers. L'enseignant convoquait alors les parents, insistant sur l'importance de sa pédagogie et allant même jusqu'à leur demander s'il n'y avait pas un problème à leur domicile.", a expliqué le père d'un élève.

03 avril 2015

Indonésie: quand la diplomatie US défend ses pédophiles

1410896163997Un canadien qui enseignait dans une école internationale très huppée de Jakarta vient d'être condamné à 10 ans de prison pour avoir agressé sexuellement plusieurs élèves. Rien que de très banal, me direz-vous, surtout avec les dernières affaires en France. Sauf que certains enfants ont carrément parlé de viols collectifs, de pièces secrètes dans l'école, de somnifères qu'on les obligeait à prendre...

 

On se doute bien qu'un pédophile cherchera à travailler auprès des enfants: éducateur, chef scout, enseignant, curé... autant de professions où les pédophiles sont comme des poissons dans l'eau. Surtout quand, comme en France, les autorités passent leur temps à nier l'ampleur des crimes sexuels en général, et contre les enfants en particulier. En france, la pédopornographie ce n'est tellement pas grave qu'on laisse des types condamnés pour en avoir stocké des centaines de fichiers exercer leur job comme prof ou directeur d'école.

 

Bref, revenons en Indonésie.

Un certain Neil Bantleman, un anglo canadien, vient donc d'être condamné à 10 ans de prison pour les viols de trois garçons de la Jakarta International School [1] de janvier 2013 à mars 2014. Ce qui a beaucoup fait jaser les médias anglophones, qui font dans le pathos et défendent lourdement ledit Bantleman. Il est aussi soutenu par plusieurs parents d'élèves qui font de lobbying en sa faveur depuis le départ, ainsi que par sa famille et notamment sa femme qui est aussi prof dans cette école.

2737624A00000578-3023187-image-a-85_1427984667706Bantleman était poursuivi en même temps qu'un autre prof de l'école, un indonésien dénommé Ferdinand Tjiong. Et cinq membres du personnel d'entretien (dont une femme) ont déjà été condamnés pour avoir violé des mineurs dans l'école, à plus de 8 ans de prison chacun, en décembre 2014. Ils ont avoué puis se sont rétractés, disant que la police les avait torturés pour obtenir des aveux.

Un autre suspect, un certain Azwar, est mort dans les toilettes du commissariat, d'un suicide en ingérant des produits toxiques, selon la police.

L'école, une des plus réputées d'Asie, est fréquentée par 2.600 enfants de diplomates, de hauts fonctionnaires et riches indonésiens et d'expatriés [2]. Et c'est un tout petit monde, où tout le monde se connaît.

Tout a commencé il y a exactement un an, quand les parents d'un des enfants sont venus expliquer à la directrice de l'école que leur fils disait avoir été violé par les hommes d'entretien de l'école. Mais, les parents ont expliqué avoir senti qu'il se passait quelque chose quand leur fils a commencé à avoir peur d'aller aux toilettes et à faire des cauchemars la nuit, en criant "ne me fais pas mal, laisse-moi partir"...

Apparemment, la direction de l'école a demandé qu'on en parle pas de l'affaire, ni même à la police. Quelques semaines plus tard, un second couple a affirmé que leur fils avait été  violé au moins une vingtaine de fois dans l'école, y compris par six hommes en même temps. Puis une troisième famille dont le fils mimait soudain divers comportements sexuels s'est fait connaître, et Bantleman a été arrêté dans la foulée.

 

Screenshot_1Lobbying

Les gouvernement US s'est dit très "déçu" par ce jugement, l'ambassadeur US en Indonésie a déclaré que cette affaire "aura un impact sur la réputation de l'Indonésie" [3], l'ambassadeur du Canada a rendu visite à Bantleman et derrière, les médias en choeur se montrent d'une rare complaisance avec l'accusé tout en se montrant très critiques par rapport à la procédure.

En fait, cette histoire prend des airs de crise diplomatique, et on peut légitimement penser qu'il y a des enjeux plus complexes derrière. Un gros comité de soutien s'est mis en place derrière Bantleman et son collègue: une association de profs, leur famille, des parents d'élèves... Présents à chaque audience et dans les médias anglophones, ils répètent en boucle que l'accusation repose sur un dossier vide et que les deux sont innocents.

Et comme les parents d'un des enfants réclament des millions de dollars de dommages et intérêts (125 très exactement), on dit qu'ils ont monté cette affaire de toutes pièces pour obtenir de l'argent [4].

Mais, si tout son fan club dit que Bantleman et les autres sont innocents, le tribunal en a jugé autrement et a considéré que les témoignages des enfants étaient vrais, et que les preuves médicales des viols étaient réelles.

Les avocats de la défense disent qu'il n'y a aucune preuve médicale, ce qui est presque toujours le cas dans ce type d'affaire, mais certains enfants avaient une inflammation du rectum et des lésions, selon l'anuscopie.

Quant aux parents de deux des victimes, ils disent avoir reçu des menaces de mort anonymes par téléphone depuis le déclenchement de l'affaire. Une des familles a même été poursuivie pour diffamation par la direction de l'école, qui réclamait des dommages et intérêts de plusieurs milliers de dollars.

Cette info, soit dit en passant, n'a été diffusée que dans la presse indonésienne. La mère d'une autre victime dit avoir été suivie par deux hommes, et a déménagé à Singapour à la suite de cela.

Screenshot_2Depuis cette affaire, aucune autre école n'accepte d'inscrire les victimes, âgées de 5 à 7 ans.

Selon les auditions des enfants par la police, ils auraient évoqué des "pièces secrètes" dans l'école, qui auraient été dissimulées ensuite. L'une se trouvait en sous-sol et des abus y avaient lieu. Ils parlent aussi d'une "pierre magique" qui les endormait.

Trois enfants disent qu'ils étaient régulièrement sortis de leur classe pendant la journée, pour être violés par divers adultes dans ces pièces secrètes, ou dans un bâtiment administratif que les professeurs appelaient "l'aquarium" où il y avait une pièce aux murs couverts de verre, et ailleurs encore.

L'un des enfants explique aussi que la directrice de la section primaire, l'Américaine Elsa Donohue, mélangeait une boisson de couleur bleue pour les anesthésier afin qu'ils ne sentent rien pendant les viols. Des viols qu'elle prenait soin de filmer.

Bien qu'elle ait été entendue plusieurs fois par la police, celle-ci garde son statut de témoin et n'est pas suspectée.

Bantleman, qui se faisait appeler "le boss", forçait les enfants à boire le liquide bleu, d'après le témoignage de cet enfant. Et il n'y aurait pas que ces trois victimes, selon ces enfants. L'un d'eux cite huit autres victimes, ce que les enquêteurs auraient tendance à croire, d'après le Wall Street Journal.

D'après la police, les témoignages des trois enfants sont très similaires et se corroborent les uns les autres.

 

Screenshot_3Précédents

En septembre 2014, d'anciens étudiants de la Jakarta International School ont déclaré qu'ils pensaient y avoir été violés eux aussi, par William Vahey, un pédophile qui était prof dans l'école entre 1992 et 2002. Selon le FBI, ledit Vahey, qui est ensuite parti enseigner au Nicaragua, s'est suicidé quand il a été accusé d'avoir violé des enfants pendant 40 ans. Comme il a enseigné dans dix écoles internationales différentes à travers le monde [5], il a fallu rechercher d'éventuelles victimes un peu partout.

La technique de Vahey était de droguer ses victimes et de les violer pendant qu'elles étaient inconscientes, pour prendre les scènes en photo. Accessoirement, la femme de Vahey était alors la directrice adjointe de l'école. Quant l'affaire a éclaté, elle a démissionné de son poste de directrice de l'European Council of International Schools à Londres.

Selon le FBI, plusieurs centaines de personnes ont contacté les autorités pour expliquer qu'ils avaient des choses à dire sur Vahey.

On retrouve un peu les mêmes éléments qu'à la Mc Martin pre School, une maternelle Californienne dans laquelle plus de 300 enfants ont dit avoir été abusés par les enseignants et d'autres personnes, dans l'école et à l'extérieur, au début des années 80. Les enfants avaient parlé de tunnels, de viols collectifs, de transports jusqu'à divers lieux pour y être abusés, de sortes de rituels...Toute l'affaire a finalement été étouffée.

Et cette affaire n'est pas sans rappeler, non plus, le tout récent dossier de Hampstead, à Londres.

 

-----------------------

Cette affaire de la Jakarta International School est à suivre de près. Les US semblent ne pas vouloir lâcher et les Indonésiens non plus, c'est vraiment à se demander pourquoi on met autant d'enjeux sur une banale affaire de prof pédophile. Quant aux témoignages des enfants, ils ressemblent à ce qu'on a déjà pu voir dans d'autres dossiers et ce qu'ils racontent n'est hélas pas incroyable du tout.  

 

AI-CK753A_INDOS_J_20140912065416

 

 

 

 

 


[1] La Jakarta International School a été créée en 1951 sous le nom de Jakarta Intercultural School. A l'époque elle était destinée aux enfants des employés des Nations Unies en poste en Indonésie. Puis elle a été reprise par les ambassades US, anglaise, australienne ey yougoslave enn 1969.

[2] Parmi les élèves qui pnt fréquenté cette école, on peut citer un dirigeant de Mittal, la demi soeur d'Obama Maya Soetoro Ng

[2] Ledit ambassadeur, Robert O. Blake, a demandé aux autorités indonésiennes d'enquêter sur les allégations de torture sur les cins personnels d'entretien condamnés. Il a émis de gros doutes sur les preuves contre les cinq, qui venaient tout juste d'être condamnés.

[3] Au départ, l'école a admis qu'il y avait bien eu une agression, avant de se rétracter et de dire que finalement tout était faux.

[4] Vahey a enseigné d'abord à la Tehran American School en iran, jusqu'en 1973, puis il est allé au Liban , en Espagne, en Grèce, en Arabie Saoudite, au Venezuela. Que des pays où, à ces époques-là, étaient en tension avec les Etats-Unis, qui les ciblaient pour différentes raisons. De 2009 à 2012, il a enseigné à Londres à la Southbank International School de Westminster (où beaucoup de parents ont dit ne vouloir rien savoir d'éventuels abus sur leurs propres enfants), puis au Nicaragua. Pourtant, Vahey avait déjà été condamné pour l'agression d'un enfant quand il avait 20 ans, en 1969.

28 mars 2015

Le parcours du combattant des parents protecteurs

10355014_905419509474061_6422391676223479546_nComment établir un mode d'emploi pour que les enfants victimes de pédophiles, que ce soit dans leur famille ou non, obtiennent justice? J'ai tenté de le faire, avec une avocate pénaliste, mais le constat est clair: notre système judiciaire est tellement dysfonctionnel qu'il est impossible d'avoir la garantie qu'une enquête sérieuse sera menée après le dépot de plainte.

 

En France, nous avons unt as de lois censées protéger le faible. Nous avons des procureurs, dont la mission est de requérir la loi. Pourquoi dès lors tant de justiciables voient-ils leurs plaintes classées sans suite, même quand il s'agit de viols sur mineurs?

Pourtant, ces familles présentent des certificats médicaux et des témoignages, voir des signalements, pour appuyer leurs dires.

Le réflexe naturel d'un parent confronté à un enfants qui lui parle d'agressions sexuelles ou de viols est de porter plainte auprès du procureur. La mission du procureur, en effet, est de rpotéger la société.

Ces classements sans suite sont-ils des procédures légales? Malheureusement oui: leur responsabilité dans ce cas est peut-être morale mais pas juridique. Ces classements sans suite sont des procédures légales mais souvent illégitimes.

De fait, "La jusitce n'est pas juste", selon bon nombre d'auxiliaires de justice eux-mêmes.

Que faire alors?

 

1. La citation directe

 

> La citation directe n'est valable que pour les délits (donc pas les viols)

> Elle permet d'être certain d'obtenir rapidement une audience où la personne que vous saccuse est présente.

> Elle coûte 700 euros

> Il faut saisir le tribunal qui pourra condamner ou non le prévenu sur les éléments que avez présentés.

> Dans tous les cas, seul un avocat peut la rédiger et vous conseiller pour savoir si les éléments sont suffisants ou s'il faut faire une plainte avec constitution de partie civile.

> Si vous perdez et que le tribunal ne condamne pas la personne que vous estimez responsable de délits ou de crimes, attention car vous risquez vous-même d'être poursuivi pour dénonciation calomnieuse.

La situation est donc délicate.

Vous devez aussi exiger de votre avocat la copie des conclusions de la plainte, de la citation et des demandes qu'il souhaite déposer.

 

ob_8b8a5062a444ec8cd43eec7b60f2d490_mindcontrol22. La plainte avec constitution de partie civile

 

> Si votre plainte à la police ou la gendarmerie a été classée sans suite ou si vous n'en avez pas de nouvelle depuis plus de 3 mois, vous pouvez vous constituer partie civile.

> Cette plainte est déposée auprès du juge d'instruction, qui doit normalement instruir à charge et à décharge.

> Pour déposer une plainte avec constitution de partie civile, il faudra régler une consignation (calculée en fonction des revenus, mais qui peut vite atteindre plusieurs milliers d'euros et n'est restituée que si vous obtenez gain de cause à la fin de la procédure).

> Vous avez le droit d'avoir accès à l'intégralité de votre dossier.

 

3. La plainte à la police ou à la gendarmerie

 

> Cette plainte est gratuite, mais elle sera transmise au procureur... qui peut classer sans suite.

> En cas de classement, vous pouvez être poursuivi pour dénonciation calomnieuse.

 

4. En cas de grave péril contre les enfants, vous pouvez aussi saisir le juge pour enfant, mais celui-ci ne peut que prendre des mesures concernant l'enfant. Il peut donc décider le placement afin de le protéger de l'agresseur désigné ou d'une manipulation par un parent. Il n'y a pas de solution miracle, aucune garantie que l'enfant sera réellement entendu.

 

                         -----------------------

Voilà, on s'aperçoit de deux choses: il faut payer pour espérer obtenir justice, et on n'a aucun recours contre des classements que l'on peut estimer abusifs. L'autre problème est de trouver un bon avocat, réactif et assez stratège pour éviter un classement. Ils sont rares, c'est un fait.

 

Posté par Ceri à 13:19 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,