donde vamos

01 mars 2021

Allemagne: un réseau pédocriminel alimenté par des nonnes maquerelles

2021-02-25 22_03_39-German Nuns Sold Orphaned Children to Sexual Predators Says Report - Opera

Nouveau scandale pédocriminel en Allemagne, chez des bonnes sœurs cette fois. Pendant plus de 20 ans, les soeurs de la Congrégation des Sœurs du Divin Rédempteur ont commis divers abus et surtout loué des enfants dont elles avaient la charge à des pédos, curés et autres.

 

Le scandale a bien a failli être étouffé, mais un rapport confidentiel a fuité.

L’une d’elles aujourd’hui âgée d’une soixantaine d’années a accusé depuis 2011 l’ancien vicaire général et avocat en chef du diocèse de Spire en Rhénanie-Palatinat, Rudolf Motzenbäcker (décédé en 1998), de l’avoir violé depuis ses 5 ans en 1963 et pendant les dix ans où il est resté dans ce foyer.

 

"Les bonnes sœurs étaient des maquerelles"

Cette victime, Karl Haucke, a été placé très jeune dans ce foyer car il était issu d’une famille défavorisée, et dénonce aussi l’organisation par les nonnes des viols des enfants du foyer de Spire.

Ceux-ci avaient lieu notamment dans des partouzes pédocriminelles parfois seulement entre curés, parfois aussi avec des types du gratin local. Selon ce témoin, entre 5 et 7 hommes âgés de 40 à 60 ans étaient généralement présents.

2021-02-25 21_37_03-(20+) Facebook - Opera

Ce foyer géré 10 à 15 religieuses, les sœurs de Niederbronn, et était soutenu par la ville de Munich. Il a fermé en 2000 et aucune coupable n‘a encore été désignée par la justice.

Il a été placé dès l’âge de 5 ans, en 1960, a été transféré de familles d’accueil en foyers, et sa mère a perdu la garde en 1964 pour négligence, ce qu’elle aurait admis sans difficulté selon un rapport des bonnes sœurs, et l’autorité parentale lui a été retirée en 1970 quand Karl Haucke avait 13 ans.

Karl Haucke explique avoir certainement été violé plus d’un millier de fois, battu et terrorisé quand il était entre les mains de ces tarés, et souffre de depuis de stress post-traumatique. Il est souvent incapable de travailler, et connaît de longues périodes de dépression et d’insomnies en plus des problèmes physiques liés à ses fractures, "troubles [1] qui ont été reconnus par les médecins comme étant directement causés par les violences qu’il a subies dans l’enfance. Il subit aussi des moments de "dépersonnalisation", avec un sentiment permanent d’être menacé.

2021-03-01 20_35_00-Speyer_ Tausendfacher Kindesmissbrauch in katholischem Kinderheim - DER SPIEGEL

Le médecin du foyer chez qui il était régulièrement emmené, le Dr Heinrich Ahrenholz qui était aussi un "ecclésiastique de haut rang de l’Eglise catholique", l’a aussi violé et Karl Haucke se souvient encore des "relations anales" ultra douloureuses, parfois avec plusieurs personnes.

Il a aussi expliqué que "une fillette maltraitée était tombée enceinte à la suite d’une partouze et avait ensuite été retrouvée pendue, et qu’il ne croyait pas au suicide et pense qu’elle en savait trop", selon la presse allemande. Elle avait alors 12 ans, un an de moins que lui, et apparemment aucun secours n’a été appelé.

C’est une fillette qui avait subi comme lui les partouzes des curés et de leurs amis, et deux semaines avant ils avaient essayé tous les deux d’alerter les services sociaux et la police sur les tortures et les viols commis par ce réseau. Mais évidemment ils n’ont pas été crus.

Ou peut-être que si mais il fallait étouffer l’affaire. De 1960 à 1972, le maire de Munich était un catholique quasi intégriste, Hans-Jochen Vogel, devenu député et leader du parti socialiste ultra libéral allemand –ce qu’on appellerait la gauche caviar en france. C’est encore un socialiste qui lui a succédé en 1972.

Tout le monde a traité le jeune Karl Haucke et cette fillette de menteurs, et puis un jour elle a disparu. Puis un soir au repas elle n’était pas là, il l’a cherchée et a fini par la retrouver pendue.

karl-haucke-missbrauchsopfer2-2

C’étaient carrément les bonnes sœurs, décrites comme de véritables sadiques, qui tiraient les enfants pour les amener chez Motzenbäcker pour y subir ses attaques. Les coups tombaient principalement avant et après les viols, selon la victime. "Les nonnes étaient des maquerelles", dit-il, "il y avait une pièce où elles sevraient de l’alcool et à manger aux hommes et dans l’autre coin les enfants étaient violés". Apparemment les sommes versées étaient généreuses.

Pour Karl Haucke, les partouzes avec des politiciens et d’autres gens avaient lieu environ une fois tous les trois à quatre mois, et d’autres enfants étaient présents. Les nonnes déposaient les enfants chez des "religieux" notamment.

Il raconte qu’après les viols, les draps étaient tâchés du sang des enfants, "déchirés" par les viols. Les enfants étaient souvent battus ou enfermés au sous-sol.

Selon lui, la plupart des enfants qui ont subi ces horreurs sont morts aujourd’hui, et beaucoup se sont suicidés parmi lesquels son meilleur ami Hannes.

Il a été indemnisée discrètement en juin 2020 par le diocèse à la suite d’une décision du tribunal social de Darmstadt, à hauteur de 15.000 € et 10.000€ pour remboursement d’une partie des soins qu’il a du avoir en raison de ses traumatismes.

karl haucke 2

Rainer Edenhofer, une autre victime de ce foyer où il s’est retrouvé dès l’âge de 2 ans et jusqu’à ses 13 ans (de 1964 à 1975), déclare être toujours hanté par la sœur Miranda (appelée "sœur M." dans les médias, née en 1936), qui fouettait les enfants. Les violences ont commencé vers l’âge de 5 ou 5 ans : "D’abord elle m’a battu, puis elle m’a emmené dans son lit. Ensuite la nuit je devais la satisfaire sexuellement". Rainer Edenhofer, qui était placé sous la tutelle complète de la ville de Munich, explique avoir aussi été loué à des hommes par les bonnes sœurs.

Parmi ceux-ci, il y avait le père Hermann Schartmann que les enfants devaient appeler "oncle Hermann", restait tout l’été dans la maison d’hôte du foyer. Après les viols, lors desquels il pratiquait parfois l’urologie, il obligeait les enfants à prier avec lui pour demander pardon. Il y avait aussi des moines du monastère d’Ettal. Lui aussi a reçu une indemnité minimaliste grâce à la loi sur l’indemnisation des victimes, en raison des traumatismes.

Quand Rainer Edenhofer, à force de fugues et de rébellions, a fini par être viré du foyer de Spire, il a été envoyé au Salesanium à Munich, un foyer pour ados tenu par des pasteurs où les viols ont continué dès le premier soir.

Les éducatrices du foyer (qu’il cite), ont aussi participé à divers actes de violences.

 

Un réseau pédocriminel étendu dans toute la région de Munich.

2021-03-01 21_01_13-R

Pendant des années personne du côté des autorités n’a rien trouvé de suspect à cette activité. Depuis 2011, il n’y a pour ainsi dire pas eu d’enquête à ce sujet. Il semble aussi que l’adoption de certains enfants a été bloquée, qu’ils aient été retenus dans un foyer ou passés d'un foyer à l'autre dans le même réseau, pour continuer à les violer.

On retrouve le même système qu'en Angleterre, où les éducateurs et directeurs pédos tournaient d'un orphelinat à l'autre, et où c'était open bar pour les politiciens pédos.

En 2020, le diocèse a admis que les accusations contre Motzenbäcker étaient crédibles. Il était question de violences sexuelles répétées contre des enfants entre 1963 et 1975. Il vivait à cette époque dans le foyer où officiaient aussi les sœurs de Nederbronn depuis 1852 –et jusqu’en 1995.

Les sœurs recevaient de l’argent en échange des enfants qu’elle fournissaient. Qui étaient les clients ? Le témoin parle de prêtres, donc, mais aussi d’hommes politiques et de dignitaires religieux. Certains enfants étaient laissés par les nonnes aux domiciles des pédos. Pour Karl Haucke c’était une ou deux fois par mois, chez des moines et autres pasteurs.

2021-02-23 20_53_02-München_ Ermittlungen zu Missbrauch in Kinderheimen - München - SZ

Après que le diocèse ait parlé de cette histoire publiquement (sans quoi personne n’aurait su ce qu’il s’était passé), d’autres victimes se sont fait connaître. Trois d’entre elles impliquent également Motzenbäcker.

Le 12 février une enquête préliminaire au sujet des traitements infligés aux enfants dans ces foyers a enfin été ouverte par le parquet de Munich et la police criminelle a été chargée des investigations. L’affaire serait soudain prise "très au sérieux", maintenant que l’opinion publique est alertée.

Une commission d’enquête a aussi été demandée du côté du service social de la ville de Munich.

Plusieurs institutions sont visées, notamment :

  • Le centre pour jeunes "Hansel et Gretel" de la ville de Munich à Oberammergau, où se rendaient les moins d’un peu partout, notamment ceux du monastère d’Ettal cités comme lieu d‘abus. Une maison d’hôtes réservée aux pédophiles de l’église était disponible juste à côté.
  • Un foyer à Munich appelé le Salesianum (qui a en partie brûlé le 16 octobre 2020),
  • Une maison pour enfants à Feldafing appelée Villa Maffai, pour les enfants en difficulté d’apprentissage. Des faits ont été commis dans les cave du foyer et dans la sacristie de l’ancienne église du village.
  • Le monastère d’Ettal où les sœurs emmenaient des enfants et participaient aux agressions avec les moines. Les enfants y étaient amenés pendant les vacances.
  • La maison Kolping à Vilshofen
  • Un foyer privé de Freistatt en Basse-Saxe, réputée avoir été l’une des pires maisons d’enseignement d’Allemagne de l’Ouest dans les années 60-70.
  • Le foyer de Spire,

Ak-Oberammergau-in-Oberbayern-Blick-auf-das-Haensel-und-Gretel-Heim

Deux personnes notamment sont persuadées qu’il s’agissait d’un réseau bien organisé : Vladimir Kadavy, ex chef de l’Institut Goethe de Bucarest et surtout ex pensionnaire du centre d’ Oberammergau qui dit avoir assisté à certains faits sans en avoir été directement victime, et son thérapeute Jörg Jaegers, qui ont mené des recherches depuis plusieurs années.

Selon Vladimir Kadavy, les curés choisissaient leurs victimes parmi les enfants les plus vulnérables, et les testaient avant de passer à l’acte. Jörg Jaegers explique qu’un des enfants victimes a séjourné de foyer en foyer, comme enfant prostitué au bon plaisir des pasteurs.

"Les sœurs ont conduit les enfants à l'abbaye d'Ettal et les ont enfermés dans des cellules dans la cave, où ils ont été violés et maltraités presque tous les jours pendant des semaines", explique un rapport au sujet de cette affaire.

Villa_Maffei_(Feldafing)_2019_-_Portal

Les soupçons portent sur des complicités au niveau des institutions publiques, avec un réseau d’auteurs et de complices assez dense. Mais évidemment la plupart des coupables sont morts depuis longtemps, notamment le père mariste S. et le "pasteur O."[2] de Cologne, pour lesquels l’Eglise a reconnu des agressions de mineurs.

Du côté de l’Eglise, un lourd silence a toujours régné en matière de violences sexuelles. Récemment le cardinal de Cologne a été mis en cause pour avoir gardé secret un rapport sur les dizaines d’années d’abus commis par les curés du diocèse et leur traitement interne[3].

Un groupe d’enquête privé a travaillé plus particulièrement sur les faits commis entre 1952 et 1972 au foyer de Feldafing, où des pensionnaires ont été torturés, violés, exploités financièrement et sexuellement. "Nous considérons le Werdenfelser Land [cette région de Haute Bavière] comme une destination pour le tourisme sexuel clérical", précise le rapport du groupe privé, "Non seulement les moines et les prêtres de la région s’y rendaient, mais aussi d’autres membres du clergé venus du centre de l'Allemagne, par exemple le mariste Hermann Schartmann de Cologne, pasteur de la congrégation du Sacré-Cœur".

 

Jusqu’où vont les complicités ? Le plafond de verre de la classe politique

karl-haucke-l-sprecher-des-betroffenenbeirats-des-erzbistums-koeln

Schartmann, cité également par Rainer Edenhofer, victime du foyer des bonnes sœurs, a agressé de nombreux enfants à Oberammergau, à Spire et ailleurs, et il pratiquait le tourisme sexuel dans les foyers de la région. Il est mort en 1999 sans jamais avoir été inquiété et c’est seulement à titre posthume que l’archidiocèse de Cologne a reconnu ses actes, excepté les faits de prostitution de mineurs.

Parmi les institutions citées dans le rapport des enquêteurs privés, il y a le chœur des garçons de l’église de Ratisbonne, dirigé par Georg Ratzinger (mort en juillet 2020), frère aîné de l’ex pape Benoît XVI. Les jeunes étaient scolarisés et vivaient sur place à l’école de musique de la cathédrale. Le chœur était connu dans le monde entier qui faisait des tournées un peu partout, dont plusieurs enfants ont été victimes de ce réseau.

Le bureau de la protection de la jeunesse de la ville de Munich est considéré comme "le centre" de cette organisation pédocriminelle. Il est soupçonné d’avoir repéré des enfants de familles défaillantes, déjà victimes d’abus si possible, pour les envoyer à Feldafing, au foyer Hensel et Gretel et ailleurs, en donnant aux responsables des foyers des informations privilégiées sur leur situation familiale et leur vulnérabilité.

Eckhardt Kowalke

Au foyer de Freistadt, les enfants étaient tous battus et attachés avec des menottes dès leur arrivée dans une sorte de "rituel d’initiation" qu’ils appelaient le "Saint Esprit". Puis les coups continuaient, y compris avec des gourdins, et violés, selon le récit d’un témoin, Eckhard Kowalke, passé par là quelques mois à l’âge de 15 ans.

La violence entre les enfants était aussi encouragée, c'était un règne de la terreur parfaitement organisé. "La justice, la politique et les autorités savaient ce qui se passait là-bas. Ils ont travaillé ensemble et créé un vide juridique", explique Eckhard Kowalke, à qui une indemnisation a été proposée.

Karl Haucke a expliqué que le médecin qui le violait régulièrement, le Dr Ahrenholz qui était un gradé de l’Eglise, a aussi "invité d’autres personnes (amis et politiciens à des soi-disant ‘parties sexuelles’. Cela s’est produit environ tous les 3 à 4 mois. Surtout s’il y avait des célébrations, ainsi que des événements politiques, par exemple un changement de gouvernement de l’Etat", précise le jugement qui a validé l’indemnisation.

Kloster_Ettal_Klosteranlage

A cette époque il avait entre 8 et 14 ans. Il explique que "d’autres garçons et filles étaient présents lors des viols collectifs, y compris la fille qui a ensuite été pendue", d’ailleurs d’autres victimes ont désigné Ahrenholz comme agresseur. Tout cela via la petite organisation des religieuses et le réseau plus vaste auquel elles étaient connectées.

"La plupart des hommes impliqués avaient des tendances homosexuelles, c'est pour cela que plus de garçons que de filles étaient amenés. Si quelqu'un voulait une fille, il en avait une. Les filles avaient entre 8 et 12 ans". Karl Haucke disait qu’ "Il peut encore les entendre hurler aujourd'hui".

Lors des partouzes, les draps pouvaient être changés 4 à 5 fois tellement les enfants étaient abîmés. J’insiste parce qu’on parle bien de faits organisés par des ecclésiastiques, certes avec des complicités mais cela montre s’il le fallait encore la duplicité de l’Eglise qui, comme je le dis toujours, est le plus gros réseau pédocriminel du monde.

Apparemment, certains enfants disparaissaient, et étaient "remplacés" immédiatement par les nonnes.

Rainer Edenhofer

En 2016, Rainer Edenhofer a dénoncé dans une pétition des essais de médicaments qui lui ont été infligés pendant plusieurs années par l’Institut psychosomatique de la ville de Munich à partir de 1967 quand il avait 5 ans, à la demande du bureau de la protection de la jeunesse de la ville de Munich [4]. Tout un tas de troubles lui avaient été diagnostiqués à l’âge de 5 ans, et le "traitement" a duré jusqu’à ses 31 ans.

En 2015, quand il a demandé à voir son dossier de tutelle, il n’y avait presque rien dedans : il manquait même son certificat de naissance.

Il est question d’environ 175 enfants victimes de ce groupe d’institutions dans les années 60 et 70, dont 4/5e de garçons. Selon le rapport du cabinet d’avocats, 80% des coupables sont morts tranquillement, et 37 sont toujours dans l’Eglise. Mais plus largement, dans la région de Cologne l’Eglise évoque 300 victimes et plus de 200 auteurs de faits de pédocriminalité depuis les années 60.

 

-----------------------------
Ce n'est pas un scoop que l'Eglise est un réseau pédo"phile". Mais là on est carrément dans le proxénétisme de mineurs, par des bonnes sœurs, au profit de leurs copains de l'Eglise mais aussi du gratin local. L'affaire est d'autant plus étouffée depuis toujours, et cela malgré les déclarations de l'Eglise faisant un vague mea culpa et assurant la transparence dans le traitement de ces affaires

On devrait probablement en apprendre davantage, et il est évident que des victimes plus jeunes doivent exister puisque ce réseau est resté totalement intouchable jusque vers 2011- 2015. Peut-être même que des noms de responsables politiques -et religieux- finiront par sortir si une enquête est menée sérieusement.

 

 


 

[1] Notamment des "troubles modérés de l’adaptation sociale" évalué "avec de conséquences des dommages de 60".

[2] Otto Öhler, jamais condamné ni même inquiété par la justice de son vivant.

[3] Ce rapport a été demandé par le cardinal suite à plusieurs plaintes de victimes en 2018. Ce rapport qui portait sur une série d’accusations a été confié à un cabinet d’avocats et publié en janvier 2021 après une période de rétention. Le cardinal de Cologne a déclaré que ce rapport était trop horrible pour être rendu public et même les journalistes n’avaient pas le droit d’en parler.

[4] Rainer Edenhofer explique que la ville de Munich lui a demandé de retirer sa pétition du web, ainsi que son blog, effectivement supprimé depuis, ceci afin de "ne pas diffuser de fausses informations" alors qu’il s’agissait des lettres et courriers prouvant les abus médicaux. Il a été menacé d’une procédure dans le cas contraire. Selon Edenhofer, cette attitude envers les victimes de violences sexuelles dans ses propres institutions est habituelle de la part de la ville de Munich.

21 février 2021

Siphonage de la richesse des Etats et des populations par la finance, ou le ruissellement vers le haut

Aujourd'hui, on va voir comment les populations du monde entier sont spoliées d'une grande partie de leurs richesses et pourquoi ce phénomène, si l'on ne fait rien, va s'accélérer. Quelques fonds spéculatifs sont actionnaires des banques, des multinationales côtées en bourse, des organismes de contrôle. 

 

Je vais essayer d'être compréhensible par tous, et le système est finalement assez simple à comprendre : il s'agit d'un système financier pyramidal qui consiste à syphonner un maximum d'argent de l'économie réelle.

 

Le système : un siphon par le haut, ou le vrai sens du ruissellement

Beaucoup se sont demandé comment les dividendes pompés par les actionnaires pouvaient atteindre de telles proportions, alors que l'économie stagne. Certaines entreprises se sont même endettées pour payer les dividendes des actionnaires.

arton8098

3 chiffres à noter à ce stade :

  • En 20 ans, les dividendes distribués aux actionnaires du CAC 40 (les 40 plus grosses entreprises côtées en France) ont augmenté de 269%.
  • Dans le même temps les profits des entreprises du CAC 40 n'ont augmenté que de 77%
  • Le nombre de leurs employés en France a baissé de 12%.

Que se pase-t-il? Les "actionnaires", surtout les plus gros évidemment, aspirent littéralement la richesse des entreprises, même quand il n'y en a pas (de richesse).

Ils asiprent donc de la richesse ET de la dette.

Ce processus est la base du capitalisme. Mais des freins avaient été posés pour limiter le transfert d'argent du bas vers le haut, qui ont presque tous été levés. 

On va en voir 2 principaux: la modification des normes du bilan annuel des entreprises et les produits dérivés qui sont en fait des paquets de dette.

Depuis la crise de 2008, des modifications cruciales ont eu lieu.

Et la gestion de crise du covid a encore accéléré ce transfert massif du bas vers le haut: notre dette devient leur cash. D'ailleurs, alors qu'elles sont presque toutes en train de licencier et que l'économie est officiellement en récession de 8,3%, les entreprises du CAC 40 ont versé 37 milliards d'euros de dividences en 2020. 

Et Bernard Arnault, 5e fortune mondiale, a vu son magot grimper de 26%, soit 20 milliards de dollars, depuis mars 2020.

Le rapport de l'ONG Oxfan "Covid 19: les profits de la crise" montrent que ce qu'on appelle les "inégalités" est en réalité une grande spoliation.

  • 32 entreprises, qui comptent parmi les plus grandes multinationales de la planète, devraient enregistrer cette année une hausse spectaculaire de leurs bénéfices, soit 109 milliards de dollars de plus que leur bénéfice moyen réalisé au cours des quatre années précédentes.
  • Une large partie de ces bénéfices a été reversée à de riches actionnaires, alimentant les inégalités mondiales. Les 25 milliardaires les plus riches du monde ont vu leur richesse augmenter de 255 milliards de dollars entre la mi-mars et la fin mai seulement, soit une augmentation moyenne de 10 milliards de dollars
  • Jeff Bezos pourrait, avec les bénéfices qu’il a réalisés pendant la crise, verser une prime 105 000 dollars aux 876 000 personnes employées par Amazon dans le monde, y compris les quelques 10.000 salariés en France, tout en restant aussi riche qu’il l’était avant la pandémie de coronavirus.

Ce qu'il faut noter, c'est qu'avant le coronavirus tous ces gens se demandaient comment ils pourraient continuer à amasser autant d'argent, et la Banque Centrale Européenne comme la FED avaient placé les marchés financiers sous perfusion de milliards, injectés chaque semaine et parfois quotdiennement dans le système. On a déjà parlé de cela dans l'article sur le "Grand Reset":

Le grand reset, réinitialiser le pouvoir mondial avant que les peuples ne le fassent - donde vamos

Aujourd'hui, on va parler d'un sujet qui emballe peu les foules : la finance. Et surtout cette "remise à zéro", que les dirigeants mondiaux appellent le "reset", prévue incessamment sous peu. Pour résumer : depuis des années la finance ne tient que sous perfusion d'argent frais, elle est à bout de souffle.

http://dondevamos.canalblog.com

 

Mécanisme 1: Gonfler le bilan des entreprises pour augmenter les dividendes

caricature-humain-crc3a9tin

Ce dont on va parler, c'est de comptabilité des entreprises. Car aujourd'hui la réalité c'est qu'il n'y plus d'Etats de droit en rapport avec les constitutions des pays, le monde vit sous le droit marchand. Et cela pose de nombreuses questions sur lesquelles on aura l'occasion de revenir. 

Tout d'abord, il faut mentionner les conséquences concrètes de la récession :

  • Baisse des droits fondamentaux, baisse des salaires et des conditions de travail afin que les entreprises restent attractives pour le capital,
  • Impôts exponentiels pour répondre aux besoins de la nation dont la charge financière s'accroît, alors que les recettes de l'Etat sont en baisse.

Ceux qui s'en sortent toujours car ils ne sont liés à aucune nation, à aucune fiscalité, à aucune contrainte légale, ce sont les gros détenteurs d'actifs, publics et privés. On peut les considérer comme un 7 e continent, flottant, mouvant au gré des opportunités et de ses intérêts.

Les entreprises, c'est dans le système capitaliste le poumon de l'économie nationale, elles produisent une bonne partie du PIB (produit intérieur brut), c'est à dire la richesse telle qu'elle est actuellement calculée. 

Sheneman-wall-street

Les normes comptables internationales ont été créées pour unifier le mode de calcul du patrimoine des entreprises à travers le monde. Toutes les dépenses et toutes les recettes des entreprises doivent être inscrites dans des bilans comptables, et les entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse 500.000 € par an doivent respecter la norme IFRS [1] imposée depuis le 1er janvier 2005 et valable alors pour les sociétés côtées en bourse, notamment françaises. On va y revenir. 

Chaque année, le compte de résultat des entreprises, qui affiche les biens et les dépenses, c'est-à-dire les bénéfices ou les pertes. Pour les entreprises côtées en bourse, c'est sur cette base qu'est établi le montant des dividendes.

Imposées en 2005 par l'Union Euopéenne pour toutes les sociétés côtées sur la bourse européenne Euronext, la norme comptable internationale IFRS permet d'intégrer dans les "biens" des entreprises des obligations et actions qui sont évaluées alors qu'elles n'ont pas été vendues. Mécaniquement, ce procédé basé sur le principe de "fair value" fait gonfler le bilan et donc les dividendes des actionnaires.

Un spécialiste interviewé par 20 Minutes en janvier 2009 disait qu'en permettant de "financiariser le bilan" des entreprises, "la "fair value", préconisée par les IFRS, est une technique d'évaluation qui permet de comptabiliser aussi bien les profits potentiels que les pertes potentielles, ce qui est contradictoire avec le principe de prudence.

2020-04-17- dessin une F24 CFP (Chappatte)-1

Cette domination de la "fair value" a été justifiée avec une apparence de logique implacable: la comptabilité devrait, selon les adeptes des IFRS, refléter toutes les évolutions du marché des titres. Mais, selon nous, le rôle de la comptabilité n'est pas de refléter les fluctuations du marché boursier. Un mécanisme existe déjà pour cela: c'est la Bourse. Elle fonctionne plus ou moins bien, certes, mais il n'est pas logique que ce soit la comptabilité qui remplisse un tel rôle (...) Avec la fair value, les directions d'entreprises peuvent maintenant comptabiliser des profits potentiels; elles sont incitées à jouer en Bourse, à faire naître de faux espoirs et même à distribuer des dividendes potentiels.".

Il s'agit donc de "dividendes fictifs", qui sont en principe interdits puisque basés sur des estimations de la valeur de produits financiers et pas sur de réels résultats. Pour les payer, l'entreprise doit puiser dans sa trésorerie ou s'endetter.

Cela permet le syphonnage du produit de l'économie réelle, par remontée des capitaux via la dette (créée pour rémunérer les actionnaires), dans une sorte de système pyramidal: le ruissèlement du bas vers le haut. 

En parallèle, les "aspirateurs" de capital, c'est-à-dire les actionnaires, n'ont quasi aucune responsabilité puisqu'ils peuvent "investir" dans une entreprise en s'endettant [2].

En 2009, l'IASB a publié une norme "IFRS pour les PME".

 

Mécanisme 2 : L'intelligence économique

dessin-de-dessins-animes-vectoriels-illustration-conceptuelle-d-un-arbre-representant-l-economie-mondiale-affaiblie-par-la-crise-comme-castor-concept-de-crise-financiere-de-dette-ou-de-coronavirus-dans-le-mo

Le deuxième grand mécanisme de contrôle et de verrouillage de l'économie est l'intelligence économique, c'est-à-dire l'espionnage à grande échelle des concurrents et l'utilisation des méthodes et moyens des renseignements pour prendre le dessus dans le business. 

La norme IFRS est contrôlée par un organisme qui s'appelle l'IASB et qui est contrôlé à 100% par les intérêts financiers US.

L'IASB élabore la norme et contrôle l'ensemble des comptes de résultat. En plus d'orienter l'architecture des entreprises privées comme publiques et donc de l'économie réelle, ces normes comptables permettent de suivre l'activité des entreprises à travers leur comptabilité: les achats, les investissements, Il s'agit de données stratégiques - on parle à l'origine des plus grosses multinationales européennes, er la norme touche désormais beaucoup plus d'entreprises - ce qui créé les conditions d'une guerre économique et d'un contrôle de l'information stratégique qui, on le sait, donne une grande longueur d'avance à celui qui la détient.

Ce qui est étonnant, c'est que si la norme IFRS est valable aussi pour les entreprises US, celles-ci préfèrent payer une amende plutôt que de faire remontrer leurs informations financières. Si bien que pour certains observateurs spécialisés, cette norme IFRS a "des airs de cheval de Troie américain".

En plus de cette norme, il existe 4 grosses boîtes, toutes US (KPMG, Deloitte, Ernst & Young, Price Waterhouse Cooper), chargées de l'audit des grandes entreprises. En 2002 les US ont créé le PCAOB (Public Accounting Oversight Board), pour réglementer les audits et les encadrer, ce qui lui donne accès à toutes les données des entreprises.

Le PCAOB, qui finalement centralise les informations issues des audits, est très lié aux services de renseignements US dont sont issus certains de ses cadres, et à qui de toute manière il transmet toute information voulue depuis le Patriot Act.

Ces 4 gros cabinets d'audit sont implantés partout dans le monde, y compris en Europe. Et si une entreprise française veut faire du bunsiness avec les Etats-Unis, elle a tout intérêt à recourir aux cabinets US pour son audit. 

En 2003, Chirac avait écrit à Romano Prodi, président de la commission européenne, pour alerter sur les dérives induites par les normes comptables IFRS qui selon lui risquaient "de conduire à une financiarisation accrue de notre économie et à des méthodes de direction d'entreprise privilégiant trop le court terme". Pourtant en janvier 2005, pas moins de 7.000 entreprises européennes côtées en bourse devaient se plier à l'IFRS.

 

Mécanisme 3 : les produits dérivés, ou comment capter la dette

2021-02-20 13_21_39-Revealed – the capitalist network that runs the world _ New Scientist - Opera

Le dernier levier de ce syphonnage, qui permet la concentration du capital et aussi de la dette entre très peu de mains finalement, est permise par le procédé qu'on appelle la titrisation de la dette. 

Une banque ou autre structure financière détient des dettes. Elle découpe chaque dette en petits morceaux et les mélange avec d'autres dettes ou actions de différentes valeur, et fait de nouveaux paquets. C'est ce qu'on appelle les produits dérivés.

Par le jeu des capitaux croisés et de l'actionnariat, il se trouve que 147 entreprises détiennent 40% de la richesse mondiale, et 1.318 entreprises sont au coeur du système économique mondial car elles sont liées par actionnariat croisé à la quasi totalité des 43.000 autres entreprises mondialisées [3].

En détenant le capital des entreprises, on détient aussi leurs dettes. Les actionnaires des principales banques détiennent donc finalement une très grande partie de la dette et des produits dérivés mondiaux.

Or les plus gros actionnaires de toutes les banques, fonds spéculatifs et autres compagnies financières sont toujours les mêmes. 

BlackRock, le plus gros fonds spéculatif du monde a plus de 6.800 milliards d'euros d'actifs en gestion, soit 3 fois le PIB de la France, 7e "puissance" mondiale. Il est actionnaire à hauteur de 1 à 1,4% de toutes les entreprises du CAC 40. 

Vanguard est actionnaire des entreprises du CAC 40, et détient entre 0,8 et 2,6% de leur capital.

Beaucoup d'entreprises du CAC 40 ont comme actionnaire les mêmes fonds spéculatifs: BlackRock, Vanguard, Norges Bank Investment, Amundi Asset Management (seule boîte européenne dans le top 10 des fonds spéculatifs), Capital Research Management.

Quand le micron a fait sa petite sauterie à Versailles pour les dirigeants de fonds spéculatifs et de multinationales (réunion "choose france" qui a eu lieu 3 fois en 5 ans), beaucoup des entreprises présentes avaient parmi leurs actionnaires Vanguard et BlackRock. Il y avait des représentants de Goldman Sachs, Facebook, Google, Toyota, Novartis... L'objectif? Les faire "investir" dans les entreprises françaises.

cover_web

Depuis 2014, BlackRock conseille la Banque Centrale Européenne pour le rachat des produits dérivés, en 2018 elle l'a chargé de réaliser le bilan du secteur bancaire européen et en 2020 la BCE lui a demandé de réaliser une étude sur "la finance durable". Le patron français de BlackRock Jean-François Cirelli a été décoré de la Légion d'honneur par le micron, qui a également reçu en grande pompe son patron Larry Fink.

En 2014, la BCE, s'appuyant sur les conseils de BlackRock, a lancé son programme de rachat de produits dérivés. Après la crise de 2008, ceux-ci ne valaient plus rien, la BCE en a donc racheté massivement bien au-dessus de leur prix réel. En faisant cela, elle a maintenu sous perfusion d'argent frais un système financier en état de mort clinique. Mais tous les produits dérivés n'ont pas été rachetés: des banques et fonds spéculatifs en détiennent encore des quantités.

Pour le cas français, regardons par exemple les principaux actionnaires de quelques banques :

  • Société Générale : Lyxor International Asset Management SAS (5,98%), Capital Research & Management  Co. (World Investors) (4,69%), Amundi Asset Management  (4,22%), Capital Research & Management Co. (Global Investors) (2,96%), Vanguard Group (2,54%), Caisse Des Dépôts & Consignations (2,41%), Norges Bank Investment Management (2,08%), BNP Paribas Asset Management France SAS (1,95%), Dodge & Cox (1,83), et BlackRock (1,58%)
  • BNP Paribas: Gouvernement de Belgique (7,73%), BNP Paribas SA Employee Stock Ownership Plan (3,13%), Dodge & Cox (2,48%), Vanguard Group, Inc. (2,43%), Lyxor International Asset Management SAS (2,19%), Norges Bank Investment Management (2,15%), Fidelity Management & Research Co. LLC (1,26%), Capital Research & Management Co. (World Investors) (1,18%), Amundi Asset Management SA (Investment Management) (1,10%), gouvernement du Luxembourg (1,03%).
  • Natixis (filiale de Banque populaire - Caisse d'Epargne) : BPCE SA (70,6%), Natixis SA Employee Stock Ownership Plan (2,94%), BlackRock Asset Management Deutschland AG (0,97%), BNP Paribas Asset Management France SAS (0,96%), Vanguard Group, Inc. (0,74%), BlackRock Fund Advisors (0,62%), BlackRock Advisors (UK) Ltd. (0,62%), Lyxor International Asset Management SAS (0,58%), BFT Investment Managers SA (0,44%), Fidelity Management & Research Co. LLC (0,32%)
  • Crédit Agricole SA: Rue la Boétie SAS (55,3%), Crédit Agricole SA Employee Stock Ownership Plan (4,63%), Norges Bank Investment Management (1,63%), BNP Paribas Asset Management France SAS (1,16%), Vanguard Group, Inc. (1,11%), DNCA Finance SA (0,82%), Templeton Global Advisors Ltd. (0,75%), Aviva Investors France SA (0,60%), BlackRock Fund Advisors (0,57%), Lyxor International Asset Management SAS (0,49%).
  • Axa (assureur): AXA France Assurance SAS (14,4%), Norges Bank Investment Management (4,95%), AXA SA Employee Stock Ownership Plan (4,28%), Vanguard Group, Inc. (2,23%), Lyxor International Asset Management SAS (1,38%), BNP Paribas Asset Management France SAS (1,31%), AXA SA (1,30%), Amundi Asset Management SA (Investment Management) (1,26%), BlackRock Advisors (UK) Ltd. (0,90%), Thornburg Investment Management, Inc. (0,85%).

On retrouve les actionnaires US cités ci-dessus dans l'actionnariat des banques du monde entier, notamment les banques US qui sont hégémoniques. Donc les dettes des entreprises détenues par les différentes banques appartiennent en réalité à un petit groupe de sépculateurs.

Quand aux actionnaires de ces fonds spéculatifs, il s'agit généralement de banques:

  • Vanguard : JP Morgan Chase Bank (9,16%), Beacon Capital management Inc (5,66%), JP Morgan Private Investment (5,66%), Merrill Lynch, Pierce, Fenner & Smith (5,35%), Morgan Stanley Smith Barney LLC (4,30%), Columbia Management Investment Advisers LLC (4,25%), UBS Financial Services (3,98%), Clal Pension & Provident Funds Ltd (3,13%), Wells Fargo Cleaning Services LLC (2,78%), Envestnet Asset Management (1,85%).
  • BlackRock: The Vanguard Group, Inc. (7,96%), Kuwait Investment Authority (Investment Company) (5,24%), Capital Research & Management Co. (World Investors) (4,85%), SSgA Funds Management, Inc. (3,98%), Temasek Holdings Pte Ltd. (Investment Management) (3,90%), Wellington Management Co. LLP (3,20%), Fidelity Management & Research Co. LLC (2,33%), Managed Account Advisors LLC (2,30%), BlackRock Fund Advisors (2,03%), China Investment Corp. (Investment Management) (2,02%).

2021-02-20 15_08_13-freedom this time_ Image - Opera

On pourrait continuer à regarder ces actionnariats croisés, ce serait toujours la même chose: consanguinité et poids écrasants de la finance US. Si l'on ajoute la pratique du tourniquet qui consiste pour les hauts fonctionnaires à passer du public au privé au gré des opportunités, cette consaguinité est pathologique pour les démocraties.

Les Etats, et leurs citoyens avec, sont captifs des intérêts financiers de quelques spéculateurs milliardaires. Les gouvernements ne sont plus que le relais de ces intérêts, et la gestion absolument lamentable de la crise 

On a vu que le micron est occupé à vendre le pays à la découpe, on voit à qui cela profite.

Selon un rapport de l'Office of  theComptroller of Currency US publié en mars 2020, seulement 4 banques, toutes US, contrôlent 90% des produits dérivés mondiaux: JP Morgan, Goldman Sachs, Bank of America et Citibank.

A elles 4, ces banques américaines détiennent 90% des 203.000 milliards de dollars de produits dérivés détenus par les 1.357 établissements bancaires US. Ces quatre banques ont encore les mêmes actionnaires que ceux qu'on a déjà cités plusieurs fois: Vanguard, BlackRock, Capital Research and Management, Norges Bank Investment Management et d'autres.

Et les agences de notation qui notent les entreprises et leur solidité ont encore les mêmes actionnaires, qu'on retrouve encore dans les GAFAM et dans la plupart des entreprises cotées. Par exemple, Vanguard possède 7,38% de Microsoft, 6,00% d'Apple, 6,07% de Google, 9% d'Alphabet (filiale de Google), 5,93% d'Amazon. Quant à BlackRock, il possède 4,31% d'Amazon, 4,21% d'Apple, 3,64% de Google, 7,94% d'Alphabet.

Cela montre à quel point la dette, transformée ou non en produits dérivés, est un instrument de contrôle des Etats et de l'ensemble de la vie des citoyens: la vie économique, la vie politique, la vie sociale, la vie culturelle. 

 

Prodécure en cours

Ce processus est dénoncé par de nombreuses personnes, notamment Juliette Marin qui en a fait une thèse, mais l'ampleur de l'arnaque n'apparaît pas au grand jour tant la réalité est vulgaire. La démocratie n'apparaît plus que comme une partie de Monopoly entre initiés qui tiennent la banque et les citoyens sont le dindon de la farce, considérés comme de simples éléments de production du capital ou comme inutiles s'ils ne rapportent pas de cash.

Il est possible de rentabiliser les citoyens en les rendant malades. Devinez qui sont les actionnaires des principaux groupes pharmaceutiques? [4] 

Le dossier concernant les normes comptables internationales est en cours de diffusion. Il sera transmis lundi 22 à la gendarmerie accompagné d'autres procédures mettant en exergue la chasse aux lanceurs d'alerte.

 

Documentaire sur BlackRock:

 

Documentaire sur l'effet de levier :

 

Explications sur la dérive actuelle et des pistes de solutions


[1] International Financial Reporting Standard: Normes Internationales d'Information Financière.

[2] C'est l'effet de levier, qui peut aller de 1 à 30: un individu peut décider de mettre 1.000.000 € sur la table pour racheter une entreprise, et demander à des banques de lui prêter 30 millions. Avec ça il rachète l'entreprise, en tire des dividendes et des intérêts pour rembourser l'emprunt, ce qui finit par tranformer l'entreprise en coquille vide à force de licenciements, ventes de filiales, vente à la découpe ou rachats / fusions... Patrick Drahi, par exemple, est un grand spécialiste du rachat par endettement appelé pudiquement effet de levier.

[3] Etude de l'institut de technolohgie de Zurich publiée en 2011. Les entreprises les plus connectées aux autres, et donc les plus hégémoniques (le plus souvent des banques, assureurs, fonds spéculatifs), étaient alors: 

1. Barclays plc
2. Capital Group Companies Inc
3. FMR Corporation
4. AXA
5. State Street Corporation
6. JP Morgan Chase & Co
7. Legal & General Group plc
8. Vanguard Group Inc
9. UBS AG
10. Merrill Lynch & Co Inc
11. Wellington Management Co LLP
12. Deutsche Bank AG
13. Franklin Resources Inc
14. Credit Suisse Group
15. Walton Enterprises LLC
16. Bank of New York Mellon Corp
17. Natixis
18. Goldman Sachs Group Inc
19. T Rowe Price Group Inc
20. Legg Mason Inc
21. Morgan Stanley
22. Mitsubishi UFJ Financial Group Inc
23. Northern Trust Corporation
24. Société Générale
25. Bank of America Corporation
26. Lloyds TSB Group plc
27. Invesco plc
28. Allianz SE 29. TIAA
30. Old Mutual Public Limited Company
31. Aviva plc
32. Schroders plc
33. Dodge & Cox
34. Lehman Brothers Holdings Inc*
35. Sun Life Financial Inc
36. Standard Life plc
37. CNCE
38. Nomura Holdings Inc
39. The Depository Trust Company
40. Massachusetts Mutual Life Insurance
41. ING Groep NV
42. Brandes Investment Partners LP
43. Unicredito Italiano SPA
44. Deposit Insurance Corporation of Japan
45. Vereniging Aegon
46. BNP Paribas
47. Affiliated Managers Group Inc
48. Resona Holdings Inc
49. Capital Group International Inc
50. China Petrochemical Group Company
[4] On retrouve souvent les mêmes fonds spéculatifs. Par exemple pour Sanofi:

 

  • L'Oréal S.A. : 9,39%
  • The Vanguard Group, Inc. : 2,43%
  • Norges Bank Investment Management : 2,12%
  • Plan d'Epargne Entreprise Sanofi Synthelabo : 1,62%
  • Fidelity Management & Research Co. LLC :1,38%
  • Dodge & Cox : 1,22%
  • Amundi Asset Management SA (Investment Management) : 1,12%
  • Lyxor International Asset Management SAS : 0,98%
  • BNP Paribas Asset Management France SAS: 0,83%
  • FIL Investment Advisors (UK) Ltd. : 0,80%

Gilead:

  • Capital Research & Management Co. (Global Investors): 9,71%
  • The Vanguard Group, Inc.: 8,20%
  • Capital Research & Management Co :5,17%
  • SSgA Funds Management, Inc. : 4,55%
  • Capital Research & Management Co. (International Investors) : 3,71%
  • Capital Research & Management Co. (World Investors) : 3,07%
  • BlackRock Fund Advisors : 2,52%
  • Geode Capital Management LLC : 1,60%
  • Dodge & Cox : 1,36%
  • Northern Trust Investments, Inc.(Investment Management) : 1,22%

Pfizer:

  • The Vanguard Group, Inc. : 8,06%
  • SSgA Funds Management, Inc. : 5,20%
  • Capital Research & Management Co. (World Investors) : 4,80%
  • Wellington Management Co. LLP : 4,43%
  • Capital Research & Management Co. : 2,56%
  • BlackRock Fund Advisors : 2,32%
  • Geode Capital Management LLC : 1,63%
  • Northern Trust Investments, Inc.(Investment Management) : 1,20%
  • Norges Bank Investment Management : 1,07%
  • State Farm Investment Management Corp. : 1,02%

Moderna:

  • Flagship Pioneering : 7,80%
  • Baillie Gifford & Co.: 6,14%
  • The Vanguard Group, Inc.: 5,91%
  • Robert Langer: 2,91%
  • Fidelity Management & Research Co. LLC: 2,01%
  • BlackRock Fund Advisors : 1,87%
  • SSgA Funds Management, Inc. : 1,66%
  • Thélème Partners LLP : 1,35%
  • Geode Capital Management LLC : 0,90%
  • Bellevue Asset Management AG : 0,84%

18 février 2021

Le conseil de l'ordre des médecins s'en prend à la fondatrice du REPPEA, pour avoir signalé des violences contre une fillette

Eugénie Izzard, pédopsychiatre, explique la procédure dont elle victime : elle est condamnée par le conseil de l'ordre des médecins à cesser durant 3 mois son activité à l'issue d'une procédure ubuesque.

 

2021-02-18 18_40_35-TEMOIGNAGE Eugénie Izard - YouTube - Opera

Elle dénonce "cinq années d'acharnement judiciaires sans aucun fondement juridique", après avoir signalé des maltraitances probables sur une fillette, commises par son père.

Il est reproché à Eugénie Izzard d'avoir "violé le secret professionnel" en faisant un signalement au juge des enfants. Alors que cela est recommandé par le même conseil départemental de l'ordre des médecins depuis 2005. Il lui est aussi reproché de s'être immiscée dans les affaires d'une famille.

Cette procédure a commencé peu après la création du REPPEA (Réseau de professionnels pour la protection de l'enfance et l'adolescence) suite à la plainte du père de cette fillette, plainte retirée lors de la conciliation. Pourtant le conseil départemental de l'ordre des médecins a exigé qu'Eugénie Izzard cesse de recevoir la fillette et mette fin au suivi.

Il a même été jusqu'à interdire que n'importe quel autre professionnel du REPPEA intervienne auprès de cette enfant. Ce conseil de l'"ordre" a aussi poursuivi Eugénie Izzard en chambre disciplinaire.

En parallèle, une campagne de dénigrement semble avoir été mise en place à son encontre.

Quatre mois après la première est arrivée une seconde plainte, d'un informaticien "ancien président d'une association de protection de l'enfance qui a été dissoute par le préfet après seulement 3 mois d'exitence (...) puisque ce président s'était servi des dossiers confidentiels qu'il avait récupérés pour les divulguer aux parties adverses. C'est d'ailleurs par ce biais déloyal que le père de l'enfant que je suivais a pu récupérer des éléments confidentiels concernant en particilier sa fille et son ex-femme".

Une plainte qui porte sur un mail qualifié de "menaces". Le conseil de l'ordre s'est aussi associé à cette plainte et a continué la procédure malgré le désistement du plaignant. Eugénie Izzard a gagné cette procédure, le conseil départemental a été condamné par la justice mais pas par l'instance nationale.

Concernant la première plainte, cela s'est terminé, pour l'instant, par 3 mois d'interdiction d'exercice de la médecine.

 

 

Pour être tenu au courant de la suite de cette procédure, incrivez-vous au mail d'information.

Version écrite du témoignage d'Eugénie Izzard ici.

10 février 2021

Sur les traces du lobby pédocriminel

rape silence

Le mouvement Me Too commence enfin à viser les pédocriminels. Ce qu'il se passe, c'est que la chape de plomb de la pédocriminalité, notamment l'inceste, commence à se fissurer sous la pression des victimes, innombrables, qui ont besoin d'être entendues.

Bien-sûr, le système résiste et cherche à protéger ses meilleurs éléments, et le bras de fer va durer des années. Aujourd'hui il n'est plus l'heure de faire dans le détail: ciblons tout le lobby pédocriminel c'est-à-dire les pédos et ceux qui les défendent.

 

La parole des victimes se libère. Ce sont les pédos qui commencent à baisser la tête. 

1. Affaires

Depuis la fin décembre, on a vu quelques têtes tomber sur le plan médiatique, alors que l'omerta a toujours été la règle dans ce domaine.

  • Jean-Luc Brunel, lié à Jeffrey Epstein, a été arrêté à l'aéroport de Roissy le 16 décembre alors qu'il s'apprêtait à partir avec un aller simple pour le Sénégal. Depuis les années 90, des victimes le dénoncent pour des viols commis lorsqu'elles étaient de jeunes mannequins et travaillaient pour ses sociétés.
  • Olivier Duhamel, au coeur des réseaux de pouvoir parisiens, dirigeant de leur gropupuscule élitiste Le Siècle, est sous le coup d'une enquête suite aux révélations de sa belle-fille Camille Kouchner.
  • Claude Lévêque, plasticien très en vue, est accusé de viols pendant 7 ans sur trois enfants.
  • Gérard Louvain et son compagnon sont accusés de viols par un neveu, et par quatre autres victimes qui ont porté plainte.
  • Richard Berry est accusé de viols commi avec sa compagne sur sa fille dans les années 80.
  • Gérald Marie, ex patron de l'agence Elite, est accusé de viols et agressions sexuelles, y compris sur mineures. C'est le même profil que Brunel.

Revevons rapidement sur ces affaires, plus complexes qu'il n'y paraît.

 

Brunel:

2021-02-10 12_24_34-Epstein Associate Is Charged With Rape of Minors in France - The New York Times

Concernant Jean-Luc Brunel, dont on a déjà parlé dans le cadre de l'affaire Epstein, il faut noter que son arrestation en France en décembre a eu lieu suite à de nouvelles plaintes contre lui enregistrées en France durant le deuxième semestre 2020.

Brunel avait dans les années 80-90 des agences de mannequins (Karin puis MC2 Models), qui selon plusieurs témoignages servaient de vivier à chair fraîche pour Epstein et d'autres, en Europe, aux Etats-Unis et ailleurs. Plusieurs plaintes ont été déposées contre Brunel en France, mais tous les faits sont prescrits sauf un cas de harcèlement survenu en 2016. 

Une enquête a été ouverte en France mais piétinait, et Brunel vivait tranquillement sur sa péniche en région parisienne, sans même avoir été entendu par les enquêteurs jusqu'à son arrestation. 

Jusqu'à cet été, les victimes de Brunel, déclarées ou non, résidant toutes en dehors de la France, étaient persuadées que Brunel était recherché par les autorités françaises. Elles ont découvert cet été que ce n'était pas le cas (contrairement aux allégations du Monde), et que l'enquête n'avait pas avancé depuis 2019 quand Epstein a été arrêté. 

Suite à cela, Virginia Giuffre une australienne victime de Jeffrey Epstein qui a aussi été victime de Brunel, s'est fait connaître de la justice française en répondant à un appel à témoignages en novembre. Les viols dénoncés par Virginia Giuffre, tombée entre les griffres d'Epstein, entre ses 15 et ses 19 ans, ont été commis alors qu'elle était mineure et ne sont donc pas prescrits. C'est son témoignage qui a permis de renforcer les charges contre Brunel et ont amené à son arrestation alors qu'il quittait le pays sans date de retour. 

2020-01-31 22_37_47-VIDEO

Car en France il risquait au pire une peine de quelques mois de sursis pour harcèlement, en raison de la prescription pour 6 des 7 plaintes contre lui, les faits ayant eu lieu dans les années 70, 80 et 90.

Les policiers français s'apprêtaient apparemment à arrêté Brunel en janvier, mais son départ en vacances pour les fêtes a précipité les choses. Virginia Giuffre dénonce de nombreux viols commis par Brunel quand elle avait entre 16 et 19 ans, le plus souvent sur l'île privée d'Epstein. Là où elle explique avoir aussi subi les assauts du prince Andrew, notamment, et où Epstein invitait le gratin.

"Jean-Luc Brunel a joué un rôle clé dans le réseau de trafic sexuel d'Epstein. Virginia Guiffre en particulier, ma cliente la plus âgée, fait un combat personnel d'amener les gens qui ont agressé tant de jeunes filles à rendre des comptes", explique son avocate.

2021-02-11 21_09_55-Giuffre-epstein-rd-ps-190904_hpMain_4x3_992

Parmi les autres victimes qui suivent de très près l'évolution de la procédure, il y a Thyssia Huisman, qui était une jeune mannequin de 18 ans, tout juste arrivée à Paris, quand Brunel l'a violée en 1991. Mais pour elle, els faits sont prescrits en France. Il y a aussi Zoe Brock, qui a dénoncé des viols commis dans les années 90, donc prescrits en France.

Une autre femme accuse Brunel de l'avoir rabattue vers Epstein au début des années 2000: elle avait 24 ans, souhaitait arrêter sa carrière et reprendre des études, et Brunel lui a parlé de son "ami" Epstein qui pouvait la financer. Elle a été violée par Epstein sur son île, puis a subi menaces et harcèlement.

Brunel a tout intérêt à être jugé en France, où il risque une peine bien inférieure à ce qu'il prendrait aux Etats-Unis comme complice et fournisseur d'Epstein. 

Comme il a continué ses activités dans le "mannequinat" jusqu'à l'arrestation de son ami Epstein, Brunel a certainement beaucoup de choses à dire sur ses amis et leurs petites habitudes. 

On ne sait pas où en est l'enquête sur les deux mineures de 12 ans offertes en cadeau à Epstein, et transportées en avion jusqu'à Londres. Quant à Brunel, il a été placé en détention préventive et est mis en examen pour viols sur mineur de plus de 15 ans. Mais le procureur en charge de l'enquête dit que les investigations portent également sur les aspects trafic sexuel des activités de Brunel. Car Virginia a bien expliqué que Brunel recrutait et exploitait des filles qui pouvaient n'avoir que 12 ans.

 

Duhamel

2021-02-11 21_11_44-Olivier Duhamel, l’inceste et les enfants du silence - Opera

C'est le livre de Camille Kouchner, "La familia grande", dans lequel elle dénonce les viols commis par Duhamel sur son frère jumeau à l'âge de 13-15 ans, qui a mis le feu aux poudres. Car beaucoup de monde savait et a choisi de protéger Duhamel, star du petit milieu de la gauche caviar pseudo intellectuelle.

Camille Kouchner est la compagne du financier spécialisé dans les médias Louis Dreyfus, président du directoire du groupe Le Monde -et membre du Siècle autour de 2011, ce qui explique probablement pourquoi ce livre a été publié.

Depuis, il y a eu une série de démissions et un licenciement:

  • Duhamel a démissionné de toutes ses fonctions : présidence du Siècle, présidence de la Fondation nationale des sciences politiques, comité directeur de l'Institut Montaigne etc.
  • Elisabeth Guigou a démissionné le 13 janvier après quelques jours de tergiversations, de la présidence de la commssion sur les violences sexuelles contre les mineurs qui promettait de toute manière d'être parfaitement inutile. Membre du Siècle au moins jusqu'en 2011, elle fréquentait souvent la maison de vacances de Sanary sur Mer mais déclare qu'après 2000 elle n'a plus fréquenté Duhamel qu' "occasionnellement".
  • Finkielkraut qui n'a pas pu s'empêcher de prendre la défense de Duhamel et de minimiser l'inceste a été viré de LCI le 12 janvier.
  • Marc Guillaume le préfet d'Ile-de-France, grand ami et protégé de Duhamel a démissionné le 13 janvier de la revue Pouvoirs de Duhamel, de la vice-présidence du Siècle où il secondait Duhamel qui en était président, et du conseil d'administration de la Fondation nationale des Sciences politiques (qui finance et oriente Sciences Po). Il reste cependant préfet.
  • Frédéric Mion le poulain de Duhamel, membre du Siècle et accessoirement directeur de Sciences Po a enfin annoncé sa démission le 9 février. Sciences Po où des victimes d'agressions sexuelles et viols par des membres de l'équipe enseignante tentent désepsérement de se faire entendre depuis des années (un #Sciencesporcs vient d'être lancé sur Twitter). En 2018 Aurélie Filipetti est allé le prévenir des accusations contre Duhamel. On notera que Mion est le parrain d'un des fils d'Edouard Philippe et était le collègue de son épouse.

 

Il n'y a pas besoin d'être un grand observateur du microcosme pour comprendre qu'une sorte de nettoyage a lieu dans le cadre de l'affaire dite "Duhamel". Qui nettoie qui et pourquoi exactement, c'est une autre affaire. On est tenté de penser que la vielle garde pédocriminelle est lâchée pour préserver le coeur du système. 

Il y a plusieurs éléments à noter dans ce qu'on appelle "l'affaire Duhamel".

→ Le décès de Marie-France Pisier.

2021-02-10 14_18_28-L’actrice Marie-France Pisier n’est pas morte noyée - Opera

Soeur d'Evelyne Pisier et tante de la victime, elle a été la seule à vouloir que Duhamel paie pour ses actes. Elle a été mise au courant en 2008 et "Dès qu’elle a su pour Olivier, Marie-France a parlé à tout le monde. Elle voulait lui faire la peau" a dit Camille Kouchner. Elle avait été très choquée que sa sœur ne protège pas ses enfants et ait pris le parti de Duhamel.

Elle a prévenu tous ses amis et sa sœur, qu’elle a cherché à convaincre d’écouter ses enfants.

A partir de ce moment les deux sœurs ont été brouillées jusqu’à la fin. Mais avant cela elles étaient très complices. Evelyne a eu une brève relation avec Fidel Castro, et pendant ce temps Kouchner aurait eu une brève relation avec Marie-France, en vain.

Le 24 avril 2011 elle est retrouvée au fond de la piscine enchevêtrée dans une chaise en fer forgé qui se trouvait à la bse dans une autre aile de la villa. Elle n'est pas morte noyée car elle n’avait pas d’eau dans les poumons. Elle avait des bottes aux pieds. C’est Thierry Funck-Brentano son mari depuis 2009, cousin germain de Duhamel, qui l’aurait retrouvée déjà morte à 4 h du matin. Selon lui, elle est "probablement morte d'une crise cardiaque".

"on sait que le mélange alcool et Ixprim, l’antalgique qu’elle prenait, met dans un état très particulier au contact de l’eau”, a-t-il déclaré en 2014 dans le livre La véritable Marie-France Pisier, paru aux éditions Pygmalion.

camille-kouchner-grande-librairie-5ffd790280c13324594492

Le 27 avril 2011 un article de 20 Minutes précisait que "Selon les premières analyses sanguines, Marie-France Pisier n’avait pas d’alcool ou de substance médicamenteuse dans le sang. De nouvelles analyses toxicologiques ont toutefois été demandées par le parquet". Et le 28 avril 2011, le lendemain, un article de L'Express relatait les propos d'une "source proche du dossier": "Un taux d'alcoolémie important a été détecté par les analyses, qui ont mis en évidence la présence d'anti-dépresseur et d'antalgique à doses thérapeutiques". Tentative d'enfumage?

Il n'y a pas eu d'enquête criminelle malgré les nombreux points d'interrogation autour de ce décès. L'autopsie n'aurait pas permis de déterminer les causes de la mort et personne n'explique comment elle a pu se retrouver enchevêtrée dans cette chaise, mais apparemment c'est un détail. Son neveu Julien Kouchner, frère de la victime, dit que pour lui elle ne s'est pas suicidée.

 

→ L'adoption de deux enfants avec Evelyne Pisier

2021-02-10 19_55_59-Affaire Olivier Duhamel _ Le Siècle, club de l’élite et temple de la bienséance,

Duhamel était donc attiré par les jeunes garçons. Avec Evelyne Pisier alors âgée de 45 ans et déjà mère de trois enfants, Duhamel s'est mis en tête d'adopter des enfants et a fait des pieds et des mains pour y parvenir. Il fallait cependant que le couple soit marié, ce qui fut fait en 1987 à travers un "mariage express" comme le précise Camille Kouchner. Il a ainsi pu adopter deux enfants chiliens, une fille et puis un garçon deux ans plus tard. 

Pour cela, il a demandé de l'aide au plus haut niveau: "Mon beau-père ne recule pas devant les pistons. Il appelle Chirac à la rescousse. Dérangeant entregent. Je suis interloquée. 'Chirac ? Tu comprends plus tard. Viens rigoler !' Efficacité de la droite : l’agrément de la DDASS est donné. Carmen part chercher un bébé" écrit Camille Kouchner.

En 2005 Evelyne Pisier a écrit une sorte de roman autobiographique intitulé "Une question d'âge", dans lequel elle évoque des accusations de sa fille adoptive contre son mari "Thierry", un prof d’économie bourgeois, homme de réseaux, proche de Rocard et des milieux de pouvoir, lors des séjours en tribu l’été dans la maison de vacances.

Au sujet de ce livre elle a écrit "J’introduis des éléments autobiographiques dans un récit fictif. Pas exactement fictif. La plupart des faits et gestes de mes héros ne relèvent pas de mon imagination. À ma propre histoire, je mêle des histoires vécues par d’autres. Un entrelacs qui préserve la fonction de témoignage que j’assigne à ce roman".

Selon Médiapart, "Le livre s’adresse à sa fille adoptive à la seconde personne du singulier. Certains passages sont troublants, au regard de l’affaire que révèle aujourd’hui le livre de Camille Kouchner. Comme cet échange, entre la narratrice et 'Thierry' : 'Mes rapports avec Thierry se détériorent. Entre nous, la tension monte. Ce n’est pas la guerre, mais c’est sinistre. Il ne partage pas mes engouements associatifs. “Tu vas encore chez tes Alcooliques anonymes ?” Je rétorque, glaciale : “Tu préfères les réseaux de pédophiles ?”".

Le fils adoptif de Duhamel a été entendu le 12 février par la Brigade de protection des mineurs, sa soeur le 8. Selon le Parisien, "Auditionné pendant deux heures, ce jeune homme décrit comme fragile a indiqué qu'il n'avait pas été abusé par son père adoptif". 

 

→ Le microcosme 

2021-02-11 22_09_14-Olivier Duhamel, homme de réseaux et d'influence - Opera

Autour de Duhamel il y avait beaucoup de monde qui gravitait. Il y a le réseau de Sciences Po, celui du Sicèle, les vieux soixante huitards de la gauche caviar, celui de la télé, et tout cela s'entrecroise.

Ce fils d'un ministre de Pompidou a réussi à entrer au Siècle à 33 ans, en 1983 grâce aux relations de son père. Mais c'est en 1995 que sa carrière a pris un tournant quand il entre au conseil d'administration de la Fondation nationale des sciences politiques, où vont se retrouver progressivement beaucoup de ses amis. Deux ans plus tard il a été élu député européen PS. En 1998 il a écrit un livre sur l'euro avec Cohn-Bendit, pédophile revendicatif. On a alors commencé à beaucoup le voir dans les médias pour défendre l'Europe et donner son avis sur la politique. 

Il a participé aux travaux sur la future "constitution européenne", ce massacre démocratique dont il n'a cessé de vanter les mérites.

En 2010 Duhamel devient conseiller de Richard Descoings, le président de Sciences Po depuis 1996 et membre du Siècle, qu'on a retrouvé mort à 53 ans, tout nu dans son lit d'un grand hôtel New Yorkais en avril 2012. Il était monté avec deux prostitués après un dîner avec le n°1 de l'ONU Ban Ki moon et d'autres responsables de grandes écoles [1].

2021-02-14 22_59_04-Olivier Duhamel répond aux questions de Léa Salamé - YouTube - Opera

Bien qu'étant marié avec une administratice de Sciences Po, Descoings était un digne représentant du lobby gay et son compagnon de longue date était Guillaume Pépy, patron de la SNCF qui l'a beaucoup aidé au début de sa carrière. 

Sous la présidence de ce proche de sarkoléon (qui lui a donné la Légion d'honneur et a envisagé de le nommer ministre de l'"Education nationale" en 2009), de DSK et ami d'Edouard Philippe, Sciences po est devenue une sorte d'école de commerce où les rémunérations ont enflé en même temps que les pratiques borderline du staff se sont généralisées.

La même année (2010), Duhamel a été élu vice-président du Siècle [2] pour deux ans et a prêté serment comme avocat, rejoignant le cabinet du fils de la ministre Simone Veil, son ami d'enfance Jean Veil. Qui était parfaitement au courant des accusations contre Duhamel mais a préféré considérer qu'il s'agissait de mensonges. Jean Veil, membre du Siècle (il en a démissionné le 18 janvier) et de LREM, a défendu Cahuzac, Didier Lombard patron de France Telecom, la Société Générale... Emporté par la vague, il a démissionné du Siècle en janvier.

2021-02-14 23_02_07-Discours d'Olivier Duhamel, président du jury du 6e Prix Guy Carcassonne - mercr

C'est encore sous sarkoléon que Duhamel a travaillé, avec Jack Lang notamment, à la "réforme constitutionnelle". Mais Lang , qui aime tant se faire photographier dans les galas, vernissages, premières et autres sauteries parisiennes, explique qu'il n'a jamais traîné avec Duhamel: "Je ne fréquente pas ces milieux, je vis en dehors de tout ça"...

En 2016 Duhamel a été élu président de la Fondation nationale des sciences politiques et en janvier 2020 ce fut la consécration avec son élection comme président du Siècle [3].Cette année-là, une liste des participants au dîner du 26 février 2020, moins d'un mois avant le début du "confinement" n°1, a été diffusée.

Au milieu des dirigeants du CAC 40, de banquiers et d'industriels, on y trouve beaucoup d'anciens énarques et de Sciences Po, des hommes en grande majorité. Notamment : 

  • Des banquiers et financiers (Société Générale, Caisse centrale de réassurance, JP Morgan, Lazard, Atlantis Investors, Crédit Suisse, Caisse des Dépôts, Crédit Agricole SA, Goldman Sachs, Finestate, Edmond de Rothschild Group, Roethschile et Cie, Capital Partners, Caisse des Dépôts et Consignations, Perella Weinberg Partners, Haxo Finance, Barber Hauler Capital Advisers, Cathay Capital Private Equity, Tower Brook Capital Partners, Anima, Truxtun Capital, Axa, JPC Conseil, Montpensier finance, BPI France, Spread Research, Scor, Meridiam, Geneo, Greenhill Investment Bank, Korelia Capital fondé par Fleur Pellerin, Amundi, Allianz France, Idenvest Eurazeo, Augusta, Silvent Finance, Aloe Private Equity, Banque Centrale Européenne)
  • Des patrons de multinationales et industriels (Aéroports de Paris, Google, Suez, Dathena une boîte d'IA, Schneider Electric, Temaris, IBM, Korian, Groupe Renault, Eramet, Véolia, Augustus Intelligence Inc., Plastic Omnium, CV Education, Saint-Gobain, Mutualité française, La Poste, Air France KLM, Thales, Danone, SNCF, Covea, Orange, Tereos, France Télévisions, Vulcain,  Capgemini, Véolia, Eurogerm, RATP, Twitter France, Galeries Lafayette, Groupe Carrefour, Airbus, Arianespace, Advenis, Sulo Group, Europcar, Total, Vinci, McDonalds France, Sacem),
  • Des militaires (conseil général de l'armement, coordinateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme, DGSE
  • Des patrons de médias, éditeurs et journalistes (Société générale de presse, Groupe Humensis, L'Opinion, Arte France, Alain Ducasse, Groupe Play Bac, Radio France, JMD Production qui produit Canteloup, CDP productions, Telerama, CMI France , BSmart TV, Effervescence Productions, Michel Field, François Langlet, Serge Moati, PPDA, Pelham Media)
  • Des politiciens comme Jean-Marie Bockel, Yamina Benguigui, Jean-Louis Bourlanges, Laure et Xavier Darcos, Jean-Baptiste Dejabbari, Patrick Helzel, Sébastien Lecornu, 
  • Des hauts fonctionnaires (conseil d'Etat, conseiller de macron, OCDE, ministère de l'Intérieur, ministère des Armées, conseil de coopération économique, ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, ministère des affaires étrangères, CNIL, Autorité nationale des jeux, INPI, commission des participations et des transferts, CCI Paris, ENA, Autorité des marchés financiers, contrôlleuse générale des lieux de privation de liberté, France Logistique, Jean-Pierre Jouyet, l'ambassadeur "chargé de la mobilisation internationale pour Notre-Dame de Paris, CNES, Agence française de lutte contre le dopage, fonds de réserve des retraires, musées nationaux, secrétariat général du gouvernement, ministère de l'économie et des finances, autorité de régulation des télécommunications, IGAS, CNRS), 
  • Des avocats et cabinets de conseil (Bain & Company, McKinsey, Equalogy, Gibson, Dunn & Crutcher LLP, Marelle Partners, MHB SAS, Jeantet et associés, Stehlin et associés, Sia Partners, Primerose SAS, M&A Advisors, Alphée Consulting, Lyisos Public Affairs, PhD Associates, MCS & DSO devenu IQera, Phileos Consulting, Fabernovel, Edenred, DPH Conseil, Brunswick, Sidley Austin, BDGS Associés, Armelade, Moulins de Pocancy, Mazars SA, SystémiQ, Optimind, Altermind, LionTree, Siaci Saint-Honoré, Alixio, Roland Berger, BS Conseil, Vigeo Eiris où travaille l'ex syndicaliste Nicole Notat, Citi France où travaille Laurence Parisot, l'ex ministre de la justice devenu avocat Dominique Perben, Leaders Trust Internationa, Ph Vilin Conseill)
  • Des "communicants" (The Brand Nation, Havas, Odoxa, Sid Lee Paris, Luskan, Culture & Conseil, Webedia),
  • Des lobbys comme la Fondation Mo Ibrahim, la fondation nationale des sciences politiques, la fondation Robert Schuman, Cercle de l'union interalliée, Generation Libre, fondation Cultures & Diversité, institut Jacques Delors, Global Fund, France Active, Institut Montaigne,
  • Quelques universitaires, un syndicaliste, le grand rabbin de France, quelques magistrats, Marisol Touaine d'Unitaid.

Aujourd'hui, on nous assure qu'au Siècle, personne n'était au courant de rien. En tout cas cette promotion a motivé sa nièce à écrire son livre.

Enfin, ajoutons que Duhamel a aussi rejoint le comité directeur de l'Institut Montaigne, une "boîte à idées" ultra libérale liée au CAC 40.

2021-02-11 22_26_08-RIC_ _Je suis contre parce que, ou c’est très dangereux, ou c’est se moquer du m

En avril 2017, il a rencontré Brigitte macron entre les deux tours de la présidentielle avec Férédric Mion, et il est passé féliciter le micron à La Rotonde au soir du 2e tour et devait travailler avec l'Elysée à une des "réformes" de la micronie. Pendant des mois avant l'élection du micron, Duhamel, dont les affinités politiques sont décidément fluctuantes, a rédigé des notes pour lui et l'a conseillé. Emelien, un des piliers de la campagne de jupiter, avait été l'un de ses élèves.  

Ce qui n'empêchait pas Duhamel de commenter l'actu toutes les semaines dans sa chronique sur LCI (en même temps que Finkielkraut d'ailleurs) et sur Europe 1, et d'intervenir dans de nombreuses émissions pour donner son avis. La notion que Duhamel avait du journalisme, et qu'il a explicitée dans une tribune en mémoire de son ami Rochard Descoings, était bien étrange : "la dignité de ce grand métier de journaliste tient précisément à choisir ce qui doit être publié et ce qui ne le mérite pas", écrivait-il, et "le respect dû à chacun est le critère ultime à l’aune duquel la qualité du journaliste, comme celle des êtres humains, doit être jugée".

 

Claude Levêque:

2021-02-11 14_14_24-1375503-le-plasticien-claude-leveque-en-decembre-2018

Là aussi "tout le monde savait". Ce qui n'a pas empêché Lévêque d'obtenir une résidence d'artistes dans une école primaire. Dans le microcosme artistique parisien, Lévêque était catalogié comme pédo depuis au moins les années 80, et Le Monde raconte cette anecdote : "Au milieu des années 1980, une artiste – qui préfère rester anonyme – s’était aventurée à demander à un galeriste parisien qui exposait Claude Lévêque pourquoi il ne représentait aucune femme artiste : 'Je n’ai peut-être pas d’artiste femme, mais j’ai un pédophile', s’était-elle entendu rétorquer". 

Autre témoignage relaté par Le Monde : " Qui n’a jamais aperçu l’artiste entouré d’adolescents plus ou moins jeunes, à un vernissage, un dîner de galerie ? Qui n’a jamais entendu de rumeurs ? 'C’était comme un nuage flottant autour de lui, reconnaît une conseillère de collectionneurs qui le connaît, et s’en méfie, depuis trente ans. Tout le monde savait qu’il aimait s’entourer de jeunes éphèbes, et un bon nombre craignait le pire. Mais comment agir contre un homme qui a une telle aura, quand on n’a que des rumeurs, et qu’on n’est pas témoin de ses manœuvres ?'".

2021-02-14 23_09_26-SC_00358291_000001_original_backup

Et c'est seulement en 2019 qu'une enquête préliminaire a été ouverte pour "viols et agressions sexuelles sur mineur" suite à la plainte d'un artiste de 48 ans qui a été avec ses deux frères victime des assauts de Lévêque entre 1979 et 1986. Mais le nombre de victimes est bien plus élevé, et Lévêque était adepte des petites mises en scène, comme l'explique le plaignant: "À trois reprises, il m’a forcé à avoir des relations sexuelles à trois avec d’autres garçons de mon âge".

Depuis, des municipalités qui ont acheté les "oeuvres" parfois imposantes de ce type sont en train de les démonter. Notamment à Montreuil, où l'adjointe au maire en charge de la culture explique au Figaro : "Nous dissocions l'œuvre de l'artistemais l'œuvre est une installation monumentale qui est dans l'espace public et donc imposée à tous les habitants". Et le journal de préciser :"Des habitants du quartier et des associations où l'œuvre a été éteinte mais reste installée ont fait savoir à la mairie qu'ils étaient 'mal à l'aise' après les accusations de viols à l'encontre du plasticien".

Mais, des "oeuvres" de Levêque, il y en partout jusqu'à l'Elysée (l'affreux tapis ci-dessus, certainement choisi par Brigitte).

 

Gérard Louvin:

gerard-louvin-daniel-moyne-quatre-nouvelles-plaintes

Le 8 janvier, le neveu du producteur télé Gégard Louvin (Fromont de son vrai nom), un certain "Olivier A.", a déposé plainte contre Louvain et son conjoint, Daniel moyne, pour "viols sur mineur de moins de 15 ans par ascendant" et "corruption de mineur", et une enquête a été ouverte le 21 janvier. On comprend dans l'exposé des faits que Louvin et son mec se comportaient comme des prédateurs.

Début février, quatre hommes ont déposé de nouvelles plaintes contre le couple mais une dizaine de victimes aurait contacté l'avocat Pierre Debuisson. Les faits remonteraient aux années 80 et 90. Olivier A. a déclaré avoir subi ces viols à partir de ses 10 ans au milieu des années 80 jusqu'à la fin de son adolescence, et qu'il s'est rendu compte avoir servi de "rabatteur" à son oncle pour ramener d'autres ados dans les filets du duo de pervers.

"C’est après ces “premiers viols” que Thomas, un ami d’Olivier, aurait lui aussi participé à ces scènes, au domicile de Gérard Louvin. Ce jeune homme aurait été invité à Auribeau, dans une villa louée par le couple dans le Luberon. “Derrière les murs de cette maison, des viols se produisent”, assure Olivier. Comme le précise le quotidien, Thomas aurait mis du temps à "mettre des mots" sur ce qui lui était arrivé. "Tout se passait en douceur, les caresses, puis les masturbations et les fellations", a assuré cet homme aux enquêteurs", relatait Voici le 9 février. 

2021-02-10 21_24_35-Daniel Vaillant _Daniel Moine_ _Jean Claude Gaudin_ _Philippe Seguin_

En 1991, Louvin a adopté un garçon cambodgien de 3 ans, alors qu'il était officiellement célibataire et âgé de 45 ans.

Louvain nie en bloc et dénonce un chantage, montrant une lettre d'Olivier A. lui réclamant une grosse somme d'argent (il est question de 750.000€). De son côté, selon RTL, "Leur avocate, Maitre Céline Beckerman, reconnaît des rapports sexuels avec de jeunes garçons, mais toujours consentis". Selon elle tous les "jeunes garçons" avaient plus 15 ans.

Là aussi, selon les victimes, "dans le milieu tout le monde savait". D'ailleurs, Louvin a du quitter la présidence de l'Association des enfants d'Asie en 1997 à la demande du conseil d'administration, après deux ans de mandat. Mais en 2003 il a obtenu la Légion d'honneur.

Selon LCI, "une information judiciaire avait été ouverte concernant ces allégations en juillet 2013, avant d'aboutir à une ordonnance de non-lieu en juillet 2015". Selon d'autres sources il y aurait eu un classement sans suite en septembre 2016 pour cause de prescription, le bouclier magique de Pédoland.

Apparemment, cette procédure avait été ouverte suite à un signalement concernant le fils adoptif de Louvin et confiée à la brigade de protection des mineurs. Olivier A., le neveu, avait été entendu. 

2021-02-14 21_47_33-Gérard Louvin _ _Je ne m'assois pas à côté de Nabilla_ - YouTube - Opera

L'avocat des plaignants explique que c'est "une affaire qui touche une grande partie du show-business français puisque de nombreuses personnes étaient au courant". Et selon lui, Louvin a bénéficié de ce "silence complice" pendant 20 ou 30 ans.

Gérard Louvin a commencé sa carrière dans le show biz après avoir écrit une chanson pour Claude François, amateur de mineures dont il est devenu le secrétaire particulier puis le directeur artistique, comme son compagnon Daniel Moyne.

Puis il a créé sa société de production, Glem, qui a travaillé principalement pour fournir les émissions les plus débiles possibles à TF1, et a produit les spectacles d'humoristes, boys band [4] ou chanteurs. Autant de gens qui n'auront probablement pas envie de le critiquer publiquement. D'ailleurs, un de ses poulains, Jean-Pierre Foucault, prend publiquement sa défense.

2021-02-14 22_11_46-Le producteur Gérard Louvin et son mari accusés de viols incestueux - Opera

En 2014 il a fait son coming out dans l'émission Touche Pas à mon poste où il était chroniqueur, déclarant sa flamme pour Daniel Moyne (avec lequel il vivait alors depuis 42 ans).

Aura-t-on dans cette affaire la même chasse à "ceux qui savaient" que dans l'affaire Duhamel? Si c'était le cas, une bonne partie du show biz français serait embêté.

En tout cas, il y a déjà eu par le passé des "rumeurs" sur des affaires impliquant des mineurs à TF1. Par exemple en 2018, un ancien animateur d'Intervilles avait dénoncé "des affaires de moeurs touchant des mineurs". "J'ai assisté à des choses terribles et inadmissibles au cours de ma carrière à TF1 (...) À plusieurs reprises, les différents DRH m'ont demandé de me taire au sujet des faits graves dont j'avais connaissance, d'être raisonnable et de penser à ma famille" avait-il dit.

Il a en effet expliqué avoir été menacé de mort par le producteur de l'émission Gérard Louvin après que Chiabodo ait dit qu'il y avait systématiquement de la triche à Intervilles, apparemment assez agressif.

On espère en tout cas qu'une enquête sérieuse sera faite auprès de l'entourage de Louvin, notamment celui qu'il avait dans les années 90 - 2000. 

 

Richard Berry:

berry disque

Acteur populaire et pressé de se faire vacciner contre le covid, Richard Berry a nié les accusations de sa fille Coline. "C'est cette enfant, celle qui était embrassée par son père sur la bouche avec la langue, celle avec qui son père n'a jamais eu la moindre pudeur, celle qui a dû participer à ses jeux sexuels dans un contexte de violences conjugales notoires, c'est elle qui a déposé plainte", a-t-elle écrit. Elle a accusé Berry et sa compagne de l'époque Jeane Manson d'agressions sexuelles alors qu'elle était enfant.

Coline Berry a porté plainte pour viol et agression sexuelle. Elle avait commencé à en parler il y a plusieurs années semble-t-il, et l'acteur avait tenté de l'appitoyer pour qu'elle ne l'accuse pas publiquement d'être "un pédocriminel". 

Manson, comme sa fille et d'autres ont pris position dans les médias pour nier en bloc. Pourtant Jeane Manson a déclaré sur le plateau d'Ardisson il y a quelques années que sa relation avec Berry de 84 à 86 était la pire de toutes. Elle a été elle-même victime d'un viol à l'âge de 13 ans, en Californie, puis est devenue playmate de Playboy en août 1974.

Berry, lui, a choisi d'attaquer le premier dans les médias (avant la parution de l'enquête du Monde), en traitant sa fille de menteuse et en parlant notamment d' "accusations immondes". 

A l'époque des faits allégués, en 1984, Berry s'est essayé à la chanson. Heureusement ça n'a pas duré, tant en raison de la forme que du fond. Dans l'une des chansons il parle de faire des choses à une "petite fille" de 12 ans à priori, "ne sachant rien de rien encore", à laquelle il veut faire des choses qu'elle "ne connaîtrait pas".

Berry, qui a tout de même admis des violences conjugales contre la mère de Coline et contre Jeane Manson, est aussi le parrain de l'association Enfance Majuscule depuis 2006. Il faisait un discours régulièrement au gala annuel de récolte de dons de l'association et en 2019 c'est lui qui a présidé la cérémonie (à laquelle assistait Adrien Taquet, fraîchement nommé comme secrétaire d'Etat à la protection de l'enfance). 

Les galas de ces associtions qui ont pignon sur rue réunissent des people (ici le gala 2016 d'Enfance Majuscule) qui donnent de l'argent en échange d'une soirée paillettes classique pour eux.

 

Gérald Marie :

2021-02-14 17_41_56-

Ancien patron de l'agence Elite dont on a beaucoup entendu parler au tournant des années 2000 pour des histoires d'exploitation sexuelle, Gérald Marie a fait l'objet d'une plainte pour "agression sexuelle" fin septembre 2020, avec en prime un signalement pour "viol sur mineure", "viol" "et "agression sexuelle" de trois ex modèles. Une enquête a été ouverte.

Là aussi, tout le monde savait. Depuis les années 90, des "rumeurs" persistantes comme on dit évoquaient le droit de cuissage que s'octroyait ce pervers sur les mannequins qu'il engageait. Avant qu'il ne rejoigne Elite pour gérer le business en Europe, il était déjà accusé par "la rumeur" d'imposer des relations sexuelles à ses mannequins. Il y avait aussi des histoires de drogue.

En 1999, un journaliste de la BBC devenu son ami l'a suivi pendant des mois avant de réaliser un documentaire montrant un Gérald Marie au profil de prédateur sexuel beauf. Ce dorcumentaire décrivait "Un monde dur où des jeunes filles de 15, 16 ou 17 ans jouent le rôle de la marchandise à acheter et à vendre. Car la tendance est aux 'filles' de plus en plus jeunes. "On peut maintenant photographier des gamines de 14 ans, explique Jean Larivière, photographe de mode depuis les années 60. Il y a eu au début de la décennie les grands tops qui avaient souvent du caractère, et puis on est passé subrepticement à ce rajeunissement".", selon Libération. L'agence Elite, parmi d'autres, était visée.

2021-02-14 20_12_21-johanna-jonsson-of-sweden-charlotte-belliard-of-france-gerald-marie-picture-id56

On sentait aussi qu'un business se mettait en place autour de l'exploitation de ces filles mineures ou jeunes majeures issues d'Europe de l'Est, qui commençaient à arriver en masse dans les agences françaises et européennes: ""Des candidates idéales, paumées, déracinées, tristes, prêtes à tout pour ne pas rentrer pauvres chez elles", raconte un jeune photographe. Racolées en Ukraine ou au fin fond de la Russie par des 'scouts' qui battent la steppe pour dénicher des candidates, faire signer les décharges aux parents permettant d'obtenir visas et contrats de travail, elles se retrouvent à Paris, à Londres, à Milan ou à New York, à quatre ou six dans des appartements qui leur sont loués par les agences. Pour habiter là, elles paient chacune 5 000 à 6 000 francs par mois. Un bon mannequin gagne entre 30 000 et 40 000 francs mensuels. Elle peut rembourser. Mais qu'en est-il de celles qui n'ont pas de succès? "C'est à fonds perdus pour nous", assure Gérald Marie. Mais il y a des filles qui affirment qu'elles doivent se débrouiller pour rembourser".

2021-02-14 20_11_22-BLOG PEOPLE HUGO MAYER BLOGREPORTER (le blog trotteur du Net) ELITE au RITZ - Bl

La drogue circulait très facilement, et des "soirées spéciales pour invités" étaient organisées, comme au XIXe siècle avec les "petits rats" de l'opéra. On amenait aussi les filles -généralement âgées de 14 à 16 ans- en boîte, on les faisait boire, on leur fournissait de la coke et autres produits, et on en faisait à peu près ce qu'on voulait. Mais le documentaire de la BBC a été beaucoup critiqué et les médias ont vite passé l'éponge [5]. 

Après avoir été agent de mannequins à New York, Gérald Marie a monté son agence Paris Planning en 1975. Puis Paris Planning a fusionné en 1986 avec l'agence Elite, créée par John Casablancas et deux autres types, à la fin des années 90.

Casablancas, proche de Trump qui participait en tant que juge dans des compétitions de modèles et venait aux soirées d'Elite et autres agences, était lui aussi connu pour agresser les filles qui travaillaient pour Elite, par laquelle sont passées Naomi Campbell, Cindy Crowford, Karen Mulder ou Claudia Schiffer. En 2001, l'agence a collaboré avec un Libanais dénommé Omar Harfouch, lié à des proxénètes et trafiquants de drogue libanais selon Interpol, afin d'organiser le concours Elite dans plusieurs pays.

C'est aussi en 2001 que Karen Mulder s'exprime sur le plateau de Thierry Ardisson, dont la production a censuré une bonne partie de l'interview estimée "trop choquante" pour son public [6]. Elle avait porté plainte quelques semaines plus tôt, et une enquête préliminaire a été ouverte. "Au cours de l'enregistrement réalisé le 31 octobre, Karen Mulder avait assuré avoir été violée par une 'tête couronnée' et des dirigeants d'une agence de mannequin, évoqué un complot politique et policier", résumait Le Parisien. 

2021-02-14 21_42_04-

Dans un article de janvier 2002, Libération relatait : "Ainsi, Karen Mulder se dit entre autres victime d'un 'complot qui concerne le gouvernement et la police'. Et poursuit: 'Regardez, là, en face, chez les voisins, ce n'est pas le système d'arrosage qu'ils ont, c'est pour prendre du son. On m'a fait des trucs hypnotiques, par exemple l'eau qui coule tout le temps, les oiseaux. On a essayé de me kidnapper, de m'empoisonner', déclare-t-elle". Elle a dénoncé son père, qui l'aurait violée après l'avoir hypnotisée, et a dit avoir subi des violences sexuelles de la part de nombreuses personnes, là encore sous hypnose, dont Albert de Monaco (d'ailleurs marié à une ex mannequin).

Un de ceux qui l'a enfocée était Jean-yves Le Fur, qui figure dans le carnet d'adresses d'Epstein et s'est marié en 1992 avec une adolescente de 16 ans qui deviendra la réalisatrice "Maïwenn", grande défenseuse des agresseurs sexuels, Popol-en-ski en tête.

2021-02-15 22_01_56-Gérald Marie, l’ex-patron de l’agence Elite en Europe, visé par une enquête pour

La cassette de l'émission aurait été détruite, nous dit-on. Et après que Karen Mulder ait quitté le plateau, un spectateur de l'émission raconte : "Elle n’est pas revenue. A ce moment-là, tout le public a été contrôlé pour savoir si certains n’avaient pas des caméscopes. Et ils ont trouvé une nana qui avait tout filmé... Illico confisqué... Ils ont effacé la bande". 

Gérald Marie, marié de 1987 à 1993 à Linda Evangelista, a lancé la carrière de Naomi Campbell. Qui s'est retrouvée au milieu d'un scandale de relations sexuelles avec un dictateur Africain en échange de pierres précieuses.

Ce sont d'abord deux Américaines et une Suédoise qui ont accusé Marie de viols, fin 2020: Jill Dodd, qui dénonce un viol commis chez lui quand il l'hébergeait, Carré Otis, ex femme de Mickey Rourke, qui l'accuse de viols commis dès ses 17 ans quand elle a signé pour l'agence de Marie en 1986 et qu'il lui fournissait de la cocaïne dès le petit déjeuner pour qu'elle maigrisse, et la suédoise Ebba Karlson.

Jill Dodd explique notamment avoir été amenée à Monaco au début des années 80 où elle a été présentée par un booker de l'agence de Marie au marchand d'armes saoudien milliardaire Adnan Khashoggi impliqué dans différents sandales dont l'Iran Contra (financement d'armes pour un dictateur nicaraguayen par les Etats-Unis via du trafic de drogue notamment).

2021-02-14 21_57_05-Les-12-finalistes-du-concours-Elite-Model-Look-France-s-affronteront-le-2-octobr

Le lendemain elle a été invitée avec le booker sur le yacht de Khashogghi. "Je suis devenue une des femmes de son harem pendant environ 2 ans", a déclaré Dodd, qui a découvert seulement après la fin de cette relation qu'il avait payé pour cela et choisie sur photo. Apparemment, les premières "rencontres"coûtaient entre 35.000 et 50.000 $. 

Ann McGuire, qui a signé pour Paris Planning en 1980 à 20 ans, dit qu'après avoir été virée de chez Marie pour avoir refusé de coucher avec lui, les bookers de l'agence l'ont envoyée vivre chez un autre type qui a aussi essayé de la violer. En 1992, c'est une canadienne de 15 ans qu'il a violée dans son appartement à Paris. Quand elles refusaient physiquement les agressions, elles n'avaient plus de travail ou étaient carrément virées. Au début des années 90, Marie avait des propriétés un peu partout : Manhattan, Saint-Tropez, Ibiza, Paris.

Aujourd'hui, 11 femmes accusent Marie de viols et agressions sexuelles et ont été entendues par les enquêteurs parisiens. Et 16 femmes ont parlé au journal britannique The Guardian. Il s'agit de faits remontant aux années 80, jusqu'aux années 2000. Marie nie en bloc. Demeurant en Espagne, il poursuit ses activités dans le "mannequinat".

 

2. Lobby pédocriminel

2021-02-14 18_29_20-Maïwenn tacle les féministes et prend la défense de Roman Polanski - Opera

Aujourd'hui, on comprend que la pédocriminalité est devenue endémique aussi bien à cause des pédocriminels qu'à cause de l'entourage, proche et moins proche, qui les défend.

Il faut donc tirer dans le tas, les désigner tous. Qui sont ces gens du lobby pédocriminel? Ce sont les propagandistes qui minimisent la pédocriminalité et l'inceste, qui militent pour que les lois soient les plus souples possibles, qui défendent systématiquement les types accusés de pédocriminalité (un phénomène qui commence à s'étioler depuis 1 ou 2 ans et l'affaire Epstein).

Outre l'entourage, en général, de ces VIP pédos, on a principalement dans ce lobby:

→ Des "experts"

On les entend de moins en moins sur les plateaux télé revendiquer le laxisme envers les pédos. Probablement parce que leurs prises de position heurtent l'opinion publique et que les citoyens savent les rappeler à l'ordre. Mais pendant des années, on a vu se succéder les experts comme Françoise Dolto, Paul Bensussan, Marcel Ruffo, pour banaliser l'inceste et la pédocriminalité en expliquant sur les plateaux télé que ce n'est pas si grave, ou que les enfants mentent.

Tout cela n'est pas neuf: ça remonte à Alfred Kinsey, Richard Gardner (théorie du syndrome d'aliénation parentale), Ralph Underwager (théorie des faux souvenirs), Melanie Klein et d'autres, qui propagent notamment la théorie selon laquelle "les enfants sont des êtres sexuels". Pour certains, les enfants doivent même être éduqués à la sexualité, d'où les cours d' "éducation sexuelle" à l'école.

2021-02-15 21_22_23-221d0b_f222814ec974408fa0893d610981711a~mv2

En 2016, Sylvain Mimoun, gynécologue et chantre de l' "éducations exuelle", estimait qu'il "n'y a pas d'âge pour son premier rapport sexuel". Il avait aussi pris la défense de Cohn-Bendit, en tenant le parfait discours du pédocriminel: "Ce qui est choquant, c’est d’être choqué ! Quand on dit que les enfants pensent au sexe, c’est déjà un gros mot. Pas étonnant que l’on ait vilipendé Daniel Cohn-Bendit lorsqu’il avait jugé utile la mouvance de Mai-68 pour avoir libéré la sexualité de tout le monde, y compris des enfants (...) Aujourd’hui, la société crée des barrières morales. On va vers un puritanisme de plus en plus fort. On considère l’enfant comme un ange qui ne peut pas avoir de pensées sexuelles. Mais pourtant, je persiste à dire que les enfants sont préoccupés par ce sujet".

On doit ainsi à Bensussan d'avoir témoigné à la demande des accusés d'Outreau lors du second procès, pour déclarer que la parole des enfants traumatisés ne valait rien. Oui lui doit une tribune intitulée "Du 'tous pourris au tous pédophiles'" dans Libération en mars 2001, au moment où le scandale de l'affaire d'Outreau explosait dans les médias, avant que la narration des avocats de la défense, Moretti en tête, ne prenne le dessus. Il y dénonçait  "l'émotion", "l'hystérie et le fantasme" au sujet des violences sexuelles contre les enfants, encore qualifiées de "pédophilie" à cette époque. On aura l'occasion de revenir sur cette mascarade prochainement. Cette "dictature de l'émotion" reprise en choeur par Moretti et consorts.

On lui doit aussi en 2002 un bouquin appelé "La dictature de l'émotion - La protection de l'enfance et ses dérives", justement, écrit avec l'avocate Florence Rault, pour faire valoir la présomption d'innocence des pédos face aux vilains enfants manipulateurs et menteurs.

Ils ont été écoutés: aujourd'hui la protection de l'enfance est un désastre à tous les étages. Et le système, à bout de souffle, est en train d'imploser.

Parmi les psychanalystes qui en France adhèrent pour la grande majorité à une certaine vision des théories freudiennes, certains tiennent des propos qui légitiment carrément la pédocriminalité, et ont tendance à considérer que l'inceste est normal, et que de toute manière c'est la victime qui est en tort.

phallus et néant psys

Le documentaire "Le phallus et le néant" l'a très bien montré, même s'il faut éviter de généraliser à l'ensemble de la profession les propos surréalistes tenus dans le film.

Françoise Dolto considérait par exemple que l'inceste paternel n'était pas du viol ni de la violence. Elle considérait aussi que les enfants avaient une propension à mentir devant les juges pour être placés quand leur famille ne leur plaisait pas. "Réprimer l'inceste, c'est très joli, mais il faut bien mesurer les conséquences que cela peut avoir sur le reste de la famille", a-t-elle expliqué en 1979 dans une interview pour la revue Choisir. Elle parlait des conséquences financières, essentiellement.

Ou encore : "Lorsqu'une fille de 13 ou 14 ans quitte le domicile parental pour fuir le père, celui-ci est en droit de la reprendre. Une fois revenue à la maison, il peut la violer par correction paternelle. Il la tabasse, il la saoûle et il la viole. C'est très bien, c'est le père! Il a également le droit de la mettre en maison de correction (...) On pourrait donc faire des lois qui décident qu'à partir de la nubilité, une fille n'est plus mineure. Bien entendu, ceci n'aurait de valeur que si les enfants sont instruits de la vie sexuelle". Et ainsi magie: plus de "détournement de mineur".

→ Des "éditorialistes" et "intellectuels"

2021-02-11 20_15_35-BHL, Finkielkraut

Dupont Moretti, aujourd'hui ministre de la "Justice", qui dit à la télé vouloir un consentement à 15 ans, a été un fervent propagandiste de "l'inceste heureux" dans une affaire qui s'est finie par un double meurtre commis par le père incestueux sur sa fille et un homme qui tentait de lui venir en aide [7], ou encore de la théorie des enfants menteurs, diffusée avec l'aide de médias complaisants et d'experts borderline comme Bensussan lors de l'affaire d'Outreau. 

En 2013 encore, Moretti déclarait: "Ces dernières années, on a accordé une place énorme aux victimes". 

Par ses nombreuses prises de position médiatiques et ses écrits, par sa stratégie de défense mesquine, il a largement contribué à enterrer la parole des enfants. Le procès en appel de l'affaire d'Outreau a eu lieu en 2005, et depuis le nombre de condamnations pour pédocriminalité a baissé de 40% tandis que le nombre de plaintes pour viol sur mineur n'a cessé d'augmenter.

Finkielkraut, qui se dit philosophe mais hante surtout les plateaux télé, n'a pas résisté à la tentation de défendre Duhamel, ce qui lui a coûté son job à LCI. En 2019, c'est de Polanski qu'il avait pris la défense en ridiculisant les accusations de viols et en minimisant la pédocriminalité, disant notamment que la victime de 13 ans "était une adolescente qui posait dénudée pour Vogue homme". Selon lui Polansky (qui cumulait alors une dizaine de plaintes pour viols sur mineures et sur une adolescente de 18 ans sur le dos) "n'est pas un pédophile" et est même persécuté.

Il avait aussi défendu Frédéric Mitterrand, qui lui aussi a carrément écrit dans des autobiographies qu'il a cherché des relations sexuelles avec des mineurs étrangers (notons que lui aussi a adopté deux enfants).

Selon Finkelkraut, Miterrand était victime d'un "procédé totalitaire" quand des citoyens se sont inquiétés de ses penchants et de la banalisation de la pédocriminalité qui allait avec. A l'époque, il prenait encore la peine dire au préalable que "l'enfance est sacrée".

En 2021 en tenant de venir en aide à Duhamel il a dit de la victime âgée de 13 ans au début des faits : "On parle d'un adolescent… ce n’est pas la même chose. Et même pour spécifier le crime, il faut savoir s’il y a eu consentement". 

2021-02-15 21_49_06-Roman Polanski sort du silence sur le site de BHL - Gala - Opera

Il y a aussi Elisabeth Badinter pour qui "La bonne mère est naturellement incestueuse et pédophile". BHL, qui a publié une tribune en 2009 dans le Point sobrement intitulée "Pourquoi je défends Polanski". 

Un Polanski dont il a plaidé la cause dans de nombreux médias à l'époque, tout comme Yann Moix qui évoquait la "meute" lancée contre le réalsateur, ou Catherine Deneuve qui s'insurgeait contre l'accueil fait à Polanski lors de la cérémonie des Césars en 2018 et avait ajouté  au sujet de la victime : "C'est une jeune fille qui a quand même été emmenée chez Roman par sa mère, qui ne faisait pas son âge de toute façon, il ne s'imaginait pas qu'une jeune femme de 13 ans puisse faire 15 ans ou 16 ans. J'ai toujours trouvé que le mot de "viol" avait été excessif"...

L'écrivain Catherine Millet a signé la pétition pro pédophile de 1977, ce qu'elle ne regrette pas, et défend toujours Matzneff. Elle est aussi contre la fixation d'un âge minimal de consentement

On a eu Gainsbourg, André Gide, Michel Tournier, Tony Duvert, autant d' "artistes" qui ont en leur temps décrit les délices de la pédo"philie". On ne va pas faire toute la liste, l'essentiel est de comprendre que c'est un petit monde qui a eu pignon sur rue.

 

2021-02-14 23_54_08-284999-frederic-mitterrand-et-jack-lang-le-950x0-1

→ Des politiciens

Toujours prêt à défendre les pédos, Jack Lang était encore en première ligne pour défendre Duhamel. Il a aussi défendu énergiquement Polanski en 2010 quand il a été arrêté en Suisse, et l'a refait plusieurs fois jusqu'à il y a 2 ou 3 ans, quand le nombre de plaintes contre Popol-en-ski a commencé à grimper en flèche. On ne va pas revenir encore une fois sur Cohn-Bendit et ses exploits.

Polanski a beaucoup de soutiens dans l'intelligenstia française. Parmi eux, Bernard Kouchner en 2010 alors ministre de la justice de sarkoléon, qui se disait "peiné" pour son ami, inquiété par les autorités Suisses. Kouchner, qui a signé la pétition de 1977 dans Le Monde, demandant une tolérance envers les actes de "pédophilie".

Frédéric Miterrand aussi, bien-sûr, s'était insurgé contre le traitement réservé au réalisateur, "jeté en pâture pour une histoire ancienne qui n’a pas vraiment de sens".

Schiappa, qui a défendu son concept ahurissant d' "atteinte sexuelle avec pénétration" en 2018, Perben qui a enterré l'affaire Outreau, Chirac qui a enfoncé le clou en s'excusant devant les acquittés -et les caméras de télévision, l'ensemble des sénateurs qui cherchent à faire passer à 13 ans la majorité sexuelle, font aussi partie intégrante de ce lobby "pédophile".

En dehors de cela, il y a des politiciens pédocriminels, hommes ou femmes. Ces affaires sortiront peut-être après celles du show biz, car on sent que certaines protections commencent à tomber.

 

3. La loi schiappa, un bide révélateur

2021-02-11 13_22_45-Affaire Julie _ l’emblème d’une «justice au service des dominants» devant la Cou

Il ne faut cependant pas croire que ces quelques affaires de pédos VIP mises en exergue dans la presse révèlent un changement de position des autorités. 

Si l'opinion publique commence à s'inquiéter du devenir des enfants, les mentalités n'évoluent que très lentement dans les milieux de pouvoir. Macron est entouré par des représentants de ce lobby pédocriminel. 

Lors des débats sur l'âge de consentement, on a encore vu ce lobby à l'oeuvre avec la décision du Sénat de mettre à 13 ans l'âge de consentement. Donc 12 ans dans les faits, comme au Vatican, antre du plus gros réseau pédocriminel du monde. Le Sénat a voté ce texte censé "protéger les mineurs" à l'unanimité

En face, les associations font bloc pour un âge à 15 ans, 16 ans, et même 18 en cas d'inceste.

La justice continue à broyer les victimes, comme le montre parfaitement l'affaire "Julie", cette ado vulnérable violée par une vingtaine de pompiers de ses 13 à ses 15 ans, pour qui la justice a qualifié les faits d'atteinte sexuelle, c'est-à-dire qu'elle considère que Julie était consentante et qu'il n'y a pas eu de viols. La requalification des faits de viol en atteinte sexuelle est désormais en cassation, on attend une décision pour le 17 mars.

Tous les jours des mamans ou pères qui tentent de protéger leurs enfants en perdent la garde après que les plaintes aient été classées sans suite. Certains perdent même l'autorité parentale pour avoir refusé de se taire, d'autres sont envoyés en hôpital psychiatrique ou même en prison. Certains fuient le pays et sa "justice".

La réalité, c'est que nous avions toujours (en 2017) 76% de classements sans suite dans les affaires de viols, y compris de mineurs.

C'est que les viols sont désormais jugés dans des mini tribunaux pour les mini crimes, grâce à une régression de la justice passée par la micronie.

C'est qu'on a Dupont Moretti comme ministre de la "Jusitce" et darmachin comme mpinistre de l'"Intérieur". Que la première dame est brigitte Macron, adepte de chaire fraîche elle aussi. Que Cohn bendit est toujours sur les palteaux à débiter ses conneries.

Les chiffres sont toujours lamentables. En 2019 (derniers chiffres disponibles), on voit bien que les deux tiers des auteurs de viols sur mineurs et d'agressions sexuelles sur mineurs ne sont même pas poursuivis. 

 

2021-02-11 15_23_50-Stat_RSJ_Penal_8_3 2019 - Excel


Cette proportion est à peu près stable d'une année sur l'autre, alors que le nombre de plaintes augmente chaque année.

2021-02-11 16_19_23-Insécurité et délinquance en 2019 - bilan statistique

On observe aussi que le délai entre les faits et leur dénonciation est plus long pour les mineurs (50% ont déposé plainte au bout de 409 jours en moyenne, viols et agressions sexuelles mélangés), que pour les majeurs où c'est 70 jours.

Le point positif est que davantage de plaintes concernant des faits anciens de plus de 5 ans, une tendance apparue depuis la vague Me Too en 2017.

Matrzneff vient de publier un livre contre Vanessa Springora qui avait dénoncé son emprise quand elle était adolescente dans un livre paru cet été. Au passage, il y remercie ceux qui l'ont soutenu : BHL, Finkielkraut et les autres. Christophe Girard, grand ami de Matzneff, accusé de viols sur mineur, est retourné à la mairie de Paris fin janvier 2021 après le classement sans suite de l'affaire. Brigitte Macron tente de se faire passer pour l'égérie de la protection de l'enfance, tout comme Lang d'ailleurs.

Le lobby pédocrimnel n'est pas mort loin s'en faut. 

2021-02-11 17_30_46-La notion «d’atteinte sexuelle avec pénétration» enlevée du projet de loi Schiap

Aujourd'hui, le gouvernement est occupé à désamorcer la bombe qu'il a lui-même créée. On se souvient des interminables débats autour de la "loi Schiappa", censée régler définitivement la question des violences sexuelles contre les mineurs, et qui a failli finir avec une décriminalisation des viols sur mineurs et l'introduction du concept d' "atteinte sexuelle avec pénétration".

L'atteinte sexuelle étant censée être consentie et moins grave qu'une agression sexuelle, il a fallu une levée de boucliers des assocations et des victimes pour éviter le pire.

Cette loi qui fanlement n'a pas fixé d'âge de consentement, ajoutant seulement des notions de "discernement" et "différence d'âge" ainsi qu'une peine de 7 ans maxi pour les atteintes sexuelles, a été votée en août 2018. Le rapport d'évaluation rendu en décembre 2020 pointe notamment "L’insuffisante prise en compte de la particularité des violences sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans avant la loi Schiappa".

En parallèle, la micronie a créé des tribunaux au rabais au niveau départemental pour juger les crimes sans jury populaire, avec seulement trois juges.

Aujourd'hui, il est à nouveau question de fixer un âge minimal de consetement mais on va se retrouver face au même blocage des juristes, puisqu'une décision du conseil constituionnel (où a régné Duhamel pendant des années) du 16 juin 1999 dit que la loi "ne saurait instituer une présomption de culpabilité en matière répressive".

Le 10 décembre, on apprenait la mise en place par Taquet d'une "commission indépendante" sur les violences sexuelles contre les mineurs. Avant même que cette commission présidée par Elisabeth Guigou ne commence ses travaux, le gouvernement annonçait que "Un numéro de téléphone et une plateforme dédiés seront mis en place pour libérer la parole des victimes".

2021-02-14 22_47_20-Fragilisée par l’affaire Olivier Duhamel, Elisabeth Guigou démissionne de la com

Rappelons que Guigou, ministre de la "Justice" de  juin 1997 à octobre 2000, est la fossoyeuse de l'affaire Zandvoort bien qu'une vingtaine de victimes françaises et belges aient été reconnues par leurs proches sur ces fichiers pédopornos récupérés aux Pays-Bas.

Mais les autorités ont dit que c'étaient des sosies ou des enfants étrangers, et que même si ce n'était pas le cas, les enfants et leurs parents étaient consentants, selon les propos du procureur Yvon Tallec [8]. Alors qu'elle avait reçu les CD Roms en question, Guigou a dit qu'elle ne les avait pas.

Bref, Giuigou a démissionné le 13 janvier de la "commission sur l'inceste" (sans les violences sexuelles en général). Quelques jours plus tard un juge et une professionnelle de la protection de l'enfance ont été nommés pour la remplacer.

La macronie a aussi ruiné le conseil national pour la protection de l'enfance, créé en 2016 et détruit quasiment dès l'arrivée de la micronie au pouvoir, en 2017. La vice-présidente Michèle Créoff a été poussée vers la sortie en 2019 pour avoir tenté de rendre cet organisme indépendant, son poste a été supprimé par le gouvernement ainsi que celui de secrétaire générale, et c'est Taquet, tout juste débarqué sur le sujet de la protection de l'enfance et définitivement hors sol, qui s'est auto chargé de la présidence et de l'organisation du CNPE. 

Brigitte-Macron-et-Andrea-Bescond-s-engagent-pour-les-enfants-maltraites

Et on n'a plus jamais entendu parler du CNPE malgré le scandale des placements et l'augmentation catastrophique des violences contre les mineurs en général, notamment les violences sexuelles.

"D’après la vice-présidente, le but de la manœuvre est clair : il s’agit d’en faire une coquille vide et in fine de le faire disparaitre. "Nous sommes le poil à gratter du gouvernement. En trois ans d’existence nous avons produit 45 avis, la plupart en s’autosaisissant des problématiques. Le gouvernement, lui, ne nous a saisi que 5 fois", expliquait Michele Créoff en novembre 2019.

Le CNPE, qui tentait de faire le ménage dans la protection de l'enfance, était clairement perçu comme une menace par le gouvernement. Pourquoi? Il serait intéressant de le savoir. En tout c'est après cela -et la "loi schiappa- que Brigitte nous a été présentée dans divers médias people comme une grande défenseuse de la proctetion de l'enfance. Dans une autre interview, Michele Créoff a bien résumé l'objectif pour le CNPE: "Ils ne pouvaient pas le fermer abruptement, ils l’étouffent".

Parmi les conflits avec le gouvernement elle cite cet exemple : "Nous demandions un référentiel national de protection de l’enfance pour que lorsque un enfant est en danger, sa situation soit évaluée de la même façon, qu’il habite Strasbourg, Lille ou Marseille. Même si le gouvernement ne nous a pas suivis sur la mise en place de ce référentiel, il existe. Maintenant, il y a à peu près 44 départements qui l’utilisent ou forment leurs professionnels à l’utiliser".

Le CNPE a donc été renouvelé pour l'année 2020 seulement, au motif qu'une grand "réflexion nationale" sur la protection de l'enfance allait avoir lieu plus tard. C'est un vieux politicard issu de l'Agence française de l’adoption qui a été placé pour 1 an comme numéro 2, un certain Georges Labazée, ex président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques.

En janvier 2020 Taquet avait promis "l’installation d’ici 2021 d’un nouvel organisme de gouvernance nationale du secteur de la protection de l’enfance". Une vaste blague évidemment. 

A quoi joue donc la micronie, quand Duc.. Dupont Moretti fait son show, réclamant une majorité sexuelle à 15 ans et même à 18 ans en cas d'inceste (comme le réclament a minima les associations)? 

 

------------------------------------- 

L'impression, c'est que le système cherche à se protéger quitte à couper certaines branches pourries. Il ne faut surtout pas être dupes: ils nous refont le cirque de la loi Schiappa. Quand le micron est venu dire qu'il voulait un âge minimal de consentement à 15 ans. Quelle blague. 

Par contre le point positif, c'est que les victimes n'attendent pas la justice ni les lois pour parler. Il faut bien comprendre qu'un pédo ne fait pas seulement une victime: dès qu'il en a l'occasion il recommence. Certains ont fait plusieurs centaines de victimes, comme Jimmy Savile ou son copain le député Cyril Smith en Angleterre, restés impunis toute leur vie grâce à la protection des renseignements et de la justice.

La chape de plomb est en train de sauter et nous allons assister à de grandes manoeuvres pour éviter que le coeur du système, c'est-à-dire les lieux de pouvoirs actuels, ne soient trop impactés. Mais il y a des vents contraires, aujourd'hui on parle de pédos assez puissants bien qu'en déclin, demain on pourra probablement parler des réseaux, du système de corruption par la pédocriminalité, et peut-être même des pratiques "rituelles" de certains. 

Aujourd'hui arrêtons de faire dans le détail: tapons dans le tas.

 

 


[1] La piste criminelle a été écratée et l'enquête aurait conclu à une crise cardiaque. Pourtant, son ordinateur portable et son téléphone ont été retrouvés sur un balcon inférieur. Selon certaines versions, "la chambre était en désordre", selon d'autres tout était normal.

[2] Créé dès 1944 par un journaliste franc-maçon, Georges Bérard-Quélin, qui a eu la bonne idée de devenir résistant tout en ayant été un collabo, et qui était proche de Mitterrand. Il réunit sur cooptation les pontes des médias, du business et de la politique "orthodoxes" (pro Europe, ultra libéraux, atlantistes etc.) en France. En 2011, Laurent Joffrin a qualifié Le Siècle de "club fermé de la classe dirigeante". Il disait qu' "il ne s’y passe rien de précis sinon une chose: la reconnaissance mutuelle des puissants, la légitimation d’un pouvoir, la discrète consécration d’une influence générale sur la direction du pays".

[3] Selon Libération, il a été élu alors que personne d'autre ne se présentait. "Le conseil d’administration qui a porté Duhamel à sa tête était présidé par Patricia Barbizet, entourée de Marc Guillaume, Denis Kessler, Philippe Wahl (PDG de la Poste), Sophie Boissard (patronne de Korian), le haut fonctionnaire et président d’Orange Bank Ramon Fernandez, Pierre-André de Chalendar (PDG de Saint-Gobain), l’avocat et inspecteur des finances Antoine Gosset-Grainville, l’ex-ministre Jean-Pierre Jouyet, la banquière Mathilde Lemoine, l’ancienne patronne de la CFDT Nicole Notat et l’ambassadeur Pierre Sellal. La fille du fondateur, Marianne Bérard-Quélin, fait également partie des administrateurs".

[4] Il a produit le boys band Alliage, dont un des membres est mort prématurément en 2014 quelques années après la fin du groupe. Trop de stéroïdes selon Louvin.

[5] Finalement la BBC a été condamnée à la suite d'une longue enquête qui a conclu au bidonnage du reportage.

[6] Karen Mulder avait dénoncé des viols commis dans son enfance "depuis ses deux ans", et même à l'époque de cette interview. Une enquête préliminaire a été ouverte mais n'a débouché sur rien, à part une expertise psychiatrique de Karen Mulder, envoyée en hôpital psychiatrique "à la demande de sa soeur" selon la presse. Elle n'a plus jamais parlé de cela. "Karen Mulder accuse notamment un proche de l'avoir violée le 11 avril dernier à son domicile parisien dans le XVI e arrondissement. Des faits qui, toujours selon le mannequin, se seraient produits pour la première fois "à l'âge de deux ans"", précisait Le Parisien du 29 novembre 2001.

[7] Grâce à cette théorie de l' "inceste heureux" portée par Dupont Moretti et son vieil ami Hubert Delarue (qui a aussi plaidé dans l'affaire d'Outreau), le pédo n'a pris que 20 mois de prison pour les viols de ses deux filles pendant des années.

[8] Tallec a dit au sujet de ces CD Roms, au JT de 20h de France 2 le 16 mai 2000: ""Un certain nombre de ces clichés sortent de revues où les mineurs ont été photographiés, la plupart du temps avec non seulement leur accord, mais l'accord de leurs parents. Certaines des photos sont des matériaux très anciens", et il en appelait donc à "minimiser, en tout cas en France, la portée de cette affaire, dans la mesure où des nombreux enfants présentés ici ne sont pas des enfants français".

17 janvier 2021

Interview de Donde Vamos avec Wanted Pedo

Pour inaugurer cette année, Wanted Pedo m'a proposé une interview pour retracer 10 ans de travail sur la pédocriminalité. Beaucoup de sujets ont été abordés, notamment sur les procédures judiciaires, l'omerta par rapport à la pédocriminalité et aux réseaux, le système de corruption des élites politiques et économiques et quelques affaires en cours ...

 

Et je vous souhaite à tous une bonne année 2021, constructive et la plus sereine possible.

(Il n'y a pas de son pour le premier clip)

 

28 décembre 2020

Corruption, exploitation sexuelle et cellules souches : focus sur les petites affaires de Peter Nygard

vf_peter_nygard_cov_6364

Début décembre, un riche entrepreneur Canadien dans la mode a été arrêté au Canada. Plus de cinquante femmes ont porté plainte contre lui pour du harcèlement, des agressions sexuelles, des viols, généralement après avoir été droguées et alcoolisées. Certaines étaient mineures. Peter Nygard est aussi un fan du rajeunissement, et était prêt à tout pour lancer son centre de "médecine régénérative" aux Bahamas.

Nygard est intéressant car il est révélateur d’un véritable système de corruption dont un élément incontournable est l’exploitation sexuelle de mineures.

 

Le 14 décembre, le magnat de la mode Canadien Peter Nygard a été placé en détention et devrait d’être extradé suite à une procédure lancée aux Etats-Unis, où une vingtaine de femmes ont témoigné contre lui.

Il est poursuivi via une action collective pour des viols et agressions sexuelles sur 57 femmes et adolescentes, mais beaucoup d’autres n’osent pas rejoindre la procédure.

 

Jet setteur bling bling et prédateur

2020-12-22 00_26_16-Quand le prince Andrew fréquentait Peter Nygard _ l'ami du duc d'York accusé de

Les pratiques de Nyberg sont similaires à celles d’Epstein : il attirait dans ses filets des jeunes filles, dont certaines n’avaient que 14 ans, à qui il imposait des relations sexuelles. Il leur faisait miroiter une carrière de mannequin ou dans la mode.

Nygard, qui n’avait pas d’amis à moins de les payer, aimait beaucoup s’afficher avec des bimbos à son bras. Nygard, qui explique avoir inversé son vieillissement, a fréquenté un temps l’ex playmate de Playboy à la fin tragique Anna Nicole Smith, Pamela Anderson ou l’ex miss Finlande 1991, avec laquelle il a eu une brève relation en 1994, bien avant qu’elle ne devienne ministre de la Culture[1].

Et aussi avec des people : on le voit à côté de Bush 1er, de Bill Gates, de son ami le prince Andrew et son ex femme, venus en famille dans sa villa des Bahamas en juin 2000. Cette année-là, Mickael Jackson et Bush 1er sont aussi venus. Il y a aussi eu Oprah Winfrey ou Sean Connery.

Il est question dans cette affaire de "centaines de victimes" potentielles depuis 1995, voire avant puisque certaines accusations sont étouffées depuis 40 ans. En 1980 déjà il a comparu devant un tribunal pour des accusations de viol sur une ado de 18 ans mais finalement la plaignante a refusé de témoigné et il n’a pas été condamné.

Nygard Bush 1er - 2

Il y a aussi Jonna Laursen, une couturière danoise émigrée au Canada en 1980 qui a travaillé pour Nygard, qui dénonce du harcèlement, des menaces, des viols avant d’être renvoyée et de rentrer au Danemark en 82. L’affaire n’a jamais été publiée dans la presse canadienne en raison du réseau de relations de Nygard et de son influence.

Autour de lui, tout un réseau de complices opérait, mais comme ce fut le cas avec Epstein, aujourd’hui plus personne ne le fréquentait. Les filles étaient alcoolisées, Nygard leur fournissait de la drogue, et il les "partageait" avec des politiciens notamment en échange de petits services ou de l'impunité.

Il payait des flics des Bahamas pour falsifier des rapports. Des policiers venaient aussi régulièrement[2].

Apparemment, il ciblait les filles de familles pauvres ou qui avaient déjà subi des violences sexuelles. Il les maintenait sous pression avec des promesses, un peu d’argent ou des menaces, selon les circonstances.

Apparemment, Nygard se doutait qu’il n’allait pas tarder à se faire attraper, car il a liquidé une partie de ses actifs récemment, et a extrait un maximum d’argent de son entreprise.

2020-12-19 15_34_01-peter-nygard-siege-entreprise-winnipeg-manitoba-3

Selon Radio Canada, "Le FBI affirme que Peter Nygard utilisait ses entreprises pour payer le recrutement de victimes, des frais de déplacement de voyage, des chirurgies esthétiques, des avortements et des traitements médicaux. La police fédérale américaine ajoute aussi qu’il utilisait ses employés et ses fonds pour contrer la publicité négative et la manipulation illégale de témoins". L’argent était pour lui un "lubrifiant personnel".

L’affaire a éclaté en février 2020 quand le New York Times a publié un article sur Nygard. A l’origine, les journalistes enquêtaient sur un conflit foncier entre Nygard et son voisin aux Bahamas le milliardaire Louis Bacon, mais cette guerre juridique a débouché sur des accusations d’exploitation sexuelle d’adolescentes. Ils avaient interviewé une dizaine de femmes qui accusaient Nyberg de viols ou agressions sexuelles, ainsi que 9 autres qui avaient déjà porté plainte.

Le 13 février, une dizaine de femmes portaient plainte et dans la foulée, le FBI a organisé une perquisition dans ses bureaux à Manhattan et Los Angeles.

En 2015 Bacon avait engagé une boite de sécurité texane, TekStratex, pour enquêter sur les pratiques sexuelles de Nygard, et amener les autorités à enquêter à ce sujet. Elle avait trouvé plusieurs témoins, dont d’ex employés de maison du pervers. Mais l’enquête du ministère de l’intérieur des Bahamas n’avait débouché sur rien.

2020-12-27 18_32_53-

Puis cette boite a présenté une quinzaine de femmes des Bahamas à des avocats pour entamer des poursuites. Six d’entre elles ont déposé plainte pour des viols à la police des Bahamas, particulièrement corrompue, surtout par Nygard. En effet, quand des filles arrivaient à s’échapper de sa villa, c’était souvent la police qui les y ramenait[3].

En avril 2020, 17 Canadiennes avaient entamé des poursuites contre Nygard, en plus des dix Américaines et bahaméennes. Trois d’entre elles avaient 16 ans ou moins, et l’une avait 14 ans au moment des faits, quant aux Américaines et Bahaméennes, trois d’entre elles avaient 14 ans et trois autres avaient 15 ans.

Selon la plainte des Canadiennes, "Peter Nygard a utilisé son influence considérable dans l'industrie de la mode, sa richesse, son pouvoir grâce à la corruption de fonctionnaires et un réseau d'employés de l'entreprise sous sa direction, pour kidnapper, amadouer et attirer des enfants et des femmes".

2020-12-26 12_17_27-Nygard properties for sale after court allows for liquidation of assets _ CTV Ne

Il a officiellement démissionné de ses fonctions de dirigeant de son groupe en février 2020 (mais continuerait à le diriger dans les faits) et n’a pas franchement collaboré avec la justice. Il savait depuis l’été 2019 que le New York Times enquêtait sérieusement à son sujet. Il a aussi été mis au courant des enquêtes du FBI et du Département de la Justice aux Etats-Unis, avant les perquisitions du 26 février 2020. Cela lui a laissé le temps de s’organiser avec ses rabatteuses et autres employés compromis pour tenter de s’assurer qu’ils allaient garder le silence au sujet du réseau d’exploitation sexuelle.

Le directeur d’une entreprise de Nygard a détruit plus de 1.000 documents relatifs aux accusations de harcèlement et d’agressions sexuelles ou viols, juste après que le tribunal lui ait demandé de fournir des éléments d’explication. Les réseaux sociaux ont aussi été nettoyés, ainsi que les sites web de certaines entreprises de Nygard.

Quant à Medeiros, elle a fui au Brésil après les perquisitions chez Nygard, tout en restant en contact avec lui et ses avocats. Elle résidait à Rio de Janeiro chez un chirurgien esthétique de Beverly Hills qui avait déclaré quelques mois plus tôt ne pas avoir eu de ses nouvelles depuis bien longtemps.

 

Une base de données 7.500 noms de victimes potentielles

Nygard Bush 1er

Nygard est né en Finlande en 1941 mais ses parents ont émigré au Canada en 1952. Il a fait ses études à l’université du Dakota du Nord et en 1967 il aurait démarré avec sa première entreprise de fabrication de vêtements à Winnipeg avec une mise de 8.000$ et un prêt pour racheter 20% de l’entreprise où il était chef des ventes à son fondateur. Il en a vite racheté la totalité, a créé sa propre marque et aujourd’hui il a 170 boutiques en Amérique du Nord, 12.000 employés et un chiffre d’affaires de 500 millions de dollars par an.

Il possède des usines de fabrication de vêtements, dont une Cambodge où les employés ont du se battre pour améliorer leurs conditions de travail.

Il a aussi des entreprises enregistrées aux noms d’employés. Il possède deux jets privés, des Boeing 727 avec son nom écrit dessus et de nombreuses propriétés dont une grande villa sur une île des Bahamas, appelée Nygard Cay, avec des copies de temples Mayas, des têtes géantes de lions à l’entrée et une boîte de nuit. Sa fortune était estimée à 750 millions de dollars en 2009 et plus de 900 millions en 2020.

Au total, il y aurait eu jusqu’à une trentaine d’entreprises liées à Nygard. Et il est toujours propriétaire à 100% de ses entreprises, directement ou indirectement.

Les premières accusations contre Nygard remonteraient aux années 70 mais n’ont pas eu de suites judiciaires.

Au début des années 80, Nygard a étendu son business aux Etats-Unis, où il est désormais aussi propriétaire de fermes de cannabis, à but médical bien-sûr. C’est en 1987 qu’il a acheté son terrain aux Bahamas, agrandi sans permis et en détruisant l’environnement, ce qui lui a valu quelques procédures. Elle a été en partie détruite en 2009 par un incendie électrique[4].

2020-12-27 18_37_57-

Et ses entreprises lui ont servi à organiser son petit trafic d’exploitation. La plainte dans le cadre d’une des procédures contre le vieux pervers précise : "Les sociétés de Nygard ont promu et / ou fait progresser la carrière des employés qui ont facilité, aidé, encouragé et dissimulé les crimes sexuels de Nygard", et qu’elles ont "payé, promu et récompensé d’autres manières un cercle proche de cadres supérieurs et d’employés des entreprises de Nygard pour participer activement au actes de Nygard et / ou à son entreprise de trafic sexuel illégal, pour fermer les yeux sur ses abus sexuels et pour camoufler ses crimes". En gros, une telle entreprise s’appelle une organisation mafieuse. 

A partir des années 90, il est question de "soirées dorlotage" (pamper party) qu’il organisait chaque semaine ou presque, et auxquelles il demandait à ses employés de ramener des filles. D’ailleurs, ce sont les employés de ses compagnies qui organisaient tout, y compris l’appel des filles et les messages d’appel sur les réseaux sociaux.

Elles étaient prises en photo (portrait et plain-pied), le tout était envoyé par mail à Nygard qui choisissait les victimes pour la soirée. Il s’était créé tout un fichier avec des informations pour sélectionner ses cibles qui au milieu des années 2000 comptait déjà 7.500 noms de femmes, y compris des mineures.

Les filles étaient classées en fonction de leurs performances, en catégories A, B etc. Les informations les plus anciennes dataient de 1987, selon la justice.

La base de données était hébergée sur les serveurs des entreprises de Nygard et sa maintenance était assurée par le département informatique des entreprises de Nygard, dirigé par un certain Daane Clifford, mort soudainement à 44 ans en mai 2019, "seulement quelques semaines après la découverte de l’enquête du New York Times à ce sujet", précise un document judiciaire.

2020-12-27 13_56_34-Nygard Inc Dinner party - YouTube - Opera

Apparemment, Daane Clifford travaillait aussi sur les voyages avec les avions de Nygard et jouait un rôle pivot dans l’organisation du trafic.

Ces "pamper party" étaient financées par des détournements d’argent de ses entreprises, tout comme les filles qu’il utilisait, et qui étaient rémunérées en tant que "modèles". Certaines obtenaient ainsi des passeports ou visa d’immigration. Nygard pouvait aussi leur payer des opérations de chirurgie esthétique.

Une des victimes, une ancienne employée, raconte qu’elle l’a rencontré pour la première fois à une de ses "pamper party" qui a fini sur son yacht, où il l’a encouragée à boire beaucoup avant de la violer et de lui donner 500$.

La "girlfriend" du moment de Nygard était une de ses amies et lui a permis d’avoir un travail avec le vieux pervers, au cœur du système des voyages et des rémunérations des victimes.

Elle a été violée plusieurs fois pendant qu’elle travaillait pour Nygard, et a aussi assisté à des remises de cash à des politiciens, des fonctionnaires, des flics, et la remise de ses "girlfriends" à ces individus comme gratification sexuelle ou rémunération. "Dans les mois précédant l’élection générale de mai 2012, beaucoup de politiciens ont visité Nygard Cay [sa propriété aux Bahamas] afin de recevoir du cash pour leur campagne", a-t-elle attesté. 

2020-12-26 14_14_13-36983036-9065285-image-m-18_1608242468706

Une ex Playmate de Playboy anglaise, Melissa Howe, a expliqué au Daily Mail que c’est justement à une de ces "pamper party" que Medeiros l’a invitée en avril 2017 (elle avait 26 ans). Arrivée sur place dans sa villa de Los Angeles, elle y a vu une dizaine de jeunes modèles que Medeiros faisait boire et des esthéticiennes leur faisant des manucures et pédicures, et au bout de quelques heures Medeiros est venue la chercher pour aller voir Nygard, 79 ans au compteur, dans sa chambre : "Elle essayait de me pousser à monter et de me laisser seule. Je n'étais pas à l'aise, je savais que c'était douteux et je devais partir".

Il pouvait aussi emmener les victimes dans des soirées échangistes à New York. La plainte des dix premières plaignantes précise qu’il obligeait régulièrement ses "girlfriend" "à l’accompagner dans les clubs échangistes de New York" où il les "forçait à lui trouver des couples pour avoir des relations sexuelles avec. Il a aussi payé, forcé et/ ou contraint ses "petites amies" à avoir des relations sexuelles avec d’autres hommes pendant qu’il regardait".

Plusieurs témoins ont parlé, depuis quelques années, des délires scatophiles de Nygard, qu’il apprécie apparemment quotidiennement et dès le matin quand d’autres prennent un café. Il lui est arrivé de payer plusieurs milliers de dollars pour éviter la diffusion d’une vidéo où une femme pratique ça sur lui. Il était aussi violent, aimait rabaisser les filles.

pamper party RS

Une victime de 14 ans a déclaré qu’il a commencé par lui montrer un film scatologique avant de l’obliger à le sodomiser et de la violer. Une autre, 14 ans également, explique que Nygard et ses employés l’ont fait boire puis il lui a fait prendre 3 pilules et l’a emmenée dans sa chambre où elle est tombée inconsciente en sa présence. Le lendemain il était à côté et il y avait du sang sur le lit et sur elle. Nygard lui a donné 5.000$ pour qu’elle se taise[5]. Ces deux filles, issues de familles pauvres des Bahamas, étaient vierges avant de croiser ce taré.

Une autre, âgée aussi de 14 ans, a rencontré Nygard dans une rue de Winnipeg où traînent beaucoup les ados. Il lui a promis de l’emmener en Californie pour devenir mannequin et l’a violée à plusieurs occasions avant de la payer. En 1979 déjà, une femme l’accuse de l’avoir violée à l’âge de 14 ans après l’avoir alcoolisée et droguée. La technique Polanski.

Mais Nygard saisissait chaque occasion disponible pour agresser des femmes, et certaines de ses victimes avaient 30 ou 40 ans lors des faits.

Nygard video shit 1

La justice a listé plusieurs paraphilies sur lesquelles on ne pas s’étaler. Mais la "pédophilie" n’est pas franchement listée : même s’il est bien précisé qu’il préférait les mineures, il n’est pas officiellement question de filles de moins de 14 ans. Ce qui est étonnant tout de même puisqu’il disait aux recruteurs et recruteuses que "le plus jeune c’est le mieux".

Ses préférées parmi les moins dégoûtées pouvaient accéder au rang de "girlfriend", c’est-à-dire en réalité les rabatteuses en chef comme Suelyn Medeiros, qui est dans l’entourage de Nygard depuis 2010, mais a gravi les échelons jusqu’à devenir "girlfirend" en 2015.

Elle était rémunérée à plein temps par les entreprises de Nygard mais était en fait sa prostituée personnelle. Elle a été arrêtée en juillet 2020 à Rio de Janeiro en compagnie de deux adolescents, pour détention de cocaïne et drogues de synthèse, et est visée par plusieurs accusations dans le cadre de la procédure contre Nygard, pour avoir recruté des filles.

Si les "girlfriends" (les recruteuses) ne ramenaient pas de victime, il s’en prenait à elles violemment et ce sont elles qui y passaient finalement. Mais si elles en trouvaient elles recevaient plusieurs centaines à plusieurs milliers de dollars en cash.

2020-12-26 13_23_03-Suelyn Medeiros (@suelynmedeiros) • Photos et vidéos Instagram - Opera

Une plainte d’une victime âgée de 18 ans lors des faits en 2010 explique que "Medeiros a recruté, attiré et contraint" une des victimes "à se rendre dans l'enceinte privée de Nygard, et une fois retenue là-bas, Medeiros a dit à qu'elle devait avoir des relations sexuelles avec Nygard, précisant que cette relation sexuelle forcée serait "vraiment rapide et facile". Après que la victime terrifiée ait refusé, Medeiros et Nygard se sont associés pour la séquestrer et la droguer. Nygard l’a ensuite violée par la force".

Medeiros a amené la victime, qui rêvait de devenir mannequin, boîte et l’a fait boire avant de lui proposer un voyage sympa aux Bahamas pour une grande fête chez un ami qui avait une entreprise de mode. Le voyage a été rapidement organisé avec une entreprise de Nygard.

La plainte précise encore : "En tant que «travailleuse du sexe», son travail [à Medeiros] consistait à avoir des relations sexuelles avec Nygard et à recruter et à attirer d'autres jeunes femmes à avoir des relations sexuelles avec (ou être violées, agressées sexuellement ou sexuellement battues par) Nygard". Quand la police lui a demandé pourquoi elle faisait cela, Medeiros a répondu qu’elle préférait autant que ce soient ces filles qui passent à la casserole plutôt qu’elle.

2020-12-21 22_18_24-Boeing Super 727 Peter Nygard - YouTube - Opera

Quand il est sorti avec Pamela Anderson, il avait alors une autre "girlfriend" officielle, mais Anderson était tout de même rémunérée 38.000$ par mois pour la fonction. Il serait aussi sorti contre rémunération avec l’actrice Beverly Johnson, qui fait partie des plaignantes contre Bill Cosby (elle l’accuse d’un viol après l’avoir droguée au milieu des années 80).

Des hommes lui ramenaient aussi des femmes, notamment un certain Rikk, qui lui envoyait des "cargaisons" depuis Los Angeles dans son avion privé, faisant un ou deux arrêts au Canada, à New York ou Altlanta pour prendre de nouvelles passagères avant d’arriver aux Bahamas. Des films étaient tournés lors des partouzes dans l’avion, sur le yacht ou chez Nygard.

Il était devenu intouchable. Quand l’affaire du viol a eu lieu en 1980, l’éditeur du Winnipeg Free Press a annulé la publication d’un article suite à des pressions de "caïds" locaux et de businessmans proche de Nygard.

SI Nygard est tombé, c’est parce qu’il a dérangé plus puissant que lui. Louis Bacon a mis la main sur de nombreux témoins, sur certaines victimes, et aussi sur le vidéaste personnel de Nyagrd, en possession de plus de 1.000 heures d’enregistrement de la vie personnelle et des différentes rencontres du vieux pervers.

 

Un réseau d’exploitation et de corruption

2020-12-27 11_53_26-Peter Nygard - Nygard Biotec - YouTube - Opera

Les agressions pour lesquelles ils est poursuivi auraient eu lieu dans ses propriétés à Winnipeg, Toronto et Falcon Lake au Canada, dans sa villa de Californie, aux Bahamas, dans son avion. A Nygard Cay, sa propriété des Bahamas où avaient lieu de nombreux viols, Nygard avait toute une équipe de sécurité qui veillait à ce que les filles ne s’enfuient pas car aucune ne pouvait partir sans son autorisation, et qui pouvait aussi garder la porte de sa chambre pendant les attaques.

Il appelait ses dernières victimes "viande fraîche" ou "sacrifices".

Certaines victimes ont déclaré avoir été séquestrées alors qu’elles étaient mineures, quelques-unes sont restées à sa disposition pendant des mois en allant et venant. Il a aussi pu en transporter certaines en avion à travers le monde (notamment en Chine), avec des papiers obtenus par le biais de son entreprise qui recrutait des "modèles".

Medeiros aussi voyageait beaucoup avec son avion privé, seule ou accompagnée.

2020-12-27 14_30_07-Inside Nygard Cay_ A Bahamas Desinations Exclusive Tour (VID - YouTube - Opera

Comme Epstein, Nygard disposait d’un réseau de rabatteuses qui appelaient des jeunes filles au téléphones pour les faire venir à ses soirées. Ils les trouvaient grâce à certaines de leurs invitées, ou leur mettaient le grappin dessus dans des magasins, dans la rue, dans des boîtes de nuit.

Dans la plainte d’une des victimes contre Medeiros, il est expliqué que "Les "petites amies" de Nygard étaient des travailleuses du sexe rémunérées et généralement victimes de Nygard qui ont été manipulés, forcés et / ou contraintes de travailler comme "petite amie" pour Nygard. Ces «petites amies» étaient payées en fonction de leur race, de leur origine ethnique, de leur apparence physique, du niveau de conduite sexuelle avec Nygard et, aussi, le nombre de jeunes femmes jolies qu’elles pouvaient ramener à Nygard pour des relations sexuelles".

Car Nygard est raciste : les filles Noires étaient payées entre 3 et 7.000$ suivant les tâches à accomplir, les Blanches entre 5 et 10.000$.

Nygard organisait des soirées prisées du gratin, notamment du show biz, où des filles de 14 ans étaient présentes. L’actrice Jessica Alba a évoqué une soirée en 2004 a décrit "ces filles qui ont l’air d’avoir 14 ans dans le Jacuzzi, enlevant leurs habits".

2020-12-27 15_48_02-CeCe feats Nygard Cay BeachDisco Opening PT-3 - YouTube - Opera

Quand la fête battait son plein, on faisait rentrer des filles alcoolisées et droguées, notamment avec du Rohypnol ou du "happy juice", dans la chambre de Nygard.  

Une française est passée chez Nygard aux Bahamas à l’été 2014, une certaine Milla Jasmine, qui pourrait être une starlette de télé réalité passée par Miami avant 2015, et a eu une aventure avec un riche homme d’affaires Turc en 2017. Elle aurait touché 20.000$ pour son séjour chez Nygard.

En mai 2018, un message posté sur Facebook par quelqu’un qui disait avoir été en 2007 et 2015 le gérant de la propriété de Nygard aux Bahamas sous le nom de Jestin Sands évoquait les festivités orgiaques de Nygard. "J’ai été témoin de nombreuses activités vraiment étranges et criminelles. Ces activités incluaient des crimes contre des gens, notamment des viols et des enlèvements, et des crimes contre l’Etat des Bahamas, comme des violations fréquentes des règles d’immigration", le tout facilité par la corruption de policiers, hauts fonctionnaires et politiciens locaux, explique ce message

2020-12-27 15_44_49-CeCe feats Nygard Cay BeachDisco Opening PT-3 - YouTube - Opera

Nygard et ses invités agressaient les filles présentes, "La vie de gens était mise en danger quotidiennement" dans cette villa, dit l’auteur qui explique avoir fui les Bahamas fin 2015 pour le Canada, probablement avec l’aide de Bacon. Il explique que si les filles, bien qu’alcoolisées, refusaient les relations sexuelles, Nygard les retenait sur place.

Il raconte qu’une fois l’ambassade US est même intervenue pour que la police locale vienne libérer une jeune Américaine séquestrée dans la villa de Nygard[6].

Nygard utilisait les filles pour obtenir des faveurs de la part de personnalités qui pouvaient faire avancer son business de cellules souches ou arranger ses affaires : la plainte des dix premières victimes mentionne notamment que Nygard a "fourni à des membres du Parti Libéral, parmi lesquels Shane Gibson, et corrompu des policiers, avec des enfants et des jeunes femmes pour se livrer à des actes sexuels commerciaux. Nygard l’a fait pour gagner de l’influence auprès de ces politiciens et responsables de l’application de la loi, ainsi que pour obtenir des informations compromettantes à leur sujet et afin d’exercer une influence sur eux".

2020-12-23 19_34_09-anna_nicole_smith_and_shanegibson

En 2012 et 2013 il a ainsi filé plus de 94.000$ directement sur son compte à un député du parti, futur ministre, Shane Gibson, et a versé régulièrement des chèques à Philip "Brave" Davis, ministre du travail de 2012 à 2017 (il a aujourd’hui remplacé Christie comme leader du parti libéral). Et quand les libéraux ont gagné les élections en 2012, Nygard a organisé une grande fête dans sa propriété où tous les pontes du parti, y compris Christie, étaient présents.

Le chef de la police Solomon Cash et ses sbires enterraient systématiquement les plaintes contre Nygard, le tenaient au courant presque en direct de l’avancée de l’étouffement, pistaient les gens qui l’ennuyaient et pouvaient même les menacer de les arrêter. Et Nygard se vantait très souvent de ses contacts haut placés devant ses victimes.

Quand il a appris qu’une enquête était menée sur son trafic sexuel, il a engagé des avocats "pour faciliter le paiement des pots-de-vin à de hauts fonctionnaires de la police des Bahamas pour obtenir plus d’informations qui lui permettraient de corrompre des victimes, de les intimider pour les faire taire", précise la plainte collective.

2020-12-26 19_53_52-Peter Nygard Exposed as a Sexual Deviant

En plus de tout ce petit monde, Nygard payait aussi les médias locaux et invitait des journalistes et responsables de médias dans sa propriété pour avoir des articles favorables et faire sa propagande.

Le système de corruption de Nygard est ancien. Une des victimes, "Jane Doe 55", une Américaine, a rencontré Nygard en 1980 quand elle avait 14 – 15 ans alors qu’elle était en fugue et qu’il lui a proposé de venir avec lui en Californie dans sa villa de Playa del Rey. Durant son séjour là-bas elle déclare avoir eu de nombreuses relations sexuelles avec Nygard, et qu’il l’a forcée à avoir des rapports avec environ une centaine de types[7]. Il l’a aussi inscrite à une école de mannequins.

Ce témoin, qui s’est aussi exprimé devant la justice, explique que les filles arrivaient avec son avion privé, "traversaient l’aéroport sans montrer leur passeport, sans passer par la douane ou l’immigration parce que Mr Nygard avait payé les fonctionnaires des douanes et de l’immigration".

2020-12-21 22_23_13-36979756-9065103-A_stripper_pole_is_seen_in_the_middle_of_the_private_jet_They_t

Il arrivait en général de nuit avec 5 à 8 femmes avec lui, pas toujours déclarées sur la liste des passagers. Elles venaient notamment du Brésil, de République Dominicaine, de Belize, des Iles Caïman…

Du coup, elles ne pouvaient repartir qu’avec lui puisqu’elles étaient entrées illégalement et qu’elles n’avaient pas ni billet ni argent pour en payer. Apparemment, les étrangères n’entraient jamais aux Bahamas avec un visa, et l’avion n’était jamais fouillé. D’ailleurs, il a aussi ramené des ouvriers, notamment deux électriciens allemands, pour ses chantiers par le même biais, ainsi que certains de ses employés, qui restaient coincés aussi longtemps que Nygard le voulait.

2020-12-26 12_35_54-Suelyn Medeiros Complaint (00553955-5)

Nygard ramenait aussi illégalement de grosses quantités de "médicaments" et matériel médical, comme les cellules souches qu’il s’injecte pour rajeunir et tout ce qu’il faut pour les fabriquer.

Celles qui ramenaient d’autres filles touchaient 150$ par tête. Ces "services" étaient toujours rémunérés en cash par Nygard. Même Medeiros recevait des billets pour chaque fille ramenée, ou alors en chirurgie esthétique, injections de cellules souches, bijoux, voitures de luxe etc. Mais Medeiros était une "super recruteuse".

Tout le monde dans le staff de la villa devait ramener des filles, et d’abord présenter des photos du maître des lieux pour qu’il choisisse. Une fois qu’elles étaient là, tout le monde y compris les autres filles devait les faire boire et les droguer.

Le témoin explique que "Nygard prenait des stéroïdes qui baissaient ses performances, si bien qu’il infligeait des heures de torture aux femmes". Cela lui donnait aussi des crises de colère.

L’une des filles de Nygard, Bianca, savait parfaitement ce qu’il se passait dans la villa de son vieux père aux Bahamas, de même que plusieurs de ses employés Canadiens, tous cités dans ce message.

Pendant des années, il a payé dès que des femmes l’accusaient. "Au fil des décennies, les dirigeants des sociétés de Nygard ainsi que le département des ressources humaines de l'entreprise ont été chargé par Nygard de rembourser quiconque accusait Nygard d’agressions sexuelles et de les forcer à signer des accords de non-divulgation", précise la plainte de ses fils[8].

2020-12-28 14_55_52-Life Artisan - Word

Mais, si les choses ne se passaient pas comme il le voulait, Nygard passait l’offensive. La plainte de la victime de 18 ans en 2010 précise que "Nygard utilise la violence, les menaces de violences, les pots-de-vin et la corruption pour intimider et faire taire ses victimes et celles qu’il pensait l’avoir "trahi". Nygard a fait taire ses victimes, parmi d’autres moyens en faisant crever leurs pneus, en commettant un incendie criminel, en engageant des voyous pour intimider ses victimes, les faire suivre, en organisant des complots de meurtre contre rémunération, et aussi en menaçant ses victimes de mort", et qu’il disait qu’il n’hésiterait pas à utiliser sa position et sa fortune pour détruire leur réputation.

Une vidéo le montre en train de discuter avec deux chefs de gang locaux dénommés Livingston "Toggie" Bullard et Wisler "Bobo" Davilma [9], pour faire pression sur le 1er ministre Perry Christie à qui Nygard a donné 10 millions de dollars pour sa campagne victorieuse de 2012.

Les deux truands, proches de plusieurs personnalités du parti libéral, ont été arrêtés en 2016 pour avoir participé à une association de malfaiteurs en vue d’assassiner des militants de l’association Save the Bay, qui attaquait les travaux de Nygard sur son bout d’île et était largement financée par son ennemi Bacon. Bacon et sa femme devaient également être liquidés, d’après l’enquête qui a montré que Nygard était le commanditaire.

Nygard leur avait confié d’autres missions, comme organiser des contre manifestations ou menacer les membres et sympathisants de l’association, et devait leur donner au total entre 3 et 5 millions de dollars, d’après ce qu’ont raconté les deux types à la justice. Ces deux types étaient proches d’un certain Lawrence Harrison, caïd local qui travaillait pour Nygard.

2020-12-27 12_21_40-Live Forever - The Ringer - Opera

De quoi impressionner des adolescentes traumatisées et isolées, ou des employés scrupuleux.

Parmi les politiciens qui n’hésitaient pas à filer des coups de main à Nygard, il y avait Shane Gibson, ancien député de 2002 à 2007 et surtout ministre de l’immigration et du Travail. Sa carrière politique a pris fin en 2007 suite à sa relation avec Anna Nicole Smith alors qu’elle était exploitée et droguée par son entourage (elle est décédée en février 2007)[10].

En 2017, Gibson était poursuivi pour 36 charges d’accusations dont corruption, pots-de-vin, extorsion, et a même fait un tour en prison avant d’être acquitté pour la corruption et les pots-de-vin en fin 2019.

Au Canada, le président du conseil de la police de Winnipeg Kevin Klein est un de ses anciens employés. Or, des procédures contre Nygard ont été lancées à Winnipeg. Il fréquentait aussi d’ex premiers ministres du Canada, comme Brian Mulroney (1984-1993) et Jean Chrétien (1993 – 2003), de l’ex président Mexicain Vicente Fox. Il a reçu des récompenses et autres distinctions des mains de politiciens à Winnipeg et Toronto.

2020-12-27 18_02_14-(285) Pinterest - Opera

Comme Epstein, c’est un adepte de nouvelles technologies médicales. Pour rester jeune il s’est injecté des cellules souches et est fan de clonage.

Plusieurs témoins et victimes ont eu des menaces et des pressions comme l’ex rabatteuse Richette Ross : "des assaillants inconnus avaient détruit son ancienne maison, tué le chien de la famille et pénétré par effraction dans sa voiture lors de différents incidents". Du coup, l’équipe de Bacon l’a mise sous protection.

Parmi les people qui lui ont rendu visite aux Bahamas, il y a Robert De Niro, déjà impliqué en France dans une affaire de réseau de proxénétisme de luxe.

La procédure collective concerne actuellement 57 femmes, pour des faits commis entre 1995 et 2002, et une bonne partie des dirigeants des sociétés de Nygard sont parmi les accusés pour complicité.

2020-12-27 14_22_49-Mr Peter Nygard & The Bahamas - YouTube - Opera

Deux fils de Nyagrd ont aussi porté plainte contre lui récemment à New York, pour des viols commis par une de ses compagnes qui était une prostituée selon eux, en 2004 et 2018 alors qu’ils étaient adolescents, et cela sur les ordres directs de Nygard qui voulait en faire "des hommes". On s’interroge : a-t-il fait de ses filles "des femmes" ?

Pour l’un de ses fils, âgé de 14 ans en 2018, il avait arrangé via ses sociétés un voyage depuis la Californie jusqu’à Winnipeg. Là, la "petite amie" de Nygard, probablement Medeiros, a eu une relation sexuelle avec lui sur les instructions de Nygard. Il avait pareil en 2004 avec son autre fils, alors âgé de 15 ans. Il les a ensuite menacés pour qu’ils se taisent, mais ils ont quand-même décidé de parler et de lancer une procédure pour, disent-ils, encourager d’autres victimes de leur père à le faire.

On notera que depuis que Nygard a déployé son système aux Bahamas, le nombre de viols a explosé de même que la criminalité en général, du fait d’une impunité flagrante liée à la corruption redevenue endémique. Et que ces mêmes politiciens qui ont profité des "girlfriends" de Nygard ont ensuite tenu des discours affirmant qu’ils prenaient les choses en main face à ce fléau.

 

Fanatique du rajeunissement et des biotechnologies

2020-12-27 12_28_34-Live Forever - The Ringer - Opera

Nygard est un leader, un étendard même, dans la communauté du rajeunissement, comme on pourrait les appeler. Il a ainsi participé au World Stem Cell Summit en 2012 (congrès mondial des cellules souches), à des Raad Fest (Raad pour "revolution against aging and death"), comme en 2016. Il s’agit de gros shows à l’américaine où on consacre les produits miracles destinés assurer la longévité.

A Beverly Hills jusqu’en 2017, Nygard a co-organisé des éditions de la "Nuit des 100 stars" qui était un événement de second rang dans le coin mais où le ticket d’entrée allait de 1.000$ à 25.000$ pour être à la table des sponsors.

Autour de l’organisation des Raad Fest, il y a tout un tas d’activistes du rajeunissement, médecins venant présenter leurs élixirs miracles et les dernières "technologies", des lobbyistes, des acteurs qui militent pour ces technologies et leur légalisation.

En 2016 quand Nygard y a fait un speech, il y avait même le candidat et leader du Parti Transhumaniste, Zoltan Istvan, un promoteur immobilier passé au parti libertarien depuis.

2020-12-27 12_33_00-Live Forever - The Ringer - Opera

Nygard venait expliquer comment il avait rajeuni entre ses 69 et ses 75 ans grâce à divers traitements, en particulier l’injection de cellules souches mélangées aux siennes et des stéroïdes. Nygard est le premier adepte au monde des injections de cellules souches dans le cadre du rajeunissement est justement Nygard qui a commencé en 2010. Selon lui, il est en route vers "l’immortalité".

C’est ainsi qu’il fréquentait un certain James Strole, directeur de la "Coalition pour un allongement radical de la vie" (Coalition for radical life extension) et de "People Unlimited", la "communauté de la super longévité" qui sponsorise le Raad Fest. Strole se présente comme un "activiste de l’anti mort".

Nygard a créé sa boîte de biotechnologie aux Bahamas en 2009, NygardBiotech, dont le site est aujourd’hui hors ligne. Cette boite qui a embauché quatre scientifiques s’est spécialisée dans le rajeunissement par cellules souches issues d’embryons humains. Il a expliqué qu’il avait implanté son entreprise aux Bahamas parce que le pays "a un des meilleurs pools de gènes au monde", c’est-à-dire qu’il considère que les habitants ont des gènes intéressants.

2020-12-27 12_36_51-Live Forever - The Ringer - Opera

Il souligne que le pays a vu naître beaucoup de champions olympiques. Mais s’il a choisi les Bahamas, c’est surtout parce qu’il n’avait pas le choix. Aux Etats-Unis par exemple, les autorités ont clairement refusé de lui donner les autorisations pour travailler sur ses cellules souches de fœtus.

Entre 2014 et 2016, il a voyagé un peu partout dans le monde, participé à plein de congrès et autres événements anti âge, pour vendre sa nouvelle technologie.

D’ailleurs, il comptait ouvrir un tas de cliniques après celle des Bahamas, et évoquait l’Inde, Macao ou la Thaïlande en 2014 dans une vidéo promotionnelle où il était souligné que pour ses œuvres humanistes (afin d’éradiquer la maladie), Nygard sacrifiait "toute sa fortune, sa réputation et même son propre corps" puisqu’il se faisait injecter des doses de 400.000 cellules souches.

2020-12-27 17_15_19-Flickriver_ Most interesting photos tagged with peternygårdandfriends - Opera

On a aussi appris qu’il voulait que certaines (pas toutes) de ses victimes tombent enceintes pour récupérer les cellules souches des fœtus pour ses mixtures anti-âge car selon lui ce sont "les meilleures cellules souches". Il a ainsi emmené Medeiros en Ukraine en 2014 pour y faire des recherches sur le sujet, après lui avoir demandé de tomber enceinte et d’avorter.

En 2017, on a appris qu’une réunion a eu lieu dans un hôtel de luxe de Las Vegas entre Nygard, Shane Gibson,  Perry Christie, 1er ministre du parti libéral (2002-2007 puis 2012-2017) comme Gibson et d’autres participants (selon Christie il s’agissait de "scientifiques de l’université de Californie"), peu avant les élections de 2012 aux Bahamas alors qu’ils n’étaient encore que députés de l’opposition. Des vidéos existaient et avaient été transmises à la justice des Bahamas.

Christie connaissait Nygard depuis 1992 alors qu’il était ministre de l’Agriculture, et comme Gibson il a assisté au mariage de la fille de Nygard à Winnipeg. Une des victimes, qui était une "girlfirend" officielle rémunérée au mois, explique que Nygard l’a envoyée une fois chez Christie, qui avait ses photos en main et a cherché une relation sexuelle, ce qu’elle a refusé, mettant Nygard en rage à son retour.

Il s’est avéré qu’en 2013, une fois élu, Christie a permis de faire passer dans la controverse une législation laxiste sur les cellules souches, établissant ainsi un climat très favorable au business de Nygard avec sa boite Nyagrd Biotech, qui cherchait à développer le "tourisme médical" aux Bahamas.

Nygard a nié avoir parlé d’installer son centre de cellules souches sur sa propriété. Mais les travaux d’envergure qu’il envisageaient laissent peu de doutes sur ses intentions.

2020-12-27 18_08_35-Peter Nygard - 2015 Oscars Night of 100 Stars Awards Gala on STeeLE TV - YouTube

En tout cas, Nygard a quand-même filé 5 millions de dollars au parti libéral pour sa campagne de 2012, même s’il a dit que c’était destiné à de la recherche sur les cellules souches. Et il est vrai que "En octobre 2015, lors d'une interview à la radio, M. Nygard a affirmé une implication personnelle dans le processus législatif, affirmant même qu'il avait aidé le gouvernement à rédiger le projet de loi sur les cellules souches", relatait la presse locale en 2017.

Et il avait introduit une demande auprès des autorités locales pour créer un "établissement médical" sur son île, ce que Christie et Nygard ont nié. Le lendemain de l’élection, Nygard rencontrait six responsables du tout nouveau gouvernement.

La justice avait aussi découvert que Nygard avait rencontré le conseiller principal du nouveau Premier ministre Perry Christie un mois après les élections "pour discuter de son plan pour son installation de cellules souches à Nygard Cay [sa propriété], qu’il voulait faire construire par des ouvriers chinois".

2020-12-27 14_55_01-Microsoft Word - 00513854

Le PLP a mené une campagne opulente, et des cadeaux de 100, 200 ou 300$ étaient glissés dans les t-shirt distribués lors des rassemblements. Et il a gagné les élections de 2012. Et très rapidement après, a loi sur les cellules souches a été passée même si Christie a semble-t-il pris quelques distances avec Nygard une fois élu, refusant quelques invitations de Nyagrd à venir festoyer chez lui.

Une autre réunion a eu lieu entre Christie et Nygard peu après l’élection –dans un sous-sol à l’abri des regards indiscrets- à laquelle était aussi présent Kevin Klein, le chef de la police de Winnipeg aujourd’hui, qui était "l’un des plus hauts dirigeants de Nygard Biotech", et a bien-sûr porté sur l’histoire des cellules souches, et sur l’ "arrangement" passé entre Christie et Nygard avant le scrutin. A soavoir comme l’avait expliqué Nygard : "nous avons dit que le projet de loi sur les cellules souches était le premier projet de loi devant la Chambre d'assemblée. Pas le troisième. Pas le deuxième. Le premier".

Depuis, son morceau d’île est à moitié abandonné puisqu’il n’a pas pu faire les travaux prévus. Mais fin 2019 encore, il promettait sur son site et dans la presse locale qu’en 2020 son centre de cellules souches serait construit aux Bahamas, grâce à un investissement de 100 millions de dollars.

2020-12-27 17_10_07-Bahamas has worst total in region for rapes _ The Tribune - Opera

Nygard a quand-même développé un St Kitts Institute for Regenerative Medicine, avec l’importation, de cellules souches de cordon ombilical. Le centre a été interdit d’exercer en juin 2016 suite à un conflit entre le gouvernement et l’opposition au sujet de l’activité de ce centre, installé à l’hôpital général JN France.

Pourtant le 13 juin 2020, un Américain, Richard Westin, était arrêté à la douane aux Bahamas alors qu’il s’enregistrait avec Nygard pour se faire injecter des cellules souches, pour ne pas avoir déclaré une arme et pour avoir fait une fausse déclaration. Peu avant un médecin brésilien qui n’avait pas l’autorisation d’exercer aux Bahamas et qui injectait des cellules souches pour Nygard à l’hôpital JN France a été expulsée.

En mars, 9 de ses sociétés ont été mises sous séquestre et doivent être vendues pour payer les créanciers. Il y aurait 50 millions d’euros de dettes auprès d’environ 350 créanciers différents.

Certains n’ont pas été payés depuis plusieurs mois, un autre n’arrive plus à retrouver une quarantaine de véhicules en leasing dans les sociétés de Nygard dont certaines ont apparemment été revendus à des proches et employés de Nygard[11], ou encore volées dans les entrepôts de Nygard par un ancien contractant des entreprises de Nyagrd.

Quatre de ses propriétés ont aussi été mises en vente, dont trois à Winnipeg d’une valeur de plus de 16 millions de dollars.

 

------------------------

L'empire de Nygard est en train de s'écrouler. Mais pendant plus de 40 ans cet individu a sévi en toute impunité. Il reste à savoir qui a profité de ses largesses aux Etats-Unis, au Canada et ailleurs, car personne n'assume aujourd'hui. Grâce à l'exploitation sexuelle de femmes et adolescentes, Nygard a pu agir librement, jusqu'à lancer un business illégal de cellules souches. Combien sont-ils, les pervers à utiliser ce moyen de comrpomission npour parvenir à leurs fins? 

Ces pratiques semblent en tout cas généralisées, bien plus que l'opinion publique ne le croit.



[1] Tanja Karpela avait 24 ans quand elle est sortie avec Nyygard. Elle a eu de très nombreuses relations amoureuses, qui font souvent la Une des médias finlandais, notamment avec des ministres. Elle a été élue députée du parti centriste en 1999 et a poursuivi sa carrière jusqu’en 2011 malgré quelques condamnations pour alcool au volant, devenant même ministre de la Culture de 2003 à 2007.

[2] Notamment Solomon Cash (qui portait bien son nom), le grand chef de la police locale, et trois de ses officiers. Ledit Cash est toujours en place.

[3] C’est précisé dans la plainte des dix premières plaignantes.

[4] La villa n’est pas réparée car les autorités des Bahamas ont refusé les travaux car Nygard avait annoncé un chantier de 2 ans, nécessitant 200 ouvriers. Il voulait par exemple installer un plafond en verre de 50 tonnes et draguer les fonds marins autour de sa propriété, détruisant tout l’écosystème. Du coup elle a été saisie en 2018 par le gouvernement des Bhamas. Il y avait déjà construit un petit hôtel de luxe non déclaré.

[5] Elle est pourtant revenue, et à cette occasion Nygard l’a de nouveau violée, mais lui a aussi proposé de ne plus avoir à subir ça si elle ramenait d’autres filles. Il lui a même conseillé de la droguer. Il lui a donné au moins 2.000$ à chaque fois qu’elle ramenait d’autres filles. Elle a arrêté d’y aller après qu’il lui ait demander des pratiques scatos.

[6] Cette jeune femme était venue pour des vacances mais n’avait compris qu’elle devait avoir des relations sexuelles avec Nygard. Il a donc refusé de la laisser partir, elle a appelé la police des Bahamas qui s’est rendue sur place mais est repartie après que l’équipe de sécurité de Nygard leur ait dit qu’elle avait menti. Elle a alors appelé l’ambassade des Etats-Unis qui a envoyé une autre unité de police, et a pu faire partir la victime.

[8] Il est par exemple précisé que « Une femme a été embauchée comme vendeuse pour les sociétés Nygard. Elle a rapporté au service des ressources humaines de l'entreprise que Nygard est entré dans sa chambre d'hôtel, alors qu'ils étaient en voyage d'affaires, et l'a violée. Quelques heures après avoir signalé l’incident au département des ressources humaines, un cadre de l'entreprise est arrivé à sa porte avec un chèque de 8 000 $ et un accord de non-divulgation à signer ».

[9] C’est le révérend, le Dr Philip McPhee, ami de Nygard qui lui a donné au moins 60.0000$ pour ses bonnes œuvres, qui a fait les présentations en mars 2014, selon l’audition de Livingstone Bullard du 19 février 2015. Elles ont lieu dans sa villa à Nygard Cay et selon Bullard ils se seraient rencontrés une vingtaine de fois par la suite pour discuter de différents business comme la liquidation de gens aux Bahamas et aux Etats-Unis. Ils étaient même parmi les tout premiers invités de Nygard à chacun de ses passages sur place. McPhee a aussi beaucoup prêché en faveur des cellules souches (« un don de Dieu pour notre propre médecine») et du projet de Nygard dans son église.

[10] Gibson avait octroyé quelques facilités à la playmate pour obtenir la résidence dans le pays en 2006.

[11] Selon CBC, « Un ancien directeur a déclaré au receveur qu'en février, on lui avait offert une Volvo C30 2012 pour 1000 $ », bien en-dessous du prix du marché d’occasion.