donde vamos

19 novembre 2014

Sur les abus sexuels rituels en Ecosse, entre massacre et étouffement

2014-11-10_223806Zoom sur la question des abus rituels en Ecosse. Alors que deux associations viennent de tirer la sonnette d'alarme au sujet de l'existence d'abus sexuels sataniques sur des enfants, il est temps de faire le point sur les diverses affaires, toujours étouffées, d'abus organisés de ce type en Ecosse. Et sur la situation aujourd'hui, qui ne semble pas du tout s'être améliorée.

 

Il existe plusieurs associations locales qui viennent en aide aux victimes d'abus rituels. Ceci amène à se dire que là-bas, non seulement le problème est admis comme une réalité par certains, mais en plus qu'on tente d'apporter une aide spécifique à ces victimes. Il y a  par exemple Izzys Promise et RANS (Ritual Abuse Network Scotland) basées à Dundee, ou Break the Silence.

Même le site officiel du gouvrnement écossais parle des abus sexuels rituels, expliquant qu'ils commencent généralement dans la petite enfance, que les victimes sont contraintes au silence, que les abuseurs agissent en groupe, et que parfois ces abus sont basés dans des orphelinats ou d'autres institutions. On y parle des délires "spirituels" de certains de ces groupes, d'enlèvements d'enfants comme étant une pratique assez courante, d'exploitation sexuelle des enfants...

En 2004, un scandale a bien failli éclater dans l'île de Lewis, où divers abus commis sur plusieurs enfants pouvaient bien relever de pratiques rituelles sataniques, avec orgies et viols de mineurs. Aujourd'hui, l'affaire passe une arnaque suite aux rétractations publiques d'un témoin clé en 2006 [1], mais aussi parce qu'après avoir entamé une enquête, la police a déclaré qu'il n'y avait aucune preuve.

2014-11-10_225320Pourtant, les travailleurs sociaux avaient relevé 220 faits d'abus entre 1990 et 2000, dont des accusations d'abus rituels impliquant au moins quatre adultes [2]. Les enfants d'une seule famille au centre du dossier ont eu à rencontrer pas moins d'une centaine de médecins. Là aussi, les enfants avaient parlé d'argent échangé entre les adultes après les viols. Malgré un dossier de 220.000 pages, personne n'a été condamné.

Dans cette affaire, comme avec Outreau chez nous, on a largement mis en avant les adultes "injustement" attaqués, et les médias ont beaucoup pleuré avec eux en parlant de "chasse aux sorcières". Dans cette affaire, finalement, les victimes étaient les adultes.

En 1986 déjà, une fillette avait décrit des abus sataniques, à Orkney [3], d'autres enfants ont parlé ensuite mais personne n'a été condamné bien que des travailleurs sociaux avaient pris l'affaire au sérieux. Plusieurs enfants avaient été placés en 1990, mais -comme à Outreau d'ailleurs- une pétititon a été lancée par les voisins pour que les enfants soient rendus à leurs familles. D'autres enfants ont été placés en février 1991, juste avant le procès.

Un groupe de soutien mené par un médecin du coin a été mis en place pour ce procès, mais au bout d'une seule journée le juge a décidé de renvoyer les enfants dans leurs familles. Aujourd'hui, une des victimes concernées explique que si les abus entre plusieurs familles étaient réels, il n'y avait rien de stanique [4].

A la même époque, aux Etats-Unis, on était en pleine "panique des abus rituels": des affaires de gamins violés lors de rituels ont surgi dans des dizaines d'écoles et crèches à travers le pays (comme dans l'affaire de la maternelle McMartin), mais on a conclu grâce à des "experts" pédophiles comme Richard Gardner ou Ralph Underwager que tout était bidon et que les centaines d'enfants concernés avaient tous menti. Pour cela, Gardner a été parler de "faux souvenirs" à des centaines de procès à travers le pays.

En 2010, une ancienne travailleuse sociale de la région de Dundee (à l'est de l'Ecosse) a publié le livre "Where Angels Fear: Ritual Abuse in Scotland", dans lequel elle décrit les lieux où des abus rituels évoqués par de nombreux survivants auraient été organisés. Elle demande qu'enfin on les croie, car selon elle, le nombre d'enfants victimes et tués lors de ce type d'abus est impressionnant.

A Dundee, de nombreux abus auraient eu lieu dans des églises ou des cinémas de West End ou Ballumbie (où il y a un golf), des quartiers résidentiels au bord de Dundee, mais aussi dans le secteur d'un terrain de golf au nord de la ville, au Mains Castle, au Kinfauns Caslte, à Parth, la ville voisine, et dans de nombreux autres endroits... Dans ces lieux, des abus de type satanique ont eu lieu, d'après les récits de survivants, et il devrait être possible de trouver des preuves.

 

Certains de ces abus avaient des rapports avec la franc maçonnerie, selon certaines victimes.

L'association Izzys Promise a expliqué la semaine dernière dans la presse que des abus rituels avaient toujours lieu à Dundee et ailleurs en Ecosse, que des enfants qui naissaient n'y étaient jamais enregistrés, que des bébés étaient avortés pour servir lors de scrifices. Une autre association locale parle de snuff movies et de pédopornographie organisée en réseau.

Cette semaine, on a appris que des enfants étaient enrolés très jeunes dans ces cycles d'abus rituels en Ecosse. Des victimes ont raconté avoir été obligées à perticiper à des meurtres quand elles étaient enfant, ce qui est un moyen d'impliquer leur victime et de la faire taire. On notera que le même processus est décrit par Regina Louf, par exemple, ainsi que par d'autres victimes d'abus rituels en Europe. 

Izzys Promise "a reçu jusqu'à cinq appels par jour de survivants d'horribles cérémonies qui comprenaient des vols de bébés et des abus sexuels" qui se sont produits dans le secteur, lisait-on dans The Courrier du 17 novembre.

daniel-manuela-rudaIl est clair également que derrière ces abus, il y a tout un système de croyances, des références pseudo religieuses.

On se doute que personne ne va réagir officiellement à ces déclarations, ou bien on va nous ressortir l'histoire de la "chasse aux sorcières" grâce à laquelle ona pu occulter pendant 30 ans des abus sataniques qui, hélas, ont bien l'air de se multiplier, que ce soit en Angleterre ou ailleurs y compris en France. En tout cas, la police a déclaré n'avoir aucun dossier de ce type dans ses placards.

De fait, on préfère se dire que les satanistes sont des allumés isolés.

L'Ecosse (et l'Angleterre), c'est justement là qu'une certaine Manuela Ruda, 23 ans, arrêtée en 2002 en Allemagne pour un crime qu'elle et son compagnon ont revendiqué comme étant d'inspiration et même de facture sataniste [5], a déclaré avoir appris à boire du sang et autres joyeusetés du genre, comme se faire enterrer vivante ou dormir dans un cercueil.

Toutefois, pas d'inquiétude car, dit-elle, le sang était donné par des personnes volontaires. Elle explique que c'est à l'âge de 14 ans que Satan est venu à elle.

Mais, là-bas comme ici, on évite systématiquement de parler de crimes sataniques, afin de ne pas affoler la population. Cependant, parfois, certains sont un peu trop voyants, comme chez nous avec les pillages de cimetières notamment à Carpentras, alors ça finit par sortir dans les médias.

 

L'affaire Hollie Greig

Hollie Greig est une petite fille trisomique, qui après la séparation de ses parents en 2000, révèle à sa mère des abus sexuels commis par son père et ses amis sur elle et d'autres enfants, cela dès ses 6 ans et durant plusieurs années. Selon un dénommé Robert Green qui s'est penché sur cette histoire et qui en a réellement pris plein la figure pour cette raison [6], Hollie aurait nommé 22 coupables à la police, parmi lesquels plusieurs membres de sa famille paternelle, un juge, un policier de la police scientifique, des membres du corps médical ou encore son éducatrice et son mari.

Elle  a expliqué que son oncle maternel, mort dans un véhicule en stationnement qui a subitement pris feu en 1997, avait surpris son père alors qu'il était en train de la violer, si bien que son père l'a menacé de le tuer et cela, juste avant son décès prématuré.

CCE29092014_0000011 jours après la déposition d'Hollie, sa mère est embarquée par les flics et envoyée en hôpital psychiatrique, pendant qu'Hollie est ramenée aux bons soins de son père par les services sociaux d'Aberdeeen. On peut dire que la réaction a été hyper rapide, hyper tranchée, sans aucune mesure, un peu comme dans l'affaire du Var chez nous. De plus, la maman n'a jamais pu voir les rapports médicaux concernant sa fille.

Aucune instruction n'a eu lieu sur le fond de l'affaire, bien que finalement la mère ait été déclarée parfaitement saine d'esprit. Il a fallu trois ans à une juge pour décider s'il y avait lieu de creuser ou pas. Pourtant, Hollie a reçu 13.500£ de compensations pour un crime qui ne s'est donc jamais produit, selon la justice. Du jamais vu (sauf à Outreau, si l'on en croit certains acquittés...).

D'après Robert Green, la personne qui était chargée du suivi d'Hollie faisait partie du réseau, et le flic chargé de mener une vraie enquête était un de ses amis. Il a fini par reconnaître qu'il n'avait rencontré ni les abuseurs, ni les victimes avant de conclure qu'il n'y avait rien à signaler.

Pourtant, quatre rapports rédigés par trois experts différents affirment qu'Hollie a bien subi des abus sexuels et avait perdu sa virginité, mais comme par hasard ces pièces ont été écartées de l' "enquête" de police. Idem avec le rapport d'autopsie de l'oncle d'Hollie, qui évoque des traces de coups, et une agression physique juste avant la mort.

Dans ses déclarations à la police, Hollie aurait dit avoir assisté au meurtre rituel d'un homme et avoir été obligée à prendre part à ce rituel.

Le magistrat qui aurait étouffé l'affaire, selon Green, s'est ensuite retrouvé promu au poste d'avocat général d'Ecosse. Très peu de médias nationaux ont parlé de l'affaire, et ceux qui l'ont fait, comme le UK Column, ont été menacés par des cabinets d'avocats.

Cette histoire passe aujourd'hui pour une arnaque dans la presse officielle et sur moult blogs et sites qui disent traquer les conspirations. De très, très nombreux blogs ont surgi sur le net, pour remettre au cause la version de Hollie et de sa mère, et nier chaque élément. Certains de ces blogs ont été créés par des gens qu'Hollie a nommés comme abuseurs. En revanche, les blogs des soutiens d'Hollie disparaissent les uns après les autres.

 

L'affaire du massacre de Dunblane

Je ne vais pas m'étendre sur ce massacre, survenu en 1996 dans une école dans une ville écossaise de 7.000 habitants: j'en ai déjà parlé ici. Un "fou" est entré hyper armé dans l'école et a tué seize enfants et leur institutrice avant de se suicider [7], selon le scénario devenu classique depuis. Sauf que le tueur était pédophile, chef scout et franc-maçon, et que ce sont des politiciens francs-maçons avec lesquels il entretenait une correspondance et qui lui ont permis d'obtenir son port d'armes.

En outre, Blair a mis un secret de 100 ans sur cette affaire, c'est-à-dire le même niveau de censure que pour les grands secrets d'Etat. Il s'agit d'un scandale, mais bizarrement tout le monde est resté en place.

Là aussi, inutile de préciser que l'enquête (enquête Cullen), noyautée par la franc maçonnerie, a été complètement bâclée, et qu'on a surtout évité de parler de réseau pédophile et de corruption de la justice. On ne saura (peut-être) que dans 80 ans de quoi il retourne, si toutefois les dossiers n'ont pas été passés à la broyeuse.

"Je crois qu'Hamilton était un fournisseur important de matériel ponrographique à un réseau d'hommes important en Ecosse Centrale, incluant des officiers de police qui l'ont protégé de nombreuses accusations d'abus sexuels sur des camps de garçons et des clubs qu'il gérait", a déclaré un témoin du drame de Dunblane qui ne croit par contre pas du tout à la version officielle.

dunblane 2Un politicien écossais bien connu est Gordon Brown, ancien bras droit de Tony Blair et ancien premier ministre. Selon le journaliste anglais basé en Allemagne Mike James, Brown serait un pédophile connu de la police depuis bien longtemps. Mais, il aurait été protégé par le Labour, alors au pouvoir, parce que Blair voulait absolument envoyer l'Angleterre dans la guerre en Irak [8] et qu'il ne voulait pas d'un scandale pédophile en plus.

Lord Peter Mandelson, impliqué dans l'étouffement de l'affaire de Dunblane et passé par la commission européenne [9], Lord Robertson, ministre de la Défense, nommé secrétaire général de l'OTAN en 1999, qui aurait été très proche d'Hamilton et dont les trois enfants ont fréquenté l'école primaire de Dunblane, et le procureur Goldsmith (aussi impliqué dans l'étouffement) auraient également été membres du réseau pédophile d'élite en Ecosse.

Tous seraient franc maçons, et auraient organisé le massacre de Dunblane pour étouffer le scandale et tuer des témoins de leurs agissements. Mike James le dit, et apparemment un membre de l'équipe de la Queen Victoria School, où rôdait Hamilton, le confirme.

Après le massacre, Robertson s'est fait le porte parole des victimes et a mené campagne, avec succès, pour restreindre drastiquement le droit d'avoir des armes à feu. Pourtant, c'est bien lui qui aurait signé le document permettant à Hamilton d'avoir une arme capable de tirer des balles explosives, mais il a poursuivi tous ceux qui avaient dit cela publiquement.

D'après Mike James, les services US et le mossad étaient parfaitement au courant de l'existence de ce réseau.

Nous, en tout cas, on n'est pas près d'avoir le fin mot de l'histoire. Malgré une dizaine d'enquêtes en tous genres (services sociaux, justice, administration...) sur le massacre de Dunblane, jamais un mot n'est sorti officiellement sur le rôle de la franc maçonnerie dans cette tuerie, et encore moins sur son rôle dans l'étouffement de l'affaire.

 


[1] En 2006, on a trouvé un témoin un peu simple d'esprit qui avait expliqué qu'on l'avait poussée à déclarer des choses bien pires que ce qu'il s'était passé en réalité, et a déclaré qu'elle avait menti.

[2] Mais en réalité c'est tout un groupe de personnes, hommes et femmes, qui auraient été impliqués dans cette affaire, dont certains revendiquaient leur goût pour l'occultisme.

[3] Les enfants avaient raconté des scènes de cérémonies où des dizaines d'adultes étaient présents, avec des viols collectifs d'enfants, d'un homme masqué appelé "the Master", d'adultes qui dansaient nus en cercle... Suite à cela, 17 enfants au total ont été placés par les services sociaux, et quatre familles ont été sous le coup d'une enquête. Finalement, les acquittés ont reçu 40.000£ d'indemnités.

[4] Elle explique que les enquêteurs ont poussé les enfants à raconter des horreurs.

[5] Ils ont tué un ami de 66 coups de couteau car satan leur avait demandé. Ils ont été condamnés à 13 et 15 ans de prison.

[6] Green a été arrêté en 2010 et forcé à ne plus parler de cette histoire. Il avait beaucopup énervé la magistrature, qu'il avait largement mise en cause. En 2012, il a été condamné à un an de prison pour avoir diffusé des tracts parlant de l'affaire, lorsqu'il s'est présenté pour être député d'Abrdeen dans l'intention d'exposer l'affaire. Il n'y avait pas de jury à son procès, et il 'na pu faire venir aucun témoin. Les irrégularités ont été si nombreuses qu'on ne peut pas parler d'un procès honnête. D'autres l'ont attaqué pour diffamation. 

[7] Toutefois, ledit scénario est assez peu crédible et certains estiment qu'Hamilton a été tué exprès.

[8] Avec la fausse excuse des armes de destruction massive qu'aurait détenu Saddam, et à laquelle personne ne croyait déjà à part ceux qui regarent les JT des chaines d'info continue. On n'a d'ailleurs jamais retrouvé ces armes, que nous avions bien vendues à Saddam dans les années 90, mais qui ont été détruites avec les bombardements de l'Irak après les guerres du Golfe.

[9] Selon Mike James, à Bruxelles, Manselson était connu pour fournir des mineurs qu'il faisait kidnapper aux partouzes de la commission européenne.

 

18 novembre 2014

BREVE: Plainte contre l'Etat dans l'affaire Eliane Kabile, faux actes de décès et trafic de cadavres

98774042Revenons sur l'affaire Eliane Kabile, cette dame mystérieusement décédée à l'hôpital en 2001, et dont la famille n'a jamais réussi à retrouver  le corps malgré que trois autopsies aient été pratiquées. Récemment, la famille s'est retrouvée avec trois certificats de décès aux numéros et dates différents pour Mme Kabile. Depuis 14 ans, les procédures s'accumulent car la famille est poursuivie... pour diffamation! Mais, les proches d'Eliane Kabile ne lâchent rien. 

 

Il y a quelques jours, la soeur d'Eliane Kabile était dans les transports en direction du tribunal où elle devait à nouveau comparaître pour une plainte en diffamation de l'hôpital de Gonnesse, quand ledit tribunal l'appelle pour lui dire que l'audience est annulée. Tiens donc, manquerait-il quelques pièces au dossier? Aurait-on compris que les charges ne tiennent pas la route?

En septembre, on avait parlé de cette histoire d'actes de décès manifestement falsifiés, puisqu'on ne peut pas avoir deux numéros de décès pour la même personne, et surtout on ne peut pas avoir un acte de décès dressé APRES la transcription de ce même acte de décès. Pourtant, c'est ce qu'il s'est produit dans le cas d'Eliane Kabile. L'avocat du fils de Mme Kabile a donc porté plainte contre l'agent judiciaire de l'Etat pour voies de fait et déni de justice [1].

La famille sera entendue le 9 décembre à ce sujet.

86832552_oEn effet, on comprend qu'avec ces nouveaux éléments tout à fait inattendus, on a mis le doigt sur un couac monumental.

Si ces documents d'état civil ont été trafiqués, cela met en cause la ville où le décès a eu lieu, mais aussi la ville où résidait Mme Kabile, et où a été faite la transcription de l'acte de décès. On peut aussi se demander pourquoi de tels documents auraient pu être falsifiés. Que fallait-il cacher?

Rappelons qu'Eliane Kabile s'est rendue à l'hôpital pour un problème à la jambe, et qu'après d'innombrables prélèvements de sang, elle a fini par mourir à l'hôpital, ce que l'on a d'abord caché à la famille.

Quand ensuite la famille a demandé une autopsie pour connaître la cause du décès, ce n'était pas le corps d'Eliane Kabile qui se trouvait dans le cercueil puisqu'il s'agissait d'une femme à la peau blanche. Ce n'est peut-être qu'un détail pour les autorités, mais cela a fortement étonné la famille d'Eliane Kabile, d'origine Martiniquaise.  Une seconde autopsie est donc demandée, et là surprise: plusieurs morceaux de corps, y compris une cage thoracique d'enfant, se trouvent mélangés dans le cercueil.

Selon le journal France Antilles, l'avocat du fils d'Eliane Kabile a aussi "déposé une plainte à l'encontre de l'hôpital des Gonesse, des mairies de Gonesse et de Sarcelles, de l'institut médico-légal de Garches, du professeur Durigond, de l'Institut médico-légal, des professeurs Rivebery et Urbajtel, experts judiciaires, du docteur Torjman, médecin de Mme Kabile, et du docteur Deliou à l'hôpital de Gonesse à l'époque des faits. Le parquet doit se prononcer tout prochainement sur les suites qu'il y donnera. Faute de suite favorable, la famille d'Eliane Kabile prévoit de saisir le doyen des juges d'instruction d'une plainte avec constitution de partie civile".

2014-11-18_102803En effet, il serait fort étonnant que la justice classe cette plainte, car seule une instruction en bonne et due forme, menée rapidement, pourra lever le voile sur l'affaire des actes de décès.

Même si, on le comprend bien, admettre que des magouilles ont été opérées avec lesdits actes de décès amènerait inévitablement à chercher la raison de ces magouilles, et que là on risque, probablement, d'en arriver à des histoires de trafic de cadavre.

Là encore, dans quel but aurait-on manipulé ce corps?

Il faudra bien trouver des explications à toutes ces questions, et à des dizaines d'autres, que se pose la famille dans ce dossier. En face, il faut bien le dire, les autorités ont été plus préoccupées par les plaintes déposées contre la famille que par les plaintes déposées par la famille qui a constaté de nombreux "dysfonctionnements", comme on dit poliment.

 


 

[1] L'agent judiciaire de l'Etat représente l'Etat devant les tribunaux. C'est donc lui qu'on doit poursuivre si on estime que l'Etat a commis une faute lourde dans ses administrations.

 

Posté par Ceri à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 novembre 2014

Enfants disparus et tués en Isère: des dossiers sabotés?

l-affaire-des-disparus-de-l-isere-7615046vqnyv_1713En l'espace de 16 ans, 11 meurtres et disparitions d'enfants ont eu lieu en Isère, dont Grenoble est le chef-lieu. Seuls deux de ces meurtres auraient, selon la justice, été résolus, et les dossiers de deux meurtres viennent d'être enterrés. La justice dit avoir exploré toutes les pistes, ce qui ne semble pas être l'avis des familles. En tout cas, comme dans le dossier des disparues de l'Yonne, comme dans l'affaire Alègre et bien d'autres, on a pu constater quelques "dysfonctionnements" assez incroyables dans des affaires aussi graves.

 

Entre 1980 et 1996, 11 enfants âgés de 5 à 13 ans ont été tués ou portés disparus dans ce département d'1,2 millions d'habitants (aujourd'hui). On est dans la région de Grenoble, pas loin de la Suisse et de l'Italie, tout près de Lyon.

Pour situer le tableau, pendant cette période, de 1983 à 1995, le maire RPR de Grenoble était Alain Carignon, dont on se rappelle les démêlés avec la justice [1]. En 1986, Carignon, élu député, entre dans le gouvernement Chirac, et de 1985 à 1997 il est président du Conseil général de l'Isère.

Grenoble, c'est aussi le secteur où a eu lieu une partie de l'affaire du Temple Solaire, avec un des trois "suicides collectifs" qui s'est produit dans le Vercors, et c'est là que l'affaire a été "instruite".

Aujourd'hui, la mafia sicilienne semble bien implantée à Grenoble, avec quelques débordements tels que l'assassinat à l'aide d'une carabine de chasse à lunette d'un détenu dans la cour de la prison juste avant qu'il n'aille voir le juge, en 2008.

 

Les meurtres et disparitions

2014-11-17_212635Officiellement, on en comptabilise 9, mais certains ont été oubliés, semble-t-il, des bilans officiels.

  • Philippe Pignot, disparu le 25 mai 1980 à La Morte sur Isère, à l'âge de 13 ans. On n'a jamais retrouvé son corps.
  • Ludovic Janvier, disparu le 17 mars 1983 (trois jours avant le 20 mars, date de rituel satanique) à Saint-Martin-d'Here, à l'âge de 6 ans et demi. Un peu avant 20h, il était parti avec ses deux frères chercher un paquet de cigarettes à deux cents mètres du domicile familial. Il est enlevé devant plusieurs témoins par un homme avec un casque de motos sur la tête, en bleu de travail et portant des chaussures de sûreté. Cet homme, en outre, avait l'air gentil et connaissait les noms des enfants. Les enfants ne se sont pas méfiés quand il leur a demandé de l'aider à chercher son chien. La famille de Ludovic s'était installée en Isère depuis la Sarthe trois semaines plus tôt. Le corps de Ludovic Janvier n'a jamais été retrouvé. Un non-lieu a été rendu, mais le dossier de Ludovic, comme quatre autres, a été "perdu" puis retrouvé en 2009. "Il faut qu’un avocat saisisse un ministre pour lui signaler qu’il y a un problème au tribunal de Grenoble pour que, subitement, ils retrouvent les dossiers perdus", a souligné la soeur de Ludovic devant France-Soir. Des ossements d'enfant retrouvé dans le Vercors en 1985 remonte à l'époque à la disparition de Ludovic [2].
  • Grégory Dubrulle est enlevé en bas de son domicile à Grenoble, le 10 juillet 1983, à l'âge de 7 ans. Il est retrouvé vivant le lendemain dans une décharge à Voreppe, à 40 km de Grenoble environ. "Il faisait jour tard. J'avais 7 ans, et comme tous les gamins j'allais jouer dehors. Je me vois encore assis sur les marches au pied de l'immeuble, rue Adrien-Ricard à Grenoble. Une voiture passe et s'arrête. Le conducteur est un homme, un Européen, au teint mat. Il m'a demandé où mène la rue, qui est en impasse", a-t-il expliqué au Parisien en 2008. Ensuite, la victime ne se rappelle plus de rien à part s'être réveillée dans un décharge à Pommiers-la-Placette, avec le crâne fracassé. Il a probablement été drogué.
  • Anissa Ouadi est enlevée an bas de chez elle le 27 juin 1985 à Grenoble, à l'âge de 5 ans. Elle était descendue jouer en bas de son immeuble, on retrouve son corps 13 jours plus tard au barrage de Beauvoir. Elle aurait été étranglée mais n'aurait, selon la justice, pas subi de violences sexuelles. Mais, on peut se demander si un séjour prolongé dans l'eau permet de tirer de telles conclusions.
  • 2014-11-17_194942Charazed Bendouiou disparaît le 8 juillet 1987 au pied de son immeuble à Bourgouin-Jallieu à l'âge de 10 ans. Vers 13 h elle descend jusqu'au local à poubelles de son HLM, et disparaît. La police met plusieurs heures à entamer des recherches. En plus, ils considèrent qu'on n'a plus revu la fillette après qu'elle soit descendue, ce qui est faux: sa soeur l'a vue remonter chercher de l'eau pour sa mère qui se trouvait en bas de l'immeuble. Pourtant, impossible de faire admettre cela à la justice qui a toujours refusé de voir la famille. Impossible également de mettre l'ADN de Charazed dans le FNAEG, le fichier qui les recense. Pas d'enquête non plus sur les possesseurs de renault Bleue, comme celle dans laquelle un ami de Charazed a cru la reconnaître après l'enlèvement. Quelques jours après la disparition de Charazed, les gendarmes reçoivent un coup de téléphone anonyme d'une femme qui balance le signalement d'un de ses amis qui l'a appelé pour s'accuser de l'enlèvement de plusieurs fillettes dans la région : un homme de 44 ans, qui aurait fait son service militaire pendant la guerre d'Algérie. Les enquêteurs vont alors interroger l'armée, qui identifie 20 anciens d'Algérie correspondant à ce profil. Mais seulement une dizaine seront interrogés. En 2003, la famille apprend par hasard qu'une instruction a été ouverte et que l'enquête est close depuis 13 ans! Le dossier prescrit a été rouvert en 2010 en considérant qu'il s'agissait d'une "séquestration illégale". Le dossier a finalement été classé par un non-lieu le 8 novembre. La famille dénonce un "scandale". Les avocats, eux, dénoncent "une justice qui n’a jamais accepté de recevoir les parties civiles, alors que nous l’avons sollicitée à plusieurs reprises, alors que nous estimions avoir des éléments nouveaux à apporter au dossier". On n'a jamais retrouvé le corps.

  • Nathalie Boyer disparaît le 3 août 1988 (date de rituel satanique), près de son domicile, à l'âge de 15 ans. Elle habite Villefontaine près de Bourgoin Jallieu. Elle était d'origine réunionnaise et paraissait plus jeune que son âge. Le lendemain, son corps est découvert par un cheminot sur un sentier près de la voie de chemin de fer, à Saint-Quentin-Fallavier. Elle aurait été égorgée.
  • fabrice-ladoux-11-ans-enleve-en-janvier-1989-sur-le-chemin-du-college-a-grenoble-et-retrouve-mort-etrangle-dans-une-decharge-de-chartreuse-archives-le-dlFabrice Ladoux disparaît le 13 janvier 1989 (quatre jours avant une date de rituel satanique) près de son domicile à Grenoble, à l'âge de 11 ans. Son corps est retrouvé trois jours plus tard à 20 km de Grenoble, au fond d'un ravin escarpé à Quaix-en-Chartreuse, dans le massif de la Chartreuse (une zone de montagne difficile d'accès) sur le même versant que là où on retrouve Grégory Dubrulle. Il a été violé, violemment frappé à la tête, et étranglé. En 2010, habitant de la région déjà condamné pour agressions sexuelles sur des mineurs dans les années 80 est fortement soupçonné du meurtre mais l'ADN l'a innocenté.

  • Rachid Bouzian disparaît le 3 août 1990 (date satanique) au pied de son HLM à Echirolles, à l'âge de 8 ans. Il est vu pour la dernière fois par son père vers 19h30, et à 20h on s'aperçoit de sa disparition. La police intervient deux heures plus tard, et des membres de sa famille retrouvent son corps le dimanche 5 août, roulé dans une couverture, dans un garage collectif. Il a été violé avant d'être tué, mais on nous dit que le corps était en état de décomposition avancée et qu'il était impossible de dater la mort. La porte du garage collectif où l'enfant a été retrouvé était en panne depuis deux jours, bloquée dans la position ouverte. Dans les semaines suivantes, un voisin, Karim Katefi, 26 ans, est arrêté. Il avoue avoir transporté le corps de l'enfant tué par son frère, Kamel, à ce moment en Algérie. Finalement, c'est bien Karim qui a été condamné à perpétuité et est mort en prison, encore jeune, et sans qu'on ait cherché s'il avait pu commettre d'autres enlèvements ou meurtres.
  • Sara Siad disparaît le 15 avril 1991 (quatre jours avant une période de sacrifices), à Voreppe au Nord de Grenoble, à l'âge de 6 ans. Elle aussi disparaît en début de soirée, vers 18 ou 19h. On la retrouve morte le lendemain, violée et étranglée, dans un bois situé à 200 mètres de son domicile. Sa culotte a été arrachée et les policiers relèvent des traces de sperme sur tout son corps. Mais, on a dit que les mouchoirs pliés autour de l'enfant étranglée étaient les seuls indices exploitables [3]. Une empreinte digitale est aussi disponible dans l'affaire Siad, retrouvée sur un paquet de mouchoirs jetables. L'information judiciaire est close en 1999, faute d'éléments probants, avant d'être rouverte en février 2006 après un rapprochement avec l'affaire Syad.
  • 2014-11-17_192715Léo Balley disparaît le 19 juillet 1996 (veille d'une date satanique de sacrifice) au lac du Fourchu à l'âge de 6 ans. Il disparaît entre 17 et 19h alors qu'il est au bord du lac avec son père et deux amis de son père.  Il s'évanouit dans la nature alors qu'il rejoint, seul, son père en train de planter la tente quelques dizaines de mètres plus loin, et qu'il vient de quitter les adultes partis chercher de l'eau. Le dossier a été clos par un non-lieu en décembre 2012. Une Citroën BX immatriculée dans les Bouches-du-Rhône est repérée dans le secteur de l’enlèvement, mais cette piste ne donne rien. Le corps n’a jamais été retrouvé. Plusieurs années après une chose bizarre est ensuite arrivée à la famille de Léo Balley: un usurpateur, Frédéric Bourdin, s'est fait passer pour le petit Léo auprès de sa famille, mais un test ADN a révélé la supercherie au bout de deux jours. L'affaire a été définitvement close en 2013.

  • Saïda Berch disparaît vers 16 h 30 le 26 novembre 1996 près de chez elle, à Voreppe, dans la banlieue de Grenoble, alors qu'elle fait un trajet d'une centaine de mètres entre son domicile et un gymnase situé à côté. Elle est retrouvée morte deux jours plus tard à 1 km de chez elle, dans un canal, étranglée avec son sweat-shirt. Elle a été étranglée, vraisemblablement dans l'eau, mais l'examen médico légal ne révèle aucune trace de violences sexuelles. Non loin du corps de la petite Berch, retrouvé au bord du canal à Voreppe, un magazine pornographique a été retrouvé. Des similitudes sont vites survenues avec le meurtre de Sara Siad à Voreppe en 1991.

 

2014-11-17_201808Les suites

En 2008, 12 gendarmes sont mobilisés en grande pompe pour créer la cellule Mineurs 38, destinée à faire un lien entre toutes les affaires d'enfants disparus. Mais, très vite les effectifs sont réduits, les dossiers classés, et les familles ne sont toujours pas entendues par la justice.

Suite aux pressions menées par des avocats de familles, la justice relance l'enquête sur 9 meurtres ou disparitions en 2010, suite à la découverte, en juin, de trois dossiers perdus (ceux de Ludovic Janvier, Grégory Dubrulle et Charazed Bendouiou). C'est la cellule Mineurs 38 qui est chargée de l'enquête.

le 21 juin dernier, trois dossiers d'instruction, égarés en raison d'un changement de numérotation lié à l'arrivée d'un nouveau juge d'instruction, avaient été

Make Money at : http://bit.ly/adflywin
le 21 juin dernier, trois dossiers d'instruction, égarés en raison d'un changement de numérotation lié à l'arrivée d'un nouveau juge d'instruction, avaient été

Make Money at : http://bit.ly/adflywin

En 2010, Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur, demande une enquête interne sur les "dysfonctionnements" de la justice dans les dossiers de ces meurtres et disparitions. En effet, non seulement des dossiers avaient "disparu", mais des corps ont carrément été détruits au lieu d'être rendus aux familles. Certains autres corps étaient non identifiés, comme les ossements d'enfant retrouvés dans une grotte du Vercors en 1985. Malgré tout, les enquêteurs étaient certains qu'on n'avait pas à faire à un tueur en série et que les meurtres ne sont pas liés.

Début 2013, une juge d'instruction relance deux dossiers, ceux de Syad et Berch, en envoyant des traces ADN jusque là inexploitables. Ces analyses mettent en cause un auteur, déjà fiché pour usage de stupéfiants en 2005 et 2008. Âgé de 15 ans et demi au moment du premier meurtre, il avait été entendu comme témoin pour le second, sans être inquiété. Proche des frères des victimes, il continuait depuis à vivre dans le même quartier.

fbi-les-9-disparus-de-l-isere-mineurs-38En juillet 2013, un recoupement ADN mène la justice sur les traces d'un type dont on a prélevé l'ADN suite à une infraction routière en 2005, Georges Pouille. Il avait été vu par plusieurs témoins peu avant la disparition de Saïda Berch, et il est entendu comme témoin par les gendarmes, mais nie avoir vu la fillette. Pourtant, alors que 960 personnes ont été fichées durant l'enquête, les empreintes de Georges Pouille n'ont jamais été prélevées.

"Au sujet de l'affaire Berch, il a raconté que Saïda lui avait demandé de lui prêter son vélo – ce qu'il a fait –, avant de s'énerver lorsqu'elle a réitéré sa demande. Il l'aurait alors frappée à la tête, étranglée avec le sweat-shirt qu'elle portait, et déposée à proximité d'un canal. Sur la suite, il n'a guère de souvenir mais assure qu'il s'agissait d'un "accident".", expliquait Le Monde. Il avait 15 ans lors du meurtre de Sara et connaissait les deux familles de Sara et Saïda, notamment certains de leurs frères.

Le dénommé Pouille a été décrit comme un pauvre clampin, handicapé, employé dans un centre d'aide par le travail, vivant dans "la misère", mais apprécié dans tout son quartier où tout le monde, y compris sa compagne, a été très surpris d'apprendre qu'il avait commis ces deux meurtres. Mais finalement, les médias lui ont quand-même trouvé un profil inquiétant. Il aurait admis avoir été présent sur les lieux des crimes au bout de sa quatrième audition. Selon la police, l'assassinat de Saïda était en fait une vengeance contre ses frères. Pourtant, la justice n'a pas reconnu la préméditation. Georges Pouille n'a toujours pas été jugé, pourtant la presse considère que ces deux crimes sont résolus.

2014-11-17_233509Quant à deux autres meurtres, ceux de Charazed Bendouiou et de Ludovic Janvier, resteront irrésolus puisqu'ils ont été classés début novembre par un non-lieu, malgré qu'on n'ait toujours pas retrouvé les corps. Deux dossiers qui faisaient partie des missions confiées à la cellule Mineurs 38. "Il faut savoir fermer un dossier", a déclaré le procureur.

"Nous sommes effarés par ces décisions. Les juges ont refusé de les recevoir durant la procédure et de prendre en compte nos demandes d'enquête complémentaire. La justice ne s'est clairement pas donné les moyens d'enquêter. C'est ahurissant, je n'ai jamais vu un tel défaut d'humanité", a réagi Me Seban, l'un des avocats des familles, interrogé par Le Parisien.

Malgré tout, la justice se dit sûre qu'aucun tueur en série n'a été impliqué dans ces disparitions et meurtres, et que les meurtres n'avaient pas de lien. Même si ce n'est pas le cas pour tous, il est assez clair que des similitudes apparaissent entre certains de ces 12 dossiers. Pour la presse de l'époque non plus,  ces affaires n'avaient aucun lien. A part, peut-être, l'impunité du tueur et la maigreur des dossiers d'enquête.

 

 Documentaire de Karl Zéro qui résume l'affaire:

 

------------------------

On n'en revient pas qu'autant d'enfants aussi jeunes puissent disparaître et être massacrés en France dans un si petit périmètre, sans que la justice ne débloque des moyens suffisants pour faire cesser l'épidémie de meurtres et enlèvements de mineurs. Il est incroyable qu'on ne nous trouve un coupable  qu'aujourd'hui, suite à la lutte d'un cabinet d'avocats. Une dizaine de ces meurtres, disparitions, ou même l'agression de Gregory Dubrulle restent irrésolus. Depuis, en tout cas, on n'entend plus parler d'affaires similaires dans cette région. 

 


 

[1] Il a été poursuivi pour abus de biens sociaux et recel pour avoir lancé des journaux de campagne payés par l'argent public, puis pour "faux, usage de faux et abus de biens sociaux"  dans l'enquête sur la société Grenoble Isère développement (GID), suite à quoi il fait 29 mois de prison et doit rembourser avec son associé à rembourser 253 126,36 € au conseil général, à payer  51.000 € d'intérêts, ainsi que 25 000 € d'amende pour Alain Carignon.

[2] Le cadavre de cet enfant présentait une blessure importante à la tête par un objet contondant, ce qui l'a tué. Mais, on n'a plus jamais réentendu parler de ce corps jusqu'à ce qu'on apprenne qu'il avait été détruit en 1998 dans un des "dysfonctionnements" de cette affaire, ce que la justice nie officiellement. Légalement, le corps n'aurait pas du être détruit, car on ne les détruit pas comme des vulgaires pièces à conviction.

[3] D'après la police, dans le cas de Sara Siad, on a soudain trouvé une tâche de sperme sur la chemise de la fillette, qui n'avait jamais été repérée auparavant. C'est la même trace ADN qui aurait ensuite été retrouvée sur le T shirt de Saïda.

 

13 novembre 2014

Affaire du Var: procès en appel pour dénonciation calomnieuse le 8 décembre

2014-11-10_143328Le 8 décembre aura lieu le procès en appel de l'affaire du Var: la mère, Sophie, et son beau-père, sont accusés de dénonciation calomnieuse. En première instance, ils ont été condamnés à du sursis et à des dommages et intérêts élevés. Le problème est que jusqu'à présent, on n'a jamais eu d'enquête sur les viols des enfants, ce qui serait pourtant indispensable pour savoir si oui ou non ils ont menti.

 

L'affaire du Var, ou affaire Amidlisa, ce sont trois enfants qui ont dénoncé des abus sexuels commis par leur père et par des amis de leur père, mais qui n'ont jamais été reconnus comme victimes par la justice. Ils ont également parlé de plusieurs meurtres d'enfants, commis dans un cadre rituel.

Dans le dossier, plusieurs éléments montrent que les enfants ont très probablement subi des traumatismes d'ordre sexuels, et eux-mêmes avaient raconté diverses scènes qui font froid dans le dos.

La seule enquête préliminaire effectuée dans ce dossier, en 2009, a abouti au placement en garde-à-vue de la mère des enfants, de leur grand-mère et du compagnon de celle-ci.S'en sont suivies sept expertises psychiatriques ordonnées par la justice contre la mère des enfants. C'est aussi la famille qui a été mise sur écoute, par les personnes accusées par les enfants. Et comment expliquer que le lendemain de la plainte déposée par Sophie, pour des agressions sexuelles sur sa fille, les trois enfants dont elle avait la garde ont été placés?

Au fil de la procédure, la mère a perdu la garde de ses enfants, qui ont été confiés au père. L'affaire des agressions sexuelles a été classée sans suite et le père a décidé de porter plainte contre Sophie, sa mère et son beau-père pour dénonciation calomnieuse.

En janvier 2014 Sophie et Jack ont donc comparu (la mère de Sophie a été jugée folle au moment des faits) pour dénonciation calomnieuse, au terme d'un procès assez surréaliste. Notamment, parce que le procureur a clairement demandé, alors que nous étions en correctionnelle dans un procès pour dénonciation calomnieuse, de juger aussi le fond de l'affaire, et de juger que les enfants ont menti, qu'il n'y a pas eu de viol, et que tout est faux.

Le 20 février, Sophie et Jack sont condamnés à 6 mois de sursis, avec 18 mois de mise à l'épreuve, et interdiction pour Jack d'entrer en contact avec les enfants. En outre, il a une "obligation de soins". Mais, le pire, ce sont les 12.000 € de dommages et intérêts qu'ils doivent verser à la "victime", le père des enfants.

m messageDans le coin, il se dit que Sophie et Jack vont finir en prison. Il est donc important de venir les soutenir le 8 décembre, à 14h au TGI d'Aix en Provence. En effet, cette famille n'a fait que réagir, comme doit le faire tout adulte, à de graves soupçons de viols sur les enfants.

Ces soupçons sont étayés par des certificats médicaux et par divers témoignages des enfants, ils ne reposent pas sur rien, ou sur l'imagination d'une mère machiavélique qui veut détruire un père parfait, comme le laisse entendre le premier jugement. 

Les faits qui ont été dénoncés par les enfants sont graves, mais la mère des enfants a toujours été intimidée et bloquée au maximum dans sa volonté que justice soit rendue à ses enfants.

Aujourd'hui, les trois enfants vivent chez leur père et les liens avec leur mère se distendent. S'ils ont été victimes de tels faits, ce que tout porte à croire, ils n'ont pas été reconnus en tant que victime, ni les autres enfants concernés par le réseau dont il est question.

 

Le blog qui parle de cette affaire: http://reseaupedophileduvar.over-blog.com/

 

 

Posté par Ceri à 14:49 - - Commentaires [95] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 novembre 2014

Angleterre: les réseaux pédophiles VIP, un système de corruption

11024Depuis quelques mois, plusieurs médias anglais sont revenus sur Jimmy Savile et ses connexions. On pensait avoir fait le tour de la question, mais il semble que non.  Ainsi, on a ressorti des dossiers concernant un grand ami de Jimmy Savile, un certain Peter Jaconelli, patron d'une boîte de crèmes glacées, ancien maire de Scarborough et pédophile bien connecté lui aussi. Où l'on parle aussi d'un ancien chef du MI6, imùpliqué dans le réseau VIP.

 

Il était bien connu que Savile et Jaconelli étaient de grands amis. Les villes de Leeds, d'où est originaire Savile, et de Scarborough, où il a vécu aussi ne sont distantes que d'une centaine de kilomètres, et il n'était pas rare de les voir parader dans la Rolls rose de Savile, et embarquer des gosses depuis un fast food où les jeunes aimaient bien se retrouver.

Depuis que l'affaire Savile a éclaté à la fin 2012, des victimes sont venues parler de Jaconelli, mort bien plus tôt, en 1999, avec tous les honneurs. D'après certaines de ces victimes, Jaconelli faisait partie d'un réseau pédophile puissant dans lequel on trouvait aussi Jimmy Savile [1].

Là aussi, les révélations n'ont plus cessé, depuis qu'un conseiller municipal de la ville a déclaré que Jaconelli lui avait fait des propositions quand il était adolescent. En mai 2014, onze nouvelles victimes se sont fait connaitre. "On ne saura certainement jamais combien d'enfants ont été abusée par l'ancien maire de Scarborough Jaconelli", a déclaré une travailleuse sociale qui est venue en aide à ces victimes, tous des hommes.

PINK_SAVILE_ROLLERSuite à ces abus restés impunis, la plupart de ces hommes ont eu à subir des problèmes d'alcoolisme, de drogue, de dépression.

Jaconelli faisait tout pour se rapprocher des enfants. En dehors des crèmes glacées, il était aussi dirigeant d'un club de judo, et a aussi dirigé une sorte d'école. Si bien que beaucoup, y compris un collaborateur, l'ont carrément qualifié de "prédateur".

A Scarborough, tous les gamins savaient qu'il fallait vite partir si Jaconelli se pointait dans la boutique de glaces, et des parents disaient bien à leurs enfants de ne pas rester à côté de lui.

Jaconelli, en plus d'avoir abusé d'eux, aurait même poussé des gamins de l'école dont il était gouverneur sur le chemin de la prostitution, et en aurait envoyé certains chez son ami Savile, le pédophile aux centaines de victimes. Lors de virées à bord de la Rolls rose, on les voyait embarquer des gamins des deux sexes dans leur voiture, les violer plus loins et les payer ensuite pour acheter leur silence.

Pourtant, il n'a jamais été interrogé par la police durant toute sa carrière. C'est seulement cette année qu'un flic a expliqué qu'il aurait fallu ouvrir une enquête de son vivant en raison du nombre de plaintes à son encontre, et cela malgré son statut de politicien jovial et proche des gens.

Des enquêtes concernant Saville et ses activités pédophiles à Withby et Scarborough ont été ouvertes, notamment au sujet de patients du Rampton Secure Psychiatric Hospital que Savile amenait jusqu'à Scarborough pour les refourguer à Jaconelli.

 

NEW_STANDARDLes services, instigateurs et/ou protecteur de réseaux

On a déjà parlé de ce sujet plusieurs fois, notamment dans l'affaire du Kincora ou dans l'affaire Cyril Smith, ce député de Rochdale qui a poursuivi sa carrière sans encombre malgré 144 plaintes. Dans ces deux cas on est certain que les services anglais étaient à la maneouvre au niveau des protections.

Par exemple dans le cas du Kincora, on trouvait parmi les habitués de ce bordel l'agent double MI5-URSS Anthony Blunt, lord Mountbatten, l'oncle du prince Philip, ou encore Maurice Oldfield, à l'époque chef du MI6. Oldfield, qui détestait les femmes, a permis au lobby gay de faire énormément d'entrisme dans les rouages des services anglais à cette époque, les années 70. Il avait commencé par aller aux USA puis il a été nommé  chef du MI6 en 1973, et chef de la sécurité en Ulster, l'Irlande du Nord, en 1979. Et puis en 1980, Thatcher a été forcée de le virer en raison des visites de jeunes garçons à son domicile privé. Toutefois, Oldfield a aussi été vu au Kincora Boys Home, probablement parce qu'il devenait gênant pour le MI5 (services intérieurs).

Dans les années 50 et 60, les jumeaux Kray tenaient une partie de la pègre londonienne, mais ils avaient une belle devanture en tant que patrons des boites de nuit huppées. Plusieurs stars du grand écran, de la pop, des politiciens venaient régulièrement dans le club de Reggie et Ronnie Kray [2].

L'un d'eux au moins était pédophile, grand ami d'un certain Lord Boothby, amateur de jeunes types et politicien consevrateur qui avait une liaison avec la femme du premier ministre de l'époque. Un autre de leurs amis était Tom Driberg, futur leader du Labour. Les frères Kray aussi ont été protégés et passaient même pour être intouchables. Car personne ni au Labour ni chez les conservateurs ne voulait voir exposer l'un des leurs.

boothby-kray-and-holtEn 1964, quand il a été question d'arrêter Boothby, qui était fourni en gamins par les frères Kray, l'opération a été stoppée au dernier moment. Mais il faut dire que Boothby était très populaire dans la classe politique, et qu'il avait des amis bien placés, tels que Winston Churchill.

Savile aussi était protégé, cela ne peut pas être autrement vu le nombre de ses victimes, le nombre de plaintes à son sujet, et vu sa proximité avec moult personnalités elles-mêmes protégées, comme Cyril Smith  ou même la famille royale. Et son ami Jaconelli, "le roi du cornet", l'était aussi, même si on nous dit que c'était juste à cause de son statut et pas de tout parce qu'on pouvait le faire chanter et lui demander n'importe quoi.

On sait également que certains officier de police de la région venaient au Friday Morning Club de Savile. C'étaient des sortes de réunions hebdomadaires où seuls des hommes étaient présents, et où ils causaient gentiment en buvant du thé pendant deux heures. Mais, malgré 76 plaintes contre Savile rien que dans la région, la police maintient qu'il n'a jamais été protégé. On a le droit d'être sceptique.

Aujourd'hui, on se rend compte que jusque dans les années 80 au moins, Savile était à la tête d'un réseau pédophile sur le front de mer à Scraborough. De là, on est assez vite rendu à Jersey en yacht, mais on est encore plus vite aux Pays-Bas... On se rend compte que son nom revenait très souvent dans les dossiers de pédocriminalité locaux, que des enquêtes avaient démarré au début des années 2000, quand Savile était toujours vivant, mais elles ont vite été arrêtées.

Et malgré qu'on nous assure que Savile et Jaconelli n'étaient pas protégés, même après leur mort les flics ont menacé un journaliste qui travaillait sur ce dossier au cas où il lui viendrait à l'idée de parler de tout cela.

D'ailleurs, malgré le scandale des centaines de mineures prostituées dans la zonne de Rotherham, pas loin   de Scarborough, il n'est pas question d'éclaircir les activités de Savile et Jaconelli dans le secteur. D'après un journal local, le North York Enquirer, le réseau des deux pervers a probablement fonctionné depuis la fin des années 40.

 

2014-11-10_104321Le cas Hayman

Peter Hayman était diplomate et il fut l'un des chefs du MI6, ce que l'on n'a appris que très tardivement. Pourtant, il était un agent de liaison entre le MI6 et la CIA. En octobre 1978, il oublie un paquet dans un bus. Dans ce paquet, un colis avec du matériel pédopornographique envoyé par le Paedophile Information Exchange.

Les flics le saisissent et se rendent dans sa garçonnière à Londres, où ils tombent sur une grande quantité d'images pédopornos, de la correspondance avec d'autres membres du PIE, et 45 journaux intimes dans lesquels il raconte ses fantasmes et expériences pédophiles sur six ans. Mais, Hayman n'a pas été poursuivi.

Les flics ont aussi remonté la piste du PIE, ce groupe d'échange de contenus et de bonnes adresses pour les pédophiles, qui faisait aussi un intense lobbying pour abaisser la majorité sexuelle à 3 ans. Un bon paquet de pédophiles du PIE a été arrêté [3], mais pas Hayman.

En 1981, le député Geoffrey Dickens a nommé Hayman au Parlement, comme étant lié à un réseau d'abus sexuels. Mais, il a été mis en garde par Michael Havers, procureur général qui a tout fait pour protéger ses amis pédophiles [4]. Mais, il faut dire que Havers lui-même était cité, tout comme Hayman, comme étant un visteur d'Elm Guest House, un bordel pour pédophile approvisionné avec les enfants des orphelinats du oin. A l'époque,  Havers avait empêché les poursuites contre Hayman quand l'affaire Elm Guest House a fait scandale, en 1982.

Du coup, en 1984, Hayman se fait coincer, comme d'autres hommes politiques de premier rang tels que le premier ministre Ted Heath, dans des touilettes publiques, alors qu'il cherchait des relations tarifées avec de jeunes hommes.

Cette semaine, une des victimes d'Hayman s'est exprmiée dans la presse. Cet homme, appelé "Nick", a subi des viols par les VIP pendant plusieurs années et cela dès ses 11 ans, en 1979, et a subi des orgies dans différents endroits, y compris au Dolphin Square, ce complexe de 1.200 appartements de luxe dans lequel vivaient nombre d'agents des renseignements, de politiciens et autres VIP. Hayman était l'un de ces types puissants qui l'ont violé au Dolphin Square et ailleurs.

 -----------------------

Petite à petit, opn comprend que ces histoires de réseaux VIP sont complètement encadrés par les services anglais. On comprend aussi qu'il s'agit d'avoir des moyens de pression sur divers politiciens, au point qu'on se demande si le fait d'être pédophile ou plutôt pédocriminel n'est pas une assurance de mener une brillante carrière. Cela pose aussi la question: pour qui jouent les services? 

 


 

[1] Suite à ces premières révélation, le conseil municipal de Scarborough a tout de même pensé à lui retirer quelques-uns de ses décorations. Il a quand-même fallu plus d'un an pour les lui enlever.

[2] Ils ont été arrêtés en 1969 après une série de meurtres un peu trop voyants.

[3] Beaucoup de membres du PIE étaient enseignants, éducateurs, travaillaient dans les orphelinats... Leur chef, Peter Righton, était même LA référence nationale en matière de protection de l'enfance, et a passé son temps à nier l'existence des réseaux pédophiles. Plusieurs pédophiles du PIE travaillaient aussi au Home Office, le ministère de l'Intérieur. Certains membres du PIE étaient même obsédés par les meurtres d'enfants via la torture. On sait aussi que ledit PIE a été en partie financé... par les services anglais via le Home Office, mais aussi par le parti conservateur. Qui l'ont aussi infiltré, très probablement pour faire chanter certaines cibles.

[4] Havers était le frère de la baronne Butler Sloss, chargée par Cameron de présider la grande enquête sur l'étouffement des réseaux pédophiles VIP. Elle a du démissionner car son frère faisait décidément tâche dans le décor.

05 novembre 2014

Revue de presse du mois d'octobre 2014

maxresdefaultCe mois-ci, l'actualité sur la pédophilie est particulièrement chargée, au point qu'on a eu pas mal de hauts le coeur. Entre l'impunité quasi générale des pédophiles en France, en Belgique et en Suisse, les pédos qui accusent leurs victimes de les avoir allumés et/ou d'être consentantes, les juges qui gobent tout ça, les pères pervers et tueurs qui se banalisent, l'augmentation de la prostitution de mineurs dans nos belles démocraties, la propagande sexuelle du gouvernement français, les débilités du parquet normand au sujet des fausses accusations de viols, l'incompétence des poulets... Il y avait encore de quoi hurler. C'est parti pour une revue de presse particulièrement glauque. 

 

>1 er octobre:

  • Michael-JonesCambodge: tourisme pédophile. Un anglais, Michael Jones, a été coincé alors qu'il venait de ramener chez lui une fillette de 11 ans pour des rapports sexuels. L'individu est un habitué de ces faits: ils se baladait dans les rues à la recherche d'enfants mendiants et les embarquait contre 2 ou 3 $.
  • Angleterre: pédophile sur le net. Un reverend se faisait passer pour un adolescent sur des chats. Il a notamment demandé à une fille de 13 ans d'avoir des rapports sexuels avec sa soeur de 9 ans et avec leur mère.
  • Assises de Calais: enfants consentants. Un retraité est accusé d’avoir violé deux de ses petits-enfants entre 2006 et 2011. Les faits se seraient déroulés à de nombreuses reprises à Calais et Millau, alors que les grands-parents recevaient leurs petits-enfants chez eux ou pour les vacances. Et selon lui, les enfants de 6 à 14 ans étaient même consentants: "En garde à vue, il commence par nier toute agression sur ses petits-enfants, mais ses propos évoluent au fil des interrogatoires, à tel point qu’il finit par passer aux aveux. Il ne parvient pas à expliquer ses actes, affirme que toute la famille était au courant et que cette histoire aurait pu se régler "en interne". Il tente aussi de se dédouaner en déclarant que les enfants n’ont jamais vraiment tenté de s’opposer à ses actes".sphoto

  • USA: Un prof un peu trop proche... Un prof d'une prestigieuse école de Brooklyn a eu des relations sexuelles avec plusieurs élèves. Sean Shaynak a emmené des élèves (filles) dans des clubs et plages nudistes et en a forcé une à le regarder avoir un rapport sexuel avec un autre homme. Il envoyait des photos de lui à poil à des étudiants.
  • France: nouvelle condamnation à son palmarès. Un beau-père pédophile se fait coincer, et on apprend que les deux victimes avaient aussi été violées par leur père. "Noël D. comparait pour des viols aggravés sur les deux premiers enfants de sa femme nés d'une union précédente, mais aussi sur sa propre fille.Lors des auditions de la famille, deux filles allaient, après cette première accusation, aussi déclarer avoir été violées par leur père ou beau-père. Des faits commis entre 2006 et 2009 sur des enfants mineurs. Noël D. dont le casier judiciaire porte trace de 23 condamnations depuis 1982 principalement pour des vols aggravés a effectué plusieurs séjours en prison"

 

> 5 octobre:

  • douglas-slade-mainAngleterre: pédopornographe. Un ex chef de la Navy, qui avait aidé à mettre en place le Paedophile Information Exchange (une plateforme d'échange de contenus et d'adresses pour les pédophiles qui réclamait la légalisation de la pédophilie, actif dans les années 7à et 80), a été arrêté pour avoir violé des enfants aux Philippines pour 2£ la passe. Douglas Slade prenait aussi des photos de ces enfants qu'il trouvait dans les rues. Les photos étaient dans l'ordi qu'il avait envoyé en réparation. En 1995 il avait déjà été arrêté aux Philippines pour les mêmes raisons.Plein de pédos anglais se sont expatriés aux Philippines, qui est devenu l'un des principaux pays producteurs de pédopornographie.
  • France: récidiviste en goguette. Un pédophile agresse une femme dans un parc: "Il a récidivé. Même s’il est présumé innocent jusqu’à la date de son procès, l’homme de 26 ans qui est accusé d’avoir violé une jeune femme vendredi soir dans le parc de la falaise au Portel n’est pas un inconnu des services judiciaires". En 2006, il avait déjà défrayé la chronique en s’en prenant à deux enfants: "Le 17 avril 2006, deux enfants âgés de 4 ans (une fillette et son cousin) avaient disparu. Ils jouaient dans le parc du Mont-Soleil à Outreau quand ils avaient soudain échappé à la vigilance de leurs parents. Depuis 2007, il était astreint à un suivi socio-judiciaire…"
  • Angleterre: Scandale dans une école catholique salésienne.  Une victime de cette école réputée les traite de Jimmy Savile du catholicisme, ce qui n'est pas peu dire. Un curé mis en cause se faisait passer pour un psychothérapeute afin d'avoir des moments privilégiés avec des enfants vulnérables. Il 'na jamais été poursuivi à cause de son âge...Soudan
  • Soudan: Pas de mariage avant 10 ans... Un tribunal d'Oumdourman, ville jumelle de Khartoum, a annulé jeudi le mariage de la petite fille et de l'adulte en invoquant "la loi sur le statut personnel qui interdit le mariage des filles avant l'âge de 10 ans". Le Soudan est régulièrement critiqué par des organisations de défense des droits de l'Homme pour sa législation autorisant les mariages précoces.
  • Paraguay: augmentation de la prostitution de mineurs. Les jeunes sont particulièrement visés dès 14 ans environ. 48 cas ont déjà été signalés aux autorités pour l'année 2014. On trouve aussi de plus en plus de matériel pédoporno.

 

> 7 octobre:

  • 7th-heavenUSA: Le pasteur de la série télé était un pédophile. Les moins de 30 ans connaissent bien la série "7 à la maison": la vie d'une famille dont le père est pasteur, hyper puritaine et hyper bien pensante. Eh bien le révérend serait un pédophile, d'après ses propres aveux."Stephen Collins - qui a incarné pendant dix ans le respectable révérend Camden de la série Sept à la maison, serait en réalité un pédophile. Selon un enregistrement audio il aurait confessé à sa femme avoir agressé sexuellement trois fillettes. Un document choc qui viendrait directement de l'ex-femme de l'acteur, Faye Grant, dont Stephen Collins est séparé depuis 2012. Sur cette bande, on entend un homme - qui serait, slon TMZ, Stephen Collins - avouer trois agres­sions sur de très jeunes filles, une confession qui daterait de 2012, soit l'époque à laquelle le couple - en pleine procédure de divorce - s'est séparé. Après avoir eu connaissance de ces actes ignobles (et ce, après 27 années de mariage) Faye Grant aurait envoyé son mari consulter un psychologue puis enregistré en douce leur conver­sa­tion, comme le permet la loi en Cali­for­nie".
  • Outreau: sur les rétractations de certains enfants. Pourquoi certains enfants de l'affaire d'Outreau se sont-ils rétractés ? "Les enfants qui ont dénoncé leurs parents, leurs voisins, le curé, la boulangère, le médecin, l'infirmière, les commerçants, les huissiers et d'autres personnes qui n'étaient pas du quartier mais qui étaient appelées par leurs noms, ne l'ont pas fait parce qu'ils étaient fous, ou perturbés par une carence affective ou encore parce qu'ils voulaient se venger ! (De quoi d'ailleurs?)" Les enfants d'Outreau ont tous été menacés par les adulte.2014-10-31_111631
  • Belgique: Une honte, encore une fois. Un père en instance divorce est acquitté du viol de sa fille de 2 ans parce qu'un juge, malgré un certificat médical, trouve qu'il n'y a rien d'autre que des "déclarations vagues et subjectives". Combien de fois n'a t-on pas vu ça dans des affaires graves concernant des viols d'enfants? Comme il n'y a rien selon la justice, le père aura ses droits de garde. La mère va passer pour une manipulatrice, et si elle s'acharne à dénoncer, elle perdra le droit de voir sa fille, sauf peut-être 2 h par mois en point rencontre."En mai 2009, la mère avait remarqué des blessures sur les parties génitales de sa fille. Amené à examiner la fillette, le gynécologue de l’hôpital du Sacré-Coeur de Tirlemont a constaté que l’hymen était resté intact, mais il a trouvé d’autres blessures intimes.S’appuyant sur l’enquête médicale, le juge a estimé qu’il n’y avait pas de preuve de pénétration. «Rien n’indique avec certitude qu’il y a eu abus sexuel. Les accusations sont basées sur des déclarations vagues et subjectives. Il n’y a aucun témoin direct d’un abus sexuel», a-t-il relevé.«Le prévenu continue à nier catégoriquement toute implication dans les faits. Il est acquitté par manque de preuve», conclut le jugement".
  • Assises de Saint-Omer (près d'Outreau):  Victime menteuse. Un type de 59 ans est accusé par sa belle- soeur de 18 ans de l'avoir violée. Lui dit que la relation était consentie et qu'il en a marre de cette procédure et veut retrouver sa famille (discours accusés/acquittés d'Outreau). Le tribunal hésite, parce que le type traite la gamine de menteuse. Plus loin dans l'article, on lit: "Ses nièces, sœurs et ses propres enfants témoignent de « gestes malsains » et de « violences sexuelles » répétées. Ils décrivent une importante dépendance à l’alcool. Jackie T. explique avoir réduit sa consommation de boisson depuis sa sortie de prison en 2007. " Mais il dit que c'est fini...

 

> 8 octobre:

  • 1861981059_B973745914ZBelgique: mineure et prostituée. Là encore, rien sur les clients, et la peine du proxénète de cette mineure de 15 ans est incroyablement légère.  "Un Français de 18 ans a écopé de 37 mois de prison avec sursis, ce mardi, devant le tribunal correctionnel de Charleroi, pour exploitation de la débauche et traite des êtres humains. Il était en aveux d’avoir prostitué son ex-petite amie de 15 ans sur les trottoirs carolos".
  • Belgique: Même style d'affaire, à Liège: un type de 40 ans recrutait des filles naïves pour les prostituer via Facebook. Il les "essayait" d'abord pour savoir à quel type de choses les soumettre. Bizarrement, on ne parle que d'un seul viol dans cette affaire. 8 et 2 ans de prison pour de la prostitution de mineures."Les filles recrutées étaient ensuite orientées vers une société qui exploitait des bars de consommation où des filles se livraient à la prostitution. Une Waremmienne de 29 ans était à la tête du « Ladies Night », où les clients pouvaient venir consommer avant de se livrer éventuellement à des ébats avec les serveuses. La patronne et son mari, propriétaires de nombreux biens luxueux, encourent des peines de deux ans de prison tandis que trois de leurs employés risquent des peines d’un an."
  • Belgique: Poupée gonflable.  "Au psychiatre, il a dit qu’il utilisait l’enfant [une petite de 3 ans] comme une poupée gonflable. Et il estime ne pas avoir besoin d’une thérapie. (...) Le prévenu a expliqué avoir montré un jour un film pornographique à la fillette qui, dit-il, lui aurait demandé d'imiter les acteurs". A l'audience, le parquet avait requis une peine de CINQ ANS DE PRISON, décrivant le prévenu comme un être sans remords et refusant toute thérapie. Me Servais, conseil de l'individu, avait pour sa part sollicité un SURSIS probatoire, mesure de faveur que l'avocate a OBTENU ce mardi, sur la moitié d'une peine de cinq ans de prison."
  • France: magistrat et pédophile. Une maman vient d'être condamnée à 5 mois de prison fermes et 3.600 € d'amende, et on lui retire ses droits.Tout cela, parce que le pédophile, le "père", est magistrat et n'a reculé devant rien pour enfoncer cette mère protectrice. Une fois de plus, les enfants sont donc confiés au pédophile. Les 5 certificats médicaux attestant d'agressions sexuelles ont été ignorés car selon les amis du pédo, ils sont "faux".

 

> 9 octobre:

  • 2014-10-31_113010France: Ecoeurement. "Amoureux de sa fille avec qui il entretenait une relation incestueuse, Denis Mannechez n’a pas supporté qu’elle le quitte. Mardi soir à Gisors, avant de tenter de se donner la mort, il l’a tuée, ainsi que son employeur." Pourtant, il a déjà été condamné. "En 2012, Denis Mannechez a été condamné à cinq ans de prison, dont trois avec sursis, par la Cour d’assises d’appel de la Somme pour viols et agressions sexuelles sur deux de ses filles". Il est aussi le père de l'enfant de 13 ans de sa fille.
  • France: documentaire tendancieux d'Arte. Sur Arte (chaîne du service public financée par nos impôts), une petite fille questionne ses parents sur toutes sortes de pratiques sexuelles dont elle ne devrait même pas connaître le nom. Bien sûr papa et maman (oups... parent 1 et parent 2) répondent, et le téléspectateur à droit à des images rose bonbon, sur un style enfantin, mais bien explicites en guise d'illustration. Adieu abeilles et fleurs, bonjour "goldenshower" "anulingus" et Cie.
  • Saint-Malo: la face cachée de l'inceste. "L’oncle paternel, également parrain, d’un garçon de 12 ans raconte devant le tribunal de St-Malo, en se défaussant invariablement, comment il a abusé de son filleul pendant 3 ans." Le pire est la "sanction": "Le tribunal condamne finalement le prévenu à 24 mois d’emprisonnement dont 12 avec sursis, avec obligations de soins et interdiction d’exercer une activité en relation avec les mineurs durant 5 ans.
  • France: pédophile ou "malade"? "Le jeune homme a agressé sexuellement des enfants de 4 à 9 ans, dont sa cousine, lorsqu'il avait 15 et 18 ans. Il a été condamné à trois ans de prison. "Je ne suis pas pédophile, je suis malade", différencie avec force un jeune adulte d'Aire-sur-l'Adour, renvoyé devant le tribunal pour des agressions sexuelles commises alors qu'il avait 18 ans et six mois, sur un voisin de 9 ans et une cousine de 5.plaideurs
  • Réflexion. Vivre sous le patriarcat. "Dans les sociétés patriarcales, tout, même ce qui est présenté comme bénéficiant aux femmes, peut être retourné contre elles : les lois dites « protectrices » finissent en instruments de répression destinés à punir et à dissuader celles qui contesteraient la domination masculine et les droits qu’elle confère (en particulier l’accès aux orifices « sexuels » des femmes et la propriété de leurs utérus). Tout ce qui vise apparemment à punir les violences envers les femmes constitue en fait une violence supplémentaire envers elles. La soi-disant « protection » patriarcale des femmes par les hommes n’est qu’une démarche visant les asservir et à les contrôler plus complètement en prétendant que c’est « pour leur bien ». Comme dans le truc policier de l’interrogatoire par le « good cop » et le « bad cop », l’agresseur et le protecteur ont partie liée, ils sont les deux faces du même système, en fait ils sont une seule et même personne."
  • USA: Propagande pro pédophiles. Selon le New York Times, les lois anti pédophilie sont injustes... pour les pédophiles! Une tribune d'une ancienne avocate de la American Civil Liberties Union, il n'y a qu' 1% de pédophiles, ils sont nés comme ça et il faudrait les respecter au lieu de les "stigmatiser"!
  • Afghanistan: Pas de récidive possible: "La sentence est tombée pour ces cinq hommes accusés de viol collectif sur quatre femmes. Ils ont été pendus à Kaboul ce mercredi. La justice a tranché en faveur de cette pendaison malgré les protestations des organisations des droits de l’Homme au nouveau président Ashraf Ghani de limiter les exécutions. L’affaire remontait au 23 août dernier, un groupe de femmes était rentré ensemble après avoir assisté à une cérémonie en dehors de la capitale. Des assaillants les avaient soudainement arrêtées et agressées. Ils étaient vêtus en uniforme de police et portaient des fusils".

 

> 11 octobre:

  • Geraint-Lloyd-EvansAngleterre: Flic et pédophile.Geraint Lloyd Evans, un ancien inspecteur de police, faisait partie d'un réseau pédophile sur Internet, où on discutait de comment se procurer des enfants pour les violer. Il avait aussi des contenus pédopornos extrêmes dans son ordi. Il poussait aussi les autres à commettre des actes pédophiles.
  • Suisse: Quatre ans de prison pour l'abuseur de 3 enfants. "Entre 2004 et 2012, il a commis de nombreux abus sexuels sur 3 enfants à son domicile, dans le Nord vaudois. L’homme a été reconnu coupable de contrainte sexuelle, d’actes d’ordre sexuel avec des enfants et de lésions corporelles qualifiées, des actes qu'il a toujours nié."
  • Jersey: victimes grillées. Un ancien policier qui a travaillé sur l'affaire du réseau pédophile à l'orphelinat Haut de la Garenne, Lenny Harper, explique que dans le cadre d'une nouvelle enquête sur l'affaire, il a reçu un topo de 200 pages avec des infos confidentielles, qu'il devait signer. Sauf que quand il a reçu l'enveloppe, elle avait été ouverte. Les noms des 200 victimes ne sont donc plus protégés.
  • France: Fausses accusations: les vrais chiffres: Une étude canadienne (Trocmé et Bala, 2005) a analysé 7 672 cas de maltraitance sur enfants signalés aux services sociaux : dans 4 % de ces cas seulement, les dénonciations étaient fausses. En cas de conflits pour la garde des enfants après une séparation, cette proportion apparaissait plus élevée : 12 % ; les fausses dénonciations concernaient plutôt la négligence (neglect) que la violence sexuelle. De plus, les fausses dénonciations étaient formulées plus souvent par les parents n’ayant pas la garde, en général les pères (15 %), que par l’autre parent, en général les mères (2 %). Sur 7 672 cas de maltraitance, il y avait seulement 2 fausses dénonciations contre un père n’ayant pas la garde.201309132733-full
  • Suisse: Autre paradis à pédophiles.  Sursis pour viol et inceste. Un homme condamné pour viol sur sa fille de 17 ans a vu sa peine réduite de 28 à 18 mois de prison avec sursis en deuxième instance (On reste évidemment toujours dans le sursis !)."La Cour suprême du canton de Berne a dû suivre un arrêté du Tribunal fédéral, vendredi, et conclure qu'il n'y avait pas eu de viol. (...) La Cour a cependant reconnu que des abus étaient prouvés dans quatre cas, dont un avec pénétration."L'acte de pénétration a été reconnu MAIS pas le viol... Très subtil ! Alors comment expliquer cette contradiction ? => La victime ne s'étant pas défendue, aucune violence n'a pu être constatée donc "le fait" ne peut être qualifié viol. Autant dire que peu de viols doivent être reconnus comme tels en Suisse...

 

> 13 octobre:

  • Angleterre: Enfants en danger. En 2013, 3.200 enfants de moins de 16 ans étaient jugés comme à risques d'exploitation sexuelle. Pour les six premiers mois de 2014, on en est à plus de 3.000, signalés aux services sociaux. Rien qu'à Rotherham, où un gang de proxénètes pakistanais a été en partie démantelé, 1.400 filles ont été exploitées en l'espace de 16 ans.
  • Espagne: 54 pédophiles qui échangeaient par Peer to Peer ont été arrêté la semaine dernière. L'un d'eux était un physiothérapeute de Madrid qui filmait ses patients enfants nus.

 

> 14 octobre:

  • fireandlightBelgique: Le rabbin pédophile fait son office. Un rabbin accusé de pédophilie et en fuite fait une célébration en Belgique avec tous ses adeptes. "Âgé de 77 ans, Eliezer Berland est le chef d’une secte juive hassidique. Le week-end dernier, environ 80 partisans se sont rendus au Sun Parks de Mol pour célébrer la fête juive des Tabernacles. Si les adeptes du rabbin se sont rendus à Mol, c’est parce qu’ils suivent leur chef spirituel, partout où il se rend. Le directeur a confirmé au Nieuwsblad qu’ils étaient très présents mais qu’il n’y avait eu «aucun problème». La «secte», comme certains l’appellent, avait loué, en dernière minute, trente chalets. En fuite depuis 2012, Eliezer Berland a été arrêté aux Pays-Bas au mois de septembre. sa fuite a pris fiin à sa sortie d’avion à l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol. D’après son avocat, le rabbin «souffre de diabète depuis 20 ans et est impuissant». Le rabbin controversé est accusé de viols et de pédophilie. Il était en fuite au Maroc pendant deux ans. "
  • France: Là encore, rien sur les clients de cette ado prostituée de force :  "Une jeune fille de 15 ans qui avait été placée dans un foyer, a fugué au printemps de Montceau-les-Mines. Elle s’est rendue à Lyon, et a pris une chambre dans un hôtel du cours Gambetta. C’est là qu’elle a fait la connaissance de trois jeunes Lyonnais, bientôt suivis d’un quatrième. Rapidement, la situation a très mal tourné. Probablement droguée, l’adolescente a été violée, plusieurs jours de suite et par plusieurs des jeunes gens, profitant de sa détresse et de son isolement. Bien décidés à profiter au maximum de la faiblesse de leur victime, ils l’ont obligée à se prostituer. Et plutôt que le trottoir, où la présence d’une très jeune fille aurait attiré l’attention, ils ont cherché des clients sur internet.
  • France-Outreau-Acquittes-1France: De l'utilité de l'affaire d'Outreau pour faire relaxer un pédophile. A Béziers, encore un avocat, Me Marcoux, qui se sert de l'affaire d'Outreau pour plaider en faveur de son client pédocriminel avéré pour faire miroiter au juge des enfants victimes comme étant affabulateurs ..."Le prévenu qui est à la barre du tribunal de Béziers est poursuivi pour des faits d'agression sexuelle sur sa nièce âgée de moins de 15 ans. Des faits qui auraient duré de novembre 2010 à février 2012 à Béziers. (3 ans de détention sont requis par le procureur.) Selon l'instruction du dossier, le prévenu a tout fait subir à sa nièce. Il profitait de l'absence de sa femme pour la retrouver dans sa chambre, la prendre nue en photo. Avec force de détails, la victime a confié à une assistante sociale tout ce qu'elle a subi. Plaidoirie de la défense: "je vais plaider la relaxe au bénéfice du doute parce qu'il n'y a aucun élément matériel. [...] Moi, j'arrive ici avec un boulet énorme. Il a fait 18 mois de préventive. Et avec tout cela, je pense à Outreau, et tous ces enfants qui décrivaient toutes leurs souffrances face à ces incroyables violeurs. Aujourd'hui, nous sommes face à quelque chose d'épouvantable car nous sommes partis d'éléments invérifiables. Et cela me gêne que l'on ne veuille pas entendre que cette fille ait pu mentir".
  • Angleterre: un père a violé sa fille quotidiennement quand la mère était au travail. c'est seulement à 6 ans que la petite a dit à sa mère: "maman, j'ai quelque chose à te dire à propos de papa". Le père l'obligeait à regarder des films pornos et à faire pareil depuis ses 4 ans, et la violait. Il a commencé par nier les faits, puis a accusé sa femme d'être trop distante alors il s'est rabattu sur la petite, finalement il a été condamné à 14 ans de prison.arton40437-3a3be

  • Maroc: jusqu'à où va l'esprit de domination mélangé à la connerie la plus crasse, le tout au nom de la tradition...  "Une fillette de deux ans a été violée et assassinée par son oncle à Bir Jdid, dans la région de Doukkala. Raison invoquée par l’oncle-violeur, il reprochait à sa nièce d’être née hors mariage. Le drame s’est produit hier, 12 octobre. La fillette, Aya, âgée de 28 mois seulement a été prise des bras de sa maman avant d’être retrouvée quelques heures plus tard dans un état lamentable. "Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que la fille a été dépucelée avant d’être assassinée", explique un membre de l’association Touche pas à mon enfant à 2M, ajoutant que l’oncle a commis ce crime pour se venger de sa sœur qui a eu Aya hors mariage."

 

> 15 octobre:

1413352626883_wps_8_mccannpreview_jpg_Roderic

  • Affaire Maddie McCann: nouvelle fausse piste véhiculée dans les médias. Un pédophile anglais déjà condamné en Australie, Roderick Macdonald, se trouvait dans le coin quand elle a été enlevée, et va être arrêté. Il vit aujourd'hui à Malte, à Gozo, un lieu très très prisé des pédophiles anglais.
  • France: A tous les coups, ce sont encore des viols correctionnalisés, étalés sur 20 ans. Sept victimes, de l'inceste et l'avocat général ne demande que 12 ans. "Un homme, originaire de Saint-Quantin-de-Rançanne, a été condamné à 9 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Charente-Maritime, à Saintes.L'ouvrier agricole âgé de 60 ans était poursuivi pour viols sur mineure avec circonstances aggravantes, et différents crimes d'agressions sexuelles, notamment sur mineures par ascendant ou par personne ayant autorité. Il a été reconnu coupable de l'ensemble de ces faits au terme de deux jours d'audience. Sept jeunes femmes de son entourage familial - ses deux filles et cinq nièces par alliance - auraient été victimes de faits de nature sexuelle entre 1987 et 2011. Des faits commis dans différentes communes du département, notamment Vaux-sur-Mer et Arces-sur-Gironde. L'accusé a reconnu les viols de sa fille ainée, née d'une première union, et les agressions sexuelles de sa seconde fille ainsi que de l'une de ses nièces.2014-10-31_123558
  • USA: Vive Hollywood et le star system: "Selon TMZ, Kesha, révélée en 2009 grâce à son tube Tik Tok, vient de porter plainte contre son producteur Dr. Luke, qu'elle accuse d'agressions sexuelles mais aussi de violences physiques et psychologiques. Des faits qui se seraient déroulés pendant près de dix ans et qui auraient débuté quand elle n'avait que 18 ans. La chanteuse, âgée de 27 ans, affirme notamment que son mentor l'a obligée à boire et se droguer pour l'obliger à avoir des relations sexuelles avec lui.
  • France: Procès d'inceste devenu banal..."Pendant deux mois, de novembre à décembre 2012, cette jeune fille a subi les assauts sexuels de son beau-père. Elle avait 13 ans. Pendant deux mois, cette jeune fille a tu les souffrances que lui infligeait cet homme qu'elle connaissait depuis l'âge de 3 ans. L'ex beau-père a mis longtemps à reconnaître les agressions, accumulant les déclarations fantaisistes. « J'ai dit ça pour me défendre, j'avais honte », a-t-il expliqué, hier, après avoir enfin lâché une parole sans doute attendue par la victime : « Je reconnais tout. » Certes, ce « tout » était un peu amoindri par des trous de mémoire dus, selon lui, à un problème d'alcool. « C'est possible que ce soit vrai », s'est-il parfois contenté de répondre aux questions de la présidente, sans toutefois nier les faits".
  • France: encore de l'inceste. Le père de famille comparaissait pour des faits perpétrés sur sa fille dans le nord de la France et à Beaucaire lorsqu'elle était âgé de 13 à 16 ans. "Un père de famille a été condamné ce mardi à dix ans de réclusion criminelle par la cour d'assises du Gard. Le quadragénaire comparaissait pour viols et agressions sexuelles. Les faits avaient été commis dans le nord de la France et à Beaucaire lorsque la jeune fille était âgée de 13 à 16 ans".capturados_1
  • Colombie: Prostitution de mineurs pour les touristes. A Cartagène, une ville côtière prisée des touristes, où la prostitution de mineurs devient une industrie, tout un réseau a été démantelé. Un ex miss de beauté de 20 ans harponnait des cibles en les approchant via les réseaux sociaux, pour les prostituer, notamment dans des soirées VIP (forcément, vu les prix de ces passes, inaccessibles aux prolétaires). Par exemple, un gamin a été mis à prix 1 million de pesos (un peu moins de 400 euros). A Medelin, la ville de Pablo Escobar et de l'ex président Alvaro Uribe (ils étaient voisins), un autre réseau a été démantelé dans la foulée alors qu'il cherchait à vendre une gamine de 14 ans pour 2.500$ à des touristes étrangers. Des gamins pauvres étaient recrutés par le réseau  pour aller faire plaisir aux touristes, après avoir été drogués et alcoolisés. Au total, 60 jeunes dont 25 mineurs ont ainsi été retrouvés dans un lieu où une "fête" était organisée.Zizi-sexuel_scalewidth_714

  • France: Une expo très polémique. A chaque édition, on rajoute des modules toujours plus glauques. L'expo aux relents machistes et hétéro centrés "Zizi sexuel" me laisse perplexe. "Ateliers pratiques. C’est ludique, mais aussi scientifique. Parmi les ateliers pratiques, on découvre une amusante "essoreuse à langues." Pour que ça marche, il faut être deux : chacun glisse son bras dans un gant qui évoque une langue, et les deux font en sorte que les personnages échangent un baiser. Le "pubertomatic" propose aussi de coller différentes touffes de poils sur une silhouette de fille ou de garçon pendant que l’"amouromètre" propose aux jeunes visiteurs de mesurer leurs sentiments." Est-ce que des gosses de 5 à 10 ans ont vraiment besoin de ce genre d' "ateliers pratiques"?
  • France: Instit et prédateur pédophile. Un ex instituteur de 63 ans a pris 6 ans pour des agressions sexuelles sur des gamins issus de familles précarisées. " Étant donné mon passé, je comprends que l’on se pose des questions ", a reconnu cet ancien instituteur, déjà condamné en 2004 à Rouen pour des faits similaires. Nemorin, qui nie les faits, est accusé d’avoir profité de la faiblesse des enfants, ou de leurs parents, pour se lier d’amitié et prodiguer ou profiter de caresses, de masturbations, en allant jusqu’à une fellation. L’expert a parlé dans son cas de « risque élevé de récidive".10698607_873510202660456_1588875265263333331_n
  • Prévention: Est-ce que votre enfant a son réseau de confiance? Afin de lutter contre les abus sexuels commis contre les enfants, une idée développée par l'association "mothers against paedophiles" consiste à dire aux enfants qu'ils doivent pouvoir se confier à plusieurs personnes de leur entourage, en qui ils ont confiance. Il faut qu'aucun acte sexuel commis sur eux ne soit tabou, malgré le secret souvent imposé par les abuseurs.
  • Angleterre: L'impunité parce que c'est trop dur de les arrêter. Une ex inspectrice de police explique qu'on laisse les pédophiles dans les rues parce que la hiérarchie trouve qu'il est trop compliqué de les arrêter. Ou alors, on les coince pour autre chose, des trucs futiles. (C'est sûr, il vaut mieux coller des PV ou arrêter des gamins qui fument du shit dans les rues, c'est comme les outrages sur les agents de police, c'est rapide et "ça fait du chiff", comme ils disent). En Angleterre, finalement, mieux vaut violer un enfant que de commettre un vol, parce que les vols ça fait tâche.

 

> 16 octobre:

  • 918624-john-reilly-escorte-agent-courChili: Un influent prêtre irlandais, responsable pour le Chili des Légionnaires du Christ, puissante congrégation catholique éclaboussée par des crimes pédophiles, a été condamné mercredi pour abus sexuels répétés sur une fillette. "Le prêtre, John O'Reilly, 68 ans, a été reconnu coupable d'abus sexuels répétés sur une mineure entre 2010 et 2012 dans une école huppée de Santiago, où le prêtre exerçait comme guide spirituel".
  • Disparues de Perpignan: Quelques doutes sur la culpabilité de ce type qui tombe un peu providentiellement pour clore l'affaire Moktaria Chahib. ""Il était effectivement à Perpignan à l'époque des faits", confirme son avocat. Par la suite, son profil de délinquant sexuel attire l'attention des enquêteurs de la PJ, qui se sont succédé pendant 17 ans sur le dossier des crimes de la gare sans jamais l'abandonner. "Il a fait partie de la centaine de types qu'on a placés en garde à vue", se souvient l'un d'eux, aujourd'hui retraité. "C'était pas vraiment le suspect idéal, mais il a été de ceux qui ont eu droit à une perquisition et à un interrogatoire. On avait saisi des vêtements chez lui, mais ça n'avait rien donné.""2014-10-31_152112
  • USA:  Banalisation de la consommation de pédopornographie par l'auteur de best sellers John Graham. Pour lui, les juges "sont devenus fous" avec ça et si des types regardent des viols d'enfant, c'est parce qu'ils ont trop bu ou par hasard. Pour lui, ce ne sont pas "vraiment" des pédophiles.
  • Brésil: Première traque de pédos sur le dark net au Brésil. "L'opération policière a été baptisée "Darknet" (réseau obscur) car, pour la première fois, les policiers brésiliens ont réussi à suivre la trace du "deep web" (ou réseau profond) d'internet. Ce réseau permet aux utilisateurs d'accéder à internet sans être identifiés et de garder ainsi l'anonymat. La police brésilienne a lancé mercredi dans 18 des 27 Etats du pays une vaste opération contre la pédophilie et la pornographie infantile sur internet. Elle a donné lieu à 51 arrestations. Près de cent mandats d'arrêt et de perquisition ont été émis pour cette opération baptisée "Darknet", a souligné la police dans un communiqué. En outre, "des informations sur des suspects d'autres pays ont été fournies aux autorités du Portugal, de l'Italie, de la Colombie, du Mexique et du Venezuela", selon la même source."
  • France: prositution de mineurs en phase de normalisation. Quand je dis qu'on devient un pays sous développé: "Combien de mineurs se prostituent en France aujourd’hui?Le sujet est tellement tabou, que l’on manque de chiffre précis. Mais de source officieuse, grâce aux retours des associations de terrain, on sait qu’entre 5.000 et 8.000 mineurs se prostituent aujourd’hui en France. Et le phénomène a tendance à s’amplifier. Qui sont-ils? Les deux tiers d’entre eux sont des mineurs étrangers, le plus souvent originaires de Roumanie ou d’Afrique (Sierra Léone, Nigeria, Ghana, Cameroun…), âgés de 15 à 18 ans. Ils monnaient leur corps pour survivre. Ils sont généralement embringués dans des réseaux et surveillés par des proxénètes. Les autres sont Français, le plus souvent en situation de rupture familiale et vendent leur corps occasionnellement, la plupart du temps de leur propre initiative." Bientôt, de riches chinois viendront se taper nos gosses pendant qu'on essaiera de leur refourguer des cartes postales à la sortie des monuments...1066640_tribunal_667x333
  • France: Un ancien gendarme de 85 piges se fait enfin avoir pour "atteintes sexuelles" (???) sur sa fille et ses petites filles.Ben oui, avec l'impunité des pédophiles, c'est le risque. "La mère est décédée d'un cancer en 2006. La fille aînée, jeune maman, n'a pas eu la force d'affronter son grand-père. Alors la cadette est là, toute seule, à quelques mètres du prévenu. À 20 ans, elle en paraît 14, un corps de gamine secoué de chagrin, replié sur sa souffrance. À aucun moment, elle ne regardera le prévenu. Le papy s'emporte : "Tout ça est faux, elles cherchent à se faire tuer ?". La présidente du tribunal croit avoir mal entendu. "Elles veulent me tuer avec leurs mensonges mais c'est moi qui risque de les tuer ! Je ne suis pas un pourri !". La fille de son ex-compagne l'a également accusé." L'avocat de la défense dit que la petite fille est instable et a tout inventé.

 

> 17 octobre: 

  • justice-cour-audience-tribunal-2224410_1713France: Un winner témoin de Jéovah, naturiste et incestueux. En plus, il cire au complot... "L’avocat général a requis la confirmation de la culpabilité de ce père de famille condamné en son absence à 7 ans de prison pour des atteintes sexuelles sur ses filles et belle-filles entre 1999 et 2001. L’homme, qui se revendique témoin de Jéhovah et naturiste, justifie sa récente disparition par un kidnapping au Kenya, et crie au complot. Avec Lucien W., 51 ans, c’est toujours la faute des autres. Il a été condamné pour escroquerie en 2003 à Montpellier. « C’est parce qu’un escroc m’avait volé ma carte Bleue ». Condamné pour abandon de famille en 2006. « Je versais la pension alimentaire en liquide et mon ex en a profité pour m’attaquer. » Son absence devant la cour d’appel en mai dernier. « J’ai été kidnappé au Kenya », affirme sans se démonter ce commercial de profession, qui a visiblement réponse à tout."
  • France: Viol sur mineure, il comparait libre... "Le procès pour viol sur une mineure d’un Tarbais de 38 ans a débuté, ce matin, devant la cour d’assises des Hautes-Pyrénées. Défendu par Me Pascal Markhoff, l’accusé comparaît libre. Il est poursuivi pour « viol commis sur une mineure par une personne ayant autorité sur la victime ». En l’occurrence, l’accusé était le beau-père de la jeune fille. Les faits se sont produits à Tarbes entre le 1er février 2009 et le 31 octobre 2010.mariage-forcé
  • Maroc: Elle se suicide pour échapper à un mariage forcé. 40.000 mariages forcés par an au Maroc, et des drames à la clé:  "Une jeune marocaine de 17 ans s’est suicidée en fin de semaine dernière à Tamesna, dans la banlieue de Rabat, afin d’échapper à un mariage forcé organisé par sa famille, avec un veuf de cinquante ans."
  • Ardennes: Cumul et dénégations. "D’abord mis en examen pour viol aggravé, Christophe Michaux, un Rethélois de 37 ans est également accusé de détention d’images à caractère pédopornographique. Des faits qu’il a toujours niés, déjà devant les enquêteurs puis face au magistrat instructeur. Des dénégations qu’il a réitérées face à la cour, au premier jour de son procès. L’homme n’a jamais été condamné. De son côté, Aline (prénom d’emprunt), aujourd’hui âgée de 15 ans, n’est jamais revenue sur ses accusations. Des faits qui remonteraient au mois d’octobre 2011 et qui seront dénoncés le 10 novembre par la mère de l’adolescente. Par la suite, deux gynécologues confirmeront qu’elle a bien été déflorée. Elle désigne rapidement Christophe Michaux comme son agresseur. Il l’aurait emmené dans un chemin à l’écart des HLM avant de la violer sous la contrainte d’un couteau. L’accusé évoque une dénonciation mensongère « par vengeance »."

 

 > 19 octobre:

2014-10-31_154208

  • Belgique: La majorité sexuelle abaissée à 14 ans? Le nouveau gouvernement fédéral veut abaisser de deux ans l'âge de la majorité sexuelle, qui est aujourd'hui fixé à 16 ans, rapportent samedi De Morgen et Het Laatste Nieuws. Plusieurs associations du nord du pays, le Conseil de la Jeunesse flamand et le Commissariat aux Droits de l'Enfant de la Communauté flamande s'étaient montrés demandeurs d'une telle réforme, voulant que le cadre légal soit adopté à la réalité actuelle.==>Ils ne peuvent pas voter, mais à 14 ans ils seront assez grands pour qu'on présume qu'ils sont consentants pour des relations sexuelles avec des adultes. Youpi.
  • France: Quand la justice condamne une mère jugée "trop protectrice" alors que sa fille est probablement violée. Et devinez à qui va être confiée la gamine, maintenant que sa mère a été condamnée à de la prison pour non représentation d'enfant, suite aux déclarations de la petite qui évoquait des attouchements? "J'ai des raisons de protéger ma fille. Cette certitude, déclarée à la barre, par Karine, avait marqué les esprits lors de l'audience du 8 octobre. Mais elle n'a pas fait flancher le tribunal correctionnel de Châteauroux qui vient de rendre son jugement : la jeune mère castelroussine a été condamnée à deux mois de prison avec sursis et à verser 1.500 € de dommages et intérêts pour « non-représentation d'enfant à une personne ayant le droit de le réclamer ». Depuis août 2012, celle-ci refuse de confier sa fille de 6 ans à son ex-époux avec lequel, pourtant, elle partage la garde. Durant l'été 2012, sa fille lui aurait confié des faits interprétés comme « des attouchements sexuels » commis par son père, qui vit dans la Creuse. Mais après enquêtes, les deux plaintes de Karine ont été classées sans suite. '

 

> 20 octobre:

  • 2014-10-31_154642France: 15 ans d'actes pédophiles et 6 victimes, sans entrave. "Les faits qui s'étendent sur près de quinze ans, auraient eu lieu entre 1988 et 2002. La principale victime Jean G. qui a aujourd'hui 27 ans déclare qu'elle aurait été victime d'une dizaine d'agressions sexuelles de la part de son oncle maternel entre 1993 et 2002. C'est en mars 2012, que l'affaire a été portée à la connaissance de la justice après que plusieurs des victimes du présumé pédophile aient compris qu'elles avaient toutes subi le même sort à différentes époques. La tentative de suicide de l'une des victimes, cousin des autres, et aujourd'hui hospitalisé en psychiatrie pour une grave dépression liée à ses abus sexuels, aurait été un électrochoc pour les deux cousins qui ont conjointement déposé plainte au commissariat de Montauban. "
  • France:  Pas viol, selon le pédophile, car pas de coït. ""Il n'a pas intégré les interdits de l'inceste", indiquera un autre “sondeur d'âme”. Dans ses déclarations durant l'enquête, le père avait considéré qu'il ne s'agissait pas "d'un viol dans la mesure où il n'y avait pas eu de coït". Un des psychiatres considère qu'il a vu sa fille comme "un objet de séduction" Il est dans le box des détenus pour avoir abusé de sa fille alors qu'elle était âgée de 13 à 16 ans. En préambule du procès, le quadragénaire a indiqué qu'il reconnaissait les faits qui lui valent de comparaître pour viols et agressions sexuelles.."2014-10-31_155028
  • France: Quand une victime n'est pas prise en charge et qu'on la nie, on doit craindre de nouvaux cas de pédophilie. Et qui est responsable? "Stéphane a été violé plusieurs fois lors de l'un de ses nombreux passages en foyer et affirme que son beau-père l'a agressé sexuellement, avant d'être condamné, en 2005, pour viols et actes de torture et de barbarie sur la soeur de Stéphane, à 14 ans de réclusion criminelle. La propre mère de Stéphane a elle aussi été condamnée pour les mêmes faits, plus lourdement encore, à 18 ans de réclusion. Stéphane a dit son sentiment d'impuissance de ne pas avoir pu protéger sa soeur.La mère? Elle aussi victime de son propre beau-père lorsqu'elle était jeune fille. Le traumatisme est partout, les repères affectifs complètement brouillés, les fondements éducatifs quasiment absents. Les douleurs sont amplifiées par l'absence de mots, qui manquent encore pour expliquer ces gestes commis sur des enfants."
  • France: Petite victoire pour les parents protecteurs. Poursuivie pour non représentation d’enfants, une mère a invoqué avec succès devant une Cour d’Appel les dispositions de l’article 122-7 du Code Pénal, article visant l’état de nécessité.
  • France: Un grand-père est accusé d'agressions sexuelles agravées et de tentative de viol sur sa petite-fille, alors âgée de 3 à 6 ans. Résultat : 8 ans de procédures, une condamnation du prévenu en correctionnelle au lieu des assises à 1 an ferme (aménageable !), et quatre ans avec sursis (donc, déjà "aménagés") "La victime, aujourd’hui âgée de 15 ans, s’est exprimée devant le tribunal, après une procédure qui a duré 8 ans. Le grand-père a été reconnu coupable et écope d’une peine de prison ferme d’un an qui peut être aménageable, de quatre ans avec sursis et de l’obligation d’indemniser sa victime."

 

> 21 octobre:

  • Canada: Une affaire très glauque mais hélas pas exceptionnelle. "La femme de Québec âgée de 41 ans a plaidé coupable à des accusations de contacts sexuels et d'incitation à des contacts sexuels ainsi que d'une accusation plus rare de corruption d'enfants. En 2010, lorsqu'elle constate que son conjoint, aussi accusé dans cette affaire, a des problèmes érectiles, la mère lui propose son adolescente de 14 ans comme stimulant sexuel afin de pouvoir elle-même par la suite satisfaire ses besoins. A de nombreuses reprises, elle aurait obligé sa fille à faire des fellations à son conjoint. Elle-même consommatrice de drogue, la mère a fait prendre du GHB (drogue du viol) à sa fille pour faciliter les gestes sexuels".
  • Belgique: Sur les traces à très long terme de la pédopornographie.  "Alors qu’elle avait six ans, Louise a été abusée par son beau-père durant deux longues années. A l’époque, son agresseur filmait absolument tout. Aujourd’hui, Louise a vingt et un ans.  Il arrive encore que la police retrouve des photos d’elle chez un pédophile"
  • SAP: Zéro crédibilité pour le "syndrome d'aliénation parentale". Le Collège des Psychologues de la Province de Buenos Aires a publié sur son site le 15 septembre 2014 une déclaration dans laquelle il s’oppose fermement à la théorie du Syndrome d’Aliénation Parentale : Pronunciamiento SAP (déclaration sur le SAP).

 

> 22 octobre:

  • 16feebfa47cb7e01fdf19122f732fa6f-1413818198Belgique: On enfonce le clou sur la majorité sexuelle à 14 ans, au nom des droits de l'enfant cette fois. C'est le gouvernement libéral/fachos belge qui le fait, à peine arrivé au pouvoir. On voit où sont les priorités: décriminaliser les rapports sexuels avec les mineurs. Quant au droit de vote, ils peuvent se brosser, évidemment. Aujourd'hui la majorité sexuelle est fixée à 16 ans et c'est très bien. Mauvaise foi pure: ""Enfin, il y a l’autre fantasme : celui d’une porte ouverte aux pédophiles. Mais enfin, abaisser l’âge de la majorité sexuelle ne veut pas dire qu’on autorise les rapports contraints! Outre la protection de la jeunesse, il y a des lois en Belgique, on ne fait pas ce qu’on veut en matière de sexualité, même entre adultes. Un attentat à la pudeur ou un viol reste un crime". dit l'expert. SAUF QU'UN MINEUR N'A PAS LE CONSENTEMENT et c'est pour ca qu'il ne vote pas, ni signe pas de contrats, et ne peut pas être consentant à un rapport sexuel puisqu'un mineur, par définition, est sous l'emprise de son environnement.  Un gosse de 14 ans qui réclame un rapport sexuel avec un majeur a nécessairement grandi dans un environnement dysfonctionnel.
  • France: Pédophile car homosexuel frustré? "Il reconnaît les viols et agressions sexuelles sur les six parties civiles dont une qui se défend sans avocat. L'homme qui reconnaît tout, a aussi indiqué, lors des débats, qu'il avait une fortement attirance homosexuelle qui n'a pas été assumée pour l'instant, en raison du poids familial. Une famille montbetonaise de dix enfants, où les tabous étaient nombreux. Au moins deux sœurs ont avoué avoir été victimes d'inceste de la part de leur père. Elles ont toutes indiqué à leur frère qu'il ne faisait plus partie de la famille après le mal infligé à leurs enfants respectifs."603754-0c53d290-5999-11e4-9622-df312bf171ad
  • USA: la maman d'un gamin tué par son "père" a expliqué au procès comment elle a du se battre seule pour tenter de protéger son fils, en vain. AUcune autorité n'a rien voulu entendre, et finalement le drame est arrivé. Comme la "justice" n'a trouvé aucun problème à laisser la garde au géniteur qui était déjà un compagnon violent, il a pu tuer le gamin tranquillement. Il a aussi pu l'agresser sexuellement pendant que la mère passait pour une mauvaise mère et perdait ses droits.
  • Sénégal: Un français coincé pour avoir agressé un enfant de 10 ans.  "Une affaire de pédophilie, de viol et d’acte contre nature, de détournement de mineur, d’attentat à la pudeur avec violence sur un garçon de 10 ans, défraie la chronique. Le ressortissant français Yohann Verlhatt, en provenance de la capitale sénégalaise, a été, en effet, appréhendé ce samedi 18 octobre 2014, dans le bateau Aline Sitoé Diatta", où il a tenté d'agresser un gamin de 10 ans.prosti
  • France: On commence à réagir en france contre la prostitution de mineurs hors réseaux, en l'occurrence dans les collèges.  L'association Agir contre la prostitution des enfants lance une campagne choc et s'alarme de certaines pratiques s'apparentant à de la prostitution dès le collège.
  • France: Réaction à la propagande pro pédos: "Les enfants ne sont pas capables d’inventer de telles scènes sexuelles"... "L’auteur réagit suite à un article paru dans «l’express samedi» du 27 septembre concernant des délits sur mineurs. Disqualifier la parole d’un enfant victime d’abus sexuel équivaut d’une part à protéger l’agresseur et d’autre part à signifier à l’enfant victime qu’il ne sera pas aidé, ni protégé (...) Les experts français, britanniques, sud-africains ont plus de 30 ans d’expérience dans l’accompagnement des personnes victimes ou auteurs d’abus sexuels. Dans toute leur carrière professionnelle, ils n’ont été témoins que d’un ou deux cas où l’enfant avait menti sur l’identité de l’agresseur mais jamais sur le fait qu’il ait été victime."2014-10-31_161744
  • USA: La déchéance d'une icone, visiblement assez perverse... Le dénommé Bill Cosby, la star du cosby show, cette emission affligeante des années 80 et 90, est accusé de viols et de diverses agressions sexuelles par 13 femmes, qu'il avait préalablement droguees, comme Polanski. De nombreuses accusations de ce type l'ont poursuivi toute sa carrière, et ça s'est souvent réglé par des sommes d'argent versées discrètement via des règlements à l'ambiable. En tout cas, tout le monde a préféré oublier ces histoires et les mettre sous le tapis rouge d'Hollywood. D'ailleurs, dans se récente biographie, lui aussi a oublié de perler de ces viols répétés.

 

> 23 octobre:

  • 2014-10-31_162737Besançon: Un pédophile récidiviste (déjà condamné en plus) a violé un garçon de 5 ans dans la rue, normal quoi...  "Un Bisontin d'une quarantaine d'années a été mis en examen pour viol sur un petit garçon de 5 ans qu'il est soupçonné d'avoir agressé sexuellement dans la rue, dans le quartier Planoise à Besançon. L'homme n'avait pas le droit d'approcher un enfant, après une précédente condamnation pour agression sexuelle sur mineur.
  • Belgique:  6 ans pour des viols et de l'inceste sur deux générations correctionnalisé et en partie prescrits. "Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné un homme à 6 ans de prison ferme pour des viols et attentats à la pudeur sur ses deux petits-enfants et sur la fille de son frère. Le dévoilement de l'affaire avait permis d'apprendre qu'il s'était rendu coupable de abus similaires sur ses propres enfants, faits aujourd'hui prescrits. "
  • Mayotte: la pauvre gamine, déjà violée par son père, n'est pas crue par la justice. Pour le tribunal, c'est juste "parole contre parole"... "C’est encore une fois parole contre parole, et sans aucune preuve matérielle qu’était jugée une affaire d’agression sexuelle sur mineur par personne ayant autorité. C‘est une infirmière du lycée Younoussa Bamana de Mamoudzou qui fera le signalement : une jeune fille vient de lui parler d’attouchements sexuels dont elle serait victime de la part de son beau-père contre du chantage. Une jeune fille qui, toujours selon ses dires, aurait déjà été agressée par son père biologique. Un procès a d’ailleurs eu lieu, mais les magistrats avouent n’avoir pu en connaître l’issue."dorothee-lelievre-a-fait-entendre-sa-colere-hier-matin-dans-les-rues-de-belfort-photo-xavier-gorau
  • France: Une mère perd la garde de sa fille pour avoir osé demander la suppression d'un mercredi sur deux, car le père habite à 150 km, ce qui oblige sa fille de 8 ans à se lever à 5h du matin pour aller à l'école. Le père en a profité pour demander la garde qui lui a été donnée par le juge. Contre son gré, la petite fille doit quitter sa maman, son école, son environnement quotidien pour aller vivre avec son père à 150 km. C'est un véritable déchirement pour cette petite. Les enseignants de son école ne comprennent pas cette décision et ont même écrit au JAF. Seul un père égo-centré peut demander, de la sorte, la garde contre le gré de l'enfant et, auparavant, obliger cette enfant de 8 ans à se lever à 5h du matin, juste pour avoir son droit de visite un mercredi sur deux.
  • France: Non, la parole de l'enfant n'est pas sacrée. Au contraire, la justice pousse les enfants victimes à se taire, et quand ils parlent elle n'en tient pas compte. Quand je dis que les droits des "pères" même violents passent avant l'intérêt des enfants: "Parfois (seulement) la justice arrive à préserver l'intérêt de l'enfant, mais des jurisprudences successives ces dernières années, telle que celle validant le pseudo "syndrome" d'aliénation parentale (une théorie anti-victimaire qui ne risque pas d'être reconnue par la communauté scientifique mais qui semble être très à la mode chez certains avocats et magistrats) ne font que museler davantage la parole de l'enfant violenté ou abandonné". Le 8 octobre 2014, la Cour de Cassation a acté que l'obligation du parent d'entretenir des liens avec l'enfant - et ce même quand il s'agit d'un parent violent - prévaut sur le droit de l'enfant d'être entendu et de participer aux décisions qui le concernent, ainsi que le droit (ou pas) de maintenir des relations personnelles avec un parent.

 

> 24 octobre:

  • 5314303_GUSA: Voilà une peine qui commence à être correcte. Un couple a ramassé 1.590 ans de prison pour avoir produit de la pédopornographie avec un enfant qui avait été placé chez eux, qu'ils ont soumis à des viols et des viols collectifs filmés et photographiés.
  • Irlande du Nord: un pédophile condamné réclame 100.000 £ parce que sa photo s'est retrouvée sur une page Facebook qui tente de recenser les pédophiles (400 sont affichés sur la page). L'affaire était plaidée devant la Haute Cour. Bientot les pédophiles se feront de l'argent en dépouillant les anti pédos... Remarquez c'est déjà le cas avec les plaintes pour dénonciation calomnieuse.
  • Angleterre: on sait qu'une grande enquête sur les affaires de réseaux pédophiles VIP étouffés doit être menée par la juge Fiona Woolf (en remplacement de sa collègue Butler Sloss qui a du démissionner car elle était trop proche de moult pédophiles VIP). Fiona Woolf aussi est critiquée: en effet, c'est une amie de Léon Brittan, le ministre de l'Intérieur qui faisait disparaitre les dossiers pédophiles VIP plus vite que son ombre. Pour faire style, Cameron a dit que les victimes seraient partie intégrante de l'enquête, mais voilà:un représentant des victimes a dit qu'elles ne prendront pas part à ladite enquête car il n'y a aucune garantie qu'elle se fasse de manière indépendante.2014-10-31_164210
  • USA: Un type a kidnappé une adolescente de 15 ans sur le chemin de l'école pour la prostituer. Il l'a séquestrée durant six mois, 'la violée et vendue à d'autres pédophiles. A tous ces types elle dit qu'elle était seulement une ado et qu'elle voulait qu'ils l'amènent au poste de police. Quand elle est finalement tombée sur des flics, ils l'ont arrêtée!  Une autre, âgée de 12 ans, elle avait fui d'un foyer où elle subissait de mauvais traitements. Elle est tombée sur un proxénète qui la vendait à au moins 7 types par nuit et a été arrêtée pour prostitution enfantine. Près de 300.000 mineurs risquent une exploitation sexuelle aux USA. Souvent quand ils sont arrêtés pour prostitution ils vont en prison.18892988

  • Nice: Le pédophile en série coincé grâce à une maman. Si Aurélien Jarrier, qui a "agressé sexuellement" 19 gosses et violé 5 autres, a été coincé, ce n'est PAS grâce aux flics, et encore moins grâce à sa hiérarchie. Non, c'est la mère d'une victime qui l'a démasqué: "une maman de Roquefort-les-Pins, bien que trouvant Aurélien "formidable avec les enfants", avait fini pour nourrir des soupçons à son encontre. Son fils de 8 ans, Adrien, lui avait notamment confié que des médicaments avalés à l'initiative de Jarrier avaient "mauvais goût".Une nuit où le "pédo-analayste" campait dans son jardin en compagnie d'Adrien, elle se dissimulait pour le surveiller. Le voyant endormi vers 2h30, elle fouillait son sac. Elle y trouvait de la vaseline, des gants en latex ainsi que des substances dont elle prenait des échantillons qu'elle portait à un laboratoire. Il s'agissait de bromazépan, médicament psychotrope et de chloroforme. Elle se décidait alors de se rendre à la gendarmerie."

 

> 25 octobre:

  • 1413938760042_wps_1_PORT_ORANGE_Fla_An_attornUSA: Encore un qui tue ses enfants pour détruire son ex. Le "père" a appelé sa femme en lui disant d'arrêter la procédure de divorce ou il tuait leurs trois enfants. Il a réussi à en tuer deux par balles, la dernière a survécu grâce à sa sœur. La mère était partie chercher du secours, qui est arrivé trop tard.
  • France: A quoi sert la police? Procès Jarrier: même ce pédophile en série a nié tous les viols et reconnu seulement quelques agressions sexuelles. Jusqu'au dernier jour du procès où il a avoué 15 viols et agressions sexuelles. "Tout au long de ces audiences, il avait nié tout viol et concédé un minimum, à savoir l'agression sexuelle de quatre enfants. Au quatrième jour du procès à huis clos total, il s'était enfermé dans le silence.A la surprise générale, il a pris la parole à la fin du procès pour préciser qu'il n'avait pas agressé quatre des enfants de la procédure, en les citant nommément. « Pour les autres, c'était vrai et je leur demande pardon », a-t-il ensuite lancé"

 

> 26 octobre:

  • Leanne-GilderAngleterre: On n'arrête pas le progrès. Une mère de famille a filé du crack à une écolière de 14 ans, avant de l'emmener dans le quartier rouge de Manchester pour la prostituer. Elle a pris 5 ans de prison.
  • Angleterre: Chaque année, des centaines d'enfants sont CONCUS par des pédophiles pour être violés, alerte une ONG. Ces pédophiles peuvent passer des années à convaincre des femmes d'avoir des enfants, à leur faire croire qu'ils ont avec elles une relation normale. Cette ONG a constaté que dans un bon tiers de ses dossiers d'abus sur mineur, le parent protecteur (la mère quasiment à chaque fois) a été ciblée par le pédophile dans le seul but d'avoir une victime sous la main. Un des pédos a même dit qu'il voulait que la mère tombe enceinte pour violer leur fille. Pour ces pédophiles, avoir une relation avec une femme n'est qu'un moyen d'avoir accès à un enfant. Ils sont donc très manipulateurs pour que la femme ne se doute de rien, ni avant la naissance, ni après. ==> J'ajoute que cela arrive aussi en France, mais comme les affaires sont classées sans suite 9 fois sur 10, l'enfant est carrément confié au pédophile et la mère risque de perdre tous ses droits parentaux.

 

> 28 octobre:

PHOd94ee91e-5deb-11e4-9454-6dcc797bc15b-805x453

  • USA: Quand la réalité casse la télé réalité. Une téléréalité sur une mère et sa fille de 9 ans fanatiques de concours de beauté a été annulée car le nouveau copain (qui est aussi un ex) de la mère sort juste de 10 ans de prison pour des agressions sexuelles de mineur. La fille ainée âgée de 20 ans a dit qu'elle avait été violée par le type quand elle avait 8 ans.
  • France: Le directeur de colo était un pédophile. Pendant trois ans, il a traqué ses jeunes victimes sur Internet et dans les colonies de vacances. Jugé ce jeudi 23 octobre par le tribunal correctionnel de Lyon, un Rhodanien de 33 ans vient d'écoper de trois ans de prison pour des agressions sexuelles et corruption de mineurs. Entre 2008 et 2011, cet ancien directeur de colonie n'a pas hésité à faire de son métier, son "terrain de chasse".
  • Malte: des infos sur l'affaire maddie McCann? Encore un pédophile (anglais) condamné (pour des faits en Nouvelle Zélande) qui part s'abriter à Gozo, un coin très prisé des pédophiles anglophones. Il y a été arrêté pour des viols de mineur commis en Angleterre, et pour possession de pédoporno.Scotland Yard veut l'interroger dans le cadre de l'affaire Maddie McCann.une-mc3a8re-expulsc3a9e-de-suisse-avec-son-bc3a9bc3a9
  • Suisse: Expulsée de Suisse, elle doit retourner chez l'ex qu'elle a quitté. Une femme Suissesse qui a fui un conjoint violent en france et se réfugie dans son pays vient d'en être expulsée avec sa fille de 9 mois.  Elle a donc du retourner en France, où, comme en Suisse, les "pères" ont tous les droits, surtout s'ils sont violent, pervers et/ou pédophiles. "L’histoire a mal tourné: «Je me suis fait avoir. Mon mari n’a pas tenu son engagement et a pris ma fille», raconte-t-elle. Elle se trouvait ces derniers jours à Paris pour tenter de récupérer le bébé. Selon l’avocate de la jeune femme, Me Céline Jarry-Lacombe, la décision du TF a joué un rôle dans ce rebondissement: «En Suisse, elle aurait été mieux protégée. Je déposerai très prochainement une demande en révision auprès du Tribunal fédéral, qui avait rendu son jugement sur la base d’une fausse déclaration du père.»"
  • Suisse: Vingt ans de combat pour faire reconnaitre l'inceste - et encore!. Un ex haut fonctionnaire français dont les médias cachent le nom (mais il s'agit de Gabriel Aranda), vient d'être condamné, à Geneve où il vit depuis des années, pour des viols commis sur sa fille, âgée aujourd'hui de 37 ans, entre 1995 et 2000. Il avait pris 6 mois fermes en première instance, puis acquitté en appel, sauf pour une vague "contrainte"!  "Il a été reconnu coupable d'infractions commises à plusieurs reprises entre le 12 août 1985 et le mois de mai 2000, de façon épisodique et non régulière."dimanche_journee_mondiale_contre_16884_hd
  • France: Même une femme battue dont les enfants sont violés ne peut tuer le pervers. Une femme qui a tué son mari pédophile et violent sans que la justice ne daigne protéger cette famille vient de prendre 10 ans fermes! "L'homme a fait vivre un enfer pendant des années à sa femme et ses filles, toutes battues et violées. Le fils de la famille, également victime de violences de la part de son père, s'est suicidé. "Une femme qui avait tué son mari en 2012 après plusieurs dizaines d’années d’un enfer conjugal fait de coups et d’abus sexuels de ses propres filles, a été condamnée mardi à 10 années de réclusion par la cour d’assises du Loiret. L’avocate générale avait requis entre 12 et 14 ans de prison mais sans retenir la préméditation contre Jacqueline Sauvage, 65 ans, initialement mise en examen pour assassinat, qui a tiré trois coups de fusil dans le dos de son mari le 10 septembre 2012."

 

> 29 octobre:

  • 02022011-1France: Quand on généralise un cas particulier pour nuire aux victimes de viols. Quelle bande de nazes. Ils croient que parce qu'ils n'enquetent pas et qu'ils ne trouvent rien, plein de plaintes pour agressions sexuelles sont fausses. Quand va-t-on enfin recruter des flics et magistrats avec des neurones et une conscience éthique? « Les chiffres de dénonciation calomnieuse sont très importants, notamment en matière d’agressions sexuelles et de viols qui sont en réalité de pure invention. C’est en général pour ne pas se faire disputer », explique Jean-Claude Belot, procureur de la république adjoint. " Et selon les poulets, «dans sept ou huit cas sur dix, c’est du pipeau». Pays de machistes incompétents! On ne peut plus s'étonner qu'une victime sur 10 ose porter plainte, et qu'à peine un violeur sur 10 dénoncé soit condamné! Avec ça, on a des jolis chiff'. Pour ces connards: les vrais chiffres des dénonciations calomnieuses de viols sont en dessous de 2%, ce que TOUTES les études sérieuses confirment.
  • Angleterre: contre une bague et des chaussures, une mère de famille a aidé un pédophile rencontré sur Internet à se rapprocher de ses victimes. Elle lui avait organisé le viol de deux fillettes de moins de 11 ans, qu'il a pu violer. Il voulait aussi faire participer la femme aux viols.  Il a pris 20 ans de prison.
  • Suisse: Le papy pédophile cherche à se défiler par tous les moyens... légaux! Tiens, en Suisse le pédophile peut assister à l'audition de sa victime? "L'aïeul est définitivement condamné à vingt mois de prison avec sursis pour des attouchements et des gestes déplacés et à 120 jours-amende, également assortis du sursis. Sa condamnation repose en grande partie sur l'audition de la fillette, interrogée trois ans après les faits par le Groupe de protection de l'enfant de l'Hôpital de l'Ile. Comme il n'avait pas été confronté à cette audition de l'enfant et n'avait pas pu valablement exercer son droit à poser des questions, le grand-père avait ultérieurement invoqué une violation des droits de la défense. Il estimait insuffisante la possibilité qui lui avait été offerte d'assister à une seconde audition de la victime, qui n'avait eu lieu que deux ans et demi plus tard."1010766_465759570181162_1815065630_n
  • Suisse: Enlevé à sa mère pour des broutilles. Sans aucune raison : un enfant de 8 ans est enlevé à l’école par les forces de l’ordre. Sa mère ne le voit plus.  "Encore une affaire d’enlèvement d’enfant par les autorités suisses.  Et bien sûr, la victime de cette violence institutionnelle est une mère seule, comme dans la plupart des cas. Dans ce pays hautement patriarcal, les mères seules et les mères célibataires se voient régulièrement jugées comme irresponsables ou dangereuses, ce qui permet aux autorités de mettre leurs enfants sous curatelle ou de les placer(...) Dans ce cas, il y a de plus signalement d’abus sexuels paternels, donc une situation supplémentaire dans laquelle les autorités retirent régulièrement les enfants à la mère protectrice."
  • Angleterre: Ca chauffe au sujet des pédophiles VIP. L'ancien ministre de l'Intérieur Léon Brittan, chez qui les dossiers de réseaux pédophiles VIP disparaissaient plus vite que leur ombre et qui est subitement devenu amnésique, est relié par un député aux abus sexuels d'enfants par la protection qu'il a apportée. Le député a été sanctionné pour avoir abusé de son privilège parlementaire.  Il a aussi une plainte sur le dos pour un viol sur une adolescente de 19 ans à son domicile, dans les années 70.

 

> 30 octobre:

  • 1874344-focusFrance: Un pédophile qu'on devrait dégager au même titre que Miterrand, Polac ou Con Bendit.  "En 2007, le chan­teur a été condamné pour atteinte sexuelle sur mineur de moins de 15 ans à 10 000 euros d’amende. Une jeune fille, âgée de 13 ans au moment des faits, accu­sait le chan­teur et un de ses amis de l’avoir violée à deux reprises. Jean-Luc Lahaye avait reconnu à l’époque des rela­tions sexuelles consen­ties avec la jeune fille mais avait expliqué que la victime « faisait plus que son âge ». « On a tenté de me salir avec l’his­toire de cette jeune fille, estime-t-il aujourd’­hui. Je suis une cible facile. »" A 13 ans on est mineur et on 'na donc PAS le consentement, combiend e fois faudra-t-il rappeler la loi à ces pédos? D'autant qu'il continue à se vanter d'aimer la chair fraîche, mais de 18 ans maintenant!
  • Angleterre: Quand la mère porteuse bosse pour un pédophile sans savoir qu'elle est juste une mère porteuse ou pourvoyeuse de victimes. "Susan était une mère célibataire avec une fille jeune quand Mark est entré dans sa vie. Elle n'avait pas prévu un autre enfant, mais il la persuadée d’arrêter la contraception affirmant qu’elle la rendait de mauvaise humeur. Bientôt Susan est tombée enceinte et leur relation a commencé à se dégrader. Un an après la naissance de leur fille Lisa, Mark est parti avec le bébé et une bataille pour la garde a commencé. Susan a obtenu le retour de Lisa, mais le tribunal a accordé à Mark l’autorité parentale et des contacts avec sa fille tous les week-ends. Bientôt Lisa a commencé à souffrir d'une série d'infections urinaires, mais leur GP a assuré la maman qu’il n'y avait rien à craindre. Et Susan a mis l’énurésie et les cauchemars de Lisa sur le compte du stress entre elle et Mark. Mais quelques années plus tard, quand sa fille aînée Amy, à présent une adolescente, a également passé du temps avec Mark, la vérité a commencé à émerger."

 

> 30 cotobre:

  • 1574900084_B973931343ZFrance: Impunité quasi totale. 5 ans pour des viols répétés sur mineure de ses 8 à ses 15 ans, et aux assises s'il vous plaît! Ben oui, le prévenu est "immature".  "Il a volé l’innocence de ma fille et gâché nos existences, cela ne pourra jamais être réparé », déclare la maman de la victime d’actes de pédophilie, désireuse de témoigner de l’expérience douloureuse subie par sa famille. Après quatre ans de procédure, le procès de Jean Chopplet s’est enfin tenu le 21 octobre dernier. Il a été reconnu coupable, par les assises des Ardennes, à Charleville-Mézières, de viol sur une mineure de moins de 15 ans et a écopé de cinq ans de prison."
  • Suisse: Violer ses petits patients, c'est pas grave... Un physiothérapeute qui agressait (viols?) ses patientes de 10 à 13 ans ne peut pas etre interdit d'exercer par le conseil de l'ordre de son métier, si la justice ne décide pas de l'interdire elle-même. "Le délai de probation pour cet homme âgé de 39 ans a été fixé à trois ans. Passé ce délai, la Cour a prévenu qu'elle garderait un oeil sur lui. Les faits remontent aux années 2007 à 2009. Le physiothérapeute a pratiqué des attouchements sexuels à quatre de ses patientes, âgées entre 10 et 13 ans, dont les témoignages ont été jugés crédibles et précis par le tribunal. En outre, du contenu pédopornographique avait été retrouvé dans l'ordinateur de l'accusé. Il avait été arrêté en 2009, vingt-quatre heures après la dernière agression commise."Fiona-Woolf-012-618x413
  • Angleterre: Suite sur la grande enquête sur l'étouffement des réseaux VIP. La juge Fiona Woolf VIENT DE dégager elle aussi, suite aux demandes des citoyens et associations chargés de l'entendre au sujet de ses liens avec Léon Brittan, ancien ministre de l'intérieur qui a manifestement fait disparaitre une partie des dossiers de réseaux VIP. On a aussi appris que l'establishment avait tout fait pour minimiser les liens de Woolf avec Brittan, qui est son voisin et ami depuis des lustres. La première juge nommée pour cette enquête, la baronne Butler Sloss, avait du démissionner cet été à cause de ses liens avec son frère pédophile et protecteur de pédophiles, le juge Michael Havers, et de son rôle dans la protection de certaines personnalités. Quant à la raison pour laquelle les enquetes de réseaux VIP ont été étouffées, il suffit de regarder le cirque actuel pour la comprendre.
  • Belgique: Paradis des pédos... Un an et demi de prison (mais comme les prisons sont pleines en dessous de 3 ans les pédos ne vont pas en prison) pour avoir drogué et embarqué une gamine afin d'agresser, et avoir commis des attouchements sur plusieurs enfants de la famille qu'il avait aussi drogués. "Un homme âgé de 46 ans a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Liège après avoir commis une tentative de viol et des attentats à la pudeur sur plusieurs membres de sa famille. Il a écopé d’une peine de 3 ans de prison avec sursis pour la moitié. Une fillette, emmenée de force dans une maison isolée où elle aurait été la cible de ses agissements, avait dénoncé les premiers faits. Les trois autres victimes avaient ensuite dénoncé des faits du même type. Elles évoquaient des attouchements divers après avoir été rendues inconscientes par le prévenu qui leur avait fait boire un liquide non-identifié."

 

plug-anal

02 novembre 2014

Angleterre: la grande enquête sur les réseaux pédophiles VIP prend l'eau

2014-11-02_205111Qu'est-ce qu'on s'amuse en Angleterre, avec ces histoires de réseaux pédophiles VIP étouffées. Il se trouve que la grande enquête lancée en juillet afin d'élucider les disparitions mystérieuses des dossiers de réseaux VIP n'a toujours pas de chef: la deuxième juge nommée pour chapeauter l'enquête vient à son tour de démissionner. En effet, il risque d'être compliqué de trouver un juge qui réponde à la fois à l'objectif d'étouffer définitivement tous ces dossiers, et à celui d'avoir l'air à peu près intègre.

 

En juin, plus de 130 députés avaient demandé une grande enquête sur l'étouffement systématique de toutes les affaires de réseaux pédophiles impliquant des VIP.

Cela, après les révélations sur les frasques de Cyril Smith, député et ami de Jimmy Savile qui, malgré 144 plaintes pour des actes pédophiles, a mené sa carrière sans encombre grâce à ses protections au MI5 [1]. Après qu'on ait aussi appris qu'un réseau pédophile était niché en plein Westminster, le parlement anglais, qu'un ministre impuni (probablement le ministre de l'intérieur de l'époque Leon Brittan) ait été repéré sur des vidéos pédopornos saisies à Douvres sur un pédophile notoire lié aux Pays-Bas, et que des dizaines de dossiers de réseaux VIP avaient disparu de ministère de l'Intérieur quand Brittan était ministre. C'était aussi après qu'ait explosé le scandale des centaines de victimes de Jimmy Savile, mort auréolé de sa gloire un an auparavant, qu'on découvre qu'il fréquentait moult orphelinats et hopîtaux à travers le pays, de l'Irlande du nord à Jersey, et puis qu'on apprenne qu'il était proche de Thatcher, du prince Charles, de moult politiciens et autres stars du show biz, dont certains se sont fait coincer depuis...

 

Une grande enquête décrédibilisée avant de commencer

butler slossAcculé, David Cameron, qui mettait en garde contre une "chasse aux sorcières" anti pédophiles il y a un an, en plein scandale Savile, a fini par lancer une grande enquête sur ces réseaux (à un an des élections, quand-même).

Pour diriger cette enquête, il a d'abord nommé comme présidente la juge Butler-Sloss, plus de 80 ans au compteur, qui avait déjà permis d'étouffer l'affaire de Cleveland [2] et dont le frère Michael Havers a été l’un de ceux qui ont menacé le député Geoffrey Dickens quand il a parlé du réseau pédophile de politiciens en plein Parlement, en 1983. Conseiller de la reine, magistrat, procureur général au pays de Galles de 1979 à 1987, c’est à ce titre qu’il a été chargé du procès du tueur en série Peter Suthcliffe (connaissance de Savile) qui a fini enfermé à l’hôpital psychiatrique Broadmoor, dont Savile possédait toutes les clés [3].

Le frère de Butler-Sloss serait également responsable de l’absence d’enquête sur l’affaire du bordel pédophile Elm Guest House à Londres au début des années 80, et il a refusé de poursuivre Peter Hayman, l’agent du MI5 pédophile exposé par Dickens, et qui fréquentait Elm Guest House.

Quand un autre pédophile, membre du Paedophile Information Exchange, Geoffrey Prime, qui était aussi un agent double à la solde de l’URSS, a été jugé, Havers a évité de parler de son appartenance au PIE [4]. On peut aussi ajouter que Sir Michael Havers "a été appelé par les avocats d’Elm Guest House pour examiner leurs plaintes contre plusieurs journaux. Les journaux n’ont plus jamais reparlé d’Elm Guest House après les premiers dix jours, enterrant l’affaire et permettant au réseau pédophile de poursuivre ses activités sans être embêté par une couverture médiatique ", pouvait-on lire dans le Daily Express du 11 novembre 1992.

cover-up-3Il a aussi fait condamner des innocents pour avoir posé des bombes pour l’IRA en faisant disparaitre des alibis des dossiers ou en manipulant des preuves.

Bref, tout cela faisait vraiment tâche, et Butler-Sloss, qui a d'abord commencé par nier les faits et à se draper dans sa vertu, a été obligée de démissionner au bout de quelques jours. Pendant tout l'été, Cameron et sa collègue du ministère de l'Intérieur Theresa May (celle qui disait en 2010 que les pédophiles devaient pouvoir adopter des enfants), ont cherché un autre juge.

Ils ont trouvé, en la personne de Fiona Woolf, juge et maire de Londres. Alors évidemment, les victimes et citoyens l'attendaient au tournant. il n'a pas fallu 24 heures avant que ses liens avec Leon brittan ne soient exposés, ce qu'elle a commencé par nier fermement. Pas de bol, on a retrouvé des photos de soirées mondaines très récentes où elle était en sa compagnie, on sait qu'ils sont voisins et se connaissent depuis un paquet d'années. On a aussi apprès que les autorités ont fait leur possible pour dissimuler ce lien avec Brittan aux yeux du public, qui était donc censé croire que la juge était impartiale! La blague.

Pour coincer Woolf, les victimes et citoyens ont menacé de boycotter l'enquête et ont exigé qu'elle soit auditionnée. Là, ils l'ont mise face à ses mensonges, et elle a du démissionner vendredi soir après son audition. Ceci dit, elle ne s'est pas du tout excusée d'avoir menti et a accusé les médias de lui en vouloir.

 

Embrouilles

exp270684aQuant à Léon Brittan, l'establishment cherche à le protéger par tous les moyens: le Daily mail a publié un article qui demande si les accusations de pédophilie contre Brittan ne seraient pas un coup monté du MI5. La blague! Le MI5 a toujours protégé les réseaux pédophiles (cf. affaires Kincora, Jersey, Elm Guest House, orphelinats du Pays de Galles), il ne les a jamais dénoncés. Le journal reprend un article particulièrement complaisant du magazine "satirique" Private Eye, qui disait que les accusations contre lui ne tenaient pas la route. En fait, tout cela ne serait qu'une cabale antisémite! Ceci, alors que le nombre de Juifs dans le gouvernement Thatcher et même au MI5 est considérable.

En plus de cela, on est quasiment certains que le MI5 couvrait aussi Elm Guest House, où Brittan est cité parmi les clients. Et qui dirigeait le MI5 à l'époque? Brittan, patron du Home office. En 1984, il y a eu des allégations comme quoi il avait agressé deux garçons mineurs. Brittan a alors demandé à parler à un journaliste réputé et lui a sorti l'article de Private Eye comme si c'était la preuve de son innocence.

En 2012, une femme l'a accusé de l'avoir violée à son domicile londonien quand elle avait 19 ans, en 1967, mais comme d'habitude on va dire qu'on manque de preuves. Cette femme a porté plainte pour la première fois en 2012, quand le scandale Jimmy Savile a commencé, mais il a fallu attendre juin 2014 pour que Brittan soit entendu à ce sujet.

hqdefaultBrittan a aussi eu une crise d'amnésie: il ne se souvenait pas que le député Geoffrey Dickens lui avait remis plusieurs dossiers de réseaux VIP entre les mains, en 1983, l'année où il entré au Home Office (jusqu'en 1985). Des dossiers qui aujourd'hui ont disapru de la circulation, comme les autres. Parmi ces dossiers, comme par hasard il y avait celui d'Elm Guest House. Il y avait aussi le réseau de Westminster, et celui (même s'ils s'entrecroisent, évidemment) de Buckingham Palace.

Cette enquête ne servira à rien à part éliminer les derniers dossiers qui avaient échappé à la broyeuse. L'affaire des viols répétés et des visites de personnalités dans les orphelinats de Jersey ne sera pas examinée par cette nouvelle enquête, pas plus que celle du Kincora Boys home, à belfast, où le MI5 organisait un réseau pédophile pour ensuite faire chanter des personnalités politiques. Récemment, certaines victimes avaient même menacé de quitter l'enquête, alors que les victimes en étaient la caution morale.

Qui Cameron pourra-t-il bien nommer ensuite, sans que cette personne ne doive dégager à cause de sa collusion avec l'establishment donc avec des pédophiles ou leurs protecteurs? A mon avis, on ne doit pas se bousculer au portillon. Comme l'a dit Woolf: "ça va être vraiment difficile de trouver quelqu'un qui n'a pas de connexions. un hermite?".

elmPendant qu'on est train de chercher un troisième juge, la police commence enfin, trente ans après les faits, et uniquement parce les médias en ont parlé, à enquêter sur les partouzes pédophiles au Dolphin Square, un quartier huppé de Londres où de nombreuses partouzes pédophiles se déroulaient, en rpésence de politiques et de gens de la BBC.

En attendant, on n'a toujours aucune nouvelle de l'enquête sur Elm Guest House qui a pourtant démarré il y a deux ans, ni de celle sur les copains de Savile, ni de ces 10 ministres dénoncés comme étant des pédophiles en réseau... En fait, depuis deux ans, on voit une arrestation par-ci, une autre arrestation par-là, et toujours rien sur les réseaux à part des "grandes enquêtes" un peu partout, notamment à Jersey ou à Belfast, dont on se demande combien d'années elle mettront à clore définitivement ces dossiers. 

Deux anciennes victimes ont dit dans la presse comment ils ont été embarqués dans des orgies où on les droguait pour mieux les violer, alors qu'ils étaient mineurs (l'un, Nick, a commencé à subir cela au Dolphin Square à l'âge de 11 ans, à Noel). Plusieurs enfants, garçons et filles de 13 à 15 ans, pouvaient être présents au milieu de députés, conseillers et autres personnalités. La police a désormais des noms de certains coupables, que la victime a reconnus bien plus tard, en les voyant à la télé, et quelques noms d'autres victimes.

On espère que cette fois, il y aura une enquête sérieuse, notamment du côté du réseau, et de vraies condamnations. L'une des victimes, cependant, refuse de parler à ladite police, car il a trop bien vu à quel point c'était inutile. Et ni l'une ni l'autre ne font confiance à la police.

Nick se rappelle, en dehors des partouzes au Dolphin Square, d'enfants envoyés à Elm Guest House. C'est son père, pédophile lui-même, qui l'avait envoyé dans ce réseau, où certains se montraient particulièrement sadiques avec leurs victimes.

L'enquête ne trouvera-t-elle que des prédateurs isolés? Ou ira-telle voir du côté des orphelinats du Pays de Galles, où on allait chercher des gamins pour les envoyer un peu partout dans des partouzes, y compris au Dolphin Square? Suivra-t-elle la piste des pédophiles qui travaillaient dans différents orphelinats du pays et servaient à ramener des victimes, notamment au Dolphin Square?

Car selon certains, le Dolphin Square était la plaque tournante du réseau pédophile VIP autour des années 70. Ce réseau existerait toujours mais désormais il aurait des implantations dans toutle pays. De fait, selon une des victimes, des partouzes avaient lieu dans différents appartements de ce grand complexe de 1.200 appartements de standing. Et cela, y compris dans un appartement qui était sous la surveillance de la police, lors des faits au début des années 80.

 

 -----------------------------

Finalement, avant même que cette grande enquête n'ait commencé, on sait déjà qu'elle est entâchée par les manoeuvres politiciennes derrière. Des manoeuvres qui sont destinées, on le sait parfaitement, à faire en sorte que la vérité n'éclate pas. La question est de savoir ce qu'on veut nous cacher. Veut-on juste protéger quelques miniters aujourd'hui proches du cercueil (ou déjà morts) et des services déjà largemlent disqualifiés, ou bien y a-t-il encore autre chose à cacher? En tout cas, plus grand monde ne croit que le but de cette "grande enquête" est de faire éclater la vérité. Et si on se demandait pourquoi les affaires de réseaux VIP ont été étouffées, il suffit de regarder le cirque actuel pour le comprendre.

 

 


 

[1] Il y a beaucoup à dire sur Cyril Smith, qui a fait construire des foyers pour jeunes de familles défavorisées, transformés en bordels, qui a fréquenté Elm guest House, les orphelinats du pays de galles, jimmy Saville, et qui était dans l'entourage du tueur pédophile Sidney Cooke, passé pour un prédateur isolé.

[2] 121 enfants ont été placés en 1987 car on soupçonnait qu’ils étaient victimes d’abus sexuels. Grâce à l’œuvre de la "justice",  96 dossiers ont été écartés, et 26 autres ont été jugés pas fiables. Pourtant, des dilatations annales avaient été constatées dans au moins 18 cas. Dans cette affaire, certains parents ont été jusqu’à payer des journalistes pour défendre leur cause. Les médias se sont focalisés sur la parole des accusés, faisant croire que tout le dossier n’était basé que sur quelques expertises. Comme à Outreau, les médias ont oublié de parler des précédents en matière de pédophilie de certains accusés : pas moins de 70 enfants avaient des pédophiles parmi leurs proches. C’est là qu’intervient Butler-Sloss, qui dirige une enquête publique afin de voir si les experts et les services sociaux avaient bien fait leur travail. Elle a conclu que oui, circulez y a rien à voir. Aujourd’hui encore, l’affaire de Cleveland passe pour l’exemple type du ratage judiciaire, où on a trop accordé d’importance aux experts et à la parole des enfants.

[3] Sutcliffe a été jugé coupable, notamment, du meurtre d’une jeune femme prostituée dont a retrouvé le corps à quelques mètres de chez Jimmy Savile, qui ressemblait beaucoup au portrait robot du tueur diffusé alors. Et on sait aussi que Savile fréquentait des prostituées.

[4] Le paedophile information Exchange, un lobby pédophile dans lequel de nombreux politiciens étaient actifs. Et tous ne sont pas tombés, bien au contraire.

Fin »