donde vamos

14 avril 2014

Comment le député pédophile Cyril Smith a été protégé par le MI5 et l’establishment anglais

cyril-smith-bookUn livre explosif vient de sortir en Angleterre, écrit par un député successeur de Smith dans sa bonne ville de Rochdale. Depuis que le scandale Savile a démarré, on a appris que Smith avait trainé dans pas mal d’affaires de réseaux pédophiles. Ce livre nous apprend, en plus, que malgré plus de 144 plaintes de victimes contre Smith, la police a été forcée par le MI5 à laisser tomber ses enquêtes, et que les autorités ont toujours bloqué les poursuites. La question est : pourquoi ?

 

Simon Danczuk[1], l’auteur de ce livre diffusé en épisodes dans le Daily Mail, est dégouté depuis qu’il a rencontré des victimes et aussi un ancien flic de la Metropolitan Police, venu lui parler des nombreux dossiers qu’avait la « Met » sur Cyril Smith.

Fort heureusement, contrairement à la France, il existe en Angleterre un Freedom of Information Act, qui consiste à transmettre des documents sensibles à la demande des journalistes, d’historiens ou même de personnes lambda. Parfois, cette procédure fonctionne, en l’occurrence elle a permis de mettre la main sur des documents jusque-là planqués aux yeux du public, concernant Cyril Smith.

Pendant quarante ans, les flics ont été systématiquement forcés à abandonner leurs investigations concernant les activités pédophiles de Smith, qu’on trouve aussi bien parmi les clients des orphelinats du pays-de-Galles ou à Elm Guest House[2]. Grâce à son clientélisme, il a régné sur la ville de Rochdale (10 km au nord de Manchester) pendant 40 ans, et s’est agité sur la scène nationale pendant 20 ans. A Rochdale, personne n’entrait au conseil municipal sans son aval.

Les membres de son parti l’ont protégé, disant à la police qu’une procédure contre Smith nuirait inévitablement au budget de la sécurité, par exemple.

D’après Dankzuc, Smith a aussi été protégé par des politiciens conservateurs liés au Paedophile Information Exchange, un groupe de pédophiles qui s’échangeaient les bons plans, des images et vidéos, et qui faisaient du lobbying pour « les droits des pédophiles » et l’abaissement de la majorité sexuelle à quatre ans. Cela, en partie avec des subventions publiques.

Patricia Hewitt (ex secrétaire d’Etat à la Santé), Harriett Harman, Jack Dromey (le mari d’Harman), seraient parmi ceux qui ont assuré l’impunité de Cyril Smith. Ce sont aussi ces politiques, toujours en activité, qui ont bloqué une bonne partie des lois destinées à protéger les enfants.

Smith était aussi proche du leader du Paedophile Information Exchange, Peter Righton, qui était le professionnel national en matière d’abus commis contre les enfants, pour le National Childrens Bureau. Sans blague, il a seulement été grillé en toute fin de carrière après avoir minimisé autant qu’il le pouvait toutes les affaires d’abus à grande échelle commis dans de nombreuses institutions du pays. Et au passage, en défendant ouvertement les "relations sexuelles" entre adultes et enfants.

dpsRighton était, semble-t-il, au centre d’un énorme réseau pédophile qui remontait jusqu’à Downing Street, le squat du premier ministre[3]. Il n’hésitait pas à menacer les victimes, ou à leur promettre une belle carrière si elles se taisaient, grâce à ses amis au gouvernement.

Smith a même été nommé chevalier de l’ordre de la reine, puis anobli en 1988, à la demande du leader du parti libéral auquel il appartenait, Lord Steel, et malgré que celui-ci était parfaitement au courant des accusations contre Smith.

Son parti l’a en effet couvert parce qu’il était populaire, avec un accès assuré aux médias et un discours populiste du genre : les chômeurs sont des parias, les classes moyennes laborieuses sont l’Angleterre. Du sarkoléon avant l’heure[4]… Il faut dire que le leader du parti de 1967 à 1976, Jeremy Thorpe, a été accusé de vouloir faire assassiner le maquereau d’un jeune prostitué qu’il fréquentait[5]. Toutefois, il est probable que Thorpe ait aussi agi à la demande de ses copains. Marié à une cousine de la reine, Thorpe avait de l’entregent.

Le parti libéral a tout fait pour dissimuler les faits, et encore aujourd’hui. Quand Simon Danczuk a commencé à remuer cette boue[6], certains membres du parti ne lui ont plus adressé la parole. Quand, en 2012, il a commencé à dénoncer les viols commis par Smith, des collègues sont allés le dénigrer sur les plateaux télé. Quant au patron du parti, Nick Clegg, il n’a jamais eu assez de flatteries pour Smith. Et son bras droit de l’époque, Simon Hugues, qui a révélé être homosexuel puis bisexuel, était lui aussi très proche de Smith[7]. Celui-ci l’a soutenu en 2006 quand Hughes a voulu prendre la tête du parti. Smith qualifiait Hughes "d’ami personnel depuis 20 ans".

Une des raisons pour lesquelles Smith a pu être ainsi protégé, c’est qu’il a été l’un des grands artisans du rapprochement entre les libéraux et le Labour, qui a ainsi pu rester au pouvoir. Auparavant, en 1974, il avait opéré un rapprochement avec les conservateurs, menés par le sataniste et pédophile Ted Heath, passé lui aussi, entre autres, par l’orphelinat de Jersey. Heath lui avait même promis un ministère. C’est à partir de cette époque que les fichiers sur Smith ont commencé à disparaître.

Smith2_53118cEt maintenant que le scandale éclate enfin, eh bien personne ne savait rien : Nick Clegg, chef du parti libéral, n’a jamais entendu parler d’aucune accusation contre Smith. Roger Ellis, ancien chef exécutif de la ville pendant 12 ans, n’a jamais rien entendu non plus

 

Protection par le MI5

Au fur et à mesure que Smith constatait son impunité, il prenait de plus en plus de libertés. A la fin des années 70, tous les flics savaient que Smith appréciait beaucoup les jeunes garçons, et ils disposaient de très nombreux témoignages à ce sujet. Pourtant, l’étouffement a perduré. 

D’après Tony Robinson, officier la police du Lancashire dans les années 70, tous les fichiers sur Smith ont été pris par le MI5 dans les locaux de la police de Preston, où ils étaient en sécurité, pour les amener à Londres. On n’a plus retrouvé la trace de ces fichiers depuis. Ces agents venaient probablement de la section chargée de s’occuper des députés.

Dans ces dossiers, il y avait les déclarations détaillées de plusieurs des victimes de Smith. Des policiers sont aussi venus dire à Dankzuc que la police était parfaitement au courant des agissements de Smith, mais que leurs supérieurs refusaient d’agir.

Son cas était tellement connu qu’il était abordé lors de la formation des policiers sur les abus contre les enfants. Au moins trois investigations poussées de la police ont eu lieu contre Smith, en 1970, 1998 et 1999, et ont été communiquées au parquet, qui n’a pas poursuivi car ce n’était "pas dans l’intérêt du public"[8] !

Une fois, la police a retrouvé de la pédopornographie dans le véhicule de Smith, mais suite à « un coup de fil de Londres », ils ont du le laisser repartir avec. Rien de grave, sans doute, selon les autorités anglaises. Et un sentiment croissant d’impunité pour Smith.

SNN2916GXC_1628866aPlus de 144 plaintes concernant Smith ont été déposées à la police durant quarante ans. Aucune n’a été instruite par la justice, car toutes les poursuites ont systématiquement été bloquées par les autorités. Qui a donné ces ordres ? Il serait intéressant de le savoir.

Dans les années 70, il a été arrêté plusieurs fois dans des toilettes publiques à du parc St James à Londres, haut lieu de prostitution masculine où il était facile de trouver des jeunes. Bien sûr, il est reparti libre à chaque fois, en raison de son « statut ». On est écœuré, les victimes le sont encore plus.

En 1972, une nouvelle enquête est lancée par la police de Rochdale au sujet de Smith. Mais très vite, les policiers ont été menacés par le chef du conseil municipal, un libéral du même parti que Smith. D’autres ont été "découragés" de l’interroger au cours d’une enquête concernant le meurtre d’un jeune homme disant être l’une des victimes de Smith.

Il a quand-même été entendu au moins deux fois par la police, suite aux déclarations de huit enfants. Evidemment, il a nié avoir abusé d’enfants au Cambridge House Hôtel, mais n’a pas fait de déclaration officielle. En effet, la police disposait de sept témoignages différents concernant les perversités de Smith dans ce foyer.

Il est revenu une semaine plus tard, visiblement conseillé entre-temps par ses avocats, rappelant à quel point il était populaire, et à quel point il aimait les enfants, d’ailleurs ses bonnes œuvres le prouvent. "Je pourrais appeler vraiment beaucoup de témoins, et pas seulement sur ma propre intégrité, qui n’a jamais été remise en cause, mais aussi sur l’aide incessante et le soutien que j’ai toujours été connu pour donner aux écoliers en général, et à ceux de la ville en particulier", a-t il déclaré ce jour là.

Dankzuc a constaté que ces protections sont toujours très actives même après la mort de Smith. Il est vrai que certains faits posent question. Par exemple, en novembre 2012 la police de Manchester (qui gère Rochdale) a promis qu’elle allait rouvrir les dossiers concernant Cyril Smith, mais il s’est avéré six mois plus tard que ladite enquête avait été close. Ce qui étonnant quand on voit le nombre de déclarations (144 au moins) qu’il fallait ré examiner.

Et si, comme le disent les flics, Savile, et Smith, ne sont que "le sommet de l’iceberg", on n’a pas fini d’en apprendre. D'autant que tout cela, évidemment, a certainement continué de plus belle.

 

daily-mail-cyril-smithLe réseau

La première victime connue de la police évoque des faits remontant à 1961, elle avait 14 ans à l’époque. Smith l’avait sélectionnée parmi les enfants qui ont chanté lors d’une visite d’école, et s’est arrangé pour lui proposer de le payer pour prendre des cours de chants avec lui. Mais, les premiers soupçons de la police de Rochdale remontent aux années 50.

Un des terrains de chasse favoris de Cyril Smith était la Knowl View School, un internat pour les jeunes ayant des difficultés d’apprentissage ouvert en 1969, dont il était gouverneur. Il avait les clés des chambres des enfants, qu’il pouvait violer comme il le voulait. Récemment, sept victimes de cette école sont venues dénoncer 11 suspects qui ont été identifiés[9].

La situation était devenue telle dans cet établissement, qu’en 1991 un spécialiste du SIDA venu étudier élèves de la Knowl View Scool a fait un rapport (et une conférence) à Rochdale, expliquant que si le grand public apprenait ce qu’il contenait, il "serait horrifié". D’ailleurs, ce rapport a promptement été mis au placard.

En effet : Phil Shepherd a constaté que 36 enfants de l’école âgés de 8 à 16 ans (un peu plus d’un quart des élèves) avaient des problèmes sérieux de sécurité et de comportements sexuels. Shepherd a entendu des enfants lui dire que la nuit, des adultes venaient dans le dortoir et avaient des rapports sexuels avec des enfants. On laissait des ados sortir régulièrement avec leurs petits copains adultes. De nombreux élèves plus âgés avaient des rapports sexuels avec des plus jeunes. Cinq parmi les plus jeunes faisaient leurs tournées dans les toilettes publiques[10]

mirror_uk_pervert_uk_mp_cyril_smith_satanic_child_sex_monster"Je me rappelle de son regard, comme celui d’une bête jaugeant sa proie", a dit une de ses nombreuses victimes (toutes des garçons, semble-t-il) violée en 1963 à Cambridge House, un autre foyer qu’il avait contribué à mettre en place avec d’autres politiciens[11], et destiné en principe à aider des jeunes défavorisés et à problèmes à trouver un travail. Il se montrait hyper violent (au point d’envoyer des enfants à l’hôpital), méprisant, mentait à tous pour parvenir à ses fins.

A côté de cela, Smith en faisait des tonnes pour passer pour un inlassable défenseur des enfants. Par exemple, il donnait de l’argent au club de foot. Mais, cela lui donnait le droit de tripoter des enfants impunément.

Smith, en tant que politicien local bien implanté, était gouverneur d’une trentaine d’écoles.

Par ailleurs, Smith était un ami de Jimmy Savile, évidemment .

D’après Dankzuc, Smith a protégé d’autres pédophiles de Rochdale, devenus ses sbires et jamais poursuivis. Des gangs de pédophiles seraient actifs depuis bien longtemps à Rochdale, et Smith aurait su faire fonctionner ces réseaux en sa faveur. Des pédophiles venaient de 40 kilomètres à la ronde pour se taper des enfants à la Knowl View School.

On commence aussi à reparler de Sydney Cooke, qui a été condamné pour deux meurtres d’enfants lors d’orgies entre pédophiles[12]. On a déjà parlé de lui plusieurs fois. En gros, il faut surtout retenir que la police estimait que Cooke et son gang (tous passés pour des « marginaux », c’est tellement plus pratique) avaient commis au moins neuf meurtres d’enfants. On sait aussi qu’un membre du gang était aussi présent lors du meurtre de Jason Swift, en 1985[13].

Jason Swift était un ado de 14 ans qui, manifestement, se prostituait, après être passé par un orphelinat d’Islington, dont on a déjà parlé également car les 12 orphelinats de la ville, alors gérée par Margaret Hoodge, nommée ensuite par Tony Blair comme première "ministre de l’enfance", abritaient des réseaux pédophiles.

mirror231092aIl y a aussi des connexions entre le réseau pédophile de Cooke et celui des émigrés anglais d’Amsterdam, dans les années 80, début 90.

En effet, une victime de Cooke a dit qu’on l’envoyait parfois jusqu’aux Pays-Bas, pays devenu un havre de paix pour les pédophiles anglais en goguette.

Et surtout, on pense aussi que Cooke, qui était manifestement un Dutroux à l‘anglaise, fournissait Smith en chair fraîche. A l’époque, des photos et vidéos avaient été saisies, sur lesquelles on voyait plusieurs adultes violer des mineurs.

Un ancien ministre qu’on voit sur les vidéos a admis devant les policiers qui l’interrogeaient avoir été présent à des partouzes, organisées par Sidney Cooke, et auxquelles on pouvait aussi croiser Jimmy Savile ou Cyril Smith, ou des juges…

Là aussi, bizarrement, on a vu le MI5 intervenir, envoyant des agents auprès des victimes en se faisant passer pour des journalistes.

Mais, l'affaire concernant le réseau de Cooke a été largement étouffée, et on n'en connaître jamais qu'une toute petite partie.

 

 

------------------------

La pédophilie de nos « élites » dirigeantes est un vrai problème, pour deux raisons essentielles : leur impunité créé une banalisation de la pédophilie puisqu’ils mettent en place un système politique basé sur cela. Ensuite, ces gens sont sujets au chantage, et donc nuisibles à l’intérêt général. Combien de décisions ont été prises parce qu’en face, les autres ont des dossiers sur un décideur ? Enfin, suite à cette banalisation qui se fait par le haut, nous sommes désormais, en Angleterre aussi bien qu’en France et ailleurs, face à une véritable urgence de santé publique. Nous faisons aujourd’hui face à une véritable épidémie d’abus sexuels, institutionnalisés mais aussi dans les cellules familiales.

 

 



[1] Il est député de Rochdale depuis 2010.

[2] Un bordel pour pédophiles actif à Londres au début des années 80. Les VIP venaient y violer des gamins pris dans les orphelinats du coin.

[3] On le retrouve aussi à Elm Guest House et dans les orphelinats du Pays de Galles.

[4] Précisons que, comme sarkoléon et comme tous les populistes, Smith n’a en réalité jamais cessé d’attaquer les classes moyennes. Il n’a pas non plus hésité à faire passer des réformes qui l’avantageaient personnellement.

[5] Lors de son procès en 1978, Thorpe avait menacé de balancer sur les perversions de membres du gouvernement. Ca a marché : il a finalement été jugé non coupable.

[6] Il a dénoncé Smith comme étant pédophile fin 2012 au Parlement, au moment où le scandale Savile a éclaté.

[7] Il s’est aussi rendu à l’émission Tops of the Pops de Jimmy Savile, ce qu’il a pourtant nié dans un premier temps.

[8] C’est du moins la justification donnée par le parquet pour au moins une de ces trois investigations qui lui ont été transmises.

[9] En 2000, une enquête menée au sujet de la Knowl View School a mené à l’arrestation d’un enseignant, David Higgins, pour indécence et agression sexuelle commis en 1971. Il n’y avait pas assez de preuves pour charger d’autres suspects.

[10] La police a grillé un des gamins, âgé de 8 ans. Mais il ne s’est rien passé…

[11] Le foyer était financé par les contribuables, mais aussi par les donations de plusieurs hommes d’affaires. Pour le remplir, Smith est allé trouver des familles défavorisées pour leur dire que leurs enfants seraient bien mieux à la Cambridge House.

[12] Pour cela, il  n’a mystérieusement pris que19 ans de prison. Puis sa peine a encore été réduite de 3 ans après qu’un membre du gang, Leslie Bailey, ait dit que c’était lui le leader du groupe, ce qui était faux. Cooke a donc été libéré en 1998 après 9 ans de taule seulement. Cooke avait pourtant l’habitude de pervertir des enfants (toujours des garçons semble-t-il), jusqu’à ce qu’ils considèrent comme « normal » d’avoir des relations sexuelles avec des adultes. « Il me donnait du plaisir et je le lui rendais », a dit Cooke au sujet de sa victime préférée, qu’il a violée de 1972 à 1978.

[13] William Malcolm, lui aussi condamné par ailleurs, était présent lors du meurtre de Jason Swift. Juste après sa sortie de prison, il a été tué d’une balle dans la tête sur le pas de sa porte.

06 avril 2014

BREVE: un héritier de la famille DuPont qui a violé sa fille évite la prison...

bildeVoici une affaire qui montre bien que la Justice est là pour préserver l’ordre établi, pas pour rendre la Justice. L’héritier d’une des familles les plus riches du monde, qui a pourtant avoué avoir violé deux de ses enfants,  n’ira pas en prison. Ainsi en a décidé un tribunal US.

 

Robert H. Richards IV est un héritier à la fois de la famille DuPont[1], qui possède un empire chimique[2]. Bon, l’héritier est au chômage, mais il réside dans une villa achetée 1,8 millions de dollars en 2005.

Il a pourtant reconnu avoir violé sa fille dès ses 3 ans entre 2005 et 2007, mais il n’ira pas en prison parce que la prison n’arrangerait rien, a dit un juge.

En 2008, il avait plaidé coupable de viol au 4 e degré, ce qui en principe entraîne jusqu’à 15 ans de prison (même s’il semble que la recommandation pour ces crimes est de zéro à 2 ans et demi de prison…). Il a pris 8 ans seulement et en plus sa peine a été suspendue. Il paraît qu’il devait plutôt se "faire soigner" et qu’en prison, il aurait été embêté par les autres détenus, comme tous les pédos. Il a donc été libéré sous conditions. Et il n’est pas retourné en taule, bien qu’il n’ait jamais versé un dollar de dommages et intérêts à ses deux enfants/victimes.

webdupontMais, l’ex de Robert H. Richards IV a porté plainte récemment pour le viol de ses deux enfants, y compris son fils de 19 mois, négligence et maltraitance, et elle demande des dommages et intérêts pour ses enfants.

En décembre 2007, un mandat était lancé contre lui, mais il est laissé libre contre une caution de 60.000$.

Mais aujourd’hui, le scandale sort enfin. Parce que les citoyens ont cette impression qu’il y a une justice spécialement laxiste pour les puissants, les riches, ceux qui réclament toujours plus de répression pour les autres… Du coup, des associations de protection de l’enfance ont décidé de dénoncer l’affaire dans la presse.

En effet, la décision de la juge de la cour supérieure Jan Jurden, laissant Richards en liberté est contestée par l’ensemble de l’opinion, mais elle est défendue par Beau Bidden, avocat général (dont le rôle est de poursuivre les criminels) dans le paradis fiscal du Delaware et fils du vice président Joe Bidden. Qui, pourtant, dit à qui veut l’entendre que la lutte contre les prédateurs d’enfants est une priorité.

On a aussi appris qu’au départ, la juge voulait bien le condamner à huit ans de prison, avant de décider de la suspension.

Et qu’en 2010, les flics ont "enquêté" sur cette accusation d’abus sur son fils, mais il n’y avait pas assez de preuves pour poursuivre.

Bref, il semble qu'il y ait eu quelques pressions pour pârvenir à cette impunité de fait.


[1] Il est l’arrière, arrière petit fils d’Irenee DuPont, chimiste franco US, fondateur de l’empire chimique du même nom et membre d’une vieille famille française, la famille Du pont de Nemours, très active dans la défense de Louis XVI pendant la révolution, et qui bizarrement n’ont pas été étripés pendant la Terreur.

[2] Selon certains, la famille DuPont serait l’une des grandes familles sataniques, dont la dynastie démarre avec Pierre Samuel du Pont de Nemours, né en 1739, mort en 1817, et qui fut dit-on l’un des rédacteurs du traité de Versailles mettant fin à la guerre d’indépendance des USA. Celui qui l’aurait aidé à s’installer aux Etats-Unis n’était autre que Thomas Jefferson. Depuis toujours, les DuPont se marient énormément entre eux et avec deux autres familles, les Balls et les Gardner.

Posté par Ceri à 18:29 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Revue de presse du mois de mars 2014

geoffrey dickens PIE paedophilesVoici la revue de presse du mois de mars 2014.Une actu toujours riche en faits divers glauqes, en affaires de trafic d'enfants et de VIP impunis, de flics pervers, d'étouffements en règle.

De plus en plus, on observe les mêmes entraves à la vérité dans différents pays d'Europe. On comprend que les autorités sont plus que jamais sur les dents, et qu'il est hors de question d'admettre ne serait-ce qu'un début de vérité. Car sinon, c'est tout l'establishment qui tombe...

En ce mois de mars, donc, on revient -encore- sur l'affaire Maddie McCann, sur les réseauyx anglais et hollandais, sur la correctionnalisation systématique des viols d'enfants, qui pourtant sont des crimes et pas des délits... Bref, comme d'hab quoi...

 

> 2 mars :

  • USA : Un capitaine des Marines américains à la retraite va passer le restant de ses jours en prison pour avoir violé et torturé des jeunes filles au Cambodge, ont indiqué des responsables. Michael Pepe avait été reconnu coupable en 2008 mais ce n'est que vendredi qu'un tribunal fédéral de Los Angeles, en Californie, l'a condamné à 210 ans de prison, après un report de la sentence. Le juge Dale Fischer a déclaré que l'ancien soldat n'avait montré absolument aucun remords. "Il est allé au Cambodge parce que c'était facile là-bas d'agresser sexuellement des petites filles", a-t-il martelé. "Il les a violées et torturées, le tout en faisant croire qu'il était intéressé par l'éducation des enfants cambodgiens."article-2569424-1BEA912D00000578-453_634x470
  • USA : Un pédocriminel purge une peine de 175 ans.Un télé évangéliste US est condamné pour avoir violé et torturé sept filles durant des années, l'une de ses 9 à ses 15 ans. Il disait qu'elles étaient ses épouses. Les victimes ont obtenu un demi-million de dommages et intérêts.
  • France : Cahors: Récidive, "Condamné une première fois par la Cour d’assises du Lot à 20 ans d’emprisonnement pour des faits de viol, l’homme a purgé 15 années, avant de recouvrer la liberté. Et, il se retrouve à nouveau sous le coup de la justice, pour s’être rendu coupable à trois reprises d’attouchements sexuels sur des enfants âgés de 4 ans, 6 ans et 13 ans."
  • Burundi : Réseau, couverture et impunité ? Pendant trois mois, Pamela a été réduite à l'état d'esclave sexuelle dans une maison de Bujumbura. Elle en est sortie fin 2013, mais attend toujours que justice soit faite. Jeune fille de bonne famille aujourd'hui âgée de 16 ans, elle est l'une des nombreuses victimes d'un trafic d'ampleur récemment mis au jour dans ce petit pays d'Afrique des Grands Lacs par une ONG canadienne, Justice et équité. Le phénomène touche "aussi bien les enfants de pauvres que les jeunes élèves des milieux urbains", poursuit-elle, "des jeunes filles sont recrutées sur tout le territoire, puis forcées de se prostituer ou vendues à l'étranger", à Oman, au Liban ou au Malawi notamment. La plupart des victimes ont entre 13 et 15 ans, mais il y a aussi "des enfants de 9, 10 ans".

 

> 4 mars :

  • wpid-49766cb6-130c-4112-b881-639937f3a3aaAngleterre : Financement de lobby pédo dans les années 70.Les affaires intérieures ont versé 70.000£ au Paedophile Information Exchange entre 1977 et 1981, qui était abrité dans les années 70 et 80 par un lobby conservateur. Si on le sait, c'est parce qu'un informateur a balancé, car tous les documents ont été mystérieusement détruits.
  • Angleterre : Un proche conseiller du Premier ministre britannique David Cameron a démissionné à la suite de son arrestation pour détention d’images à caractère pédophile, a annoncé lundi Downing Street. Patrick Rock, 62 ans, avait été arrêté à son domicile le 13 février par des policiers de l’agence nationale de la criminalité (NCA), avertie la veille par les services de Downing Street.
  • Angleterre : Des enfants étaient livrés à des types puissants lors d'orgies pédophiles. Apparemment, l'Air Force anglaise amenait des enfants depuis toute l'Europe à ces orgies, et transportait aussi les pédos. La victime qui a balancé cela a disparu de la circulation juste après. Peter Jaconelli , un politique conservateur, protégeait ce réseau et il était un pédocriminel connu de la police mais protégé. Aucune de ses victimes n'a jamais été entendue par les flics. A Scarborough où vivaient Savile et Jaconelli, il y a aussi une base militaire US.

 

> 5 mars :

  • PHOdde3e386-a3aa-11e3-92a0-7faa0c548b60-350x250Allemagne : Tranquille: "Le 14 mars 2013, un pédophile Suisse de 47 ans, Christoph Egger est condamné à suivre une thérapie dans une institution psychiatrique. Déclaré en fuite depuis le 12 février dernier par le Département de justice et de sécurité de Bâle-Campagne, il n'a pas hésité à faire part de ses griefs à l'encontre de la clinique où il est soigné sur l'antenne de la chaine de télé Allemande, RTL."
  • Angleterre : Une maman, qui avait abusé sexuellement et qui a eu des actes de barbarie envers sa petite fille de cinq à douze ans, entre 1978 et 1985, vient d’écoper de six ans de prison. Après avoir profité d’elle, elle a brûlé sa jeune fille avec une ampoule et écrasé ses doigts avec un marteau.

 

> 9 mars :

  • Angleterre : Très grave: un juge de la haute cour serait impliqué dans un réseau pédophile. Et il a été nommé conseiller de la Reine l'an passé! Encore la prime à la perversité, classique! Lord Fulford, un juge très populaire, était aussi un personnage clé du Paedophile Information Exchange, cette plateforme de pédos qui se filaient des adresses, des images, et qui revendiquaient la majorité sexuelle à 4 ans! Combien d'affaires a-t-il enterré, en bon serviteur du réseau d'élite? La police dit que le PIE a violé des enfants " à une échelle industrielle". Fulford a été l'un des grands défenseurs du PIE. Il a passé son temps à traiter les victimes de folles et a baissé les peines de plusieurs pédos. Il voulait "libérer" les enfants de la société et de leurs parents par une sexualité précoce...Man-accused-of-raping-two-girls-in-Athlone-2327104
  • Irlande : Un pédophile a été arrêté pour le viol de deux fillettes, et il avait chez lui tout le matériel les torturer et les tuer. Heureusement, les petites sont parvenues à se sauver in extremis. Le pédo était un récidiviste, avec plus de 70 condamnations dans sa vie. Il a été relâché 3 jours avant d'enlever les fillettes.
  • Angleterre : Il voulait une esclave sexuelle pour enfanter….et pire… Un pédo anglais s'est rendu aux USA pour ramener en Angleterre une gamine de 13 ans afin de la mettre enceinte, et de violer le bébé nouveau né après. Pas de bol pour lui, c'est à un agent du FBI qu'il a raconté son délire.

 

> 10 mars :

  • France : Ca devrait faire la une de tous les médias, mais pensez-vous: Un ancien éduc de l'Ecole en bateau qui dirigeait un foyer est condamné à 20 ans pour des viols. "Dans les années 90, le directeur d’un foyer du Gard où étaient placés de nombreux Meurthe-et Mosellans a abusé sexuellement d’adolescents qui lui étaient confiés." ET il passe seulement maintenant en procès, condamné à 20 ans. "L’Arbre voyageur", passait pour un foyer modèle (qui rappelle l'affaire "Les Tournelles" d’ailleurs). Eric Martin a profité de l’aura dont il jouissait auprès de ces ados en déshérence affective. "Cet ancien de L’école en bateau, autre structure de pédagogie alternative tristement célèbre pour ses dérives pédophiles, assure s’être fourvoyé, avoir confondu leurs demandes de tendresse avec ses propres désirs et renvoie à cet environnement permissif, au bain idéologique de l’époque porté vers l’abolition des frontières entre enfant et adulte, affection et sexualité".eric-martin-avait-ete-condamarchives-er

 

> 11 mars :

  • Angleterre : Le lobby pédo Paedophile Information Exchange en filigrane encore et toujours.  Leo Adamson, fils des auteurs de livres pour enfants ("Topsy and Tim"), pédophile et membre éminent du Paedophile Information Exchange, a déjà été condamné deux fois pour son lien avec ce réseau pédophile qui réunissait du gratin. Malgré cela, il a continué à dire que le sexe avec les enfants c'est bien. Il dit que l'aversion "moderne" pour la pédophilie est une "hystérie". De plus, en 2011, il a tenté de bloquer l’enquête policière d’un réseau de pornographie infantile impliquant des membres du PIE.pedophilie-l-incomprehension-et-la-douleur-d-une-mereon-veut_391301_536x299p
  • France : A Angers est jugé le français Adrien Massy, pédophile présumé qui aurait agi alors qu'il était professeur d'informatique à la French Academy of Minnesota, avant de se réfugier en France où la justice l'a rattrapé. Les parents des victimes ont fait le voyage pour témoigner des faits de 2010. Angers, base d'un gros réseau pédophile, était sa ville natale. Après 4 jours de procès, le 14 mars, le professeur pédo a été condamné à 12 années de réclusion.
  • USA : Un avocat, membre du réseau Boy Lovers, fait partie de ceux qui ont violé cet enfant adopté par un couple de gays (Peter Truong, australien, et son copain US Mark Newton, qui avaient acheté le gamin en Russie pour 8.000$). Le couple voyageait dans le monde avec le gamin, et trouvait ses contacts via Boy Lovers et d'autres sites pour prostituer l'enfant. Cynisme total, Truong dit que "son fils" lui manque. L'avocat et le couple prévoyaient de faire de la pédopornographie (autant rentabiliser l'investissement) avec l'enfant, et l'avocat avait déjà violé l'enfant aux USA ainsi que durant un voyage commun en France.
  • Suède : Démantèlement d’un réseau de pornographie infantile.Un type a été arrêté et serait au centre d'un réseau de production et de distribution de pédopornographie. Le système était simple: un pédophile passait commande, et le type envoyait un film contre rémunération. Une quarantaine de filles d'Europe de l'Est en auraient été victimes.££-Nettie-Pollard-3222079
  • Angleterre : Politique et lobby pédo anglais. Nettie Pollard, ancienne étoile montante de la droite anglaise, se fait discrète aujourd'hui mais il y a quelques années, elle revendiquait en faveur des pédophiles. Elle a: > Soutenu le Paedophile Information Exchange pour baisser la majorité sexuelle > Attaqué une loi de protection des enfants > Tenu des réunions à côté de pédophiles connus > Ecrit un essai défendant le sexe entre mineurs et adultes. > Arrangé le rapprochement du PIE avec un lobby de droite pour les droits civils dès 1975. > Défendu la pédopornographie.

 

> 12 mars :a0a0bb31-1839-4016-b399-8122344c5fe3-460x276

  • Australie : Services sociaux à l’amende. Des gangs de pédophiles cherchent à mettre la main sur des enfants vulnérables, à la charge des services sociaux. Ils négocient des relations sexuelles contre de la drogue ou de l'alcool. D'après Mary Wooldridge, ministre des services sociaux et communautaires de l'Etat de Victoria, les associations chargées de protéger ces enfants sont complètement inefficaces, si bien qu'elle a retiré l'agrément à certaines d'entre elles.

 

> 13 mars :

  • France : Un prof filmait ses viols de ses élèves, à tendance sado maso... Evidemment, pour lui les victimes, de 13 ou 14 ans, étaient "consentantes". C'est bien pour cela qu'il s'attaquait à des gamines et pas à des femmes majeures... "Gilles Paquis, 34 ans, ancien enseignant de physique-chimie d'un lycée public à Haguenau (Bas-Rhin) comparaît devant les assises pour viols sur une élève, agressions sexuelles sur une autre et tentative de corruption d'une troisième. Accusé d'avoir commis ces faits entre 2008 et 2011 en abusant de l'autorité qui lui était conférée par ses fonctions de pédagogue, il encourt 20 ans de réclusion. Le verdict est attendu vendredi 14 mars. Les enquêteurs ont saisi sur son ordinateur des photos et un film montrant ses ébats sado-masochistes avec deux des victimes. L'accusé avait tenté d'effacer la vidéo mais son disque dur en avait conservé la trace. L'accusation pourrait demander la diffusion de ce document, qui lui vaut d'être cité pour détention d'images pornographiques de mineur."Beau-Pere
  • France : Rappel :Beau Père, un film pédophile de Bertrand Blier. A l'époque (1981), ça n'a posé problème à personne.
  • France : Encore un viol transformé en agression sexuelle : L'accusé était devenu un ami de la famille. "Il en a profité pour rentrer dans l'intimité de la victime", relate l'avocat général Jean-François Héry. Les faits qui lui sont reprochés, en 2011, l'accusé les reconnaît en partie. Notamment les rapports sexuels avec la victime. Et devant la cour, le retraité assure que ces relations étaient "consentie". Il dit encore être "tombé amoureux, malgré un demi-siècle d'écart". La victime parle plutôt de menaces, de chantage affectif, et de contrainte physique. "Les viols sont matériellement établis", martèle l'avocat général.

 

> 14 mars :

  • Belgique : Un père de famille qui a plusieurs fois été accusé par la mère de ses enfants d'attouchements et viols, mais qui a toujours nié, est resté libre durant la période de 2007 à 2011 et en a profité pour violer ses deux enfants, âgés de 3 et 7 ans au début des faits. Il a même accusé la mère de dénoncer cela pour obtenir la garde, pendant ce temps les viols ont continué. "Malgré diverses plaintes à la police déposées par son ex-femme, le prévenu a nié devant les instances judiciaires, tout en continuant ses agissements délictueux. Une attitude qui a fait bondir la juge Hatert: «De toute ma carrière, je n’ai jamais vu un dossier où la personne continuait malgré toutes les auditions et les examens psychologiques. Que vous fallait-il pour arrêter? De la prison? » Durant le début de l’instruction judiciaire, l’Athois a nié en bloc toutes les accusations. Il parlait même d’un coup monté par la mère pour obtenir la garde exclusive des deux enfants. Il a fallu un test au polygraphe pour qu’il craque et avoue les attouchements sur sa fille. La procureur du roi a qualifié le dossier de dérangeant «vu le nombre de plaintes et d’examens mais surtout parce que le prévenu a continué à nier avec beaucoup d’énergie. Pourtant, rien n’est crédible quand on entend l’ensemble des déclarations et que l’on constate les réactions des enfants»." La morale? Un pédophile n'a qu'à nier et accuser la mère, il s'en sortira toujours. Là, il risque de ne même pas aller en prison.mussolini
  • France : Un prof de lettre de Mayenne accusé d’agression sexuelle sur 2 mineures, une élève et sa nièce. L’élève a porté plainte en 2010 et au cours de l’enquête, ils se sont aperçus qu’une plainte avait déjà été déposée en 2002 pour agression sexuelle sur sa nièce de 8 ans ; par la même occasion, ils ont saisi un DVD avec des films pédopornographiques incluant de très jeunes filles. Grâce à son avocat qui a mis en avant une agression dont "la contrainte n’est pas établie", "des gestes qui ne sont pas tous connotés sexuellement" et "des images qui ne viennent pas d’un ordinateur", ce pédocriminel prend 1 an avec sursis, 2 ans de mise à l’épreuve, obligation de soin (heureusement !) et 1500 €  pour préjudice moral…

 

> 16 mars :

  • Angleterre : Lobby pédo anglais…décidément, les appuis tombent petit à petit. Encore un juge qui se fait prendre pour avoir fait l'apologie de la pédocriminalité. Peter Thornton, haut juge d'Angleterre et du pays de Galles (justement là où des viols ont eu lieu à une échelle industrielle dans les orphelinats), a défendu les "libertés" de tout le monde "y compris des pédophiles" et a été l'avocat du "Paedophile Information Exchange", un lobby pédophile et de certains membres.fotofamilievandenbrink
  • Pays-Bas : Parents protecteurs, la même histoire dans tous les pays ? Un père de famille comprend que ses filles sont violées par son ex beau père. Il comprend que la mère, son ex, est toujours violée par lui et qu'elle l'a été petite. Il porte plainte et est arrêté. La mère commence à avoir des flash backs d'abus rituels par son père et d'autres familles, quand elle était petite. Les deux filles sont placées, et de nouveau violées dans l'orphelinat à Zandvoort. Des procédures judiciaires s'enchainent contre le père, des gens commencent à dénoncer cet engrenage judiciaire totalement illégal. L'affaire a commencé en 2009 et les filles sont toujours "placées", illégalement.
  • Pays-Bas : Elimination commanditée dans l’affaire Demmink ?Fred De Brouwer, un journaliste hollandais qui avait été le premier à dénoncer le pédophile Joris Demmink (n°1 du ministère de la Justice, pédophile qui a violé des enfants en Turquie et aux Pays-Bas, et qui aurait aussi participé à des rituels sataniques avec la famille royale), vient de mourir dans un accident de voiture suspect en Thailande.

 

> 17 mars :

  • Angleterre : Un flic pédocriminel au royaume de Saville… Un ancien chef de la police, Alec Alexander, qui a pris 10 ans de prison en 2008 pour avoir violé sa fille quand elle était enfant (20 ans plus tôt), a probablement violé d'autres enfants vulnérables, estime un militant. Il possédait plus de 66.000 images pédopornos. Alexander travaillait avec des associations d'aide aux enfants en tant qu'officier de liaison. Un expert en matière de pédophilie estime quant à lui qu'Alexander devait faire partie d'un réseau. La fille, Sarah, est décédée récemment d'une sévère crise d'asthme et d'un pneumothorax, probablement dus à la peur de voir son violeur bientôt libéré.

 

> 18 mars :art353-Gerald-Ridsdale-300x0

  • Australie : Destruction de preuves, soutien aux criminels, l’église couvre, pardonne et …s’excuse. Un des pires prêtres pédophiles du pays disait à ses victimes qu'elles étaient "les anges de Dieu" et que de se faire violer c'était "l’œuvre de Dieu". Il a violé des enfants pendant des dizaines d'années, sans problème puisque sa hiérarchie faisait disparaitre tous les documents relatifs aux abus sexuels qu'il avait commis. Lors de son premier procès en 1993, la même hiérarchie est venue le soutenir contre les victimes. Elle avoue aujourd'hui que c'était une "erreur". No comment.
  • Algérie : Bravo à la justice algérienne: un père qui a violé sa fille depuis ses 14 jusqu'à ses 16 ans vient de ramasser 20 ans de prison... En France, ces crimes sont jugés comme de simples délits, passibles de 10 ans maximum.

 

> 19 mars :image-53

  • Angleterre : Le 11 février 1998, un ouvrier restaurant la maison londonienne du Père de la Constitution américaine trouva les restes de six enfants et de quatre adultes, cachés sous sa maison, au 36 Craven Street, à côté de Trafalgar Square. La nouvelle fut même annoncée par la grande presse britannique comme The Sunday Times. Les cadavres datent de l’époque où Benjamin Franklin occupait les lieux de 1757 à 1762 et de 1764 à 1775. le Time du 7 juillet 2003, sur sa couverture, demande si Benjamin Franklin, figurant sur les billets de cent dollars, appartenait à la secte satanique du The Hell Fire Club.
  • USA : Un réseau pédophile a été découvert en Floride, quatre types ont été arrêtés, accusés de violer des enfants y compris des bébés, et de diffuser de la pédopornographie. Ce groupe, entré en contact par Internet, prévoyait aussi de prostituer des enfants.
  • Australie : Un grand chef de la police aurait étouffé une affaire de réseau pédophile. Il a ordonné qu'une enquête soit close (operation deny, comme par hasard) après l'arrestation de Brian Perkins en 1993. Ce type violait des enfants handicapés mentaux. Perkins était en contact avec des pédophiles de plusieurs groupes différents. Le chef flic a aussi exigé qu'on n'étudie pas le matériel pédoporno trouvé chez Perkins.

 

> 24 mars :image-33

  • France : Guadeloupe: un pervers de 65 ans qui a réussi à se faire faire des fellations par des mineurs (donc techniquement il s'agit bien de viol), vient de prendre 2 ans de taule pour "agressions sexuelles". Il a du bol: il y avait prescription pour 4 de ses 5 victimes. Et pendant 5 ans il ne pourra plus approcher de mineurs. Après... il est censé ne plus être pédophile.
  • Cambodge : Possession d’images pédoporno, production de pédoporno et tourisme sexuel. Richard Fruin, un pédophile anglais qui avait été condamné pour avoir PRODUIT de la pédopornographie, vient de se faire avoir dans la capitale du Cambodge pour le viol de trois frères. Il a été arrêté en octobre, au lit avec un gamin. Quand va-t-on enfin tracer ces pervers pour qu'ils n'aillent pas continuer leurs saletés dans les pays "en développement"?
  • Angleterre : Encore des viols transformés en "agressions sexuelles". Un ancien prêtre catholique du Derbyshire, dans le nord de l’Angleterre, a été condamné à 15 ans de prison pour plus des agressions sexuelles sur des mineurs qui ont eu lieu sur plusieurs décennies, a annoncé lundi le parquet britannique. Les agressions ont eu lieu entre 1957 et 1991 Francis Paul Cullen, 85 ans, a plaidé coupable le mois dernier de 15 chefs d’agression sexuelle et cinq autres pour attentat à la pudeur sur mineurs dont un avec tentative de viol.inhjgdex
  • USA : Impunité, les plus riches ne payent pas leurs crimes. L'héritier d'une des pires familles sataniques des USA, de la famille DuPont (chimie), a plaidé coupable d'avoir violé sa fille de 3 ans, en 2008, et il avait évité la taule. Aujourd'hui, son ex femme l'accuse d'avoir aussi violé leur fils quand il était tout petit. Mais il n'est poursuivi qu'au civil, pas par l'Etat. En avril 2010, il avait admis avoir violé son fils dès ses un an et demi. Maintenant, il aurait "oublié". Il parle de "mémoire réprimée", finalement comme les victimes d'abus qui oublient durant des années ce qu'elles ont subi. Indécent?
  • France : Un récidiviste est à nouveau jugé car une de ses anciennes victimes, devenue mère,''la balancé après l'avoir croisé en ville. Il a pris 2 ans en 2002 pour "agressions sexuelles", et là il s'agit d'agressions sexuelles et de viol commis entre 1986 et 1994. "A raison d'une ou deux agressions par semaine, les gendarmes ont calculé que la malheureuse Nathalie avait subi quelques 5 840 actes de violence sexuelle en tout".
  • Angleterre : Toujours occupée à étouffer les affaires de réseaux pédophiles. Depuis le scandale Savile, des centaines de victimes rapportent ces crimes commis il y a 20, 30, 40 ans, et qui ne sont plus prescrits dans ce pays. Alors l'important pour les autorités est de décourager les victimes de porter plainte: on ne les croit pas, on les fait revenir 10 fois pour témoigner et on ne fait rien, on leur dit qu'ils ont "imaginé" les faits... C'est ce qu'il est arrivé à Simon Whitter : il a pris son courage pour parler d'abus commis il y a 20 ans, et les flics lui ont dit qu'il avait tout inventé. Normal : les viols qu'ils dénoncent ont encore été commis dans un orphelinat, le Burton House children's home à Manchester, dans les années 80. Et en plus, il y dénonce des abus rituels commis dans cet orphelinat public. Quand il a été voir les flics, on lui a dit que le Burton House children's home n'avait jamais existé! Son histoire est celle qui est arrivée à plus de 400 enfants passés par les orphelinats de Manchester. Depuis 1997, plus de 275 cas de viols dans les orphelinats publics de la ville ont été jugés. Plein de types ont été arrêtés, mais toujours comme des cas isolés. Parmi eux, Ronald Hall qui est devenu le chef des sévices sociaux de la ville. En 2001, il a pris 11 ans pour des abus commis au Broome House.bal purete1
  • USA : Sur M6, Enquête exclusive : **** Aux USA, dans les milieux évangéliques, les "bals de pureté" : des fillettes de 12 ans se marient avec leur papa pour préserver leur virginité **** Un simulacre de mariage dont les mères sont exclues. Le papa passe au doigt de sa fille une "bague de pureté", devenant ainsi responsable de la virginité de sa fille. Beau climat incestueux et patriarcat dans toute sa splendeur. C'est le père qui préserve la "reconnaissance de la paternité" du futur mari.
  •  USA : Une femme, ancienne esclave sexuelle témoigne et lutte pour changer les choses. Raven Kaliana a un premier souvenir terrible: elle se souvient que ses parents l'ont amenée chez un photographe, elle avait 4 ans. Ils lui ont dit d'être bien sage et sont partis. Là, elle a été violée devant des caméras. Quand elle était enfant, ses parents l'amenaient souvent dans ce genre de studios pendant les vacances et les week-ends. Ca a changé à 11 ans, car elle ressemblait déjà trop à une adulte. Là, on l'a envoyée dans des circuits plus hards, avec des tortures et des viols collectifs, toujours filmés. Puis elle s'est enfuie à l'adolescence et depuis elle tente de dénoncer ce que personne ne veut admettre.

 

> 26 mars :

  • France : A pleurer : une critique masculiniste du livre pour enfants "La princesse qui aime les princesses". L’auteur de cet "article" est bien sûr un homme, et il a du mal à adhérer à une héroïne qui ne soit pas cadenassée dans le stéréotype féminin traditionnel. " Les princes défilent et elles les refusent tous. Soit ils sont moins forts qu’elle à cheval, soit ils ont peur de l’eau, soit ils n’aiment pas la crème chantilly. Et même le prince Azim du Yémen, pourtant parfait en tous points, elle le refuse. " Ou alors, ce qui le gêne, c'est que les garçons sont aussi hors des stéréotypes classiques: pas très courageux, moins forts qu'elle... L'auteur, par contre, ne semble pas dérangé par tous ces livres pour enfants dans lesquels les filles sont cantonnées à l'admiration des garçons... Et devinez où on lit ça? Dans libé...
  • Portugal : C'est drôle: avec l'affaire Maddie McCann, les british se rendent compte que le Portugal était envahi de pédophiles british. Pourtant, ça dure depuis les années 70, au moins. En l'occurrence, plusieurs d'entre eux squattaient à Praia de luz, la ville où elle a été enlevée en 2007. Dont un certain David Reid, arrivé au Portugal en 2004 après avoir été libéré d'une peine pour avoir violé des gamines. Et cela, malgré qu'une de ses victimes a dit qu'il restera toujours une menace pour les petites filles. Heureusement, on peut l'accuser, comme d'autres accusés récents dans cette affaire, car il est mort l'an passé et ne pourra rien nier. De 2004 à 2006, il a violé plusieurs fillettes, dont deux dans l'hôtel où logeait la famille McCann. Sur 12 faits, 9 ont été rapportés aux flics, et Reid est resté en liberté. N’oublions pas que le Portugal est la pays de Barroso, fortement suspect pour l'enlèvement de Maddie McCann.

 

> 28 mars :

  • USA : Bill Clinton et ses amis… Hillary Clinton a eu beau tout faire pour faire taire les multiples victimes de viol & d'harcèlement sexuel de son cher mari Bill, il lui est difficile de faire taire cette ancienne esclave sexuelle qui l'implique dans les parties fines avec des filles de 13 à 17 ans que son ami le milliardaire Jeffrey Epstein faisait régulièrement dans sa villa aux Caraïbes. Le début de la fin de toutes alternatives de gauche aux US aussi ? Ca pue les manips pour que les réacs, tout aussi pédos, débarquent aux prochaines élections là-bas aussi non ? Pour moi c'est aussi télescopé que la pipe de Monica.article-1363452-0D7C9320000005DC-921_634x392
  • USA : Virginia Roberts, une "masseuse" de 17 ans à l'époque des faits, a déclaré qu'elle a rencontré Clinton deux fois par l'intermédiaire de Jeffrey Epstein, dont il était proche et avec qui il faisait des petits voyages dans on avion privé. Notamment en Russie, en Chine, à Hong Kong... La dénommée Ghislaine Maxwell était de la partie. Al Gore, autre "démocrate" qui nous a imposé la taxe carbone tout en spéculant sur ladite taxe carbone à cette époque, était aussi un "ami" D'Epstein. Tout comme le prince Andrew, vite carbonisé lui aussi, ou le milliardaire Donald Trump... Virginia Roberts explique que selon elle Naomi Campbell, proche de Ghislaine Maxwell, est une prostituée.
  • USA : Un couple qui avait adopté ou hébergé une vingtaine d'enfants (depuis 2010 seulement) vient d'être condamné pour des maltraitances sévères et des agressions sexuelles. Les enfants étaient privés de se laver, punis, agressés sexuellement. Il y avait des caméras dans les chambres des enfants (comme chez les Lavier, à Outreau). Voilà ce qu'il se passe quand le placement d'enfants devient une industrie à rentabiliser.
  • France : Opération frais de justice pour Lola, par l’association Touche pas à mon enfance. "A ce jour nous avons récolté tout don confondu 97 euros sur les 1000 euros manquant. L'audience est prévue le 13 mai à 9h. Notre vice-présidente accompagnera la famille. Par avance merci".

 

> 29 mars :

Medomsley-Detention-Centr-009

  • Angleterre : Politique, prostitution, drogues. Un député travailliste vient de démissionner, après avoir été accusé de payer un ado brésilien de 19 ans pour du sexe et de la drogue.
  • Angleterre / Pays-Bas : En 1982, un douanier anglais a saisi une vidéo de pédopornographie sur laquelle il a identifié un ministre de l'époque. Cette cassette faisait partie d'un lot en provenance d'Amsterdam. Elles ont été envoyées par Russelll Howard Tricker, un enseignant pédophile anglais expatrié à Amsterdam en même temps que Warwick Spinks et bien d'autres. Tricker a été entendu, il a nié, et rien ne s'est passé. --- Russell Howard Tricker : âgé de 71 ans aujourd’hui, il a été enseignant de 1964 à 1974, condamné pour des agressions sexuelles en Angleterre, puis a fui aux Pays-Bas où il a travaillé comme guide pour faire visiter Londres, tout en ramenant des garçons aux Pays-Bas avec de faux papiers, probablement grâce à ses contacts à l’ambassade d’Angleterre. Des flics l’ont vu à une station service en Angleterre alors qu’il embarquait un mineur. Puis, Tricker a loué des appartements à Amsterdam pour d’autres pédos, et il y vit toujours.
  • Maroc : Un journaliste allemand est soupçonné d’avoir attiré par la ruse deux mineures dans sa voiture dans le nord du Maroc. Il a été arrêté par la police, ont indiqué samedi un responsable de la sécurité et une ONG, qui l’accuse de «pédophilie». "Il a attiré deux mineures de 16 ans par la ruse de devant leur école et nous l’avons arrêté après que des citoyens l’ont encerclé près d’une gare. Nous avons saisi sur lui une caméra numérique qu’il pouvait avoir utilisé pour prendre des images des deux écolières ou d’autres victimes présumées".

 

 

 

04 avril 2014

Comment la pédophilie des "élites" sert à faire chanter des Etats souverains

demminkdocuRevenons sur notre ami Joris Demmink, ce pédophile sadique qui fut durant des années le plus haut fonctionnaire du ministère de la Justice des Pays-Bas. Il s’est fait coincer avec des mineurs dès 1995, en Turquie. Mais, au lieu de le poursuivre en Justice, la Turquie a cherché à monnayer le dossier contre une faveur : l’emprisonnement à vie d’un opposant kurde. C’est l’affaire d’un haut fonctionnaire vérolé, d’un pédophile couvert par son administration, et qui entraîne tout son pays dans des affaires de corruption sans fin. 

 

Tout l’establishment hollandais, de même qu’une bonne partie des citoyens, savent parfaitement que Demmink commandait des gamins des rues en Turquie, pour les violer. Et à qui demandait-il de lui ramener des enfants ? A des flics véreux.

Du coup, la Turquie avait des cartes à jouer pour faire avancer ses petites affaires. Car, il semble bien qu’en échange de leur silence, les autorités turques ont réclamé quelques faveurs, comme par exemple la mise au cachot d’un opposant kurde, Hüssein Baybasin.

L’accord aurait été négocié directement entre le premier ministre turc et la ministre de la Justice hollandaise, Winnie Sorgdrager.

huseyin-baybasin_169022Baybasin, accusé d’être un gros mafieux, a été envoyé en taule au milieu des années 90 pour un très gros trafic de drogue[1] ainsi que pour avoir commandité un meurtre, et dit être innocent[2]. Il a même fait une grève de la faim et a dénoncé l’accord entre les deux gouvernements. Demmink s’est arrangé pour que Baybasin soit mis au secret, sans aucun contact avec ses proches. Et surtout, il a ramassé une peine de prison à vie en 2002[3].

Quant aux enfants victimes, qu’ils n’espèrent pas justice, tant cela arrange tout le monde que l’affaire reste officieuse.

De fait, après la condamnation finale de Baybasin en 2002, on a appris que le gouvernement Turc avait fait pression sur les Pays-Bas pour obtenir une grosse condamnation de Baybasin, devenu un opposant politique redoutable, qu’il convenait d’éliminer de neutraliser[4]. Et puis, aucun des deux types à qui il aurait commandité le meurtre n’a été condamné.

Ces pressions consistaient clairement à menacer de dénoncer les penchants pédophiles d’un haut fonctionnaire du ministère de la justice. En effet, à l’époque où se négociait l’affaire Baybasin, les services turcs enquêtaient de leur côté auprès des victimes de Demmink et des intermédiaires qui les lui avaient amenées.

L’enquête en question était menée par Necdet Menzir, ex chef de la police d’Istanbul et ex ministre des Transports…

Les pressions turques visaient ensuite à faire extrader Baybasin. Le gouvernement hollandais était tout à fait d’accord, mais la cour Suprême avait refusé en raison des risques pour la vie de Baybasin. Qu’à cela ne tienne, le gouvernement a quand-même tenté de passer outre. Mais, l’affaire remonterait à loin, puisque la "coopération" entre les autorités turques et hollandaises aurait commencé dès 1994, deux ans après que Baybasin ait fui son pays.

025efb2b7a2ce2763ee04e2209b3e991C’est aussi à cette époque que remontent les premiers faits de pédophilie commis en Turquie par Demmink. Qui, d’ailleurs, continue à nier avoir jamais mis les pieds en Turquie, bien que moult éléments tels que ses agendas prouvent le contraire.

La Turquie a quand-même été gentille : elle a dit qu’il n’y avait pas de trace d’un passage de Demmink à la frontière Turque dans les années 90.

Pas de bol, en avril 2013 l’original du rapport des douanes turques est sorti, et on a appris que Demmink était bien entré dans le pays le 20 juillet 1996. Remarquez, c’est plutôt normal : en tant que directeur général des affaires internationales au ministère de la justice, il faisait partie du comité chargé de la question du conflit entre les Kurdes et la Turquie…

Quoi qu’il en soit, les documents des entrées et venues d’officiels étrangers de 1995 à 2000 ont disparu. Du moins officiellement, car plusieurs témoins disent avoir vu des traces du passage de Demmink sur des ordinateurs des services turcs. En outre, on a fini par apprendre que Demmink utilisait trois pseudonymes différents pour se rendre en Turquie. Il y est allé en tant que touriste en 1995, puis y est retourné en juin 1996 pour une conférence, puis il est allé en 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002 et 2003.

Entre parenthèses, Demmink semble avoir pas mal voyagé, puisqu'on le retrouve dans divers bordels d'Europe et d'ailleurs. Il a est notamment passé par le Pinocchio Bar à Prague, haut lieu de prostitution de jeunes dans les années 90, où on trouve également pas mal de pédos anglais expatriés.

Quand l’une des victimes de Demmink a cherché à porter plainte en Turquie, c’est carrément le chef des renseignements Emin Arslan qui l’a menacé. Le même Arslan qui a aussi violé cette victime, et qui a surtout travaillé avec Demmink pour monter le coup contre Baybasin.

demminkDes films et photos de partouzes pédophiles avec Demmink dessus ont été saisis par la police turque. Ces partouzes se tenaient dans les bâtiments d’écoles privées, ou sur des yachts, à Marmaris. Des VIP et des enseignants y participaient. Des milliers de contenus pédopornos ont été saisis. Le tout a été donné à la justice, qui a seulement condamné un des profs, qui s’est empressé d’émigrer en Allemagne. Puis, la procédure a été stoppée.

Quant au matériel pédoporno tourné lors de ces partouzes, il aurait reçu le tampon diplomatique.

En 2003, un reportage diffuse le témoignage d’une victime de Demmink, qui affirme qu’il était présent lors du tournage d’un snuff movie à Prague, en République Tchèque. Au cours du tournage de ce film pédo, un enfant est mort après avoir été sodomisé avec un godemiché. Bien-sûr, il n'y a eu aucune investigation à ce sujet.

 

L’enquête Rolodex

hires-wiedenkt-demmink-trikEn 1998, c’est l’affaire Rolodex : une enquête sur un réseau de prostitution de mineurs dans les bordels d’Amsterdam. Dans laquelle sont mêlées de nombreuses personnalités, dont aucune n’est tombée. Apparemment, les flics s’apprêtaient à mener des arrestations quand l’enquête a été stoppée.

Une victime hollandaise de Demmink raconte comment, alors en fugue à 14 ans, il a pris le train pour Amsterdam et s’est retrouvé dans les bordels pédophiles, à tourner de la pédopornographie et à trainer dans les orgies. Récupéré à la gare Centrale par un type qui lui propose un abri pour la nuit, il se réveille le lendemain complètement nu, avec des photos compromettantes de lui tout autour.

Le type l'a ensuite menacé de les envoyer à ses parents, et lui a demandé de se prostituer. Il est arrivé le jour-même dans un des bordels pédos d’Amsterdam, où des enfants parfois encore plus jeunes que lui, venus de toute l’Europe, étaient déjà prostitués.

Évidemment, les enfants étaient drogués et alcoolisés pour mieux supporter.

Parfois, ils étaient aussi loués pour des parties privées.

Ce témoin raconte aussi qu’il a croisé à Amsterdam des gens qui avaient participé au tournage de snuffs movies, avec des meurtres donc, et que lui-même avait tourné des films pédopornos,  réalisés par le patron du bordel. On lui a proposé de participer à un snuff contre beaucoup d'argent, mais il a refusé.

Cette victime dit avoir "travaillé" au Festival Bar[5], où il a rencontré un grand ami pédophile de Demmink, le dénommé Geer Van Roon, prof d’univ habitué à accueillir les jeunes fugueurs chez lui (des rapports de police le mentionnent), et qui l’a emmené en voyage en Pologne. C’est Van Roon qui a présenté la victime à Demmink, qui attendait dehors dans sa grosse voiture de fonction[6]. Van Roon connaissait beaucoup de monde, dans le milieu pédophile et chez les VIP.

Par exemple, il connaissait le proxénète d'enfants Karel Masdam ou Lothar Glandorf, producteur de pédopornographie et enleveur d'enfants, notammment du jeune Manuel Schadwald, disparu en Allemagne et tué lors d'un snuff aux Pays-Bas après un passage dans les bordels.

Geheime deal om Demmink ADLors de l’enquête Rolodex qui n’a jamais abouti, cette victime a été interrogée par les flics. Mais comme d’habitude, il ne s’est rien passé. Car, d’après ce témoignage, Van Roon était "un pourvoyeur d’enfants pour les pédophiles de son réseau".

Comme par hasard, ce témoin a failli se faire tuer juste après l'enterrement de l’enquête Rolodex, si bien qu’il a du se planquer.

L’enquête a aussi fait émerger des enregistrements de conversations téléphoniques d’un groupe de pédos qui allaient s’approvisionner en enfants dans les pays de l’est. Sur l’un de ces enregistrements, on entend Demmink commander des enfants pour le week-end. Pourtant, en 2002 il monte encore en grade, pour arriver comme numéro 1 du ministère de la justice. Prime à la casserole ? On dirait bien : contrairement aux affirmations du gouvernement, il y avait déjà eu plus de 40 alertes concernant les perversions de Demmink[7].

Ce qui est drôle, c’est que, comme on l’a déjà dit, le gouvernement US a commencé à s’intéresser publiquement à l’affaire, et demande à la Justice hollandaise pourquoi aucune enquête n’est menée aux sujets des graves accusations contre Demmink. Du coup, une vague enquête 100% à décharge a conclu qu’il n’y avait rien à signaler, et finalement les US pourraient bien avoir la même idée que les Turcs, c’est-à-dire faire chanter les hollandais.

Qu’est-ce qu’on rigole…

Car, à n’en pas douter, les services américains doivent avoir des copies de tout le dossier, et cela depuis un bon moment. Et comme Demmink continue d'être protégé par son ancienne hiérarchie (il a démissionné en octobre 2012 quand-même), on dirait bien que l'heure est davantage aux tractations de couloir qu'à l'empoignade franche et honnête.

054454Bref, la « commission Helsinki » [8] a elle aussi mené sa petite enquête, et a publié divers témoignages sur son site web. "Je représente de victimes Turques qui ont été violées et abusées sexuellement quand elles avaient 11 et 14 ans. L’auteur était un fonctionnaire de haut rang dans le gouvernement hollandais, aujourd’hui secrétaire général du ministère de la Justice, M Joris Demmink", explique ainsi une avocate dont le témoignage est diffusé par la commission.

Où l’on apprend, entre autres, qu’en 1995 Demmink s’est fait pincer en Turquie en plein acte sexuel avec des mineurs, alors qu’il était à une partouze où plusieurs mineurs ont été violés. Un gamin s’est échappé et a appelé les flics, qui ont arrêté puis relâché Demmink (d’ailleurs, ça rappelle une affaire à Marrakech…).

Ensuite, les autorités turques ont utilisé ce dossier pour faire chanter les Pays-Bas et les pousser à harceler Baybasin. On connaît la suite.

 
Pédocriminalité - L'injustice hollandaise... par Guilux04

-----------------------

 

Il n’y a aucune raison de penser que les turcs sont les seuls à faire chanter Demmink et le gouvernement hollandais. Et il n’y a aucune raison de penser que Demmink est un cas isolé : il n’y a qu’à voir la mobilisation derrière lui, avec tout l’establishment qui le défend comme un seul homme, pour comprendre que Demmink n’est que la brindille qui cache un éléphant en obésité sévère.

En tout cas, les autorités hollandaises ne semblent toujours pas motivées à organiser un procès de Demmink. Encore moins à faire le ménage, car il est certain que beaucoup sont compromis dans la haute. Le point positif est que la mobilisation des citoyens ne fait qu’augmenter, se transformant en dégoût profond pour cette caste qui n’obéit pas aux lois qu’elle nous impose, qui ne respecte pas la morale dont elle nous rebat les oreilles, et qui en plus viole nos enfants. De ce dégoût, ce sont des solutions qui devront émerger, et il semble bien que les citoyens de nombreux pays dans le monde sont mûrs pour passer à cette phase-là du combat.
Pièces jointes:
> Mémorandum des accusations et témoignages contre Demmink:  joris_demmink_memorandum_may_2012
> Lettre du Congrès US au premier ministre turc, Erdofan, demandant de considérer l'affaire comme "une urgence":  Joris_Demmink_Letter_to_PM_Erdogan
> Témoignage de l'avocate de Baybasin devant la commission Helsinki, puis la chronologie de l'affaire: DEMMINK_HELSINKI

m1nz2c8a7fmt_504h



[1] Le PKK, l’armée de libération kurde, vit, comme beaucoup de groupes armés aidés en sous-main par l’occident, beaucoup de l’argent de la drogue. Avant l’Afghanistan, c’était bien la zone du kurdistan la plus productive en matière de pavot. Hussein Baybasin a fait plusieurs fois de la prison pour trafic d’héroine depuis la fin des années 70. Sa page Wikipedia le présente comme « un baron de la drogue », ou le « Pablo Escobar européen ». Toutefois, si c’est vrai il n’aurait jamais pu faire cela sans l’accord des services secrets et des autorités turques, et sans l’accord de leurs collègues dans le pays où la drogue arrivait. Enfin, un témoin a dit qu’il a dénoncé Baybasin comme un trafiquant sous la torture et que tout était faux.

[2] Baybasin dit que les enregistrements de la conversation qui constituent la preuve massue, au cours de laquelle il demande de tuer des cibles, ont été trafiqués.

[3] Et il semble que dans ce pays, on fait sa peine de prison à vie jusqu’au bout.

[4] Apparemment, Baybasin a commencé par travailler avec le gouvernement turc jusqu’en 1989. A cette occasion, il a vu son implication dans le trafic de drogue et est devenu un opposant politique (il a notamment participé à mettre en place un Parlement kurde en exil), côté kurde, ce qui énerve beaucoup la Turquie. Il a demandé l’asile politique en Angleterre, et il y a été poursuivi une première fois pour trafic de drogue. Puis il est allé aux Pays-Bas, et rebelote. Il a même failli être extradé, c’est seulement la Cour Suprême qui a refusé.  En outre, Baybasin ne serait pas un indépendantiste mais un autonomiste.

[5] C’est dans ce même bordel, le Festival Bar, qu’a échoué un jeune anglais victime de trafic par un pédophile membre du réseau de Warwick Spinks. Dans les années 80, de nombreux pédos anglais sont allés s’installer aux Pays-Bas, où les lois restaient très laxistes en la matière. Le Festival Bar a été cité par une sulfureuse victime belge de ces réseaux, Piet Van Haut, comme étant un lieu fréquenté par Demmink ou Frits Salomonson, avocat de la Reine Beatrix jusqu’en 1996, impliqué dans le trafic de drogue et amant du prince Claus (le mari de Beatrix).

[6] On notera que le chauffeur de Demmink a eu la bonne idée de se suicider juste avant d’être entendu par les flics, en 2004.

[7] Les services hollandais ont enquêté sur une quarantaine d’accusations de pédophilie différentes contre Demmink.

[8] Egalement appelée « commission sur la sécurité et la coopération en Europe », est une agence du gouvernement US chargée de faire respecter les accords d’Helsinki et la démocratie…

02 avril 2014

Escándalo: Gladio, el formateo de Europa por las redes fascistas y los USA

94229859_oMuchos observan atentamente lo que está pasando en Ucrania. QuE nos recuerda a la “revolución Naranja” en 2004. Pero, en 2004 el plan USA para hacer caer a Ucrania fracasó. Nos recuerda también las revolucions árabes, tan igual de trucados, o las nuevas tentativas de golpe de estado en Venezuela. Pero recuerda también la interferencia USA en los casos políticos franceses, alemanes, holandeses, belgas, italianos, españoles, griegos, etc.

 

(Este articulo és demasiado corto, ya que me reprochan a menudo de extenderme demasiado, también os recomiendo leer las notas en pié de página que completan el propósito).

De hecho, no entiendo bien porqué la gente se resiste en querer ver a los agentes USA infiltrados entre los manifestantes Ucranianos, los financian, los apoyan mediáticamente, cuando han hecho, y siguen haciéndo la misma cosa en Francia. Y por todo en Europa y mundo entero también.

Siria sabe de ésto, Venezuela, Tailandia y Egipto también, ¿a quién le toca?

Dénse un paseo por la história, y verán que desde la segunda guerra mundial, bien fueron los nazis los que ganaron, gracias a USA y a su política fascista impuesta a través del mundo.

Para ellos, había que evitar dejar a los pueblos europeos decidir por su futuro, sobretodo si ése futuro era teñido de rojo. Entonces, tuvimos derecho a élites cooptadas a menudo tomadas de antiguos colaboradores, a atentados terroristas de extrema derecha, a grupúsculos de izquierda instrumentalizados, a una propaganda llevada sin soltar por los medios de comunicación subvencionados para ése efecto, con periodistas cooptados venidos de círculos autorizados, sindicatos corrumptos financiados para separar las nalgas a cada reforma, universidades financiadas pero sobretodo en nunca poner en riesgo el órden establecido...

94229903_oNo és por nada que el “presidente de Europa” nombrado por el Bilderberg, Hermann Van Rompuy, en su primer discurso en 2009, dijo: “2009 és también el primer año del gobiernanza mundial con la instauración del G20 en plena crisis financiera. La conferencia climat de Copenhague és otra etapa en la gestión mundial de nuestro planeta”.

De hecho, ya hablamos de ello por aquí, Europa, creada a piezas por los miembros del Bilderberg, és una emanación directa de la ideología nazi ya que fueron los nazis y los agentes USA como William Donovan quiénes organizaron el dicho Bilderberg. Y ésto , a la demanda de los partisanos de éste nuevo orden mundial del que nos empieza a agitar las orejas desde hace ya algunos años.

Nos damos cuenta que en el hilo de las reuniones del Bilderberg, és toda la política interior y extranjera europea definida por un grupúsculo no elegido, cooptado por las bancas USA e inglesas.

La interferencia no és sólo política, de hecho és sobretodo económica. Por eso, los USA pusieron un mandato francés muy de derechas antes de la guerra, sobretodo via sinarquia [1], colaborador durante la guerra y después siempre fascista. Podemos citar múltiples personajes así, desde André Bettancourt hasta Mitterrand.

También podemos citar otro personaje interesante. Francois de Grossouvre, quién dirigía la red stay-behind en Francia [2] a petición de la OTAN, tras haber militado en Action Francesa, un grupo colaborador, a principios de la guerra (antes de hacerse resistencia en el 43 como muchos colaboradores, entre ellos Mitterrand). Grossouvre también permitió a Mitterand, miembro del comité de los 300 qué representaba a las bancas inglesas y jefe masón, de utilizar el Frente Nacional para dividir a la derecha, gracias a las financiaciones enviadas por dictadores africanos puestas a punto por la stay-behind francesa (principalmente las redes Foccart[3]. Y si Mitterrand pudo tomar el poder, és seguramente porque hizo alianzas con E.E.U.U prometiendo unificar a los socialistas no comunistas.

94230002_oDetrás de éstos manipuladores, están los intereses de las bancas inglesas y USA. Tipos como Jean Monnet “el padre de Europa”, peón de la Ford Foundation qué inició su carrera en la banca Lazard, o Pompidou con su ley Rothschild [4], són síntomas de ésta proximidad de intereses bancarios con la política europeanista.

Total, desde los primeros textos europeos, la posición és ultra liberal: sin trabas para el comercio y la libre circulación de capitales, creación de un mercado único absolutamente genial para vender las mercancías USA, voluntad de crear una moneda única desde los años 50, liberalización de intercambios de bienes y de servicios. Se hablaba incluso desde 1953 de una “comunidad europea de defensa” qué falló completamente.

Y ésto, aunque los pueblos no lo quisieran. Ya que, como dijo Monnet en 1949, “Como era imposible de realizar una Europa de un solo golpe, empezando por la creación de un gobierno europeo, podríamos intentar sobrepasar las soberanías nacionales progresivamente amordazando una cooperación sobre puntos limitados para alcanzar objetivos precisos.” Y en la época, como actualmente también, los ciudadanos eran muy apegados a la dicha “soberanía nacional”.

Nos encontramos en Francia, con “élites” políticas, sostenidas por sindicatos corrumpos y universitarios a sueldo de USA, quién nos a literalmente impuesto la Europa ultra liberal y la manera de pensar que conlleva. Y ésto, con perfecta consciencia de causa.

¿Dónde está la democrácia en éste caso? ¿Porqué siguen fingiendo que piden la opinión de los pueblos si les da completamente igual?

Y miren, funciona: númerosos són los que aún van a votar.

Las fundaciones Ford, Rockefeller [5], Carnegie, Hoover y muchas otras han servido a la CIA para financiar diversas facultades e “investigadores”[6] varios medios, diversos partidos políticos y sindicatos a sus órdenes[7]. En Francia, como por todo en el mundo, ayer y hoy.

Un ejemplo entre tantos otros: en 1957 la fundación Ford financió a Bruxelas a la European Community Institute for University Studies (ECIUS) cuando recién fué creada, a la altura de 800.000$. El propósito de ésto, dirigido por un amigo de Jean Monnet era de empujar a las universitarios a tener una visión muy liberal de la integración europea . Entre los miembros del consejo de administración del ECIUS, estaba Monnet, o su amigo Robert Marjolin[8]. ECIUS servía también para distribuir las donaciones de la fundación Ford hacia las universidades “amigas”, y ésto en todos los países europeos. Hay montones de ejemplos como éste.

Actualmente, estamos frente a una nubosidad de lobbys, de think thanks y otros grupúsculos, en el que el sólo objetivo és escoger quién nos dirige, és decir, de dirigirnos. La French American Fundation és un ejemplo de ello entre centenares sólo en Europa.

Via su programa “young leaders”, integra jóvenes lobos con dientes que rayan el parquet de los dos lados del Atlántico, que són llamados a ocupar altos cargos, sobretodo en los medios de comunicación y la política. La selección de base y las redes funcionan a tope, ninguno de los afortunados elegidos no és hoy en día mileurista.

94230055_oBill y Hillary Clinton participaron a éste programa, pero también otros bobos como Nicolas Bazire, asociado gerente de la banca Rothschild, jefe de la LVMH y gran amigo de Sarkozy implicado en muchos casos, Alain Juppé, el omnipresente y ultra prolijo Alain Minc, Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg, Valérie Péceresse, Eric Raoult, Jacques Toubon, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem, Jeannette Boughrab, Michel Bon, Francois Léotard, l'ultra-ultra liberal Hedwige Chevrillon, el periodista Emmanuel Chain, Laurent Joffrin, (Libé, el nuevo obs) ,David Kessler, (director general de la radio France nombrado por Sarkozy) , Jérôme Clément, Jean-Marie Colombani (Le Monde), el editorialista ultra ultra liberal Philippe Magnère , Henri de Castries (PDG de Axa y pilar del Bilderberg, del que se convirtió en presidente del comité de dirección en 2011), Yves de kerdrel, Stephane Fouks, Denis Olivennes (Europe 1, Paris Match), Christine Ockrent, Jean-Louis Gergorin (EADS, implicado en el caso Clearstream), Pierre Mariani (cercano de Sarkozy, pasó por BNP Paribas y luego por Dexia qué se hundió). Marwan Lahoud (hermano de Imad Lahoud implicado en el caso Clearstream).... Hallamos algunos actores del caso Clearstream en la French Americain Foundation [9]. Y el caso Clearstream permitió a Sarkozy de eliminar a los otros candidatos de derecha, principalmente a Villepin [10].

En todo caso, toda ésta clica comparte las mismas ideas atlantistas, ya que el objetivo de la Frech Americain Foundation és la aliniación total de la política francesa sobre la de Estados-Unidos. Por eso, constatamos que hay gente del PS (casi todos al gobierno actualmente) y del UMP. Busquen la falla.

La dicha fundación és financiada ….oh! Sorpresa!: por la banca Lazard, EADS, BNP Paribas, EDF, LVMH, IBM France, L'Oréal, Lafarge, Véolia, AREVA, natixis, Banque Transatlantique. Merril Lynch, Publicis, Capgemini, PricewaterhouseCoopers y otras más obras caritativas del mismo estilo.

94230126Podríamos hablar también de jean-Luc Mélenchon, quién ,tras haber pasado 28 años en el PS, hoy quiere incarnar la oposición. No és por nada que Mélenchon pudo tener todo el espacio que quiso en los medios de comunicación, aún habiendo dado un vago discurso contestatario : viene de la corriente lambertista (trotskista) que era financiada por la CIA a través de un tal Irving Brown, con el fin de inclinar a la izquierda un poco más a la derecha, en todo caso, no hacia el comunismo.[11]

¿Piensan ustedes que Mélenchon, quién además és masón, defiende los intereses de los franceses?

Lo mismo para la Ligue Communiste Révolutionnaire, qué está programada para dividir a la izquierda y nunca ganar las elecciones.

En cuanto a Sarkozy és un puro producto de la ideología USA. Franck Wisner, quién puso en marcha las redes Gladio en Italia con la ayuda de los mafiosos dirigidos por Lucky Luciano y en Scandinavia principalmente, era el padre del marido de la segunda mujer de su padre, pero se metió un tiro en la cabeza en 1965. Sobre Wisner Padre, podemos añadir que era parte de los knight templar, una orden templaria alemana qué practicaba el ocultismo. También fué quién lanzó la operación Mockingbird, ciblando el control de los medios de comunicación USA y convertir a numerosos periodistas en espias USA.

Frank Wisner Junior, qué era administrador de la French Americain Foundation (y del AIG que se fundió en 2009). también ocupó altas funciones en la CIA. Esta familia USA permitió a Sarkozy de beneficiarse de los programas de formación del departamento de estado USA, cuando ni siquiera fué capaz de terminar el Sciences Po en Francia.

Según Thierry Meysan , sería Frank Wisner junior, a la cabeza del departamento de defensa USA, quién organizó la eliminación de gaulistas en la UMP, y la subida de Sarkozy. “Actúan en tres tiempos: primero la eliminación de la dirección del partido gaulista y la toma de control de éste aparato, luego la eliminación del principal rival de derecha y la investidura del partido gaulista a la elección presidencial, por último la eliminación de todo challenger serio de izquierda de modo a estar seguros de llevarse la elección presidencial”, explica la red Voltaire.

En cuánto a la madre de Sarkozy, era secretaria de Achille Peretti ex guardaespaldas de De Gaulle, co fundador del SAC, alcalde de Neuilly y cercano a los Corsos , quién ofreció su primer mandato a Sarkozy. No hubo suerte, Peretti se vió involucrado a la French Connetion, denunciado por los USA en 1972. Después, Sarkozy se casó la primera vez con la nieta de Achille Peretti , y al año siguiente Sarkozy accede a la alcaldía de Neuilly, ya que Peretti había tenido una crisis cardíaca muy oportuna.

94230187Pasqua, truán corso relacionado a la French Connetion [12] y miembro de la red Gladio via el SAC[13] (Servicio de acción civico, que regrupaba antiguos bribones y un montón de fachas para montar golpes torcidos y asegurar tráficos varios), fué uno de los grandes apoyos de Sarkozy al principio de su carrera. Una vez elegido, Sarkozy nombró a Guéant, ex brazo derecho de Pasqua como secretario general del Elysée. Nombró también al masón jefe Alain Bauer, también formado en USA y responsable de una agencia de seguridad USA, como jefe de investigación. Nos acordamos de las vacaciones de Sarkozy en USA, pagadas por Robert F.Agostinelli, un banquero de negocios USA, sionista y néo-conservador, y por la familia Cromback.

Una buena parte de las políticas francesas están relacionadas de muy cerca a los intereses USA. No hay más que mirar de qué grupúsculos atlantistas són miembros, en qué universidades han estudiado o enseñado, y cuales són las posiciones ultra liberales, pro sionistas y atlantistas defienden después. Todos comparten las mismas ideas aunque intenten hacer creer lo contrario.

Tomemos por ejemplo a Pierre Lellouche. Formado en Harvard, se unió a Raymond Aron, gran europeanista a sueldo de Estados Unidos [14], al grupo de estudios e investigaciones sobre problemas internacionales (GERPI). Después ,Lellouche és uno de los fundadores de un grupo ultra atlantista, Instituto frances de las relaciones internacionales (IFRI). En 1989 fué consejero diplomático de Chirac difundiendo sus teorias en la premsa de derechas, luego dirigió la delegación parlamentaria francesa en la OTAN (que no sirve para nada pero el titulo pega bien) despues del parlamento de la OTAN(qué tampoco sirve de nada) . En 2005 fué consejero de defensa de Sarkozy, y en 2009 de nuevo secretario de Estado Francés en asuntos Europeos, y ferviente militante de la adhesión de Turquia a Europa. Lellouche participó al menos a dos reuniones del Bilderberg (1996, 2003) como también Thierry de Montbrial ( un asíduo del Bilderberg) quién fundó y dirigió el IFRI.

Además, Lellouche és miembro de la comisión Trilateral creada en 1973 por David Rockefeller.

Lellouche contribuyó a echar a los gaulistas del UMP, durante la guerra Balladur/Chirac. Pelea contra el impuesto sobre fortunas , y da lecciones de moral a los conservadores ingleses ya que ellos pierden terreno a nivel europeo. Evidentemente, aplaudió la 2da nominación de Barroso (otro Bilderberg) a la comisión europea, aplaudió también el tratado de Lisboa (ultra liberal) , cuando Irlanda votó SI por Europa (al 2do scruto, viva la democrácia...)y también por el tratado transatlántico. Me he detenido un poco en Lellouche, pero podría haber tomado de ejemplo a otras decenas más como él, ya que peones de Estado Unidos trolan con un gran fervor la vida politica, social, cultural y mediática de Francia.

En cuánto a Francois Hollande, hijo de un militante de extrema derecha y defensor del ultra liberalismo, su gobierno se compone casi únicamente de masones, pero tambien de Young Leaders (6 de 8 socialistas miembros de los Young Leaders están en el gobierno) y otros pro USA (y pro sionistas, ya que estamos)

 

94230678El componente militar

En caso de que toda ésta propaganda política no bastara, los USA habían pensado también en una armada capaz de masacrar a los comunistas en caso de invasión, pero sobretodo, capaz de preparar atentados terroristas en el escenario de una estratégia de tensión ciblando el imponer siempre más seguridad en nuestros paises. De hecho, provocando el miedo entre la populación con atentados atribuidos a la extrema izquierda, empujaba a la gente a votar más a la derecha, y así teníamos gobiernos con botas de intereses USA. Estas armadas se llamaban Gladio en Italia, y redes stay behind por todo en Europa.

Habrían muchas cosas que decir sobre las redes Gladio y sus operaciones de desestabilización.

Habría mucho que decir también sobre ésta élite que queda ahí porque sirve a intereses que no tienen nada que ver con el interés común.

Si actualmente estamos en falsas democrácias, dirigídas por políticos corruptos, defendidos por sindicatos a las órdenes, controlados por militares USA, supervisados por las fuerzas del orden represivas, és porqué el buen pueblo continúa durmiendo desde la segunda guerra mundial. Porqué les ha dejado hacer, prefiriendo pensar que las élites los defienden. Pero, no hay nada más falso que eso, como podemos constatarlo hoy dia.

En Alemania, la organización Gehlen, permitió exfiltrar decenas de nazis hacia el Maghreb, America Latina y USA, pero también de mantener una red de informadores del Este [15], también la organización Odessa, con antiguos nazis que montaron varios golpes en Francia y otros lugares. Odessa tiene reputación por haber sacado muchos nazis via “ratline”, la ruta de los monasterios, que pasaba por Italia. Odessa tenía ramificaciones en America Latina, y como por casualidad, la encontramos detrás de múltiples dictaduras, principalmente en Argentina.

Odessa también permitió de colocar bastantes antiguos SS en la Legión Extranjera Francesa.

94230702Estas redes sirvieron luego de base para la puesta a punto de los servicios secretos alemanes (la BND) tras la guerra.

Así, los nazis se encontraron a la cabeza de las informaciones en Europa, con toda impunidad. ¿Qué ventaja tenían? Ser fundamentalmente anti comunistas y dedicados a los bancos. Fué por eso que éstos dos grupos estaban completamente bajo control de Estados Unidos.

Las redes stay behind, eran pues destinadas a crear un ejército secreto de bribones, pero también para corromper nuestras élites. Fué así que encontraron en casa de un alto cargo militar de la OTAN, unas fotos muy comprometedoras de políticos belgas violando a niños.

Los políticos corruptos són después protegidos por los servicios secretos : los ciudadanos que intentaran buscar demasiado la verdad, serían répidamente apartados, ya que éstas políticas són peones muy útiles al juego USA, et deben mantenerse en su lugar para obedecer a las órdenes.

El objetivo era crear un clima favorable a los intereses USA, y mantener la presión sobre los ciudadanos europeos para que elíjan gobiernos de derecha. La CIA financió así varias asociaciones para la “paz” y la “democrácia”, siempre radicalmente anti comunistas.

Cuando las cosas no ocurren como previsto, por ejemplo cuando De Gaulle echó a la OTAN de Francia en 1966 denunciando la omnipotencia del dólar, organizaban una operación bajo bandera falsa, como en mayo 68 por ejemplo, con el fin de echar a De Gaulle. Es por eso que nos pegan todavía a ratas de cloacas como Cohn Bendit o Michel Field, indescutiblemente peones de los USA.

94231097Cuando Italia casi se inclinó a la izquierda en 1948[16] y luego, la CIA buscó controlar la vida política, y utilizó el éjercito de fascistas para organizar atentados sanglientos como el de Bolonia que causó 85 muertos, para luego acusar a la extrema izquierda cuando fueron marionetas de extrema derecha quiénes realizaron el atentado. En Italia, la CIA se apoyó incluso en la Mafia para llevar ciertas operaciones a cabo y hacer elegir la democrácia cristiana, que regrupaba un montón de fascistas.

Los primeros atentados indentificados como causados por el Gladio en Italia remontan a 1964, cuando bombas explotaron en la sede de la DCI y en varios medios de comunicación. Fué evidentemente la extrema derecha quién fué acusada. Paralelamente a éstas actividades, los miembros del Gladio espíaban el mundo político, sindical y hombres de negocios con el fin de hacer cantar a sus objetivos. ¿Una relación homosexual? ¿una desviación cualquiera? Siempre era bueno saber para después exigir algunos servicios.

Daniele Ganser explicó que “durante la investigación parlamentaria sobre los movimientos del SIFAR, encontramos documentos detallados sobre más de 157.000 italianos”[17] Le SIFAR, és decir , los servicios secretos militares creados en periódo fascista, se convirtió tan bueno en ése dominio que “la recolecta de información por cuenta de los paises de la OTAN y del vaticano, se convirtió en una de las principales actividades del SIFAR”, dijo un parlamentario miembro de la comisión de investigación.

Cuando el escándalo estalló, el SIFAR se convirtió en el SID, y todos los archivos fueron entregados a la CIA y al jefe de los servicios secretos por el jefe del SIFAR De Lorenzo.

94231166La CIA llegó a reclutar a Valerio Borghèse, quienes llamaban “el príncipe negro”, un fascista que dirigió Decima MAS, una división de 4.000 hombres creado en 1941 para acorralar y eliminar resistentes. Al final de la guerra, debería haber sido ahorcado pero los USA lo salvaron, Borghèse fué finalmente juzgado No culpable de los crimenes que cometió. Aunque entre sus estados de servicio, encontremos un golpe de estado fascista en diciembre de 1970 [18].

Los USA se apoyaron pues en los servicios secretos militares, como ocurrió, la SIFAR, para espiar a la oposición y asegurar la victoria de los aliados de E.E.U.U. Y claro, la SIFAR intercambiaba sus informaciones con la CIA. La SIFAR supervisaba los ejércitos secretos, bajo el control USA. Aún hoy dia, Italia és un pais infectado por las bases USA, al igual que Bélgica y Inglaterra.

Como los comunistas se hicieron muy populares en Italia, Gladio se mantuvo muy activo. El país ha conocido olas de atentados terroristas en los años 60,70 y 80. Y si eso no bastara, el SIFAR se ocupaba también de controlar al máximo al partido comunista.

La logia P2, quién actualmente es desacreditada incluso por los masones, permitió a éste sistema de hacerse muy eficaz, ya que los documentos sobre los 157.000 italianos se hallaron en manos del primer ministro (y antiguo fascista) Licio Gelli, quién pudo así asegurar la victoria de su partido, la DCI. En ésta logia, encontramos la crema local: “52 oficiales superiores del cuerpo de carabinieris, 50 altos grados de la armada italiana, 37 responsables de la brigada financiera, 29 oficiales superiores de la Marina Italiana, 11 altos mandos de policía, 70 industriales afortunados y poderosos, 10 directores de bancas, 3 ministros activos, 2 antiguos ministros, 1 presidente de partido político, 38 miembros del parlamento y 14 altos magistrados”, dice Daniele Ganser. Berlusconi también era miembro.


Franc Maconnerie Loge P2 - LICIO GELLI - 1 par CyberPeople

94231210Según Ganser, el asesinato de Aldo Moro en 1978 por las Brigadas Rojas fué pilotado por la red Gladio, ya que Moro decidió tratar con los comunistas que acababan de hacer una buena puntuación en las elecciones, y eso contra la órden dada por los USA [19].

Para asegurar la impunidad a éstos fascistas armados, impusieron protocolos secretos a los Estados que se unían a la OTAN. Entre los protocolos, algunos estipulaban que los grupos de extrema derecha, incluso terroristas, no podían ser desmantelados ni perseguidos.

La directiva del Joint Chiefs of Staff con fecha del 14 de mayo de 1952 subraya: “ Limitar la influencia de comunistas en Italia y en Francia és un objetivo prioritario. Debe conseguirse por todos los medios” e incluso por recurso a una guerra secreta y a operaciones terroristas. “No és indispensable que los gobiernos italianos y franceses estén informados del plan “Demagnetize” ya que éste podría ser percibido como una violacion de su soberanía nacional”, explicó el historiador Daniele Ganzer. Habeis leído bien: hay que organizar operaciones políticas, paramilitares y psicológicas en Francia e Italia, a espaldas de gobiernos y parlamentos. ¿A nombre de qué? Deberían determinarlo, y que paren de hacernos creer el golpe de la lucha anticomunista.

En Francia dónde, antes y después de la guerra, los comunistas no paraban de ganar en popularidad, teníamos entonces un patronato fascista, colabo y anticomunista que se reúnia perfectamente a la ideología USA tras haberse unido a la de Hitler.

De donde númerosas acciones clandestinas eran destinadas a frenar a la izquierda y a los movimientos populares, a justificar medidas de seguridad, e incluso eliminar ciertos adversarios. En 1945, era la agitación ante el 30% de voces dadas a los comunistas durantes las municipales. Pero, De Gaulle rechazó igualmente que los comunistas ocuparan puestos importantes en el gobierno. En 1947, el presidente del Consejo Ramadier los echó de nuevo del gobierno, y quiénes no se reintegraron hasta 30 años después y a la demanda de Washington[20].

El Service Action Civique fué instrumento no oficial de la represión de izquierdas en Francia, y recogió numerosos fachas dispuestos a participar en varios atentados. Del lado oficial, teníamos a los servicios secretos militares, el SDECE, colmado de anticomunistas.

Desde 1947, un golpe de estado fascista estaba previsto, en el plan “plan bleu” destinado a bloquear la subida de comunistas en Francia a través de una desestabilización del gobierno trás varios atentados terroristas. Aquí también , debíamos acusar a la izquierda de haber organizado los dichos atentados , y numerosos escondites de armas estaban repartidos en el pais.

94231254Numerosos grupos paramilitares fueron colocados en su sitio, como “Paz y libertad”, quiénes llevaban a cabo operaciones anticomunistas y de guerra psicológica en Europa del Oeste, y tenia ramacificaciones en varios paises. Según Ganser, Paz y Libertad recibía directamente las órdenes de la OTAN, y de altos responsables del Estado Francés figuraban entre los decisivos de Paz y Libertad. El dueño de éste grupúsculo, Jean-Paul David, se rindió numerosas ocasiones a Estados Unidos para recibir órdenes. Francia estaba entonces dirigida por René Pleven, quién participó a las primeras reuniones del Bilderberg.

Cuando el “Plan Azul” fué descubierto, Ramadier decidió crear una nueva armada anticomunista, implantada al seno del SDCE, los servicios militares dirigidos por la OTAN.

Para armar y llevar éstas tropas de subversión, los USA y los ingleses se las apañaron, contra renumeración para los segundos, a menudo gratuitamente para los primeros.

Algunos gladiadores italianos fueron así entrenados en Psychological Warfare Center de la CIA, a Fort Bragg en los Estados Unidos, la base de entrenamiento de comandos más grande del mundo. Pero en Francia, el principal centro de entrenamiento del SAC creado por Jeacques Foccart se encontraba en Cercottes cerca de Orléans, y fué puesto en marcha por el mismo Foccart. Más tarde, consideraron que también era el principal lugar de entrenamiento de los “gladiadores” franceses. De hecho, según dicen algunos, Foccart era un pivot entre la OTAN y la red Stay Behind. En cuánto a la financiación, provenía del SDCE pero también del tráfico de estúpefacientes.

En Francia, la guerra de Algeria demostró que los paramilitares del Gladio eran desconectados de los dirigentes políticos cuando fué organizado un golpe de estado en 1958 para instalar a De Gaulle al poder, por comandos fascistas y Jacques Foccart principalmente. Era la operación “Resurección”, organizada por la SDECE con el plan de parachutear comandos sobre diversas instituciones de la República a Paris y arrestos de objetivos. La operación terminó a finales de la IV República y los plenos poderes a De Gaulle.

En 1961, los militares fascistas reunidos en el OAS intentaron hacer hundir a De Gaulle cuando empezó a hablar de la independencia de Algeria. Crearon entonces un putsch y establecieron un gobierno disidente en Algeria[21]. Evidentemente, aquí también la CIA tenia, como mínimo, haber dado su acuerdo a la operación. De hecho, los USA no apreciaban nada la posición de De Gaulle en relación a la OTAN.

94231803A continuación, el combate se transformó en atentados y tentativas de asesinatos en suelo francés, pero también en España, en Suiza o Alemania, donde activistas del FLN fueron masacrados por la OAS y sus esbirros. Después, la OAS fué disuelta y fué el SAC quién tomó el relevo.Sin embargo, el SAC era el juguete de De Gaulle. Al origen, el SAC azotaba a los sindicalistas y huelguistas, y protegía a los políticos de derecha, como Achille Peretti por ejemplo. Y después , musculó sus intervenciones, sobretodo cuando Jacques Chirac lo presidió en 1975.

Más grave aún, encontramos varios grupúsculos templarios relacionados con la OTAN, encabezados por fascistas a la merced de los USA. La órden del Priorato de Sion por ejemplo, contaba entre sus miembros con Roger Patrice Pelat, gran negociador amigo de Mitterrand.

El antiguo miliciano Paul Touvier, éste, era protegido por la Militia Sanctae Mariae del que era miembro desde 1955. “Estas celulas pueden estar relacionadas a diversos organismos de la OTAN.En general, obedecen al CCUO (comité clandestino de la unión occidental), al CPC (comité clandestino de planificación) o al ACC (comité aliado de coordinación), pero ellas pueden también tener subordinados directamente en el Supreme Headquarter Allied Powers Europe (SHAPE)”, el Cuartel General de la OTAN, leemos en el oMnium des Libertés. Luc Jouret, quién dirigió la Orden del Templo Solar, recordemos el escándalo trás los “suicidios colectivos” de los adeptos en Suiza, en Canadá y en Francia, eran un para-comando belga miembro del Gladio. No voy a ampliarme en éste tema que ya lo abordamos aquí anteriormente (aqui en espanol).

El SDECE, quién cometió inombrables exacciones en Francia y otros lugares, se transformó después en DGSE por Mitterrand. La DGSE colabora todavía con la OTAN en el cuadro de la Stay-Behind a principios de los años 90 [22].

Pero el internacional fascista estaba muy a punto. Un nazi como Otto Skorzeny, especializado en las operaciones comando, creó en España una sociedad de mercenarios, Paladin group, que trabajaban tanto para los coroneles griegos que para la SDECE, Khadhafi, Africa del Sur del Apartheid o las redes Gladio. Skorzeny está en el centro de la red Odessa, y ha sobretodo exfiltrado a Mussolini. En España, aconsejó a Franco en materia de seguridad[23]... Skorzeny estuvo después en Egipto para aconsejar al general Naguib[24], y después se fué a vivir a E.E.U.U[25], donde ayudó a reprimir a los opositores a las dictaduras de America latina. En su lecho de muerte, habría confesado haber asesinado a Nicola Tesla en 1943, con Reinhard Gehlen, y haber luego robado sus más brillantes invenciones (eso explicaria en parte la tecnología increíble de la que disponía Hitler durante la guerra).

 

Conclusión
Podemos alterarnos de ver agentes USA entre los manifestantes ucranianos. De ver los islamistas financiados por Europa en Siria, de ver arruinar a Palestina mientras que los sionistas dictan su ley en nuestro país... Pero és en primer lugar en casa que hay que hacer limpieza.
Todo éste sistema nos envenena, por todo y desde hace decenas de años. Desde Cambodga hasta Francia, de Argentina hasta Rusia, todos sufrimos ésta dominación subtil o violenta pero siempre implacable, que funciona al servicio de una pequeña élite. Ya que, los ciudadanos americanos, ellos también, sufren éste sistema.
Aún és dificil de comprender el tema en su globalidad; en un último gesto de desprecio de los pueblos, ni la CIA ni la OTAN tienen la intención de comunicar cualquier documento que sea a los parlamentos concernientes, a los historiadores o periodistas que buscan comprender[26]. Pero lo que sabemos, és que la disolución oficial de Gladio no era más que una mascarada.

94232073Desde el incendio del Reichstag en 1933[27] que permitió dar plenos poderes a Hitler y eliminar los opositores de izquierda [28], nos damos cuenta que la misma receta se aplicó: atentado falso, designación de la izquierda como culpable, subida de la derecha incluso extrema derecha, para la alegria de las bancas USA y también Inglesas.

En todo caso, como decía Daniele Ganser, “Es imposible comprender la política en Europa sin tener un conocimiento preciso de las redes “Stay-Behind”.
Falsas Révoluciones llevadas a cabo por los USA (lista no exaustiva):
Irán: golpe de estado contra Mossadegh en 1953[29]
Afganistán: financiación de Al Qeda después de financiar a sus adversarios.

94231908Guatemala: golpe de Estado contra el presidente Arbenz en 1954. Aquí también , el caso fué reconocido tardivamente por los USA.

Nicaragua: financiación de los Contras de extrema derecha a través de dinero de la droga para echar al presidente de izquierdas elegido democráticamente.
Equador: golpe de estado contra Rafael Correa en 2010.
Bolivia: tentativa de golpe de estado contra Evo Morales en 2009. Honduras: golpe de estado contra Manuel Zelaya en 2009.
Chile: golpe de estado contra Allende, represión de los opositores, instalación del ultra liberalismo.
Venezuela: tentativas de golpe de estado contra Chávez en 2002 y 2007, nueva tentativa contra su sucesor en 2014.
Brasil: golpe de estado militar en 1954, que duró hasta 1985.
Maghreb: Libia , Túnez, Egipto (militantes formados en USA por la Freedom Foundation)
Cambodgia: armamento, entrenamiento y financiación de los Khmers Rouges de Pol Pot por la CIA y también los SAS británicos en los años 80.
India: financiación de Ghandi.
Congo: golpe de estado en 1960, asesinatos de opositores, atentados.
Una parte de los golpes torcidos llevados a cabo en Europa a través de Gladio :

94233739Italia: atentados, financiación de la DCI y medios alineados, tentativas de golpes de estado[30], represión de la oposición, propaganda europea y ultra liberal, servicios secretos a la merced de los USA.

Bélgica: matanzas de Brabant, cooptación de pederastas al poder, infiltración de los servicios secretos, asesinatos ciblados[31], operaciones terroristas para acusar a la izquierda e instaurar el terror, financiación de grupos de extrema derecha como Westland New Post[32].
Luxemburgo: operaciones clandestinas de la OTAN como las de atentados (18 quedan “inexplicados” entre mayo 1984 y mayo 1986), estratégia de la tensión. Licio Gelli fué arbitrado en Luxemburgo en los años 80, sin que supieramos porqué...
Alemania: puesta en marcha de los servicios secretos nacionales con montón de nazis[33], atentados terroristas (como la fiesta de la cerveza a Munich en 1980[34], estratégia de la tensión [35], ataques contra los socialistas y los comunistas, propaganda europeanista y ultra liberal, financiación de grupúsculos de extrema derecha y órdenes templarias (relacionadas a la masonería y satanistas). Firma de un protocolo secreto “según el cual las autoridades alemania-del oeste se abstendrían de toda persecución judicial al encuentro de partisanos de extrema derecha reconocidos”. Después la red fué integrada al funcionamiento de la OTAN cuando Alemania se unió a esa cosa en 1955.
Dinamarca: puesta en marcha de un ejército Stay-Behind (Absalon) con la CIA y la OTAN, infiltración de la secreta por los fascistas, espionaje de la izquierda, operaciones bajo falsa bandera contra la izquierda.

94233813Noruega: ejército Stay-behind en relación con los servicios secretos, propaganda anti comunista. Ciertos topos de los servicios USA empujaron la integración hacia la OTAN, o favorizaron el armamento nucléar de Israel[36]. Operaciones clandestinas contra la izquierda y los movimientos contestatarios. Anders Breivik, quién masacró a 70 adolescentes en la isla de Utoya, se reclamó como miembro del Gladio.

Paises Bajos: Ejército Stay-behind integrada a los servicios secretos, reintegración de antiguos nazis, principalmente en la familia real con el nazi y co fundador del Bilderberg, el príncipe Bernhardt, un pederasta notorio, propoganda anticomunista.
España: dictadura de Franco [37], acogida de numerosos nazis, utilización de las informaciones para reprimir a los opositores, asesinatos ciblados en los años 70. Después , los USA apostaron sobre el potro de Franco, el Rey Juan Carlos, para llevar a cabo la integración europea.
Portugal: dictadura de Salazar[38], operaciones contra los comunistas y los opositores españoles via los servicios secretos, elecciones trucadas, asesinatos ciblados. Della Chiaie estuvo ahi muy activo via Aginter Press, una agencia que entrenaba a gladiadores locales (y que disponía de una sede en Francia). Después los líderes de la “revolution des oeillets” en 1974, tales como José Manuel Barroso[39] fueron cooptados por la CIA.
Grecia: golpe de estado de coroneles en 1967 tras una serie de atentados de extrema derecha imputados a los comunistas (Quiénes organizaron la Resistencia durante la invasión nazi), represión de la oposición[40], puesta en marcha de una armada secreta de extrema derecha.
Kosovo: guerras en Ex Yugoslavia y en el Kosovo poniendo en marcha a un gobierno corrupto. Encontramos a Frank Wisner Junior en Kosovo, dónde estaba encargado de asegurar la independencia.

[1] La sinarquía oficialmente, no existió. Creada en 1922 en Francia, agrupaba a banqueros e industriales fascistas que querian instaurar la dictadura en Francia. Ellos evidentemente colaboraron con los nazis, y continuaron a su camino tranquilos tras la guerra. La historiadora Annie Lacroix-Riz escribió mucho sobre el tema.

94233919[2] Para un cercano de los socialistas, que permaneció en el Elysée como consejero a los largo de los mandatos de Mitterand, resulta cómico utilizar los fachas del SAC para sus golpes torcidos como el hundimiento del Rainbow Warror en 1985 o el genocídio en Rwanda. Grossouvre tenía una empresa que tenía el monopolio del embotellamiento de Coca-Cola.

[3]Foccart, fidel aliado de Grossouvre y Mitterrand, jugó un papel clave en las redes francoáfrica,en la fundación del SAC (servicio de acción cívica), pero también de las redes stay behind. También llevó a cabo con éxito algunos golpes de estado en Africa. El también fué colaborador , después milagrosamente se convirtió en resistente cuando el viento cambió de rumbo.
[4] Y su campaña electoral financiada por bancas via dinero depositado en efectivo y recuperado por Maurice Papon.
[5] La fundación Rockefeller hizo un énorme trabajo de “promoción de las ciencias sociales” en Europa. La história, la sociología, la geografía, la Ethnología, la psicología, fueron pues totalmente formateadas por las financiaciones de ésta fundación, que se desvivió para que éstos estudios quedaran bien empiricos, lejos del análisi en relación a la realidad de la vida de la gente. Ex: en história, sólo estudiamos a los grandes hombres, las fechas importantes, los documentos “oficiales”, sobretodo sin ninguna iniciativa critica.
[6] Si un tipo como Raymond Aron a podido regar a chorros con su ideología pro europea, és también porque´ recibió por sus “trabajos” financiaciones de éstas fundaciones, paravientos de la CIA .
[7] Señalaremos también que la casi totalidad de nuestros sindicalistas dichos “representativos” desde la guerra, són masones, y que la masonería és utilizada por los USA desde la guerra para cooptar nuestras “élites”. Los USA hicieron todo para que los sindicatos no pidieran más que el mínimo social , y para que hoy perdamos éstas débiles acquisiciones sociales.
[8] Marjolin fué el primer comisario general al Plan, destinado a poner en marcha a la Unión Económica y Monetaria. Estudió en USA gracias a una beca de la fundación Rockefeller, y terminó su carrera como administrador de multinacionales, como la Royal Dutch Shell (perteneciente a la reina de los Paises Bajos y al príncipe Bernhard cofundador del Bilderberg) o la Chase Manhattan Bank (a Rockefeller, el otro co fundador del Bilderberg en 1954, fundador también de la Trilateral y miembro eminente del CFR), y como consejero de otras numerosas multinacionales, como IBM o American Express. Volveremos más tarde sobre éste personaje.
[9] Frank Wisner Junior, marido de la segunda mujer del padre de Sarkozy, número uno del departamento de defensa USA, administrador de la French Americain Foundation, era también administrador de la oficina inglesa que creó los falsos Listings Clearstream, Hakluyt & Co, dónde encontramos también a Javier Solana, hermano de un pederasta pillado en España, ex jefe de la OTAN.
[10] En cuánto a la eliminación de Fabius para dejar el campo libre a Ségolène Royal, fué la DSK quién se encargó. Y fué recompensado por su cargo en el FMI.

94233993[11] Jospin, DSK y Cambadélis, entonces estudiante a la cabeza del sindicato relacionado al PS, el Unef-ID (muy poco contestatario evidentemente cuando el PS está al poder) también pertenecían a ésta clica. Cambadélis se reunió a menudo con Irving Brown, agente de la CIA especializado en financiación de sindicatos no comunistas y pro USA, como representante del sindicato USA AFLCIO, subido en oposición a los sindicatos comunistas. Brown fué así jefe de obra de la escisión de la CGT (tendencia comunista) y FO (non comunista)- Jospin , DSK y Cambadélis tomaron ahí las riendas del PS, Qué está actualmente completamente muerto, y completamente a la derecha. Como los “demócratas” USA. Señalaremos también que DSK, Valls y Cambadélis estaban implicados en el caso de desvío masivo de dinero de la caja de estudiantes, la MNEF. Mitterand era también un pilar del trotstkismo, ex collabo entrado en la SFIO a través de Pierre Joxe quién después propulsó a Jospin.

[12] Principalmente via Jean Venturi, delegado comercial de Pascua en el seno de la sociedad Ricard, que encaminaba la droga rafinada en los laboratorios de Marsella hasta Canadá.
[13] Pascua fué jefe del SAC en región PACA.
[14] Miembro del Congreso para la libertad de la cultura que era financiado por la CIA para alabar los méritos del modelo USA delante de los ciudadanos europeos. Este truco cooptó numerosos periodistas y numerosos médias, como Valeurs Actuelles, Express, Liberación....
[15] Aparentemente, la mayoría de las informaciones recibidas por los Estados Unidos sobre lo que ocurría al Este provenian de la organización Gehlen.

94234020[16] En 1948, el PC y el PS italianos se unieron e iban muy ciertamente ganar las elecciones. La CIA entonces financió de sobra al partido cristiano, que era todavía un racimo de fascistas y afferistas no epurados. Al lado de eéto, violentas campañas de difamación se llevaron a cabo contra los socialistas y los comunistas. Finalmente, los cristianos se llevaron la mayoría de escaños en el parlamento. Importantes manifestaciones siguieron, muy reprimidas. Si la DCI (el partido cristiano) hubiera perdido, los naviros de guerra USA que ocupaban ilegalmente el largo de las costas y el grupo paramilitar de la DCI estaban preparados para una guerra civil. Y al año siguiente, Italia se unía a la OTAN.

[17] Informes que terminaron en manos de Licio Gelli, antiguo franquista, venerable de la logia P2, dónde el jefe de los servicios secretos acababa de ser integrado a los 1.000 miembros existentes. Se sirvió de ello a lo largo de toda su carrera política.
[18] Se trataba de invadir el ministerio de interior durante la noche con un grupo de 50 néo nazis. El golpe fué detenido al último momento ya que Borghèse habría recibido la órden de abortar (¿pero de quién? Misterio). Cuando el escándalo estalló unas semanas después, la mayoría de protagonistas huyeron hacia la España franquista.
[19] Ganser explica que tras el secuestro y asesinato de Moro “los servicios secretos militares y el primer ministro en función, Giulio Andreotti, acusaron a la organización terrorista de extrema izquierda “Las Brigadas Rojas” y tomaron medidas energéticas contra la izquierda. 72.000 barricadas fueron levantadas y 37.000 casas registradas. En menos de dos meses, más de 6 millones de personas fueron interrogadas.
[20] En resumen , los USA dijeron que no darían más dinero del plan Marshall a Francia si los comunistas quedaban en el gobierno.
[21] Este gobierno cayó igualmente al cabo de cuatro dias. Después de ésto, el OAS continuó sus exacciones en Algeria, torturando y masacrando sistemáticamente a los opositores , organizando atentados destinados a romper las negociaciones por la independencia.
[22] Una reunión de la ACC, una célula de la OTAN encargada del Stay-behind, tuvo lugar en octubre de 1990 en Bruxelas, y Francia participó en ella, en el momento mismo en que Miterrand negaba la existencia de éstas redes desde que era presidente.
[23] Junto a otros fascistas, sobretodo de italia tales como Stefano Delle Chiaie (miembro de la P2 que huyó de Italia hacia España tras el golpe de estado fallido de 1970, y luego huyó de nuevo hacia Chile y Argentina cuando Franco murió en 1975, y allí participó a la operación Condor destinada a eliminar a los opositores de Pinochet), Skorzeny organizó asesinatos de opositores , infiltró los grupos contestatarios como ETA o movimientos de izquierda . En cuánto a Della Chiaie, lo encontramos también detrás de un golpe de estado en Bolívia, con Klaus Barbie, antiguo jefe de la Gestapo a Lyon. Decididamente, el mundo de los nazis és bien pequeño.
[24]”En 1963, el Mossad se entera que uno de sus antiguos subordinados, H.Mann, és encargado de la seguridad de los científicos alemanes trabajando para Egipto en la puesta a punto de armas no convencionales. El Mossad tienta entonces de reclutar a Skorzeny, quién acepta a cambio de una promesa de los israelíes de no buscarlo luego para eliminarlo. Gracias a él, el Mossad recoge importantes informaciones sobre la estructura y los científicos del programa de investigación égipciano”, nos cuenta Wikipédia.

94234150[25] A su muerte nos lanzó una bomba: una série de fotos mostrando a la familia Bush en compañía de Martin Bormann o Mengele, por ejemplo.

[26] En 1990, el primer ministro Italiano Andreotti habló del GLADIO delante del parlamento. Constatamos después, que los medios de comunicación extranjeros tuvieron reacciones diversas, y en Francia se habló el mínimo de éste tema. Los parlamentos de tres o cuatro países lanzaron investigaciones parlamentarias que a cada vez chocaron contra el secreto invocado por los responsables de la OTAN y varios servicios implicados.
[27] Sabemos hoy, que el joven comunista que fué juzgado culpable de éste incendio no era más que una cabeza de turco. Además, según Ganser, antes incluso , al principio del juicio de éste pobre tipo, los servicios ingleses sabían que era el partido nazi quién organizó el incendio del Reichstag. Extrañamente, los historiadores (todos salidos de facultades financiadas desde un principio por la CIA) siguen todavia sin el derecho de decir la verdad sobre éste caso.
[28] Los primeros campos de concentración abrieron paso entre la multitud para recibir a éstos oponentes. 25.000 personas fueron enviadas allí desde el mes siguiente al incendio.
[29] Tuvo la mala idea de nacionalizar el petróleo, de las cuales las compañías US e Inglesas tenian la mano metida. Los USA han reconocido recientemente estar detrás del golpe de estado.
[30] Principalmente en 1963, con un golpe de estado destinado a eliminar un gobierno de izquierda que había podido quedarse gracias a Kennedy. Este golpe estaba manejado por el ex jefe del SIFAR (servicios secretos relacionados con Gladio) De Lorenzo, quién preparó un nuevo golpe de estado en 1964 con invasión de los medios de comunicación y deportación de socialistas y de comunistas. El 15 de junio de 1964 sus blindados desembarcaron sobre Roma. Otro golpe de estado abortado y pilotado por Borghèse casi llega a tener lugar en 1970.
[31] Entre ellos, el asesinato del lider comunista Julian Lahaut en 1950, ya que se oponía al retorno del rey, considerado como una marioneta de derechas a sueldo de los USA.
[32] Grupo creado por Paul Latinus, recluta de la DIA (Defense Intelligence Agency) americana. Latinus también participó a la operación Condor en Chile, implicado en las matanzas de Brabant. Fué asesinado en prisión en 1985 y dijeron que era un suicidio.
[33] Klaus Barbie, antes de ser exfiltrado en America latina dónde hacia tráfico de drogas, de armas y apoyo a las dictaduras, permitió reclutar numerosos nazis que se integraron a las redes Stay behind. Los nuevos servicios secretos alemanes , el BND, fueron puestos en marcha por Reinhard Gehlen, nazi él también, y reputado como un torsionador sádico. Al final de la guerra, para que no lo pillaran los rusos,Gehlen puso sus archivos en microfilms para dárselos a los USA. Trás la guerra, fué sobre él naturalmente que los USA contaron para poner en marcha a los servicios secretos, financiados por los USA.
[34] 13 muertos, 213 heridos, trás éste atentado organizado por la extrema derecha néo nazi. Según las familias de las víctimas, no hubo ninguna investigación sobre los grupúsculos responsables. Sin embargo condenaron a un subordinado, incluso inocente, para simular que se había hecho justicia . En realidad, recaemos sobre las redes stay behind.
[35] En 1952, la red stay-behind en Alemania fué nombrada en la premsa. ¿Cual fué la reacción de las autoridades? Sofocar el caso, frenar las investigaciones,y negar. Jueces que permitieron a los Gladiadores locales, gracias a un vicioso juicio grosero, de quedar libres, incluso tuvieron una promoción. Nadie fué arrestado ya que la Corte Suprema dijo que los tipos actuaron “bajo órden de varias agencias americanas”. Da ganas de decirles “razón de más para condenarlos”, pero vivimos en un mundo de fascistas. Sea lo que sea, los nazis de la red stay behind fueron exfiltrados en los Estados Unidos, dónde no arriesgaban ser perseguidos. 50.000 nazis habrían así hallado asilo en USA justo después de la guerra.
[36] Como Jens Christian Hauge, agente del OSS convertido en ministro de Defensa de Noruega trás la guerra, y luego ministro de Justicia. Después dirigió la compañía petrolera Statoil, era miembro del Bilderberg.

94234237[37] En 1936, los militares derrocaron al presidente de izquierda Manuel Azada, que ganaba en popularidad tras las reformas sociales. Después de tres años de combate contra los republicanos, Franco tomó el poder. Fué bien ayudado por todos los europeos, principalmente por Francia quién se apañó para bloquear el oro español en el momento en que los republicanos, todavía legalmente al poder, lo necesitaban, y no interviniendo contra la amenaza marrón. Los Ingleses fueron los primeros en reconocer ese “gobierno”, y los USA los hicieron entrar en la ONU en 1955. También entrenaron al ejército secreto fascista en Canarias. Bajo la dictadura Franco, sin elecciones libres, traca y torturas establecidas como regla para los opositores , corrupción y nepotismo era la norma. En 1968, el ejército secreto llevó a cabo golpes retorcidos contra los estudiantes en huelga.

[38] Antiguo nazi, convertido a fascista, que ayudó a Hitler a hacer pasar armas a Franco, por ejemplo.
[39] Barroso és un poco el Cohn Bendit portugués ; militante de izquierda maoista pero anti comunista en los años 70, siguió fiel a Washington toda su vida. Sospechoso de ser el comandatario del secuestro de Maddie McCann, está seguramente implicado además de ser un vendido por naturaleza. Muy pronto, el maoista se convierte en socialista , en el momento en que Franck Carlucci representa a la CIA en Lisboa. Carlucci era el jefe de Carlyle, del que Barroso és amigo. También estudió en Suiza y en Georgetown en Estados Unidos. Cuando regresó, tomó las riendas del partido socialista portugués y privatizó en 2003 el petróleo portugués al provecho de ...Carlyle... extrañamente, justo después fué nombrado dos veces seguidas, con la unanimidad, y sin votación, como presidente de la comisión “europea”.

94234269

[40] De hecho, desde 1943, Inglaterra dejó a los resistentes comunistas y empezó a apostar por los fascistas. Los comunistas fueron entonces acorralados por brigadas de nazis con la aprobación total de Churchill. Los ingleses pusieron en seguida en marcha desde 1944, un ejército de extrema derecha en el seno del ejército griego con el fin de eliminar a los comunistas y socialistas. Churchill restauró a continuación la monarquía y los gobiernos siempre de derecha. En 1946, la izquierda se revoltó, y Churchill pidió ayuda a los USA, quiénes invadieron el país y se apoyaron ellos también en los grupúsculos de extrema derecha (pero también sobre las bombas de napalm) para eliminar opositores. Aún así, la izquierda pasó a las elecciones del 64, y despedidos por el rey en el 65. Llegó la inestabilidad puesta a beneficio para organizar atentados, atribuídos a la izquierda pero realizados por la derecha. El golpe de estado de 1967 dió paso a la decisión griega de separar los servicios de información griegos de la CIA.El ejército secreto tomó el control del ministerio de Defensa y entonces los blindados entraron en Atenas y rodearon las instituciones democráticas. El primer ministro fué arrestado junto con más de 10.000 ciudadanos ya listados, que fueron torturados al estilo Gestapo. Al día siguiente, el país estaba bajo dictadura militar. Se trataba de un plan de la OTAN, el plan Prométhée, perfectamente realizado.

 

Posté par Ceri à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 mars 2014

Ces réseaux pédophiles qui attirent les politiques comme des mouches

TrannyDepuis quelques jours, il est à nouveau question du millionnaire pédophile Jeffrey Epstein, avec ce détail piquant qu’il trimballait régulièrement Bill Clinton dans ses virées à travers le monde en Boeing privé. On a aussi vu cette histoire de réseau pédophile à la maison blanche…

En juin 2013, l’ambassadeur US en Belgique, Howard Gutman, quittait ses fonctions après avoir été accusé par le New York Post d’avoir eu des relations sexuelles tarifées avec des prostituées mineures. Il a nié, pourtant il a dégagé et n’a pas poursuivi le New York Post, mais il n’a pas été poursuivi, ni aux USA, ni en Belgique. Enfin, bref, il semble que les abus d’enfants soient un ticket d’entrée sur la scène politique internationale.

 

On va revenir sur quelques cas éloquents, qu’il faudrait, à mon avis, considérer non comme l’exception, mais comme la règle dans ce milieu. Pour la simple raison que la cooptation des élites se fait par le vice dans la plupart es cas, d’après ce que l’on peut constater. Si un DSK a pu arriver là où il en est, c’est bien parce qu’on sait comment lui faire plaisir, et qu’il est ensuite facile de demander quelques « services ».

 

L’affaire de l’ambassadeur pédophile

Gutman était en poste à Bruxelles depuis 2009. Nommé par Obama, ce sioniste avait fait une brillante carrière de conseiller politique des Démocrates, depuis Al Gore. Il avait déjà été assistant du directeur du FBI, spécialiste de la contre-intelligence. Accessoirement, il est un des gros donateurs du parti Républicain. Il a donné 500.000$ à Obama puis a été nommé ambassadeur, ce qui s’appelle acheter une fonction, exactement comme au Moyen-Age.

Et puis en juin 2013, un article accuse ledit Gutman d’avoir eu recours à des prostituées, y compris mineures et donc non consentantes.

Un wistleblower a lâché l’affaire: Aurelia Fedenisn, ex enquêtrice du Département d’Etat US, a dénoncé l’étouffement de plusieurs affaires à caractère sexuel (recours à des prostituées) par Hillary Clinton[1].

GUTMAN_DI_RUPO1Huit affaires concernant de hauts responsables du Département d’Etat (les affaires étrangères US) seraient ainsi passées à la trappe. L’enquête concernant Gutman aurait quant à elle été stoppée en 2011 sur ordre du sous secrétaire d’Etat Patrick Kennedy, si bien que Gutman a pu rester en poste.

Accessoirement, il est intéressant de noter que les US ont envoyé un pédophile comme représentant dans un pays qui est un paradis à pédos, dirigé par un premier ministre pédophile et un roi (qui a abdiqué un mois après ce scandale, d’ailleurs) également pédophile.

En Belgique, il a fallu deux jours pour apprendre qu’aucune enquête n’a été ouverte concernant Gutman. Pourtant, on sait qu’il se séparait régulièrement de ses gardes du corps pour solliciter des prostituées et des enfants. Il semble en effet qu’au sein de l’ambassade US, tout le monde le sait.

Quant à Fedenisn, elle a été victime de harcèlement quand elle a dévoilé l’affaire. Le cabinet de son avocat a été victime d’un cambriolage : trois ordinateurs ont été volés mais aucun objet de valeur.

Apparemment, le recours à des prostitué(e)s est endémique au Département d’Etat.

Mais, il n’y a pas qu’au département d’Etat qu’on apprécie de recours aux prostituées, mineures ou majeures.

51nkfqLcb3LRécemment, un autre scandale a été étouffé. On connaît le milliardaire et lobbyiste Jack Abramoff, qui a installé un réseau de pédophilie et de trafic d’enfants au large de l’Indonésie, dans l’île de Saïpan qui sont sous contrôle US. Cette île est une zone de non droit total, où tous les trafics sont florissants, et cela grâce à un lobbying acharné d’Abramoff pour que les choses restent ainsi malgré moult scandales.

Abramoff est l’un des membres fondateurs de l’International Freedom Foundation, un groupe anti communiste qui finance des types comme Henry Kissinger pour répandre la « démocratie » made in USA partout dans le monde. On peut considérer qu’il s’agit d’une antenne de la CIA.

En 2006, Abramoff a été envoyé en taule quelques mois pour fraude fiscale et tentative de corruption.

En 1985, on le retrouve derrière Citizens for America, un groupe anti communiste mis en place par Reagen pour financer les Contras au Nicaragua.

Abramoff et un député dénommé Randy Cunningham[2] avaient mis en place un réseau pédophile au plus près de la Maison Blanche, du Congrès et des institutions de Washington. Les partouzes se tenaient souvent au Hilton de Washington, parce que le secteur réservé aux VIP est très bien gardé et très discret. Les enfants arrivaient en voiture sans que personne ne puisse les voir. Mais, selon un ancien agent des renseignements, le Ritz Carlton et le Sheraton étaient aussi utilisés pour des séances pédophiles avec des membres du Congrès ou des journalistes nationaux que l’on cherchait à compromettre, surtout après que des employés du Hilton aient commencé à avoir des doutes sur les activités d’Abramoff dans l’hôtel.

Abramoff fournissait tous types de prostitué(e)s, majeurs ou mineurs, hommes ou femmes, homos ou hétéros, à des membres du Congrès, des Sénateurs, des officiels et des journalistes.

Ces types étaient proches de Mark Foley, député républicain, ancien président du Comité de la Chambre des représentants pour les enfants disparus ou exploités, qui a du démissionner en 2006 quand on a appris qu’il envoyait des mails sexuellement équivoques à de jeunes lycéens qui travaillaient comme messagers au Congrès. A l’époque, on parlé de « scandale homosexuel », alors qu’il s’agissait bien de pédophilie.

Ils étaient aussi en lien avec Kyle Foggo, n°3 de la CIA sous Bush 2, inculpé en 2007 de corruption car il avait accepté un dessous-de-table afin d'orienter un contrat de la CIA vers l'entreprise de son ami de longue date Brent Wilkes.

L’affaire a été étouffée, et la juge qui enquêtait là-dessus, Carol Lam, a été virée.

C’était à l’époque va-t-en-guerre de Bush 2, et on peut se demander si certains représentants du peuple ayant voté l’augmentation des crédits militaires pour envahir l’Irak n’ont pas été compromis au préalable.

reagan_nixon_1967Ce réseau était, semble-t-il, très fourni en personnalités. Selon une des victimes du réseau qui était actif à l’époque de Reagan et Bush 1er, le "journaliste gonzo" (comprendre le niveau zéro du journalisme) membre des Hells Angels et sataniste Hunter Thompson, qui s’est rendu au Bohemian Grove[3], lui a proposé 100.000$ pour filmer un snuff movie pédophile, au cours duquel un jeune garçon devait être sacrifié. Cette victime avait témoigné en 1999 lors du procès de Paul Bonacci, une victime de Boys Town, cet orphelinat transformé en réservoir à enfants pour les réseaux pédophiles d’élite.

Cette victime a été arrêtée en 2005, et a déclaré que Ted Gunderson, ancien agent du FBI qui se pose comme un dénonciateur des réseaux pédophiles et sataniques, voulait qu’il reste en taule toute sa vie. Il dit que Gunderson aussi était impliqué dans le réseau pédophile qui avait pour but de corrompre les élus du peuple et hauts fonctionnaires. Gunderson voulait aussi récupérer des photos compromettantes que détenait cette victime.

Apparemment, les réseaux de compromission de ce type existent depuis les années 50 aux USA. Un certain Roy Marcus Cohn tenait un réseau de corruption par le sexe à new York au début des années 50.

Un agent de la CIA, un certain Edwin Wilson, travaillait avec Cohn dans ce réseau à Washington, mais ça ne lui a pas réussi puisqu’il a passé 20 ans en prison pour avoir vendu 20 tonnes d’explosifs C4 à la Libye, et a du faire face à plusieurs procès. Wilson se vantait de posséder une centaine de sociétés aux USA et en Europe, ainsi que diverses propriétés un peu partout dans le monde. Il a commencé à travailler pour la CIA en 1955, et a vite rejoint les réseaux stay-behind puisqu’il a financé la mafia Corse pour casser les grèves de dockers dans les années 60.

cohnApparemment, c’est Wilson qui gérait le réseau de Roy Cohn, qui était lui-même le bras droit du sénateur McCarthy, bien connu pour sa chasse aux sorcières communistes. Il en voyait partout, et pas toujours à tort, mais a surtout contribué à bannir les communistes du débat public.

A cette époque, il suffisait de coincer un type ayant une relation homosexuelle pour le tenir. Mais, Cohn faisait aussi dans la pédophilie, notamment avec des enfants fournis par un réseau satanique qui était connu pour envoyer des jeunes garçons aux domiciles de personnalités çà New York. D’autres étaient pris dans les orphelinats catholiques, et étaient envoyés aux quatre coins du pays.

Selon Anthony Summers, Cohn fournissait des garçons au directeur du FBI, Edgar Hoover, en 1958. Pour l’occasion, Hoover s’habillait en femme et se faisait appeler "Mary". Le détective James Rothestein, attachés aux mœurs à new York, a expliqué que "le boulot de Cohn était d’amener des petits garçons à des militaires ou parlementaires qui ne suivaient pas le programme. Cohn leur amenait des enfants et ils se rangeaient derrière lui. Cohn me l’a dit lui-même".

Cohn était avocat et défendait quelques mafieux, tout en conseillant des présidents comme Nixon ou Reagan. Alors qu’il n’a cessé de taper sur les gays, il est mort du SIDA en 1986.

Après que Wilson ait été envoyé en taule, c’est un autre agent de la CIA qui a repris le réseau.

 

L’affaire du pédo proxo ami de Clinton

514mmIFIpYLJeffrey Epstein était ce qu’on appelle un « nabab », employé de la banque Bear Stearns, qui a fait faillite à force de spéculer sur les crédits hypothécaires pourris, et a été rachetée par JP Morgan en 2008. Epstein passait pour un grand philanthrope car il finançait notamment des recherches scientifiques et la police de Palm Beach (qui recevait de fréquentes donations de 100.000$).

Epstein avait de quoi, puisque son job consistait à spéculer pour divers clients.

Tout allait bien pour Epstein, qui fréquentait les grands de ce monde dans des soirées jet set, jusqu’à ce jour de 2005 où une femme vient voir les flics de Floride en racontant qu’Epstein prostitue sa fille de 14 ans.

La gamine suivait en effet Epstein un peu partout, afin de lui procurer des faveurs sexuelles, ainsi qu’à ses amis. Parmi lesquels le prince Andrew, frère du prince Charles, avec lequel il a atterri sur une base de la Royal Air Force avec son avion privé[4]. Ou encore Ghislaine Maxwell, qui servait de rabatteuse. Mais surtout, elle est la fille du magnat de la presse Robert Maxwell (il possédait notamment le Daily Mirror), agent du Mossad qui a été liquidé en 1991[5].

Une de ses missions a été de récupérer un logiciel espion créé aux USA, intégré dans un logiciel en apparence anodin, appelé Promis et qui servait de mouchard partout dans le monde. Les israéliens ont récupéré et détourné ce logiciel Promis, avant de le revendre à d’autres pays.

Maxwell était aussi un mafieux en chef, pro du blanchiment d’argent via les paradis fiscaux et à la tête d’une nébuleuse de 400 sociétés. Parmi ses revenus, il y avait en effet de l’argent de la drogue.

Epstein avait des amis fidèles : même après qu’il ait admis recourir à des « prostituées mineures », le prince Andrew a continué à lui rendre visite, chez lui à New York.

Epstein possédait la plus grande résidence de Manhattan, un appartement avenue Foch, un énorme ranch au Nouveau Mexique et d’autres propriétés, quant à sa flotte d’avions privés, la plus belle pièce était un Boeing 727 aménagé exprès pour lui.

article-1361039-0D61D3CD000005DC-596_634x591C’est Ghislaine Maxwell qui a introduit Epstein auprès de ses amis VIP en Angleterre. Elle lui a fait rencontrer le prince Andrew, au cours de vacances un peu partout dans le monde. Tr7s « people », elle a même été invitée au mariage de Chelsea, la fille de Clinton, en juin 2010 (alors qu’elle avait dit à la justice US qu’elle rentrait en Angleterre pour aider sa mère malade).

En 2005, donc, une mère débarque chez les flics de Palm Beach pour leur dire que sa fille de 14 ans a été emmenée dans la villa d’Epstein pour y avoir des rapports sexuels contre 300$. Quand les flics se sont pointés chez Epstein, ils ont trouvé plein de caméras cachées, plein de sex toys et plein de photos de gamines nues sur les murs. Ils ont estimé qu’au moins 40 filles âgées de 13 à 17 ans ont vécu la même histoire : venues pour des « massages », elles ont été agressées sexuellement. Certaines ont commencé lesdits « massages » à 13 ans, pour avoir ensuite des dizaines de rapports sexuels, voir des centaines, avec Epstein.

Mais, grâce à ses amis bien placés, Epstein a été laissé libre après avoir avoué deux petits délits et passé 13 mois en taule, et ses complices ont obtenu l’impunité totale. Alors qu’en principe, il aurait du être poursuivi pour exploitation sexuelle de mineurs[6]. Apparemment, il abusait d’une adolescente par jour lorsqu’il séjournait à Palm Beach. En tout cas, Virginia Richards dit qu’elle s’est mise à parler publiquement suite à cette sanction dérisoire.

Virginia Richards, l’une de ces "prostituées mineures", a tout balancé dans la presse il y a trois ans, en 2011. Elle a expliqué qu’Epstein l’avait formée à être une esclave sexuelle pour lui et ses amis, y compris dans la famille royale.

Richards dit que c’est Ghislaine Maxwell qui l’approchée en lui proposant de travailler pour un homme très riche qui cherchait une masseuse. En guise d’entretien d’embauche, elle a du faire un streap tease dans la villa d’Epstein. Elle touchait 200$ par "massage érotique".

Pour elle, cela a duré quatre ans, de ses 15 à ses 19 ans, et les abus sexuels n’auraient commencé qu’au bout de deux ans, quand Epstein lui a demandé de venir sur son île aux Caraïbes. A partir de là, elle dit qu’elle a été donnée à des hommes entre 40 et 60 ans, sur cette île ou dans le ranch du Nouveau Mexique.

Lors de sa troisième rencontre avec le prince Andrew, Virginia Richards avait 18 ans. Epstein lui aurait dit qu’elle «était « trop vieille » pour lui.

epstein-andrewUne fois, Maxwell et Epstein ont parlé à Virginia de faire un enfant de et pour Epstein, en cédant tous ses droits sur lui et en autorisant Epstein à avoir autant de relations qu’il le voulait.

On a aussi appris que Bill Clinton était également l’un des invités d’Epstein. Du moins, jusqu’à son arrestation en 2008. Clinton s’est rendu plusieurs fois sur l’île des Caraïbes, ainsi que Al Gore, son vice-président. Celui qui nous a vendu l’histoire du CO2 et du réchauffement climatique tout en créant des fonds spéculatifs sur les droits d’émission de ce même CO2. Ca a d’ailleurs commencé à la même époque, au début des années 2000.

Lors de ces retraites sur l’île d’Epstein, Richards dit avoir vu d’autres ados, qui n’étaient pas là pour Epstein, puisque c’était elle qui s’en chargeait. D’après une autre, des orgies sexuelles s’y déroulaient régulièrement.

Autres visiteurs d’Epstein, mais plutôt à New York : le sénateur George Mitchell, membre du Bilderberg qui a été l’envoyé d’Obama au Moyen-Orient durant quelques années. Accessoirement, il est membre depuis 1995 du comité de direction de Disney, et a été élu président du comité de direction en 2004. Et aussi Ehud Barak, ancien premier ministre israélien.

Le commissaire européen, sataniste et pédophile Peter Mandelson, ainsi que son compagnon brésilien, figurent également dans le carnet d'adresses d'Epstein.

Il serait intéressant de savoir s’il y avait aussi des caméras cachées dans les propriétés d’Epstein à New York et aux Caraïbes. Il serait aussi intéressant de mettre la main sur le carnet dans lequel Epstein compilait ses relations avec des adolescentes[7].

woody1Au nombre des invités d’Epstein, on pouvait encore compter avec Matt Groening, le créateur des SImpsons, sur le magicien David Copperfield (qui a été marié au mannequin Claudia Schiffer) sur Woody Allen, sur le gouverneur du nouveau Mexique Bill Richardson (qui a bénéficié des largesses d’Epstein pour sa campagne électoral), ou encore sur le milliardaire Donald Trump, habitué de la villa de Palm Beach. Et personne dans tout ce petit monde ne semblait s’étonner de la présence d’adolescente dans leurs soirées mondaines.

Virginia Richards dit qu’elle a aussi rencontré Naomi Campbell sur son yacht dans le sud de la France, et que c’est une amie de Ghislaine Marshall et, selon elle, une prostituée.

Dans l’orbite d’Epstein, on trouvait encore une certaine Nadia Marcinkova, qu’il serait allé chercher à l’âge de 14 ans dans sa famille en Yougoslavie afin d’en faire son esclave sexuelle[8]. Officiellement, elle était l’ « assistante » d’Epstein et l’a visité plus de 70 fois lors de ses quelques mois de prison. En réalité, elle aussi était plutôt une rabatteuse de gamines pour Epstein. D’après une victime, elle participait allègrement aux partouzes et avait des penchants lesbiens. Une fois, un « ami français » d’Epstein aurait fait venir trois filles françaises de 12 ans comme « cadeaux d’anniversaire » pour lui.

Une troisième femme, une certaine Sarah Kellen, a aussi joué ce rôle de rabatteuse, et a aussi rendu visite à Epstein en prison. Apparemment, elle gérait le harem d’adolescentes d’Epstein à Palm Beach. Depuis l’affaire, elle s’est teint les cheveux, a changé de nom, et a continué de gravir les échelons vers la haute société.  Et elle est sortie avec un des assistants personnels d’Epstein, puis avec un pilote automobile

Nadia-Marcinkova2Une certaine Adriana Ross jouait encore le même rôle de rabatteuse. Elle a été interrogée dans le cadre de l’enquête, notamment pour savoir si le prince Andrew avait consommé des mineures. A l’époque, ce mannequin âgé de 27 ans a refusé de répondre à toutes les questions.

Mais beaucoup de monde servait à approvisionner Epstein en chair fraiche, puisque l’une de ses victimes a expliqué qu’il lui donnait 200$ pour chaque adolescente qu’elle ramenait dans es filets.

Dans le dossier, on cite aussi un certain Jean-Luc Brunel, qui était le co propriétaire d’une agence de mannequins à Miami, MC2. Pratique pour cibler des jeunes un peu paumées. D’ailleurs, cette agence a aujourd’hui des succursales à New-York et Tel-Aviv. L’agence de mannequins servait, d’après certains témoignages, à recruter des victimes pour les « massages » d’Epstein et de ses amis. Certains de ses appels téléphoniques pour proposer des gamines à Epstein ne laissent aucun doute sur les activités de Brunel.

Des gamines venues d’Amérique latine, d’Europe et d’ex URSS, qui étaient loin de parler toutes anglais, étaient recrutées pour Epstein, et une grande partie d’entre elles travaillaient pour MC2.

Apparemment, Brunel, qui a aussi rendu visite à Epstein en prison, a reçu un million de dollars de sa part quand il a ouvert MC2 en 2005. Depuis, l’agence a lancé quelques mannequins qui ont leur petit succès.

Brunel passait pour accro à la coke, qui sautait sur les gamines qu’il avait sous sa responsabilité dans son agence de mannequins. A la fin des années 70, Brunel avait déjà une agence de mannequins à Paris, Karins, devenue Karin. Il a été décrit comme « un danger », qui « savait parfaitement ce que recherchaient les filles perturbées ». Même le fondateur de l’agence Elite[9], John Casablancas, disait que Brunel aurait du finir en prison. D’après lui, Brunel et deux autres types trainaient dans les boites et mettaient de la drogue dans le verre de filles.

epstein_135193k copieBrunel était assez sulfureux pour être l’objet d’une enquête journalistique en 1988. Une douzaine de mannequins étaient interviewées, et racontaient qu’elles avaient été droguées et agressées sexuellement par Brunel et/ou son bras droit Claude Haddad, le découvreur de Grace Jones ou Jerry Hall, devenue ensuite la femme de Mick Jagger (un amateur de mannequins on dirait, puisqu’il a aussi fréquenté Carla Bruni…). De fait, Haddad testait la marchandise, et ça se savait.  En 1999, un reportage de la BBC le met à nouveau en cause, mais finalement on le retrouve vite aux USA.

A l’époque de l’affaire Epstein, Brunel possédait plusieurs appartements à new York, dans lesquels il hébergeait et « louait » les gamines aux clients. Tous les frais de justice de Brunel ont été payés par Epstein. De même que ceux de Sarah Kellen, de ses pilotes Larry Visoski et Larry Harrison, de Nadia Marcinkova, de Ghislaine Maxwell et de tous ses collaborateurs. Et tout ce petit monde a religieusement gardé le silence durant l’enquête et le procès.

------------------------
Ces deux ou trois affaires ne sont que des exemples, mais on pourrait revenir sur l'affaire dit "des ballets roses" qui a éclaté en 1959, mêlant des mafieux, des flics et le président de l'assemblée nationale André Le Troquer, qui orgnisait dans son logement de fonction au Trianon des parties fines avec des gamines obligées de danser nues, battues et violées, mais qui s'est soldée par une simple amende pour  Le Troquer. Ou sur DSK qui, d'après le réquisitoire de la cour d'appel de douai dans l'affaire dite "du Carlton" n'hésite pas à renvoyer de très jeunes femmes (mais majeures) dans les filets de ses amis proxos, pour les faire ensuite venir à Washington.
Combien de nos politiciens ont été vus dans diverses partouzes, à Paris et ailleurs? Combien sont mêlés à des partouzes pédophiles? Le secret est bien gardé, même quand il est éventé...
Il ne faudrait surtout pas croire que nos "élites" appliquent les règles qu'ils nous demandent de suivre. Il y a la morale du bon peuple, élevé aux valeurs républicaines, docile et poli, et la vie de débauche de nombre de nos dirigeants qui, entre la drogue et la baise, sont condamnés à obéir à ceux qui organisent tout ce système de corruption.
Ajout du 8/04/2014:
On a appris hier que l'ambassadeur italien aux Turkménistan, Daniele Bosio, venait d'être coincé dans un parc aquatique des Philippines avec trois garçons mineurs âgés de 8 à 12 ans. Une association de protection des enfants l'avait repéré et dénoncé aux flics. Bosio a été suspendu de ses fonctions suite à son arrestation.


[1] Il a aussi été évoqué le cas des agents de sécurité de Hillary Clinton qui se tapaient des prostituées dans l’hôtel où dormait Mme Clinton. On se souvient des accusations, nombreuses, disant qu’Hillary Clinton est pédophile et apprécie de se taper des petites filles.

[2] Député Républicain condamné en 2006 pour avoir touché plus de 2,4 millions de dollars de dessous de table afin de favoriser certaines entreprises lors des appels d'offres du Département d’Etat.

[3] D’après Paul Bonacci, Thompson s’est rendu au Bohemian Grove, où il a filmé des snuffs movies. Comme par hasard, Thompson s’est suicidé quand Bonacci a parlé de cette affaire.

[4] Ce qui a créé un mini scandale quand l’affaire a été éventée, car manifestement, il s’agissait d’un passe-droit. Ghislaine Maxwell était aussi dans l’avion, semble-t-il. Après cet atterrissage, ils ont été dans une des propriétés de la famille royale, à Sandringham.

[5] Il serait tombé de son yacht au large des Canaries. D’après certains, ce serait le Mossad qui serait derrière sa mort. Le Mossad lui aurait filé 400 millions de livres pour qu’il sauve son empire médiatique, car Maxwell avait accès à Thatcher, à Reagan, au Kremlin et ailleurs…

[6] Toutefois, les 40 victimes l’ont poursuivi au civil et il a du négocier des arrangements à chaque fois.

[7] Ledit carnet a été subtilisé par un domestique d’Epstein qui a cherché à le revendre 50.000$ aux avocats de l’accusation, ce qui lui a valu 18 mois de prison pour obstruction à la justice (c’est plus que ce qu’a fait Epstein !). Le type avait même pris une police d’assurance pour le cas où Epstein tenterait de faire disparaître le carnet. Et il dit avoir très peur de Ghislaine Maxwell. D’après le carnet, des mineures ont été violées un peu partout dans le monde, y compris à Paris. Dans ce carnet, Bill Clinton est cité comme étant un certain "Doug Bands".

[8] Epstein possédait toute une collection de livres destinés à apprendre comment dresser des esclaves sexuels, tels que « Training with Miss Abernathy: A Workbook for Erotic Slaves and Their Owners”, ou encore “SlaveCraft:

Roadmaps for Erotic Servitude - Principles, Skills, and Tools”…

[9] Elite n’est d’ailleurs pas étrangère à ses pratiques, si l’on en croit Karen Mulder qui a déclaré sur un plateau télé en 2001 que des politiciens paient pour être accompagnés de mannequins de l’agence, et qu’elle avait elle-même été violées par les dirigeants de l’agence. Suite à cela, elle a été envoyée en hôpital psychiatrique et ce passage a été coupé au montage. En réalité, Karen Mulder est probabelement une victime de contrôle mental par traumatisme depuis son enfance. Derrière le scandale Franklin aux USA, on retrouve aussi un e agence de mannequins,  toujours active. Et ça rappelle aussi l’affaire Jean-Michel Baroche en Tunisie.

19 mars 2014

BREVE: un pasteur US avoue avoir organisé des rituels sataniques

article-2580388-1C4D644F00000578-928_634x422Qui a dit que les rituels sataniques avec viols d'enfants sont des fantasmes? Certainement des pourris, comme on l'a vu avec ces médecins anglais spécialisés dans l'aide aux enfants victimes d'abus sexuels, cités dans une liste de satanistes, et qui ont toujours nié la réalité des abus rituels... Bref, en 2005 un pasteur américain a avoué aux flics sa participation à un réseau pédo-satanique. De cette histoire, Hollywood a fait une belle fiction. Et là aussi, la justice a bien étouffé l'affaire.

 

En 2005, le pasteur Louis Lamonica Jr. se pointe dans un poste de police de Louisiane, et déballe tout sur un groupe pédophile et satanique dont il était le chef. Ce réseau tournait autour de son église, la Hosanna Church. Lamonica était le fils de 'lancien pasteur de cette église, qui a eu plus de 1.000 fidèles à sa belle époque.

Deux jours avant, c'est son ex femme, installée dans l'Ohio, qui a appelé les flics de Louisiane pour parler des viols. Elle a fini par être arrêtée aussi. Apparemment, Lamonica aurait converti son église au satanisme en 2000.

Plus de 25 enfants auraient été régulièrement violés et soumis à divers rituels sataniques, comprenant, outre des orgies, des sacrifices d'animaux. Ces enfants étaient âgés de 1 à 16 ans en 2003. Ensuite, les "convives" et les enfants devaient boire le sang. Parmi les adultes impliqués, il y avait le pasteur, sa femme, et un shérif du coin, dans la région de Bâton Rouge et de la Nouvelle Orléans.

Ces rituels se déroulaient depuis 1999 dans l'église en question, où un grand pentagramme était dessiné à terre, les adultes étant déguisés en robes noires. Tout se serait arrêté en 2003 quand l'église a fermé. Mais les flics savaient très bien que l'activité de ce groupe n'avait pas pu cesser brutalement comme cela.

Au final, seulement huit personnes se sont fait arrêter, presque toutes un peu débiles. Pourtant, Lamonica avait donné tous les noms, y compris ceux des victimes, mais seulement six d'entre elles ont été entendues par les flics.

Le réseau diffusait aussi de la pédopornographie, histoire de joindre l'utile à l'agréable, probablement. Ces films étaient essentiellement destinés à habituer les enfants aux viols.

true-detectiveLamonica, quant à lui, a avoué avoir violé deux garçons de leurs 4 ans à leurs 13 ans, ainsi que des pratiques zoophiles. Il a expliqué que les enfants étaient violés quand ils étaient placés au centre du pentagramme, et que les adultes partouzaient avant les cérémonies. Le décorum relevait du folklore habituel: du noir et du rouge, des chandelles, une musique satanique...

Une fois, le rituel était destiné à offrir un bébé à Satan, a-t-il dit. Les adultes l'ont violé et ont chanté en appelant Satan. Selon Lamonica, il se tranformait en animal quand les démons entraient en lui au cours des rituels. Mais, d'autres partouzes avaient lieu aux domiciles de certains membres.

Ses deux fils ont été victimes de viols répétés, et aveint du etre suivis pour des troubles psychologiques tels que le syndrome de la Tourette. Ils ont dit qu'on les avait forcés à avoir des "relations sexuelles" avec des adultes ainsi qu'avec une petite fille. Ils étaient menacés par des membres du culte s'ils parlaient de quoi que ce soit à leur thérapeute.

L'affaire a donné une série TV, certainement pour clore le chapitre: "True Detective", avec Matthew McConaughey.

Chris Labat, qui était shérif dans la région, a aussi été accusé d'obstruction à la Justice. Aurait-il tenté de couvrir ce réseau de tarés? Il a aussi été accusé de production de pédopornographie, mais toutes les charges contre lui ont été abandonnées. De même que celles pesant contre deux ou trois autres membres du groupe.

churchLors du procès en 2008, les juges se sont particulièrement attachés à nier que cette affaire étaient liée à un "culte satanique". On a dit que c'était juste une bande de débiles pédophiles. Et hop, affaire étouffée, pas d'abus rituels une fois de plus. En outre, Lamonica est revenu sur ses aveux, en disant que les flics l'avaient forcé à dire toutes ces atrocités alors qu'il a fait 200 pages d'aveux circonstanciés. Et alors qu'il avait déjà rédigé ses confessions en 2004 dans un carnet saisi par les flics, et que ses fils ont tout confirmé. On a dit que Lamonica était un gourou, un illuminé qui se disait en contact avec dieu. En gros, un plouc isolé.

Karen Bushey, une des membre sdu groupe, a dit qu'il 'ny avait jamais eu d'abus rituels dans l'église, et qu'elle n'avait jamais vu un enfant se faire maltraiter ou violer.

Bref, alors qu'on aurait pu enfin juger des satanistes pédophiles, on a tout fait pour réduire l'affaire à une bande de pervers idolés. C'est presque même un miracle que l'affaire ait été jugée, même si la plupart des coupables courent toujours.

 

 

Fin »