libreRe!

Après quelques mois de pause pour cause de manque -cruel- de temps et aussi pour me concentrer sur une recherche de fond sur les années 30, me revoilà.
Quel est le bilan aujourd'hui, alors que Sarkoléon squatte l'Elysée depuis un an avec la mère Carla?
Quel bilan pour notre bien-être, pour le droit social, pour les libertés?

Impossible de faire un bilan complet des régressions auxquelles on a eu droit, dans tous les domaines, depuis un an. Alors faut-il se concentrer sur un domaine? Ou faut-il essayer de garder une vision globale des choses, quitte à ne pas pouvoir approfondir autant qu'il le faudrait?

J'ai l'impression que la tension sociale est clairement montée d'un cran. Je ne parle pas des manifs, ou des militants, mais des gens dans les rues, les commerces, qui parlent, qui s'énervent, qui se sentent réellement trahis.

Quelque part, c'est positif. Mais au regard de l'Histoire, on sait que ce genre de tension a toutes les chances de se retrouver instrumentalisée par des courants populistes, comme on l'a vu il y a un an par exemple.

Il faudrait qu'à gauche, on en profite pour recadrer les choses, réexpliquer le contexte économique, social, voire politique. Qu'on se réapproprie la notion de "réalisme", que l'on soit pragmatiques.