25 juin 2011

BREVE : un bouquin dépravé au possible pour les enfants, par Yves St Laurent

  La Vilaine Lulu, c’est le nom du bouquin, édité en édition collector pour la modique somme de 190€. La première version de cette BD de 96 pages en noir, blanc et rouge, daterait de 1957, quand YSL a crée ce personnage de gamine qui devient de plus en plus perverse, au point de sacrifier des bébés et de prostituer ses copines. L'idée de la vilaine Lulu serait venue à YSL quand il regardait un de ses collaborateurs, dont il se moquait, disait-il, dans la BD. Celle-ci a été éditée une première fois en 1967, puis réeditée en... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 19:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juin 2011

Lobbying et recyclage des eurodéputés

  Suite de notre saga sur le tourniquet européen: quand nos technocrates et autres élus passent de Bruxelles aux cabinets de conseil, avec leur carnet d'adresses et tous les bons services qu'ils ont rendus à l'industrie durant leur mandat. Voici quelques cas récents et révélateurs parmi les anciens députés européens et autres porte parole de commissaires européens... Le Corporate Europe Observatory vient de publier les derniers retournements de veste des députés européens. Il pointe le cas de l’ancien député conservateur... [Lire la suite]
12 juin 2011

Dutroux, l’archétype du « prédateur isolé » ?

  Pédopornographie: les réseaux se portent bien, merci (Il faut préciser que certaines parties de cet article, notamment celles concernant les témoignages des victimes, sont difficiles à lire) PARTIE II Dutroux, l’archétype du « prédateur isolé » ? L’affaire dite « Dutroux » est emblématique du traitement médiatique, judiciaire et politique de ces affaires dans lesquelles on cherche à ignorer le réseau derrière le prédateur, bien que sa présence soit confirmée de moult manières. C’est même tout un... [Lire la suite]
11 juin 2011

Où l'on reparle du Bilderberg

Ce week-end, le club Bilderberg tiendra son meeting annuel. Désormais, le Bilderberg n'est plus un délire de complotistes paranoïaques: depuis un peu plus d'un an, il y a même une -laconique- page sur Wikipedia sans intérêt et un site internet officiel. Sans intérêt lui non plus puisque toutes les infos qui s'y trouvent sont complètement éventées. La dernière réunion, en 2010, avait des effectifs limités et peu de grandes figures, notamment en France. Comme si, une fois que leurs petits meetings étaient connus de tous, ils perdaient... [Lire la suite]