1484Je ne le fais jamais, mais cette fois je laisse une tribune à mes amis belges: Aimée Ingeveld, qui travaille, avec d'autres, sur le dossier Dutroux, publie elle aussi une lettre ouverte à Michèle Martin, la femme de Dutroux envoyée dans un couvent pour sa libération conditionnelle. Cette lettre ouverte pose des question essentielles qui, bien sûr, n'ont jamais été posées.

Jean-Denis Lejeune, le père de la petite Julie, victime de Dutroux d'après la version officielle de l'affaire, a aussi écrit sa lettre ouverte, de même que Jan Nolf, un juge qui pense, au vu du réveil citoyen causé par cette libération de Martin, que "la nuit tombera après cet âpre procès du procès, la justice sera à bout de souffle". En effet, c'est une possibilité, et on n'en espère pas moins. Cette justice de caste doit tomber, être piétinée par les gens.

 

 

Lettre ouverte à MICHELE MARTIN.



Michèle Martin,

Après la lettre larmoyante - à juste titre - de Jean Denis Lejeune, après celle d’un juste, Jan Nolf qui essaye de toucher ta conscience d’une façon plus directe, voici la mienne, sans prétention aucune.

Nous sommes nombreux à penser que le procès Dutroux est le plus beau procès truqué du siècle !
Comment te sens-tu dans la peau de celle qui porte, avec Dutroux, le poids d’accusations dont d’autres bien plus coupables, devraient payer la facture derrière les barreaux ?

Parce que, nous sommes bien d’accord, vous portez le chapeau !

A toutes les questions qui te sont posées, tu ne répondras jamais, un contrat est un contrat, et puis tu les redoutes n’est ce pas ?
Déjà, en 2000 Monseigneur Danneels te promettait Malonne …. Et en 2001 tu y faisais transporter tes meubles. Ces simples faits dénoncent une convention entre parties……

Revoyons un peu les évènements, sans prétendre ré-écrire toute l’histoire pour autant.

Les petites Julie et Mélissa sont enlevées en Août 1995.
En novembre, après le 9, Weinstein disparaît de la circulation. D’après les dires de Dutroux, il a été enfermé dans la cache où, logiquement devaient se trouver les deux petites…..
Puis il est enterré vivant.
La justice ne relève pas ce fait en rapport avec la cache … Bizarre.

En décembre, le 6, Dutroux est emprisonné, garde à vue.
Et durant décembre 1995, pas moins de 3 perquisitions ont été menées par Michaux qui croit entendre des voix mais ne trouve rien.
Le 6 janvier1996, tu récupères les clés de la maison de Marcinelle, cela fait donc un mois que les petites sont – d’après la justice – enfermées avec peu ou prou de nourriture, d’eau, et sans lumière.

Le 20 mars 1996 Dutroux est libéré, pourquoi le 20 mars ?
Soit 104 jours passés dans un trou immonde dans des conditions plus que précaires.

Et Dutroux prétend avoir trouvé les petites mourantes, l’une décédant rapidement, l’autre il la veillera sans discontinuer jusqu’au 23 mars, date à laquelle, selon ses propres dires, il les enterre.
Ce qui est faux d’après les enquêtes de police. Du moins pour la veille.

Ce sont cependant ces 104 jours + 3 soit 107 jours qui seront retenus et qui vont créer une polémique autour du fait que Julie et Mélissa soient mortes de faim ou non …. Avec 5 autopsies diligentées les unes après les autres afin de démontrer la justesse de cette affirmation.

En fait pour tenir en haleine le peuple et que l’on ne se pose surtout pas d’autres questions.

Et cela en se basant UNIQUEMENT sur les « aveux » de Dutroux qui prétend les avoir trouvées vivantes le 20 mars. Pourquoi dirait-il cette vérité là puisqu’il tait le reste ?

Pourtant de cette date personne ne doute, l’idée même de penser qu’il pourrait mentir n’effleure personne !
Chacun suit Langlois, c’est donc que TOUS la savaient juste, cette date ….

Michaux écrit à la va-vite le compte rendu de ses perquisitions le 15 août 1996, les disant mortes alors que Dutroux ne le dira que le 17 août.
N’y a-t-il pas urgence de faire croire qu’elles se trouvaient bien dans la cache de Marcinelle ?
Pour protéger le réseau ? Et avant que l’on se pose des questions sur l’état des corps ?

Des témoins ont effectivement déclaré les avoir vues ici et là …… Certains n’hésitent pas à les voir plutôt prisonnières au château Valmont. Ne se trouve-t-il pas à quelques 3 kms de la maison de Marcinelle ?

N’est ce pas là que certaines réunions se faisaient tous les solstices, entre autre le 21 mars ….

Est-ce toi qui a filmé ? C’est donc ça ton assurance vie, la raison de la promesse de Danneels et de ton silence, du silence de Dutroux ?

Que te dire encore que tu ne saches mieux que moi. Que beaucoup pensent que Dutroux et toi étiez les rabatteurs, les nettoyeurs ?

L’assassinat des petites Julie et Mélissa a vu ta chute et celle de Dutroux mais a permis la prolifération des réseaux, l’organisation d’une toute nouvelle structure qui dépasse l’entendement du menu peuple. Organisation qui viole et assassine les enfants, enrichit les vrais coupables et les associations gagnées par la gangrène, oblige la justice à condamner largement les protecteurs d’enfants au profit des prédateurs !

Le peuple qui n’a pas encore compris t’en veut ! Alors, explique-lui !

Tu es un risque pour tes anciens amis, en t’accordant la semi liberté, ils comptent sur le geste désespéré de l’un ou l’autre quidam.

Tu n’es qu’un faible maillon de la chaîne qui ne sert plus à rien dans la nouvelle donne.


Aimée Ingeveld

6 septembre 2012

624_341_59607d30673de7b7e169146b7924d676-1346217795