Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
donde vamos
donde vamos
Publicité
Archives
donde vamos
Newsletter
Derniers commentaires
11 novembre 2012

Une théorie sur le naufrage du Titanic : la création de la Réserve Fédérale US

  

79397947_oEtant très rationnelle, cette théorie aurait pu me sembler incroyable il y a encore quelques mois. Mais, il se trouve que certaines rencontres m’ont ouvert les yeux sur un certain nombre de manipulations.

Aujourd’hui, on va aborder une théorie selon laquelle le Titanic a coulé de manière préméditée, afin de liquider trois opposants à la création de la Réserve Fédérale américaine, c’est-à-dire leur banque centrale.

 

  1.   1.       L’origine de la FED

D’abord, il faut comprendre que la création de la Réserve Fédérale, la FED, a eu pour conséquence que ce n’était plus le Congrès américain qui décidait d’émettre la monnaie, mais un groupuscule de banquiers dirigés par John Pierpont Morgan, le fondateur de la banque JP Morgan. On a aussi inventé l’impôt sur le revenu dans la foulée.

La crise économique provoquée par ces mêmes banques privées en 1907 a servi d’argument pour usurper tout l’or du pays, et pour prendre le contrôle de la création monétaire. Un vrai hold up.

En 1910, quelques banquiers se réunissent sur Jekyll Island, une petite île tranquille où personne ne devait les déranger, à l’initiative du patron de Kuhn & Loeb Jacob Schiff[1], semble-t-il. Le voyage était organisé par Nelson Aldrich[2], le sénateur républicain fils d’industriel et franc maçon[3], qui a pondu la loi de création du système de la réserve fédérale.

Six autres types étaient également présents durant ces quelques jours :

                     -  Abraham Piat Andrews, le secrétaire-assistant du Trésor américain

                  -  Frank Vanderlip, banquier président de la City National Bank de New York et ancien assistant au Trésor, qui est très lié à William Rockefeller et à Kuhn, Loeb and Company qui appartenait à Jacob Schiff et a été l’un des principaux financiers du chemin de fer US.

               - Henry Davison qui est surtout connu pour avoir contribué à la création de la croix Rouge, mais qui était d’abord banquier, et véritable pion de JP Morgan.

titanic2               - Charles Norton, le président de la First National Bank de New York de John Pierpont Morgan. Lui aussi a d’ailleurs donné dans « le social ».

                -  Benjamin Strong, le directeur général de la J. P. Morgan’s Bankers Trust Company qui a été le 1er patron de la FED et est resté 14 ans à ce poste, jusqu’à sa mort. Il avait commencé sa carrière dans la banque chez Cuyler, Morgan and Co

           - Paul Warburg[4], de la banque Warburg, qui avait aussi été administrateurd’IG Farben, l’entreprise qui fabriquait le zyklon B. Cette firme a ensuite été démantelée après la guerre, pour devenir BASF et Bayer qui ont fabriqué des pesticides à la place des munitions, et Agfa.

En 1913, le président Wilson, mis en place lors des élections de l’année précédente, lance la création de la FED, au fonctionnement opaque, divisée en 12 Banques Régionales, elles-mêmes dirigées par quelques banques privées qui sont actionnaires de la FED.

Comme par hasard, les banques à l’origine de la FED sont aussi celles qui la dirigent : JP Morgan, Lazard, Chase Manhattan, Goldman Sachs, Kuhn & Loeb, Lehmann Brothers, Warburg…

Immédiatement, la FED s’est mise à accumuler l’or, ce qui a largement été favorisé par la 1ère guerre mondiale. Guerre déclenchée dans les mois qui ont suivi la création de la FED.

Bien sûr, il y avait quelques opposants à ce projet machiavélique.

 

2476835_f52022.       La raison du naufrage ?

Ce qui nous ramène au Titanic.

Parmi les passagers de première classe décédés sur le Titanic, on a le magnat du cuivre Benjamin Guggenheim, le patron des magasins Macy’s de New York et député US Isidore Strauss, et John Jacob Astor, tous extrêmement riches. D’ailleurs, John Jacob Astor était le passager le plus riche lors de cette croisière. Les trois sont morts dans le naufrage, alors que 60% des passagers de première classe ont survécu. Or, les trois ont été quasiment les seuls à s’opposer au projet de réserve fédérale.

On leur a proposé une belle croisière sur le plus luxueux paquebot, justement réputé insubmersible. Le bateau est parti de Grande Bretagne, et coule le 14 avril 1912 lors de son voyage d’inauguration. Parti de Southampton, il avait fait une escale à Cherbourg et une autre en Irlande, avant de prendre le chemin de New York. C’est là qu’il percute un iceberg alors que les tests réalisés une semaine plus tôt avaient montré que le navire pouvait s’arrêter en peu distance : seulement trois fois sa longueur.

D’autres sont morts dans le naufrage, comme Ismay, l’ex gérant de la compagnie qui a construit le Titanic, dont on va parler plus bas. Il venait de quitter l’IMM l’année précédente. Et on lui a collé sur le dos d’avoir fait accélérer le bateau, ce qui aurait provoqué le drame. Thomas Andrews, le concepteur du Titanic, est mort aussi le 14 avril. Il y avait également Archibald Butt, conseiller de Roosevelt et puis du président Taft, qui revenait de six semaines en Europe, où il venait de délivrer un message du président US Taft au pape.

Le Titanic a été construit par White Star Line, une compagnie de paquebots qui a été rachetée par John Pierpont Morgan pour 32 millions de dollars en 1902 et mise dans son trust International Mercantile Marine (IMM).

Le navire n’avait pas assez de canots pour mettre tout le monde, et on a donné la priorité aux femmes et aux enfants.

Quant à John Pierpont Morgan, qui devait être de la partie, s’est fait excuser juste avant le départ, car il préférait fêter son anniversaire avec sa maîtresse. L’ambassadeur US en France, Robert Bacon, a annulé au dernier moment également, ainsi qu’Henry Clay Frick, autre gros industriel.

Le capitaine Edward Smith, 62 ans, était censé effectuer sa dernière traversée avant de partir à la retraite. Celui-ci travaillait donc pour JP Morgan, et était surtout jésuite, ce qui implique une subordination totale à son supérieur. A bord du Titanic lors du départ, un certain Francis Browne est descendu en Irlande. Prêtre de son état, Francis Browne est devenu le jésuite le plus puissant d’Irlande. Il était d’ailleurs le maître d’Edward Smith.

IMM logoIl n’est pas venu sur le Titanic par simple courtoisie : il a photographié le bateau et les passagers (il en a même fait un album, « Titanic Album of Father Browne »[5]), mais surtout les victimes, c’est-à-dire le trio composé par les opposants à la FED. La version officielle, c’est que son ticket lui a été offert par son oncle qui l’a élevé (Browne a été orphelin à 9 ans) et qui était prêtre également. A bord, un couple d’américains très riche propose de lui payer le voyage jusqu’à New York puis le retour, mais il refuse car sa hiérarchie ne lui en donne pas la permission. C’est toujours la version la plus officielle qui soit, puisqu’on la trouve sur Wikipedia. La hiérarchie lui aurait donc écrit par télégraphe : «GET OFF THAT SHIP - PROVINCIAL»[6] 

Certains disent que dès le départ, le Titanic a été construit pour faire naufrage dès son inauguration. L’idée de fabriquer le Titanic aurait été lancée en 1907. Le capitaine Smith aurait su cela avant même de monter à bord, et a lancé le bateau à fond dans une zone où il savait qu’il rencontrerait des icebergs. Ceci, au cours d’une nuit sans lune où on n’y voyait rien.

 

--------------------------

On ne connaitra probablement pas le fin mot de l’histoire, même si des documents existent. Derrière cette affaire, certaines personnes pointent donc les jésuites, qui finalement ne seraient pas qu’une simple congrégation, mais carrément une sorte de secte qui pilote le monde de la banque, en l’occurrence. Eux qui éduquent depuis des générations les puissants de ce monde seraient en effet très bien placés pour procéder à ce genre de manipulations.



[1] Schiff est également soupçonné d’avoir financé la révolution russe, via Lénine et Trotsky.

[2] Sa fille s’est même mariée avec John D Rockefeller.

[3] Il était trésorier d’une loge de Rhode Island.

[4] Né en Allemagne et naturalisé américain.

[5] D’ailleurs, les jésuites continuent à se faire du beurre avec la collection de photos du Titanic.

[6] « The Provincial »étant un titre jésuite désignant des "subordonnés majeurs".

 

 

 

Publicité
Publicité
Commentaires
S
https://newsofscs.wordpress.com/2015/07/19/des-preuves-incontestables-prouvant-que-daech-est-un-groupe-americano-sioniste/
Répondre
B
Pour ceux qui auraient encore des doutes ( et Dieu sait s'ils sont nombreux ) :<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=V_Ys621qFPE
Répondre
P
C'est une thèse intéressante.<br /> <br /> Mais nul besoin d'Iceberg.<br /> <br /> Il fallait juste faire couler le bateau et trouver une dizaine de personnes<br /> <br /> affirmant avoir "vu" un iceberg.<br /> <br /> Il n'y a d'ailleurs pas d'iceberg dans l'atlantique, et surtout un 15 avril.<br /> <br /> <br /> <br /> R.H.
Répondre
C
SAvez vous que les jésuites ont fait couler le Titanic? Considérant le fait que nous Trouvé sur le Web,<br /> <br /> Nous savons qu'ils ont assassiné Lincoln à la même date (14 avril) que le Titanic a heurté l'iceberg, le fait à la fois le Titanic et Lincoln est mort le lendemain (15 avril), et que le commandant de premier plan jésuite de l'Irlande a visité ce navire sur la première étape de son voyage - il a l'air assez suspect! Si, effectivement, ils ont fait cela, elle pouvait être considérée comme l'un des crimes les plus ingénieuses et les plus soigneusement recouvert de tous les temps!<br /> <br /> <br /> <br /> Un vétéran de 26 années de marine, Edward Smith, qui commandait alors le Titanic, frappe accidentellement un iceberg au milieu de l'océan Atlantique. Duh! C'était vraiment un accident? (Pas à peine.) "Le capitaine du Titanic était Edward Smith. Il était un jésuite et a travaillé pour JP Morgan. N'importe qui pourrait être un jésuite et leur identité ne sont pas connue. " Les jésuites ont décidé de construire et de couler un navire en entier dans le but de tuer quelques-uns des hommes les plus riches en Amérique, qui les empêchent d'établir la Réserve fédérale. Il est probablement le plus parfaitement couvert le crime du siècle, pour qui croirait que le capitaine et plusieurs de ses hommes pouvaient volontairement détruire leur propre navire et de tuer plus de 1500 innocents, hommes, femmes et enfants? Et nous célébrons encore le naufrage du Titanic (et l'assassinat du président Abraham Lincoln) chaque année, le 15 avril - Est-ce aussi une coïncidence, le naufrage du Titanic, et l'assassinat d'Abraham Lincoln, le tout se déroulant le 15 avril?<br /> <br /> <br /> <br /> lien: http://www.itsaboutthattime.net/frnc/conspiracy.htm
Répondre
C
A lire sur ce sujet, où on apprend que c'est le général jésuite Peter Beckx qui aurait ordonné de couler le Titanic: http://blogs.mediapart.fr/blog/andre-william-gamba/020612/les-jesuites-espions-et-assassins-du-vatican
Répondre
Publicité