elections bidons1

Il y a maintenant une semaine qu'on nous a appelés à voter, et 45% des électeurs se sont déplacés. Il se trouve que dans le Nord, j'ai appris par plusieurs personnes qu'il manquait des bulletins dans les bureaux de vote. Les électeurs n'avaient donc pas la possibilité de voter pour tous les partis qui présentaient des candidats, cette élection est par conséquent illégale.

 

Personnellement, je ne vote plus depuis que sarkoléon nous a imposé la "constitution européenn" qui consacre la "concurrence libre et non faussée" dans tous les domaines. Mais on m'avait déjà dit que les bulletins blancs n'étaient pas présents dans les bureaux de vote. Les gens désirant voter blanc doivent donc faire un nul, car ils ne peuvent pas mettre de bulletin blanc dans l'enveloppe. Rien que cela rend déjà les scrutins anticonstitutionnels.

Mais nous sommes en République bananière, et cela ne semble choquer personne. Je n'ai jamais entendu parler d'un bureau fermé pour cette raison.

En Belgique, on a retrouvé des bulletins de vote remplis, non pas dans les urnes mais dans les poubelles. Les résultats de certaines circonscriptions pourraient être annulés suite à des pressions politiques sur des présidents de bureaux, d'autres ont déjà été annulés suite à des "bugs", et il a fallu 2 jours pour lire les votes passés dans les machines électroniques.

 Si on était un Ukraine, ce serait le scandale, mais au coeur de l'Europe personne n'y trouve rien à redire.

Eh bien dans le Nord, j'en suis déjà à 6 personnes qui ont voté à des endroits différents, et qui ont constaté qu'il manquait des bulletins dans les bureaux de vote. Avant de scrutin, il y a aussi des bulletins qui manquaient dans les enveloppes envoyées aux électeurs. 

elections bidons2

Evidemment, les bulletins de partis manquants, parfois 4 ou 5, concernaient des "petits partis", plutôt anti euro ou anti Europe, de droite comme de gauche. 

Apparemment, il en va de même à Versailles (dans une moindre mesure semble-t-il), dans l'Essonne, à Angers, à Limoges, et très probablement dans d'autres circonscriptions. Pourquoi les présidents de ces bureaux de vote n'ont-ils pas fait bloquer immédiatement le vote?

De qui se moque-t-on? J'ai déjà évoqué l'illégalité de l'éclection présidentielle qui n'a rien d'un "scrutin universel direct", on sait tous très bien que voter ne change rien, et on continue à bafouer cet ersatz de droit? 

Il serait temps, selon moi, d'arrêter ce cirque qui n'a plus rien de démocratique, d'arrêter de faire "comme si" tout se passait normalement: on sait très bien que le but n'est pas de nous laisser un libre choix.