27 janvier 2015

La mort qui tombe à pic pour un ministre pédophile

Léon Brittan, l’ex ministre de l’Intérieur anglais que beaucoup accusent d’avoir fait disparaître des dizaines de dossiers de réseaux pédophiles VIP, est décédé le 21 janvier. Il ne s’expliquera donc jamais sur les viols de mineurs en réunion, ni sur les meurtres d’enfants survenus en sa présence, ni sur la disparition des dossiers.   C’est une mort fort opportune pour le pouvoir, qui se prépare à des élections générales en mai 2015, et qui ne veut surtout pas que les casseroles trainées par d’anciens politiques entâchent leur... [Lire la suite]