27 novembre 2016

Des réseaux pédo-satanistes à la guerre psychologique

Je reviens sur le décès de Max Spiers, un "complotiste" comme diraient certains, qui est mort dans des conditions suffisamment suspectes pour que ses proches se posent de sérieuses questions. Spiers parlait aussi bien d'aliens que d'occultisme, mais il suivait des pistes sérieuses. Notamment celle de Michael Aquino, un militaire américain dont le nom a été cité dans plusieurs dossiers très sulfureux de réseaux à la fois pédocriminels et sataniques, et qui se fait discret ces derniers temps.   En octobre, un certain Max Spiers,... [Lire la suite]