100817672_oJe diffuse aujourd'hui le communiqué de la famille du Var, qui se bat depuis des années pour obtenir justice suite aux déclarations des trois enfants qui ont dénoncé des viols. Ils ont raconté des faits commis en réunion, et même des meurtres d'enfants.

Le procès est prévu le 6 janvier, à 14h à la cour d'Appel d'Aix-en-Provence. Il s'agit de rejuger la plainte du père pour dénonciation calomnieuse, alors que els viols n'ont jamais été jugés.

Cependant l'avocate de la famille a demandé à ce que ce procès se tienne ailleurs que dans le ressort de la cour d'Appel d'Aix-en-Provence, suite à une multitude de "dysfonctionnements".

 

La famille, qui sera toutefois présente sur place, au cas où l'audience serait maintenue, fait parvenir ce nouveau communiqué:

"Notre avocate vient de demander le dépaysement de l’affa...ire  audiencée le 6 janvier 2017 à 14 h. à la Cour d'appel d'Aix-en-Provence en raison des nombreux dysfonctionnements de la Justice de Draguignan et de la Cour d'Appel d’Aix-en-Provence qu’elle a relevés dans cette affaire !


Nous, nous serons présents à l’audience, pour entendre dire si le dépaysement est accepté ou non. Mais de toute façon l’audience de jugement sera renvoyée.


Donc à tous et à toutes ILN’EST PAS NECESSAIRE DE SE DEPLACER !
Mais pour ceux qui seraient présents Jack répondra avec plaisir à toutes les questions qui se posent.


Transmettez à toutes vos connaissances !


Merci encore pour votre mobilisation, indispensable pour sauver les enfants !
ET BONNE ANNEE A TOUS"

 

La mère des enfants, Sophie Giuli, et Jack Maillard, leur grand-père, ont été poursuivis et condamnés pour dénonciation calomnieuse, pour avoir dénoncé les faits de viols contre les enfants.

Cette condamnation pour dénonciation calomnieuse a été annulée en cassation. On repart donc de zéro dans cette procédure.

 

AFFAIRE AMIDLISA

 

Une nouvelle audience devant la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence aura lieu le

VENDREDI 6 JANVIER 2017 à 14 HEURES,

Palais Monclar, rue Peiresc, 13100 Aix-en-Provence

 

L'objet de cette audience: rejuger Sophie Giuli et Jack Maillard poursuivis injustement depuis plus de 7 ans.

Ceci est naturellement consécutif au fait que la Cour de Cassation, et c’est une victoire momentanée, a par son arrêt du 30 mars 2016, annulé toutes les accusations et toutes les condamnations pour dénonciations calomnieuses et dénonciations mensongères portées par cette même Cour d’Appel d’Aix-en-Provence en 2015 contre cette maman alors que ses enfants ont révélé des faits pédocriminels d’une gravité extrême avec des preuves indubitables dont des aveux qui n’ont jamais été pris en compte puisque depuis 9 ans il n’y a jamais eu d’instruction des faits contrairement à la loi !

Le beau-père Jack Maillard quant à lui n’a été lavé que partiellement en cassation, ce qui reste incompréhensible puisque les accusations contre lui pour les mêmes faits non instruits ont été fondées sur des mensonges et non sur la réalité.

 

LA JUSTICE EST RENDUE AU NOM DU PEUPLE,

ALORS SOYONS NOMBREUX POUR ASSISTER A CETTE AUDIENCE !

 

 

UN APPEL AUX DONS EST LANCE AFIN DE PARTICIPER AUX NOUVEAUX FRAIS D’AVOCAT INCONTOURNABLES POUR CETTE NOUVELLE AUDIENCE DECISIVE QUE LA FAMILLE NE PEUT PAS ENCORE ASSURER APRES PLUS DE 95 000 EUROS DE FRAIS ENGAGES DEPUIS 9 ANS DE PROCEDURES INIQUES POUR TENTER DE PROTEGER SES ENFANTS TOUJOURS LAISSES AU PERE QU’ILS ONT POURTANT DENONCE.

LA MAMAN A CE JOUR NE VOIT PLUS DU TOUT SES ENFANTS !!!

 

 

> Pour approfondir le sujet:

Sur Donde Vamos: http://dondevamos.canalblog.com/tag/affaire%20du%20Var