22 juillet 2018

Pédophilie en cours de normalisation: le lobby s'active pour une reconnaissance comme minorité sexuelle

Cela peut sembler incroyable pour ceux qui ne suivent pas du tout la question de la pédophilie, mais les pédophiles sont bien organisés et réclament des droits. Oh, bien-sûr ils ne commencent pas par demander le droit de violer les mineurs dès la naissance. Non: d'abord ils demandent un abaissement de la majorité sexuelle (ce qui est en cours en france), puis ils vont réclamer des droits en tant que "minorité sexuelle", c'est-à-dire à pouvoir pratiquer la pédophilie. Pour y parvenir, il y a cependant des prérequis: faire croire que... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 12:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 juillet 2018

Quelques nouvelles du réseau pédophile international, par Fiona Barnett (Australie)

On avait parlé ici de Fiona Barnett, cette australienne qui a dénoncé le réseau pédophile VIP de son pays, dans lequel on retrouve des politiciens, des producteurs et présentateurs télé, de grands sportifs, des magistrats, des flics gradés... Depuis plusieurs années, elle continue à dénoncer ce réseau, qu'elle a connu dès son enfance, et qu'elle décrit comme tentaculaire. Retour sur quelques infos récentes.   La présidente de la commission des droits de l'homme Un des derniers coups de gueule de Fiona Barnett était dirigé... [Lire la suite]
13 juillet 2018

Comment la justice lituanienne étouffe une affaire de réseau pédophile impliquant du gratin

Retour sur une affaire de réseau pédophile, cette fois en Lituanie. A l'origine, on a un divorce, puis une fillette de 5 ans qui parle à son père des viols commis par des amis de sa mère et de sa tante. Un père qui tente de sortir sa fille de ce réseau et qui finit assassiné, une mobilisation populaire impressionnante, et aujourd'hui la justice lituanienne continue à persécuter les personnes qui ont essayé d'agir.   D'une affaire de réseau pédophile au conflit parental En 2008, plusieurs années après la séparation de Drasius... [Lire la suite]
07 juillet 2018

Rendez-vous le 18 juillet au TGI de Montpellier pour soutenir une maman en comparution immédiate

Le 18 juillet, une maman qui a dénoncé des abus sexuels commis par le père de son fils, passera devant le tribunal  de grande instance de Montpellier pour ne pas avoir présenté son fils à celui qu'il avait dénoncé. Nous appelons à un rassemblement de soutien à 14 h devant la salle des comparutions immédiates. Pour soutenir cette maman mais aussi pour montrer que nous en avons assez de cette justice expéditive dans les affaires de dénonciations d'abus sexuels.    Selon Wanted Pedo qui est en contact avec cette maman... [Lire la suite]