17 mars 2020

Interviews de Gérard Fauré sur la pédocriminalité et l'impunité des élites en France

Gérard Fauré se présente comme un ex dealer de coke, qui a aussi travaillé pour le SAC, les gros bras du parti gaulliste, lors de braquages destinés au financement politique. Aujourd'hui, il a décidé de balancer les pédophiles, et cite des noms bien connus du public comme étant de grands défenseurs de la pédocriminalité et/ou des pédocriminels. Des propos qui confirment le degré de corruption incroyable de certains VIP, qu'ils soient du show biz ou de la politique.   Gérard Fauré a publié aujourd'hui deux livres qui montrent,... [Lire la suite]
15 mars 2020

Brève: la chanteuse Rokia Traoré en grève de la faim et en prison dans le cadre d'une procédure de garde

Le 10 mars, la chanteuse franco-malienne Rokia Traoré a entamé une grève de la faim depuis sa cellule. Elle a été arrêtée lors d'une escale à Paris, suite à un mandat d'arrêt émis par un juge belge dans le cadre d'une procédure pour non-représentation d'enfant. Trois plaintes pour des attouchements commis par le père ont été déposées, mais il a obtenu la garde exclusive en Belgique.   Rokia Traoré a été arrêtée alors qu'elle faisait escale à Paris, pour se rendre à Bruxelles à une audience. Un mandat d'arrêt a été amis par un... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 mars 2020

Le fichage politique revient en France avec Gendnotes, la micronie continue sa dérive autoritaire

On savait que la micronie n’avait aucune notion de démocratie. Avec un décret paru récemment, on replonge dans les vieux réflexes du fascisme version française. Au nom de la "modernisation", le régime micronien avance ses pions pour mettre en place sa police politique et la répression des opposants.   Les gendarmes vont désormais utiliser une super application appelée "Gendnotes", qualifiée par certains d’ "outil de fichage politique". Grâce à leur "application mobile de prise de notes" dans leurs smartphones, les gendarmes... [Lire la suite]
04 mars 2020

Réseaux VIP en Angleterre : ni réseau ni complot, juste un excès de déférence selon la commission d'enquête

Après six ans d’auditions de victimes et témoins des pires abus, la commission d’enquête "indépendante" sur l’étouffement des affaires de violences sexuelles contre les mineurs impliquant des VIP vient de publier son rapport. On y apprend – scoop – que la classe politique en général fait tout pour que ces affaires n’arrivent jamais au tribunal et que les hiérarchies policière et judiciaire étaient promptes à ne rien faire. Etaient, car bien-sûr tout cela ne serait que du passé.   Retour sur le rapport tant attendu de la... [Lire la suite]