18 février 2021

Le conseil de l'ordre des médecins s'en prend à la fondatrice du REPPEA, pour avoir signalé des violences contre une fillette

Eugénie Izzard, pédopsychiatre, explique la procédure dont elle victime : elle est condamnée par le conseil de l'ordre des médecins à cesser durant 3 mois son activité à l'issue d'une procédure ubuesque.   Elle dénonce "cinq années d'acharnement judiciaires sans aucun fondement juridique", après avoir signalé des maltraitances probables sur une fillette, commises par son père. Il est reproché à Eugénie Izzard d'avoir "violé le secret professionnel" en faisant un signalement au juge des enfants. Alors que cela est recommandé... [Lire la suite]