25 août 2022

Face aux attaques totalitaires, le droit d'informer et d'être informé ne se négocie pas

Nous savons que la micronie ne recule devant rien, surtout pas un mensonge, surtout pas la répression, pour imposer une vision du monde qui n'est rien d'autre qu'une construction délirante. Dans une folie occidentale, nous avons subi des régressions sans précédent de nos droits, symptôme d'un glissement par à-coups conçus comme autant de points de non retour, vers un totalitarisme. Pour appeler un chat, un chat, pour oser poser des questions, des citoyens militants et des lanceurs d'alerte sont aujourd'hui victimes de harcèlement... [Lire la suite]