24 avril 2011

Pacte de compétitivité: l'Europe prend les commandes de l'économie

  Ca faisait un moment qu’on ne parlait plus de l’Europe, voilà que la dernière « évolution » européenne nous oblige à regarder de plus près cette trouvaille que sont le pacte de compétitivité (appelé « Pacte pour l’euro plus ») et ses corollaires. Comme souvent avec les termes européens, il faut traduire à l’inverse : pacte de récession garantie. Petit commentaire de texte.   Sus à la dette Idée géniale de Sarko et Merkel destinée à garantir la solvabilité des Etats quoi qu’il arrive, parce ben... [Lire la suite]
13 avril 2011

Les islandais ont dit qu'ils ne paieront pas pour les banques (bis)

 Revenons sur l’Islande, dont les 320.000 habitants viennent pour la deuxième fois de rejeter par référendum le remboursement de près de 4 milliards d’euros réclamés par 340.000 spéculateurs  anglais et hollandais. Ceux-ci avaient en effet un peu trop cru au père Noël avec les produits dérivés pourris refilés par la banque (qui a coulé depuis) Icesave1].   Le résultat du scrutin était tellement couru qu’au départ (en décembre 2009), les députés islandais avaient voté le remboursement entre eux, en pleine nuit, à 33... [Lire la suite]
01 avril 2011

BREVE: encore 24 milliards pour les banques irlandaises

Revenons brièvement sur l'Irlande, dont les contribuables doivent refinancer les banques qui avaient trop spéculé sur les crédist hypothécaires pourris et autres dérivés encore plus pourris. Aujourd'hui, le coût de ce sauvetage est estimé à 70 milliards d'euros, soit 45% du PIB de ca pays de 4,4 millions d'habitants (et qui se vide furieusement depuis la crise). En fait, les irlandais ont déjà filé 46 milliards d'euros aux banques en l'espace de deux ans, ce qui a littéralement plombé les comptes du pays et l'a forcé à accepter des... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 mars 2011

Wikileaks en Colombie, ou quand les USA se moquent des droits de l'homme

  Depuis fin février, le quotidien colombien El Espectador publie des articles reprenant les infos des câbles diplomatiques diffusés par Wikileaks. Où l’on apprend, ô surprise !, que les gouvernants colombiens étaient littéralement à la botte des Etats-Unis, au moment où les paramilitaires terrorisaient tout le pays, au moment où les syndicalistes et autres militants des droits de l’homme se faisaient éliminer par milliers, au moment aussi où le trafic de coke a été des plus florissants.   On savait déjà, avec le... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 février 2011

Les militants égyptiens formés à Washington et chez OTPOR

Il est temps de regarder de plus près ces "révolutions" au Maghreb et au Moyen Orient, puisque nous commençons à avoir le recul nécessaire. Plusieurs éléments amènent à se poser des questions quant au caractère "spontané" desdites révolutions, d'autant plus qu'on a déjà connu les pseudo révolutions 'orange', 'des roses' etc. en Europe de l'Est et dans le Caucase il y a peu.   Premiers éléments d'interrogation, comme ça, à chaud: le rôle déterminant de l'armée dans l'ensemble de ces revolutions, l'emballement médiatique... [Lire la suite]
24 février 2011

Rafle dans les milieux de gauche à Lille: 53 arrestations

Nouveau récit d'une stratégie de terreur policière contre les milieux gauchistes. A Lille, 53 personnes présentes à une soirée de soutien au journal alternatif La Brique ont été arrêtées sous un prétexte ahurissant, mises en garde à vue pendant des heures, insultées et malmenées par une bande de débiles armés. Un scénario qui commence à devenir banal dans la france de sarkoléon. Ambiance, en sarkoland. Depuis que l'excité à talonnettes squatte l'Intérieur, puis l'Elysée, on sent la pression policière monter dans les milieux... [Lire la suite]
14 février 2011

Comment la Grèce et l'Irlande se font dépouiller au nom de la rigueur budgétaire

Etat des lieux rapide de la situation économique de la Grèce et de l’Irlande, et de ce qui risque de nous arriver également en peut-être un peu plus édulcoré. Ou comment on finit de pomper tout ce qui peut l’être jusque dans les catégories les plus pauvres de la population.   L’IRLANDE   Suite à la chute de plusieurs banques qui ont trop spéculé sur les subprime et autres dérivés, l’Irlande, pays de 4,5 millions d’habitants, a du combler leur dette. Ce qui a plombé celle du pays. La nationalisation de l’Anglo irish... [Lire la suite]
23 janvier 2011

Un rapport de l'ONU sur les dérives de la Justice en matière de pédophilie

Pour les fêtes, revenons encore sur ce sujet préoccupant : les réseaux pédophiles en France. Et ailleurs aussi, mais d’abord en France. Sur ce blog, j’ai repris un texte sur une affaire de pédophilie à Castres, dans laquelle on observe ce que l’on appelle un « déni de justice », répété même. C’est-à-dire que la Justice n’est pas rendue. Dans l’affaire du Var, c’est la même chose. Et on dirait que ce système est tellement répandu, comme dans l’affaire d’Outreau, par exemple, qu’il s’est carrément institutionnalisé. Sans... [Lire la suite]
16 janvier 2011

Pédopornographie: les réseaux se portent bien, merci

Mini avant-propos: Pour une fois, je vais évoquer un problème qui retient toute mon attention depuis plusieurs années et qui peut valoir quelques nuits blanches aux plus aguerris. Il s'agit de ce qu'on appelle par un terme générique "réseaux pédophiles". Il faudra plusieurs parties pour aller -un peu- dans le détail, afin d'avoir une chance de bien comprendre comment les choses fonctionnent. Quand on dit "réseaux pédophiles", surtout au pluriel, cela amène souvent des réflexions telles que "théorie du complot". Pourtant, ces... [Lire la suite]
10 janvier 2011

BREVE: Foreclosure gate toujours...

On a déjà parlé du foreclosure gate, ce scandale des saisies immobilières aux États-Unis, devenu foreclosure mess (le bordel des saisies) où l'on s'aperçoit que nombre de saisies sont irrégulières: ben oui, les banques se sont revendus les titres de dette, si bien qu'elles sont souvent incapables de prouver qu'elles sont vraiment les propriétaires du bien saisi. Le scandale n'éclate pas encore au point où il le devrait, car les banques font leur possible, soutenues par Obama, pour continuer les saisies comme si de rien n'était. Sauf... [Lire la suite]