22 novembre 2011

L'austérité, ou quand les vautours de la spéculation passent à l'attaque

On vient de prendre un plan d’austérité dans la figure, et un autre nous pend au nez parce que le premier ne suffit pas à la Commission européenne, mais pour quoi au juste ? Les choses se passent comme si tout était réglé d’avance : déficit = austérité. Et pour certains, austérité = croissance. Un syllogisme basique qui part de présupposés. D’une part, on l’a vu, le déficit de la France est du essentiellement à une gestion désastreuse des finances, d’autre part, on l’a vu aussi, l’argent qu’on économise sur le dos des... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 septembre 2011

Pourquoi la France ne se relèvera pas grâce aux plans de sarkoléon

Avant même d’entamer la rentrée, sarkoléon nous inflige un nouveau plan d’austérité (12 milliards d’euros d’économies aux dernières nouvelles). Ah bon, parce qu’on n’y était pas déjà, dans l’austérité, depuis quatre ans ? Si, mais on peut faire encore pire que ce qui a déjà été réalisé, ou plutôt détruit, depuis quatre longues, longues années et demi.   Si ce n’était si tragique on aurait envie de se rouler par terre de rire. Entendre sarkoléon nous dire de nous serrer la ceinture après quatre ans et demi de gabegie... [Lire la suite]
24 avril 2011

Pacte de compétitivité: l'Europe prend les commandes de l'économie

  Ca faisait un moment qu’on ne parlait plus de l’Europe, voilà que la dernière « évolution » européenne nous oblige à regarder de plus près cette trouvaille que sont le pacte de compétitivité (appelé « Pacte pour l’euro plus ») et ses corollaires. Comme souvent avec les termes européens, il faut traduire à l’inverse : pacte de récession garantie. Petit commentaire de texte.   Sus à la dette Idée géniale de Sarko et Merkel destinée à garantir la solvabilité des Etats quoi qu’il arrive, parce ben... [Lire la suite]
01 avril 2011

BREVE: encore 24 milliards pour les banques irlandaises

Revenons brièvement sur l'Irlande, dont les contribuables doivent refinancer les banques qui avaient trop spéculé sur les crédist hypothécaires pourris et autres dérivés encore plus pourris. Aujourd'hui, le coût de ce sauvetage est estimé à 70 milliards d'euros, soit 45% du PIB de ca pays de 4,4 millions d'habitants (et qui se vide furieusement depuis la crise). En fait, les irlandais ont déjà filé 46 milliards d'euros aux banques en l'espace de deux ans, ce qui a littéralement plombé les comptes du pays et l'a forcé à accepter des... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,