26 avril 2018

Espagne : Un photographe accusé de viols par 13 ex-modèles, l'instruction traîne en longueur

On se rappelle de l’affaire David Hamilton, ce photographe qui aimait mettre des adolescentes prépubères dans des poses suggestives, et en agressait une partie. Les anglais ont eu le leur, Graham Ovenden, et il semble que les espagnols en aient un aussi, qui serait même selon plusieurs victimes, au cœur d’un réseau de production de pédopornographie. Dans lequel on retrouverait aussi des politiques, des entrepreneurs et autres membres du gratin local.   Une instruction a démarré il y a 5 ans, mais elle semble au point mort. ... [Lire la suite]
31 mars 2018

Protection des mineurs : l'Etat français veut décriminaliser la pédophilie - un cas d'école

Depuis le temps, rien n'a changé: les parents protecteurs, quasi exclusivement des mères, se voient couper de tout lien avec leurs enfants dès lors qu'elles dénoncent des maltraitances, et en premier lieu des abus sexuels. Chaque jour ou presque, j'apprends qu'un juge a encore décidé, généralement sur la base d'expertises esotériques, de placer un enfant chez celui qu'il dénonce. Même en cherchant à se mettre dans la tête d'un juge stupide, cela n'explique pas l'ampleur, dramatique, du phénomène.   La punition contre ceux qui... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 00:19 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 janvier 2018

En Italie, une communauté pédophile protégée par les autorités pendant 35 ans

En Italie, une affaire de réseau pédophile déguisé en coopérative agricole sectaire arrive à son terme. Le gourou vient enfin d'être condamné, après 35 ans de silence sur des abus graves concernant plusieurs dizaines d'enfants. Des victimes dénoncent la complicité des autorités, politiques compris, des services sociaux et de la justice qui auraient protégé la secte durant tout ce temps.   La communauté, devenue une coopérative agricole dans les années 90, est créée par de jeunes libertaires en 1977 sous le nom de "Il Forteto"... [Lire la suite]
12 octobre 2017

Martinique: une mère obligée de rendre sa fille de 5 ans à un père qu'elle accuse d'attouchements

Aujourd'hui on va aborder une affaire qui se passe loin bien qu'en france, et qui est encore une fois révélatrice de tous ces dossiers d'enfants qui ont eu le malheur de dénoncer des abus commis par leur père. Parce que, du coup, la justice les confie à celui qu'ils dénoncent comme leur abuseur. L. a 5 ans. Elle a raconté des actes d'ordre sexuels commis par son père, mais aujourd'hui la maman a pris la fuite avec sa fille. Elle n'a probablement pas vu d'alternative afin de protéger la petite.   L'affaire se déroule entre la... [Lire la suite]
26 novembre 2016

David Hamilton: une autre femme décrit les mêmes faits que Flavie Flament (mise à jour)

Je reprends ici un article censuré ailleurs au sujet du photographe David Hamilton, cité par Thierry Ardisson comme étant l'individu qui aurait agressé Flavie Flament lorsqu'elle était mineure. La prescription des faits implique l'impunité totale, Hamilton restera donc définitivement innocent de ces faits au regard de la justice.   Toutefois, bien qu'il ait nié les faits dans un communiqué, d'autres femmes, rapporte l'Obs, ont contacté Flavie Flament pour lui dire qu'elles avaient subi les mêmes faits. "Alice et Lucie... [Lire la suite]
24 novembre 2016

Des femmes victimes de psys violeurs, en lutte contre l'omerta psychiatrique

Si on entend rarement parler des psys condamnés pour les viols de leurs patients, c'est peut-être parce que le milieu se tient les coudes. Quelques fois, on voit un titre passer un titre, "Un psy jugé pour avoir violé un patient", "un an de prison ferme pour un psychologue pédophile" (celui-là traitait aussi des enfants autistes), "Un pédopsychiatre Belge arrêté pour Pédophilie" (celui-là avait déjà été condamné en 1995 pour ces viols et agressions sexuelles sur cinq enfants de sa famille), "Un psychiatre condamné à 12 ans pour le... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 01:08 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 juin 2016

Lille, ville où prospèrent les réseaux de prostitution de mineures

Aujourd’hui, un petit point sur les réseaux de prostitution de mineures dans la capitale nordiste et alentours (Roubaix, Tourcoing, la Belgique et ses bordels). Après quelques années dans ce secteur en tant que journaliste, j’ai constaté que des réseaux organisés existent, mettent la main sur des gamines, souvent paumées ou un peu trop naïves, et les exploitent dans la rue, des appartements ou même dans des bordels officiels en Belgique.   A la fin 2015, deux affaires de prostitution de mineures ont été mentionnées dans la... [Lire la suite]
29 octobre 2015

Trafic de cadavre: l'Etat va-t-il fuir ou rendre des comptes?

Je diffuse aujourd'hui le communiqué de presse de Thierry Kabile. Il s'agit d'un des fils d'Eliane Kabile, cette femme décédée brusquement en 2001, et dont la famille se bat pour savoir ce qu'il est advenu d'elle depuis. Car dans cette affaire, moult indices montrent qu'on est face à un trafic de cadavre, qui doit bien servir à dissimuler quelque chose d'autre. Le 4 novembre, l'Etat sera appelé à donner quelques réponses au sujet de ces défaillances.   On a déjà parlé plusieurs fois de l'affaire Eliane Kabile. Pour résumer... [Lire la suite]
13 octobre 2015

Revues de presse des mois d'août et septembre 2015

C'est parti pour les revues de presse des mois d'août et septembre. Au programme, la suite des enquêtes sur les réseaux anglais et les tentatives d'étouffement, quelques enseignants pédophiles, un débat sur l'interdiction d'un film à moitié porno aux moins de 18 ans, beaucoup de pères et beau-pères incestueux, beaucoup d'impunité, beaucoup d'adeptes de pédopornographie à peine sanctionnés, quelques curés condamnés (ou pas), une expo pédophile à Marseille défendue par la grande presse nationale, des mineures prostituées... Bref, deux... [Lire la suite]
09 juin 2015

Outreau et les faux souvenirs, le retour d'une théorie obscurantiste

Quelques jours sont passés depuis que le verdict du procès de Daniel Legrand est tombé, il est temps de faire le bilan. Dans notre belle démocratie où la justice est rendue au nom du peuple français, les citoyens n'ont pas le droit de critiquer une décision de justice, quand bien même elle serait ridicule. On n'y reviendra donc pas, pas plus qu'on est revenus sur la décision qui a mené à l'acquittement en masse des personnes dénoncées par 12 enfants reconnus victimes au procès de Paris. N'empêche, on a encore le droit de parler des... [Lire la suite]