15 novembre 2023

Violences rituelles : Interview de Hajar, survivante d'un réseau sataniste et de trafic d'enfants en Allemagne

Hajar fait partie des 50 survivants de violences rituelles qui témoignent dans la campagne "50 voices of ritual abuse", lancée à la fin de l'été par des survivants de réseaux satanistes, de trafic d'enfant, de contrôle mental. Voici une interview de 2 heures dans laquelle elle revient sur son parcours et donne son analyse sur le fonctionnement de ces réseaux.   La campagne "50 voix de violences rituelles" est disponible en français sur Youtube. L'objectif est d'alerter le public sur la réalité des réseaux qui font aussi bien... [Lire la suite]
21 octobre 2023

Violences sexuelles : Quand un enfant de 7 ans dénonce ses agresseurs, la justice s'en prend au parent protecteur

Comment la "justice" traite-t-elle une probable affaire de réseau pedocriminel, et l’enfant qui a parlé ? Eh bien elle s’en prend à la mère et a évidemment confié l’enfant à son agresseur. C’est comme cela que ça se passe dans le "pays des droits de l’homme", surtout si c’est un pedocriminel. Au-delà de la propagande, il est important de regarder les faits, et la manière dont sont traitées les affaires de pédocriminalité, d'inceste, et de réseaux pédocriminels dans ce pays.   Dans cette affaire, nous avons donc un... [Lire la suite]
18 août 2023

Société de contrôle basée sur la perversion des enfants: une interview d'Anneke Lucas, survivante du réseau belge

Anneke Lucas a donné en 2020 une interview dans laquelle elle revenait plus particulièrement sur les abus rituels, et qui a vite disparu de Youtube. Elle y explique comment fonctionne le système pédocriminel qui tient l’occident, le MK-ultra version européenne, et présente le profil des sociopathes qui tiennent encore les manettes aujourd’hui. Une interview explosive, qui ne donnera évidemment lieu à aucune enquête judiciaire, ni en France ni ailleurs.    Article du 3 septembre 2022 mis à jour le 18 août 2023.  ... [Lire la suite]
10 juin 2023

Au Japon, le ponte des boys-band de J-Pop était un pédocriminel au bras long

Johnny Kitagawa est l’équivalent d’un Jimmy Savile ou d’un Jeffrey Epstein au Japon : producteur de télé et de boys band hégémonique, il a fait des centaines de victimes et n’a jamais été condamné malgré des accusations régulières de la part de ses victimes depuis les années 80. Il est mort en 2019 à 87 ans, et il est à peu près clair que derrière Kitagawa il y avait tout un système, le même système de corruption et de perversité du show-biz que nous avons en France, aux Etats-Unis et ailleurs.    De nationalité... [Lire la suite]
18 janvier 2023

Début de recadrage après la fiction de France 2 sur l'affaire d'Outreau : stop à la réécriture de l'histoire

Beaucoup a déjà été écrit –et effacé- sur l’affaire d’Outreau : pour les uns, un fiasco judiciaire avec de braves innocents poursuivis par un juge mégalomane et crédule, lui-même manipulé par une bande d’enfants de 2 à 8 ans, pour les autres un scandale absolu dans lequel la parole des enfants a été piétinée et leurs agresseurs laissés en liberté pour la très grande majorité.   Face aux offensives mensongères sur l'affaire dite d'Outreau, il est crucial de faire régulièrement de la pédagogie, de la réinformation sur... [Lire la suite]
08 janvier 2023

5e Podcast: Quelle prise en compte de la parole des enfants dans les affaires de pédocriminalité ?

Un sujet des plus cruciaux aujourd'hui: la protection de l'enfance contre les violences sexuelles. Je propsoe une réflexion sur le traitement judiciaire des affaires de pédocriminalité, notamment l'affaire de Priscilla Majani, maman condamnée le 4 janvier 2023 à 2 ans et 9 mois de prison pour soustraction d'enfant.   Dans ce 5e podcast, un échange avec Gladys, une maman qui risque la prison pour avoir, comme Priscilla Majani, fui la justice pour protéger sa fille, et le témoignage de Laurence, qui avait recueilli la parole de... [Lire la suite]
26 novembre 2022

Procès en appel de Priscilla Majani: la justice refuse toujours d'entendre la parole de Camille et de sa maman

Retour sur le procès en appel de Priscilla Majani, cette maman arrêtée en Suisse en février 2022 et condamnée pour dénonciation calomnieuse ainsi que non-représentation d'enfants en première instance à Toulon. Comme on pouvait s'y attendre, l'objet de l'audience n'était pas de comprendre pourquoi cette maman avait pris la fuite avec sa fille de 5 ans, mais de la faire passer pour une mère manipulatrice dont le seul but était d'éloigner sa fille d'un père aimant.   Mise à jour du 07/01/2023 en bas de l'article Il va sans dire... [Lire la suite]
28 juillet 2022

Affaire Epstein - Partie 2 : Un pervers au cœur des réseaux de pouvoir

Je republie cet article d'août 2019 qui a été supprimé de mon blog. Epstein est mort alors qu’il aurait dû être surveillé, et aujourd’hui on ne sait pas si ses complices, ou les clients des filles mineures qu’il prostituait, seront un jour inculpés. Cela n’en prend pas le chemin, mais en tout cas, du tréfonds de leurs vacances, schiappa et taquet, les pieds nickelés de la protection de l’enfance, nous ont sorti un communiqué de presse pour demander "l’ouverture d’une enquête" sur les activités d’Epstein en... [Lire la suite]
09 juillet 2022

Anneke Lucas: Un témoignage de l'intérieur sur le réseau pédocriminel belge

Parmi les témoignages à lire si l'on veut comprendre ce qu'il se passe dans la tête des enfants victimes de violences sexuelles et de sadisme, ceux qui sont victimes de réseaux de tarés, celui d'Anneke Lucas est incontournable. C'est un livre violent, à hauteur d'une fillette de 11 ans devenue adulte malgré elle, une pièce du puzzle de l'Etat profond belge, européen, et certainement mondial.   Ce livre est le récit d'un traumatisme, des chocs successifs subis par cette fillette que sa mère a projetée dans les soirées glauques... [Lire la suite]
28 mars 2022

Pédocriminalité, impunité et manquements de la justice: récit d'une maman privée de son fils depuis 5 ans

Nous avions déjà parlé de Liam, qui a 10 ans maintenant et a été séparé brutalement de sa maman après avoir dénoncé des violences sexuelles commises par son père. Depuis, il a été confié par la justice à son père et ne voit quasiment plus sa mère (1 heure de visite médiatisée de temps en temps). Sa maman a accepté de raconter comment les choses se sont passées, en espérant que cela permette de faire bouger les lignes.   Je suis obligée de modifier les noms pour éviter les plaintes ineptes dont on a l'habitude. Pour résumer,... [Lire la suite]