05 novembre 2020

Dictature sanitaire : comment agir quand tous les moyens de mobilisation deviennent illégaux ?

Aujourd'hui, un message un peu particulier pour tenter une sorte d'état des lieux des moyens qu'il reste aux citoyens pour revendiquer ou ne serait-ce que se faire entendre. L'Histoire montre qu'à partir du moment où les moyens pacifiques de revendication deviennent illégaux, comme c'est le cas aujourd'hui, d'autres modes d'action sont utilisés par les populations ou les groupes de populations. Quelques éléments de réflexion.   Il faut toutefois dans cet article tenir compte d'un fait essentiel: il est quasiment interdit en... [Lire la suite]
23 avril 2018

La lutte des classes, remise au goût du jour par la micronie triomphante

Il n’y a pas que Notre-Dame-des-Landes et la Syrie qui sont en feu : en réalité, la quasi-totalité de la classe populaire et une bonne partie de la classe moyenne sont près du point de rupture. Peut-être que l’arrogance et le mépris du micron sont une chance pour ce pays, une chance de passer à autre chose et de faire cesser les politiques qui n’enrichissent que les riches. Il est temps de faire des ponts entre nous et de s'organiser pour faire évoluer ce pays.      Avant de commencer, posons-nous deux... [Lire la suite]
11 juillet 2010

G20: cris dans la rue et tractations de couloirs

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Sylfaen; panose-1:1 10 5 2 5 3 6 3 3 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:67110535 0 0 0 159 0;} @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-1610611985 1107304683 0 0 415 0;} @font-face {font-family:Calibri; panose-1:2 15 5 2 2 2 4 3 2 4; mso-font-charset:0; ... [Lire la suite]
11 octobre 2009

Les forces contraires de Bolivie

On va s’arrêter cette fois sur la Bolivie. Dans ce pays pauvre et inégalitaire, les mouvements populaires sont suffisamment puissants et organisés pour avoir mis Evo Morales au pouvoir en 2006, malgré la pression médiatique nationale et internationale. Les réformes sociales menées par le gouvernement n’ont que fort peu enchanté les multinationales implantées en Bolivie et les régions les plus riches du pays, qui ont fait ce qu’elles pouvaient pour provoquer une crise dans le pays. Aujourd’hui la situation semble moins critique, mais... [Lire la suite]