28 mars 2022

Pédocriminalité, impunité et manquements de la justice: récit d'une maman privée de son fils depuis 5 ans

Nous avions déjà parlé de Liam, qui a 10 ans maintenant et a été séparé brutalement de sa maman après avoir dénoncé des violences sexuelles commises par son père. Depuis, il a été confié par la justice à son père et ne voit quasiment plus sa mère (1 heure de visite médiatisée de temps en temps). Sa maman a accepté de raconter comment les choses se sont passées, en espérant que cela permette de faire bouger les lignes.   Je suis obligée de modifier les noms pour éviter les plaintes ineptes dont on a l'habitude. Pour résumer,... [Lire la suite]
21 novembre 2021

Entendre la parole des enfants victimes de violences sexuelles : un combat acharné pour faire durer l'omerta

Après avoir détruit le conseil de la protection de l'enfance dont les recommandations ne plaisaient pas à la micronie, occupée comme on le sait à légaliser la pédocriminalité, Adrien Taquet l'incompétent secrétaire d'Etat en charge de la protection de l'enfance dont il ignore tout a mis en place en mars 2021 une "commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles sur mineurs". Bizarrement, celle-ci a rendu un premier avis fracassant sur le sujet des "mères en lutte", ce qui n'a pas plu à la vieille garde des... [Lire la suite]
15 novembre 2018

Pompiers de Paris accusés de viols sur mineure: patriarchie, consentement et supplice chinois

L’affaire de cette ado utilisée comme objet sexuel par des pompiers de Paris issus de plusieurs casernes, affaire requalifiée en  "atteinte sexuelle" par le parquet, et qui risque donc d’être renvoyée en correctionnelle, fait effet boule de neige. Pourquoi ? Parce que le décalage est abyssal entre la pratique judiciaire et la réalité sociétale. Parce que ce déni des violences sexuelles sur les mineurs, au-delà d’être indécent car produit par la "justice", entraîne surtout un véritable danger pour la société tout entière. ... [Lire la suite]
18 novembre 2017

Le consentement sexuel à 13 ans, une vision rétrograde de la protection de l'enfance

L'heure est grave. A part pour les pédophiles, évidemment. Le tout nouveau gouvernement a en effet décidé d'abaisser la majorité sexuelle, pour la faire passer de 15 ans à 13 ans. On nous fait le coup de l'hésitation, du truc qui n'est pas encore tranché, mais il est clair que tout cela n'est qu'une campagne de com' destinée à faire avaler une énorme couloeuvre au bon peuple. Dans un contexte où les autorités, via l' "éducation sexuelle" et la promotion des "droits sexuels" version OMS, engendrent une sexualisation de plus en... [Lire la suite]
29 mars 2017

Quand l'éducation sexuelle et les droits sexuels zappent la protection des mineurs

Aujourd'hui, on va tenter de comprendre ce qui se cache derrière la "Déclaration des droits sexuels" promue par le Planning Familial International (IPPF), mais aussi par l'association mondiale pour la santé sexuelle, qui regroupe le milieu de la sexologie et a rédigé sa propre déclaration, par l'institut Kinsey, et finalement par l'Organisation Mondiale de la Santé. Parce que cette déclaration garantit surtout le "droit" des mineurs à avoir des rapports sexuels avec des pédophiles...   En lisant cette "déclaration des droits... [Lire la suite]