31 mai 2013

Traité de libre échange USA-Europe: une horreur imposée aux peuples

Cela faisait une moment qu’on n’avait pas fait le point en matière d’économie. Tout simplement parce que ce qui a été écrit il y a deux ou trois ans vaut toujours : nos chers élus continuent à foncer droit dans le mur. Dernière étape, ultime étape de la mise en coupe réglée de l’Europe par les intérêts financiers : le traité de libre échange Europe USA. Après cela, impossible d’espérer se relever de la crise, qui deviendra chronique.   Ils appellent ça « globalisation », « mondialisation »,... [Lire la suite]
03 mai 2010

Cas d’école : la Grèce, ou comment on ruine un pays qui n’a plus rien de souverain

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Wingdings; panose-1:5 0 0 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset:2; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:0 268435456 0 0 -2147483648 0;} @font-face {font-family:Sylfaen; panose-1:1 10 5 2 5 3 6 3 3 3; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:roman; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:67110535 0 0 0 159 0;} @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; ... [Lire la suite]
28 décembre 2009

Swift: de l'espionnage économique à l'intégration transatlantique

Le 30 novembre, l’Europe a accepté de refiler aux Etats-Unis l’ensemble des informations concernant les transactions bancaires réalisées en Europe ou via des comptes européens. Evidemment, il s’agit de « lutter contre le terrorisme ». Mais on vient de légaliser une situation de fait qui était parfaitement illégale il y a encore un mois : l’espionnage économique. Une question vient à l’esprit : pourquoi aucun bureaucrate européen n’a réagi ? Il s’agit de l’ « accord Swift », qui permet à l’administration US... [Lire la suite]