20 février 2012

BREVE : Les sommets européens infiltrés par les banques

Lors des sommets européens comme ceux de juillet et octobre 2011, où il s’agit ni plus ni moins depuis trois ans de « sauver l’euro » ou de « sauver la Grèce », les débats essentiels ne sont pas publics mais informels. On peut même parler de tractations de couloir entre banquiers et élus nationaux, pour le plus grand bonheur des banques, évidemment.   Ces deux derniers sommets de juillet et octobre 2011 ont porté sur la restructuration de la dette grecque : on a demandé aux banques de réduire les... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 14:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 janvier 2012

Europe: on voit le mur et on accélère

Bon, faisons le point rapidement sur la situation financière de l’Europe. Depuis des années maintenant, on sait que c’est « la crise ». Financière ou économique, finalement on s‘en fiche, le résultat est le même : les pauvres tombent dans une misère digne de l’époque napoléonienne,  tandis que les plus favorisés sont toujours soignés aux petits oignons. Normal : les réunions et autres lobbies type Bilderberg ou FMI décident de tout, entre initiés et dévots aux théories ultra libérales. Le chèque en blanc qu’on... [Lire la suite]
12 octobre 2011

Dexia et les sales habitudes : les villes et les contribuables mettent encore au pot

Le nouveau sauvetage de la banque Dexia nous donne l’occasion de faire le point sur cet établissement qu’on ose encore appeler une banque. « Nouveau sauvetage », parce qu’en 2008 la Belgique a déjà du donner 3 milliards d’euros à Dexia, la banque qui est censée financer les communes. La France avait mis aussi 3 milliards, et le Luxembourg un peu moins de 400 millions. Au passage, plus de 2.000 emplois ont été supprimés, dont plus de la moitié en Belgique. Cette fois, la Belgique va verser 4 milliards  (soit... [Lire la suite]
07 octobre 2011

BREVE: le parti conservateur anglais financé par les spéculateurs

Rapidement, une brève pour reprendre une petite info: les hedge funds et les sociétés de capital investissement ont contribué au financement du parti conservateur anglais à hauteur d'un quart du total des donations l'année dernière. Avec un tel investissement, peu de risques que Cameron les laisse tomber. Après avoir analysé 450 donations au parti conservateur, le Bureau of Investigative Journalism a calculé que 27%, ou 3,3 millions de livres sur les 12,18 millions de livres donnés aux Tories provenaient des hedges funds et autres... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 septembre 2011

Quand la BCE rachète les titres grecs aux spéculateurs

Ce n’est pas qu’on manque de sujets à traiter, mais il est temps de faire le point sur les derniers délires de nos amis les spéculateurs. Depuis le mois de juillet, on a assisté à une nouvelle panique à propos de dette grecque, à de nouveaux renflouements des banques, et au final on arrive à la rentrée avec un plan de rigueur pour conserver la note AAA que nous allons de toute manière finir par perdre, comme d’autres avant nous. Mais l’arnaque suprême, c’est que l’argent des européens n’est pas donné à la Grèce, mais à ceux qui... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 19:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 juillet 2011

Grèce: l'orgie est finie pour les spéculateurs, à qui le tour?

  Le cirque continue : malgré tout l’argent qui a été injecté dans la « dette » grecque, les probabilités de cessation de paiement n’ont pas bougé d’un pouce. On pourrait dire que c’était prévisible, puisque la dette en elle-même n’a rien à voir avec la situation actuelle du pays. Revenons deux minutes, ou un peu plus, sur le processus en cours.   Dans cette affaire, il faut tenir compte de plusieurs facteurs : 1.             1. L’endettement... [Lire la suite]
03 mai 2011

USA, expulsions sur fond de marasme économique

  On n’en parle plus beaucoup, mais aux Etats Unis les expulsions continuent malgré les malversations révélées par le Foreclosure Gate. C’est un système informatisé qui a permis de signer des contrats d’hypothèques en quantité industrielle, sans bien sûr vérifier aucun dossier puisqu’on partait du principe que le prix des logements allait toujours augmenter et qu’en expulsant les gens on rentrerait largement dans ses frais. La crise subprime est passée par là, et l’endettement du pays commence à se faire un peu trop sentir. Mi... [Lire la suite]
09 novembre 2010

BREVES: G20, la liste des banques too big to fail/ foreclosure gate/ "régulation" des hedge funds

Quelle surprise! Alors que le G20 se congratule régulièrement de sa grande réforme du système financier -mais bien sur ni sœur Anne ni personne ne voit rien venir- le Financial Times vient de publier la liste quasi officielle des banques qu'il conviendrait de sauver lors de la prochaine crise. Sans rire: c'est une idée géniale du Conseil de stabilité financière (FSB  pour Financial Stability Board in engliche), reprise allègrement par le G20.Le G20, donc,  va s'ouvrir à Séoul en fin de semaine, mais déjà on apprend que... [Lire la suite]
23 octobre 2010

Vous avez aimé les subprime ? Voici le foreclosure gate !

Ou la deuxième couche de la crise économique mondiale   Depuis quelques semaines, le microcosme de la spéculation US est de nouveau en ébullition : alors qu’elles cherchent à récupérer un maximum de maisons hypothéquées (et de dollars), les banques s’aperçoivent que c’est un bordel sans nom pour prouver qu’elles en sont bien les propriétaires. Ben oui : les crédits hypothécaires subprime ont été découpés en paquets -les produits dérivés1], que les établissements bancaires, assureurs et autres fonds de pension se sont... [Lire la suite]
26 septembre 2010

Quand les contribuables refinancent les bad bank...

Alors que les stress test des banques européennes n’ont pas fait bondir la bourse, l’annonce d’un assouplissement de la régulation par le comité de Bâle a été, lui, efficace pour les banques. Seraient-elles en si mauvaise position pour qu’un assouplissement réglementaire ait plus d’impact auprès des spéculateurs que les « stress tests » ? D’autant que ces derniers temps, les banques, qui sont encore plus endettées que la France, rapatrient leurs actifs pourris, histoire de faire payer leurs erreurs par les contribuables. ... [Lire la suite]