26 juin 2018

Chroniques de Micronie : En Marche vers le XIXe siècle !

Un peu en retard, je vous souhaite une bonne année 2018. Ceci dit, cette année sera une année de combat, et cela sur tous les fronts. Nous sommes aujourd'hui dirigés par une bande lobbyistes sans culture, qui croient dans les théories économiques traditionnelles comme des enfants croient au Père Noël, et qui ne voient pas qu'en réalité, c'est vers le totalitarisme qu'ils nous mènent. Quant au micron, on l'a vu il n'est que l'instrument du Medef, des multinationales, des financiers. Il fera ce pour quoi il a été mis en... [Lire la suite]
26 juin 2018

Chroniques de Micronie : En Marche vers le XIXe siècle !

Un peu en retard, je vous souhaite une bonne année 2018. Ceci dit, cette année sera une année de combat, et cela sur tous les fronts. Nous sommes aujourd'hui dirigés par une bande lobbyistes sans culture, qui croient dans les théories économiques traditionnelles comme des enfants croient au Père Noël, et qui ne voient pas qu'en réalité, c'est vers le totalitarisme qu'ils nous mènent. Quant au micron, on l'a vu il n'est que l'instrument du Medef, des multinationales, des financiers. Il fera ce pour quoi il a été mis en... [Lire la suite]
31 décembre 2017

Macron, les vieilles recettes éculées sous prétexte de modernité

Il a été élu sans programme. Mais il avait, paraît-il, un "projet". Pas de besoin de programme, c’est vrai, quand on se contente d’appliquer la feuille de route du Medef et des tenants de l’ultra libéralisme. Le but étant de rassembler un maximum de monde, de la gauche à la droite, mieux valait ne pas se risquer à établir un programme. Qui est ce type qui n’hésite pas à détruire les acquis sociaux issus de près de 200 ans de combat ? On va voir qu’il n’est rien, rien d’autre qu’un instrument. Ce n’est même pas caché :... [Lire la suite]
11 octobre 2015

BREVE: Quand la finance s'amuse avec les médias

Aujourd'hui on va faire un peu d'économie, mais dans la lignée de mon dernier article sur la liberté d'expression. Car aujourd'hui, les grosses fortunes s'amusent avec les médias, et le rachat récent du groupe L'Express montre la limite du libéralisme débridé. Des centaines de postes ont déjà été détruits, la ligne éditoriale reste floue, et le groupe se retrouve avec une très lourde dette à rembourser.   Aujourd'hui, presque toute la presse commerciale est détenue par de grands groupes, eux-même propriété de nos oligarques... [Lire la suite]
07 novembre 2013

L'économie de l'offre, ou l'arnaque des apprentis sorciers du libéralisme

J’avais un peu laissé tomber l’économie, lassée de répéter les mêmes choses depuis 2007. Mais, j’y reviens brièvement, en réponse à une question : pourquoi tous les pays dits « développés » se trouvent-ils face à un appauvrissement de leurs populations ? Hormis, bien sûr,  les quelques milliardaires dont le patrimoine ne fait qu’augmenter ? Eh bien il semble que ce soit parce que les efforts coordonnés de nos dirigeants ont permis d’appliquer la politique de Reagan : appauvrir l’Etat pour réduire... [Lire la suite]
31 mai 2013

Traité de libre échange USA-Europe: une horreur imposée aux peuples

Cela faisait une moment qu’on n’avait pas fait le point en matière d’économie. Tout simplement parce que ce qui a été écrit il y a deux ou trois ans vaut toujours : nos chers élus continuent à foncer droit dans le mur. Dernière étape, ultime étape de la mise en coupe réglée de l’Europe par les intérêts financiers : le traité de libre échange Europe USA. Après cela, impossible d’espérer se relever de la crise, qui deviendra chronique.   Ils appellent ça « globalisation », « mondialisation »,... [Lire la suite]
02 février 2013

Les banques sont toujours sous perfusion, la vaseline sera l'accessoire 2013

Ca fait un moment qu'on n'a pas reparlé d'économie, mais il est temps de faire le point. Pendant que la Grèce s’embrase et que l’Espagne s’effondre à son tour, l’orchestre du Titanic qu’est devenue l’Europe continue à jouer. Pourquoi on en est arrivé là, pourquoi personne ne réagit, ce qui nous attend, voilà les questions qu’il est temps de se poser. L’Europe est mal barrée, parce que la dette des Etats est le dernier gros potentiel de spéculation. La Grèce a été ruinée pour dégager des marges sur sa dette, titrisée et revendue par... [Lire la suite]
30 octobre 2012

La commission européenne profite de la crise pour exiger la privatisation de l'eau

La Commission européenne s'apprête à exiger que les pays endettés et aidés -pour l'instant la Grèce et le Portugal- par l'Europe privatisent le secteur de l'eau. Ce principe, la commisison veut qu'il soit gravé dans le marbre des contrats liant les pays aidés à l'Europe, ent ant que condition aux versements. Comme la privatisation des années 90 a été un bide, les technocrates  reviennent à la charge. Et le lobbying des multinationales impliquées dans le commerce de l'eau 'nest pas étranger à cette décision débile.   ... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 17:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 août 2012

Crise bancaire: on n'a pas fini de rire

Cela fait un moment qu’on n’a pas reparlé d’économie, tout simplement parce que la banqueroute généralisée qui se déroule en ce moment, eh bien on l’avait prévue depuis 2007, et depuis aucun indicateur ne permet d’être optimiste. Faisons donc le point, avec un petit tour d’Europe de l’austérité et de la dette, de l’Espagne à l’Irlande, et un peu aux Etats Unis. Parce que ce scénario, on nous l’avait déjà fait l’été dernier quand la Grèce a été ruinée.   Aujourd’hui il s‘agit de prêter 100 milliards aux banques espagnoles,... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 16:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 juin 2012

BREVE: le sauvetage des banques a coûté 37% du PIB Européen

Une info qui n'a pas fait les gros titres: d'après le commissaire européen au marché intérieur et aux services, Michel Barnier, les 4.500 milliards d'euros injectés sans débat dans les banques européennes représentent 37% du PIB européen. Un hold up incroyable qui s'est réalisé sous nos yeux, un transfert de la dette des banques vers les Etats qui n'est certainement pas terminé. Voici ce que les technocrates nous disent: "Afin d'assurer la continuité de services financiers essentiels pour les citoyens et les entreprises, les États... [Lire la suite]
Posté par Ceri à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,